FASHION WEEK PARIS #3

make-my-lemonade-show-sonia1

 

Mes petits chats, voici le troisième et avant dernier article fashion week… Mais quel post! Aujourd’hui je vous parle de shows carrément déments, Sonia Rykiel et Tsumori Chisato en passant faire un spot de rattrapage au showroom Tommy Hilfiger. Vous pouvez retrouver l’ensemble de mes photos sur mon Pinterest. A demain pour Chanel et JCDC… LOVE sur vous! 

On commence avec les backstages Sonia Rykiel, la grande ligne cette fois-ci, une ambiance électrique. Les mannequins arrivaient au compte-gouttes si bien que, lorsque les filles arrivaient en courant, une multitude de personnes s’affairaient autour d’elles pour les démaquiller frénétiquement, les décoiffer énergiquement, les hydrater délicatement, les remaquiller parfaitement et les recoiffer hâtivement et tout cela simultanément!!! Il devait y avoir 8 à 10 personnes mobilisées par fille. Hystérie totale dans la pièce. Et pourtant tout semblait très bien rodé, les coiffeurs et maquilleurs ne se bousculaient pas, comme si tout cette histoire était chorégraphiée au millimètre près. Donc si vous voulez avoir des belles ondulations, il vous suffit de vous tresser les cheveux en deux nattes, de les vaporiser à outrance de laque Elnett, et puis de « toaster » vos tresses avec un lisseur, de laisser poser 30 minutes et de défaire vos tresses et TA-DA! Je vous laisse tester cela pour moi…  

 

make-my-lemonade-show-sonia2

 

Le show était carrément dément, j’ai réussi à me placer de façon à pouvoir filmer la collection, car très honnêtement, si j’étais restée là où je devais initialerment me trouver, j’aurais pu vous filmer le plafond; alors, lorsque les lumières se sont éteintes, j’ai joué des coudes, et j’ai descendu quelques marches, trouvé une place dans les escaliers. De là où j’étais je pouvais voir les cheveux rouges de madame Rykiel au premier rang. Miranda Kerr donne le ton, en ouvrant le show, du camel, du beige, du crème, du rose poudre, du corail, l’hiver sera doux chez Rykiel. Les fourrures de Mongolie sont brossées, si bien que le poil devient duveteux, comme une ré-interprétation du manteau emblématique de la marque en Marabout. De la maille évidemment sublime, avec des motifs jacquard en all over, une silhouette complète recouverte du mot « moi ». C’est à se demander si Geraldo da Conceicao, le directeur artistique de la marque, ne serait pas désireux de marquer sa présence à la tête de la création de la maison… Très belle collection, cela se confirme, la relève est assurée, mais je suis quand même déçue de ne plus voir les mannequins se marrer et pétiller comme à une certaine époque. 

 

 

Entre deux shows, je file voir la présentation Tommy Hilfiger, n’ayant pu avoir la chance d’aller à New York cet hiver pour assister au défilé, je passe à leur show room pour une séance de rattrapage. Cela se confirme de jour en jour, l’hiver sera coloré, et chez Tommy cela sera à carreaux, le bon carreau de trappeur canadien, s’il vous plait! Alerte Jupe à poches plaqués… ( à voir dans la vidéo ci dessus!)

  

make-my-lemonade-show-tsumori-chisato-1

 

Et puis Tsumori Chisato, je pourrais en parler pendant des heures… J’ai eu une chance incroyable, qui est celle d’avoir pu assister au derniers essayages avant le show, au test make up et coiffure, et puis évidemment aux backstages et pendant le show, j’ai pu être placée avec les photographes, l’à est vraiment le meilleur spot pour prendre des vidéos et des photos correctes.  

 

make-my-lemonade-show-tsumori-chisato-2

 

 C’était vraiment dingue de pouvoir assister à des moments très confidentiels comme ceux là, cela me fait toujours une petite montée d’adrénaline durant laquelle je me sens tellement privilégiée… (Merci Jun!) Mais pour être honnête avec vous, pour avoir travaillé dans une maison de couture, les veilles de shows aussi sereines que chez Tsumori Chisato, cela n’existe pas vraiment… Le showroom était très calme bien qu’il soit rempli et chacun accomplissait sa mission, une fois encore tout cela était très bien chorégraphié. Le studio de création est basé au Japon et toute l’équipe de Tsumori débarque dans leur show room parisien quelques semaines avant le jour J pour créer le défilé… Le plus gros de la collection est déjà prêt bien en amont, ceci explique sans doute le calme ambiant.

 

make-my-lemonade-show-tsumori-chisato-3

 

Le thème de la collection est « winter jungle » des palmiers, des toucans, des gorilles, des bananes, le tout revisité, pas du tout littéral et pas de premier degré, mais plutôt du millième degré… La collection est complètement barrée mais personnellement je me verrais bien porter un pull toucan violet ou vert, un pull noir manche banane, un manteau vert bouteille avec pour passepoil de poche, une dentition de gorille, sans problème…

 

make-my-lemonade-show-tsumori-chisato-4

 

Côté « hair and make up » j’ai l’impression que le brief était ANN la belle blonde de King Kong ( celui de 1933 ), un peu pin up, mais un peu sauvage aussi… avec les boucles over glamour, et des faux carrés flous, des yeux smoky gris et des belles bouches rouges… J’avoue, j’ai adoré cette mise en beauté… 

 

  

FASHION WEEK PARIS #2

make-my-lemonade-fashionweek-day-2-5

 

Mes petits chats,

me revoilà avec un petit compte rendu de ma journée de jeudi: Carven et Thomsen… Une redécouverte et un coup d’amour… À la base, je ne devais aller qu’au show Carven, mais grâce à ma super amie Nelly Chatagnon du blog Make my beauty, j’ai pu aller en backstages pour la voir travailler et jubiler sur le travail des sourcils ultra glossy… J’ai une passion pour les gros sourcils, les sourcils colorés et depuis Carven, pour les sourcils « mouillés », je vous le concède les deux dernières options ne sont pas évidentes dans la vie de tous les jours. Mais je passerai bien 24h avec des sourcils roses, histoire de vous faire un reportage de l’extrême, bref….

 

make-my-lemonade-fashionweek-day-2-6

 

 Le show Carven carrément dément, un travail de détails incroyables, la coupe, les cols, les ceintures XL, des touches de léopard, c’est toujours autant l’amour pour Carven. Je sens que l’hiver prochain sera coloré et ça c’est une très bonne nouvelle, du jaune, du rose, de bleu « 1950″, du léopard. Mention spéciale pour les fourrures brodées de flèches en strass, absolument sublimes, J’ai vu des flèches aussi un peu partout sur les internets… DIY à méditer.

 

make-my-lemonade-fashionweek-day-2-4

 

Et puis, c’est la douche froide niveau chaussures, certains crient au génie, moi je suis plus que sceptique, les cuissardes XL, je n’adhère pas du tout. Ce ne sont pas des cuissardes chaussettes moulax, mais plutôt de la cuissarde de pluie géante qu’on a voulu resserrer sur le haut de la cuisse tout en gardant le volume initial. A moins de faire 1m80 et de ne pas avoir mangé depuis 2001, je ne suis pas sûre que cela soit flatteur, et encore ce n’est même pas sur. Mais la bonne nouvelle c’est que de là où j’étais assise, cela ne m’a pas spécialement sauté aux yeux, elle sont tellement grandes ces filles, que je ne voyais que la couleur et le motif de leur tenue. Alléluia. Je vous laisse juger par vous même en regardant la vidéo, ah oui et regardez cette façon géniale de porter sa pochette sur le coeur…

 

 

 

La journée aurait pu s’arrêter là mais Nelly me souffle qu’elle s’occupe du make-up de la présentation Thomsen, la marque de son amie Alix Thomsen, et que si cela me tente, je peux venir faire ma petite souris dans les backstages… (plus de photos à retrouver sur mon Pinterest).

 

make-my-lemonade-fashionweek-day-2

 

 Thomsen était restée pour moi, une très belle marque de chemises et de sous-vêtements, dont les présentations étaient toujours folles. C’est d’ailleurs elle qui, il y a quelques saisons, avait monté une chorale en guise de présentation, avec le titre écrit pour elle par Séverin « J’aime ma chemise », vidéo carrément géniale (merci Domino Lattès). Alors évidemment que cela me tentait beaucoup! J’arrive à la galerie Perrotin dans une petite pièce où se bouscule une quarantaine de personnes, maquilleuses, coiffeurs, mannequins et ma Mai d’amour que je retrouve ici par hasard (pour le côté petite souris discrète c’est râté!). Les filles sont des vraies filles, pas des mannequins, ce qui les rend 100 fois plus belles. Côté stylisme, j’hallucine j’ai l’impression qu’Alix est rentrée dans mes fantasmes chiffons, tout est tellement juste, coloré, décalé, de bon goût. Je veux tout. Les chemises sont toujours là mais les mailles sont aussi présentes et des pièces à manches de folie (alerte manteau jaune et perfecto en laine rose….)

 

make-my-lemonade-fashionweek-day-2-2

 

Côté Make up, c’est très beau Nelly et Alexandra sont trop fortes. J’ai envie de porter du jaune sur mes yeux en eye liner diffus, avec un beau rouge à lèvres orangé… du bleu layette Dior sur les ongles… Audacieux ces mélanges! Pfff j’ai du mal à m’en remettre de cet après midi là. 

Côté présentation les filles jouaient des petites scènes dans toute la galerie Perrotin, on sentait vraiment que ces jeunes femmes s’amusaient à jouer « les filles de la classe Thomsen ». Impertinentes, et drôles, Mai m’a dit, c’est très Rykiel, de la grande époque Sonia Rykiel… c’est très juste vous ne trouvez pas? 

 

make-my-lemonade-fashionweek-day-2-3

 

  

RACONTEZ-NOUS DES SALADES #5

make-my-lemonade-recette-salade-marine1

 

 Bon dimanche mes petits chats! 

Pour ce midi, je vous livre l’avant dernière recette de la semaine de salade façon « finger food » avec Marine, la créatrice d’en une bouchée. Pour ma première rencontre avec Marine, je ne l’ai pas vue physiquement mais j’ai goûté ses créations lors d’un événement dont elle s’était occupé pour la partie traiteur. Un régal, je suis souvent déçue par les petits fours et autres mini plats… Mais là, je n’en revenais pas, je squattais littéralement le buffet ( très chic…) J’ai pris sa carte et je l’ai gardée précieusement.

Puis un jour, j’ai travaillé pour une grande marque de peinture qui m’a demandé d’imaginer un buffet de la scénographie jusqu’à ce qui se trouve dans les assiettes et j’ai tout de suite pensé à cette petite carte de visite,j’ai appelé Marine pour savoir si cela la tentait et c’était parti! Une super rencontre, j’avais envie de vous la présenter car je la trouve courageuse et j’aime les gens qui se donnent les moyens de leurs ambitions, qui tente le tout pour le tout pour vivre leurs passions… Je trouve que cela donne des idées, surtout comme dans le cas de Marine, une reconversion d’ingénieur en biologie industrielle vers la restauration et pas par n’importe quelle voie, celle de la création d’entreprise… Je trouve que c’est un bel exemple! 

Et une petite anecdote… Lors de cet événement il nous fallait, un dessert rose ( ok c’est pas très compliqué me direz vous…) mais là où cela se complique c’est que nous ne voulions pas de cupcakes ni de macarons…Et Marine a proposé de préparer sa spécialité des choux « Mojitos framboises »: Alerte Tuerie… Pour une pause déjeuner parfaite rendez vous au Marché couvert Saint-Martin, 31 Rue du Château d’Eau – 75010 Paris.

 

make-my-lemonade-recette-salade-marine5

 

  • Bonjour Marine, peux tu te présenter en quelques mots? 

 Je suis Marine, 28 ans, ex Ingénieur en Biologie Industrielle, créatrice d’en une Bouchée.Je n’ai pas ma langue dans ma poche et je suis une grande gourmande malgré moi! Je voudrais que Paris ne fasse qu’une bouchée de mes petits choux !

  •  Parles nous un peu de ton déclic pour  monter « En une bouchée »?

 Mon parcours, je suis ingénieur en Biologie Industrielle de formation. J’ai bossé 2 ans en tant qu’ingénieur commercial B to B dans l’industrie cosmétique.  En avril 2012 : Des événements d’ordre privé m’ont amenée à réfléchir, et à envisager une redirection dans la restauration. Pour être sûre de mon choix, je voulais vivre l’expérience de l’intérieur. J’ai travaillé dans un restaurant (La Véraison, Paris 15e), en parallèle de mon travail. Pendant 3 mois, j’enchainais mes semaines d’ingénieur-commerciale avec des weekends passés en cuisine, ça n’était jamais une contrainte, je me sentais bien en cuisine. C’est ce qui a confirmé ma volonté de changer de métier. C’est à la fin du mois de septembre 2012, que j’ai quitté la société dans laquelle je travaillais, sans idée précise pour la suite. Je cherchais du travail en restauration, mais sans diplôme et avec ma maigre expérience, c’était difficile. Et puis, j’avais l’habitude de recevoir chez moi, d’organiser des apéritifs dinatoires avec mes amis, c’est parti d’une envie, d’une conviction plutôt que d’une démarche purement réfléchie. La « Finger Food » avait sa place dans nos assiettes, j’ai alors pris le risque, car je n’avais rien à perdre. C’est courant novembre/décembre que l’idée s’est vraiment mise en place, que j’ai trouvé le nom d’en une Bouchée, et puis la suite on la connait. Depuis Décembre 2012, j’ai créé à Paris, la société en une Bouchée, qui est un service traiteur spécialisé en FingerFood. 

  • En une Bouchée, c’est quoi plus précisément? 

On oublie, le protocole ! On mange avec les doigts sans culpabiliser. En une Bouchée, c’est une nouvelle façon de déguster. LA FINGERFOOD : La gastronomie qui se mange du bout des doigts avec un leitmotiv: 0% culpabilité. Grignoter n’est pas un péché, c’est branché !

 

make-my-lemonade-recette-salade-marine4

 

  •  Quelle est ta première madeleine de Proust culinaire? 

Un croque monsieur sucré avec de la brioche et du chocolat au lait ! MIAM !!!! Merci Maman.

  •  Je veux absolument connaître la genèse des choux au mojitos à la framboise, quelle idée géniale!

AHAHAH Les choux MOJITO … et le Mojito Framboise en particulier! J’avais déjà à la carte le chou Tarte au citron … c’est un dérivé. J’adore les mojitos, alors je me suis dit que j’allais faire une crème citron vert, pointe de menthe, gingembre (ça c’est un secret !) et une lichette de rhum, c’était pas plus compliqué que la tarte au citron au final !Et puis, ensuite le mojito framboise est venu tout seul, c’est mon cocktail préféré (fraises ou framboises mais surtout framboises, je suis FAN absolue de fruits rouges).

 

make-my-lemonade-recette-salade-marine2

 

  • Quel est ton ingrédient favori, celui que tu mets partout, les yeux fermés?

 Le curry … et les épices en général ! Piment d’espelette, Cumin, Muscade, 4 épices, tout y passe ! En 2 pincées, un plat peut être transformé !

  •  Quel est le plat que tu te fais quand ça va pas fort ( qui marche aussi pour les lendemains de fêtes…)?

 Bon alors, en ce moment je ne cuisine plus pour moi. Mais si quelqu’un voulait me réconforter parce que je n’allais pas fort, il lui suffirait de me faire … Une bonne soupe, une salade, un bol de fruits rouges/fromage blanc ! et Hop au lit ! 

 

make-my-lemonade-recette-salade-marine

 

  •  Ton tips détox avant et/ou après les fêtes? 

 Comme pour lorsque que « je ne vais pas fort »: soupe/salade évidemment et du thé !!!!

  • En septembre dernier tu ouvres ta boutique  au sein de la Pépinière du village , c’est une nouvelle aventure professionnelle, qu’est ce que l’on peut te souhaiter de plus dingue que cela pour 2014?

Je souhaite à « en une bouchée » en 2014 de continuer sur cette lancée, de grandir encore chaque jour un plus et pourquoi pas de devenir la nouvelle référence parisienne pour les choux! 

 

fiche Marine