COMME UN AIR DE PANACHE

 make-my-lemonade-air-de-panache-nose

 

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un lieu, d’un parfum, d’une belle histoire… Il y a quelques semaines, j’ai été contacté par Nicolas Cloutier, fondateur de Nose, pour me proposer quelque chose de vraiment dingue! Je vous parlais dans mon article précédent de la promo très intelligente du film de Wes Anderson, du Grand Budapest Hotel… Comme quoi le film continuait de vivre au delà des cinémas et bien je vais vous en raconter un très bel exemple!

Dans le film Gustave H. Concierge du grand Budapest Hotel, très soigné et absolument dément, se parfume avec « Air de panache », il en a une collection de bouteilles, et lorsque que son Lobby boy réussit à le faire évader de prison, la première chose qu’il lui demande durant leur cavale c’est s’il lui a apporté son parfum…

Ainsi la Fox a décidé de faire créer ce parfum… Un parfum qui ne s’achète pas mais un parfum qui se sent, dans les halls plus grands hotels et chez Nose,  la fabuleuse boutique parisienne, créatrice de ce jus, au 20 rue Bachaumont 75002 Paris.

Nose est un concept store parisien et un e-shop exclusivement dédié au parfum, où cohabitent plus d’une cinquantaine de marques des parfums de créateurs les plus pointus, de très belles marques de cosmétiques ainsi qu’une sélection de parfums d’ambiance.  Tout ces belles choses s’articulent autour de la pierre angulaire de Nose, leur concept que chacun puisse établir son diagnostic parfum.

Alors qu’est ce que c’est un diagnostic parfum? Rien de grave docteur, juste un concept génial et résolument révolutionnaire.  A votre arrivée rue Bachaumont, on vous propose un Ipad, sur lequel ce trouve le questionnaire sésame. Au travers d’une liste de questions, un peu comme un test du BIBA en vachement plus scientifique. Le diagnostique Nose établit votre profil, et ainsi vous propose des nouveaux jus à tester pour trouver votre bonheur. C’est un concept incroyable pour les indécis dont toute la planète cosméto tente de percer le secret… Cette application est en perpétuelle perfectionnement, Nicolas savoure son succès: après un diagnostic, sept clients sur dix achètent une des recommandations proposées…  

Aujourd’hui j’ai eu la chance de rencontrer deux passionnés: Nicolas Cloutier l’un des fondateurs de Nose et Mark Buxton, le Nez de Nose (c’est bon ça!) Il nous raconte cette fabuleuse aventure Nose avec la Fox, avec Wes Anderson et Gustave H.

 

make-my-lemonade-air-de-panache-nose1

 

  •  Nicolas: En quelques mots raconte-nous d’où tu viens et pourquoi le parfum, et pourquoi Nose?

Je suis Québécois et je vis à Paris depuis presque 10 ans. Passionné olfactif, j’étais insatisfait des parfums proposés par la grande distribution qui manque d’originalité. J’ai découvert au fil des années les parfums d’exception mais j’avais des difficultés à les décrypter; trop d’offres et pas toujours très quali… Je connaissais quelques personnes dans l’industrie et l’équipe Nose s’est créée. C’est un projet à taille humaine avec comme recette notre passion et nos savoir-faire complémentaires. Pas de financement de grandes sociétés et aucun objectif de planche à billets. Nous nous sommes affranchis de toutes les contraintes de cette industrie pour grandir à notre rythme avec pour objectif de faire de Nose une institution.

  •  Mark: En quelques mots raconte nous ce métier? Quelle a été ta formation pour devenir Nez?

   I joined a German company (H&R) 27 years ago, I trained at their internal school for 3 years, studying raw materials,first compositions, bases etc…Then was sent to Paris after 3 years, as a junior perfumer, where I started working on the 1st briefs.

 

  • Comment réagit-on quand la Fox vous appelle pour réaliser ce projet fou avec Wes Anderson?

Bien que nous ayons eu plusieurs sollicitations de collaborations, nous les avions toutes refusées. En effet, on était encore trop jeunes et on ne disposait pas encore d’assez de recul pour des collaborations. En plus, les collaborations ne veulent plus rien dire aujourd’hui ; tout le monde fait des bougies co-signées pour toutes les occasions. Au moment où Fox nous ont approchés, on venait tout juste de souffler notre 18e bougie (mois) ! On était ravis mais en même temps embêtés… On est une très petite équipe (3 à temps plein) pour faire marcher le site internet, la boutique et le développement à l’international. Autant dire qu’un tel projet peut vite devenir une mauvaise aventure si on a pas d’équipe… Avec 6 semaines pour livrer le parfum (maturation du jus comprise), cela devenait de l’ordre de l’impossible. Un peu comme l’histoire de Nose. Tous nous ont découragés. Comme on aime bien les défis, on s’y est mis. Voilà !

 

  •   Racontez-nous un peu plus ce projet fou « Air de panache », première collaboration pour Nose?

On a reçu un email de 20th Century Fox le lendemain du jour de l’an ! Ils nous demandaient de rendre réel ce parfum issu de la fiction. Un court brief (infos sous embargo) mais sans nous contraindre dans nos choix de créativité. Plusieurs grandes maisons avaient été sollicitées ; tous les projets avaient été refusés. La pression ! Mark était en voyage à Istanbul. Je l’ai appelé et je lui ai dit : « Mark, on a moins d’une semaine pour faire notre proposition ! ». On a fait mouche du premier coup sans rien avoir à retravailler ; lui au jus, moi à la Direction Artistique. Notre proposition a eu l’aval de 20th Century Fox France, suivie de 20th Century Fox USA, pour ensuite avoir celui de Wes Anderson. On avait ensuite 6 semaines pour produire le parfum !!

 

make-my-lemonade-air-de-panache-nose-nicolas-mark

 

  •  Comment créer un parfum pour un film qu’on n’a pas vu?

Nicolas: On avait visionné de courts passages du film. Assez pour comprendre l’univers de Monsieur Gustave H. Tout comme Nose, Wes Anderson est une personne minutieuse ; aucun détail ne lui échappe. On a donc exploré et décortiqué chaque élément. Une transformation au fil des minutes comme au rythme de l’intrigue du film. Le résultat: une cologne « classique » qui se transforme (pyramide olfactive) et qui devient très animale et boisée. Comme le personnage !

 Mark: By watching the trailer and brainstorming with Nico, we came up with a cologne, classic but modern at the same time,rich lots of natural products,sensual and animal at the same time. All you need is a pen, a white peace of paper and a good imagination, that’s how it all started!

  •  Nicolas, quel est dans l’ordre ton premier souvenir olfactif? Puis l’odeur que tu détestes plus que tout?

Les manteaux parfumés de la visite sur le lit de ma grand-mère qui y étaient posés à Noël et dans lesquels j’allais m’endormir, épuisé de fatigue et d’émotions. Les parfums de tous les gens que j’aimais, réunis en même temps… mon premier parfum? Drakkar Noir de Guy Laroche. Le parfum de mon père. J’avais et j’ai toujours beaucoup d’admiration pour lui. Je voulais être comme lui. Ses valeurs et ses odeurs. Et celle que je déteste le plus… Les passages en DutyFree obligés en allant prendre un vol. Je retiens ma respiration à chaque fois !

  •   Mark, donne-nous dans l’ordre ton premier souvenir olfactif? l’odeur qui te rassure? l’odeur qui te donne envie de faire ton métier? le parfum que tu aurais aimé créer ?

    I broke my mothers bottle of Chanel No.5 in the bathroom, at the age of 5 years, I never forgot the smell! My grandmothers kitchen in Germany, a mixture of black bread, fresh grinded coffee and the smoke from the old oven,(still stocked with wood). The smell of my British grandmothers kitchen, cheap floor cleaner, actually whole England smells like this… :) One of my all time favourite smells is Vetiver. And outside of the perfumery world, it is roasted chicken and fresh backed bread!! Everything inspires me, for my job, everything is just a matter of vision.  Besides a lot of my own creations, my all time favorites are Feminite du Bois and Nahema.

  • Nicolas, tu as style incroyable, peux tu nous donner une ou deux adresses shopping?

Je peux t’en donner 3 même:

-Present London, 140 Shoreditch High St, Londres
-Sfäär Tallinn concept store, Mere pst. 6E, Tallinn, Estonie
-Centre Commercial, 2 Rue de Marseille, 75010, Paris

  •  #10 Mark, une bonne adresse pour se régaler les sens? Restaurant, Hotel, Bar un ou plusieurs…

 - Golf de Naple, the best Pizza au feu du bois in Paris,
- Patrick Pignol, port Auteuil, the best resto in Paris, for nouvelle cuisine and my favorite Brasserie is Ille St. Lois
-  I like all the bars in the big hotels,Raphael, Royal Monceau etc.

Other bars and night clubs , I don’t know I’m too old But the all time best kitchen in Paris, is 12 Rue du Bouquet and Roiville!! That’s where I cook….

  •  bonus… Quel est votre prochain projet absolument génial tout les deux?

 This is still secret, but I totally agree with Nico, for un little weekend in the country side, “Roiville”!

Photographies: Charlotte Evrard 

Illustrations: Damien Florebert Cuypers pour Nose 

 

make-my-lemonade-air-de-panache-nose2

 

Et cerise sur le gâteau pour les non parisiennes qui ne pourraient pas venir sentir la merveille à Paris, Nicolas et Mark vous proposent de vous faire gagner 2 parfums! Pour cela rien de plus simple: inscrivez-vous sur le site de Nose ici et laissez moi un commentaire avec votre premier souvenir olfactif . Je tirerai au sort les gagnantes Lundi soir! 

Les grandes gagnantes sont Joon et Corinne Palombo ! Merci d’envoyer vos adresses et infos à lisagachet@gmail.com !!

  

QUE FAIT ON CE WEEK-END A PARIS? #1

make-my-lemonade-missdiorexpo-2

 

Vous êtes nombreuses à me demander ce qui m’inspire… Et bien je dis à chaque fois: que c’est à peu près tout, mais quand je sèche complètement j’enfourche mon vélo et je file au cinéma ou me balader dans un musée. J’aimerais d’ailleurs aller m’y perdre un peu plus souvent. Je me souviens qu’à une époque, cela me déprimait beaucoup quand je voyais des choses monumentales et géniales, cela me faisait un effet bizarre, je me sentais nulle et puis je me disais que de toute façon tout avait déjà été fait et que dans un monde créatif il serait difficile d’exister. Toutes proportions gardées car je ne compare pas mon travail avec l’oeuvre du Caravage… Et puis les années ont passé et la confiance en moi s’est doucement fait une place, et faire des galeries, voir des expositions, cela m’ouvre à chaque fois l’appétit créatif. S’inspirer ne veut pas dire copier, mais observer le travail des autres, cela peut me faire rebondir sur une texture, une matière bref, je ne vais pas vous faire un dessin…

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-1

 

Donc aujourd’hui je voulais vous parler de l’exposition qui se déroule en ce moment au grand Palais pour quelques jours, j’ai hésité à vous en parler, car j’ai lu et entendu que l’exposition ne faisait pas l’unanimité, qu’elle n’avait de raison d’être que pour faire écho à celle de la petite veste noire de Chanel de l’an passé… Que certaines oeuvres avaient déjà été utilisées pour des expositions précédentes bref… Je me suis posée la question, mais, à moi cette exposition a fait du bien, ça a été une jolie parenthèse dans une semaine grise et pluvieuse (ce jour là a été même carrément apocalyptique), j’y ai vu des amies, j’ai déambulé dans une aile du grand palais que je ne connaissais pas, ou de mémoire pas dans cette configuration là. La mise en oeuvre et la scénographie étaient impeccables, je suis très sensible à ça: un vidéoprojecteur qui projette plus grand que l’écran, ou une lampe mal orientée ça peut gâcher mon plaisir…. Évidemment on était chez Dior, donc ce genre de maladresse, je n’en ai pas croisé. Mais j’ai trouvé tout cela bien ficelé, découvert une exposition uniquement féminine (coup de coeur pour Carla Mattii), j’ai redécouvert des pièces emblématiques de la maison, comme la robe Miss Dior, de monsieur Christan Dior, et la ré-interprétation de celle de Raf Simons. Mais aussi j’ai vu une partie de la collection privée de monsieur Christian Dior, des oeuvres de ses amis artistes, Buffet, Chagall, Picasso, des amis simples et normaux…

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-4

 

En voyant voir cette exposition, cela m’a débloqué quelques projets qui étaient restés en suspens jusqu’alors. Et rien que pour ces raisons là, je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle. Alors aujourd’hui on met son plus gros manteau et on se fait du bien au cerveau en allant au grand palais. On en profite vite car c’est gratuit et car l’exposition est là à Paris jusqu’au 25. Rendez vous sur le site pour plus d’infos! Et si on a la force de braver la foule, on court à côté voir Paris Photo, que je n’ai pas encore vu mais dont on me dit le plus grand bien. Je vous embrasse et je pense que cette petite rubrique sera récurrente par ici… 

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-3

  

Diptyque x Make My Lemonade

01_Dip_L'eau du 34_02 3013

 

Quelques jours après l’événement Milk et Chanel, Alexandre R. me contacte pour me proposer de dessiner des petites boutiques Diptyque 34 boulevard saint Germain, des dessins pour les vitrines du nouveau parfum l’eau du 34 ( j’y reviens très vite ), ainsi qu’un petit cadeau à offrir aux clients et aux internautes, après avoir souri et réfléchi une nano seconde je lui ai évidemment dit oui. Alors voilà, je vous livre l’histoire de cette petite collaboration, ici. C’est la première fois que je participe à un projet avec une équipe aussi chouette, et des prestataires aussi efficaces et passionnés. Bref je suis ravie j’espère que le projet vous plaira autant qu’il a été plaisant pour moi d’y contribuer.

 

 

Il faut que je vous raconte un peu cette histoire du 34, parce qu’elle vaut vraiment le détour. Ce parfum c’est le mariage improbable des toutes les empreintes olfactives laissées par les bougies, eaux de toilettes, ou encore du vieux bois ciré des meubles de la boutique, cette idée géniale de mettre la boutique mythique du 34 boulevard st Germain est signé Olivier Pescheux, parfumeur chez Givaudan.

 

06_Dip_L'eau du 34_02 3013

 

Et deux ans plus tard en 2013, une évidence s’est imposé, l’odeur de la boutique change, au fil des saisons, des fleurs présentes dans la boutique, l’arrivée du printemps. Donc après le succès du 34 saint germain, l’envie d’offrir une nouvelle facette de ce parfum pointe le bout de son nez chez Diptyque: l’eau du 34. Je vous laisse aller le découvrir, c’est un parfum pour tous, et dans cette nouvelle fragrance, il y a quelque chose d’insouciant qui me touche toujours autant….

 

diptyque 1

 

 Et cerise sur la bougie, je vous ai préparé un petit patron de boutique Diptyque à monter vous même. à télécharger ICI, évidemment je vous conseille de l’imprimer sur un papier épais, vélin cela serait super et si votre imprimante vous le permet, imprimez sur du papier buvard, et vaporisé du parfum ( sur la face non imprimée ) pour diffuser une délicieuse odeur dans votre maison.

 

diptyque 2

  

SEE BY les resultats!

Mes petits chats, 

Il est bien tard pour poster, d’ailleurs c’est drôle de se dire ça, comme s’il y avait un timing parfait, vu qu’ici c’est un peu moi qui fixe les règles… J’aimerais pouvoir vous surprendre et poster à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, mais figurez vous que je ne tiens pas au-delà de minuit, sauf en cas de rendu urgent avec des litres de café en renfort, mais en temps normal je suis une marmotte, une vraie grosse marmotte qui s’effondre dès que je passe à l’horizontale, c’est physique comme une poupée, je ferme mes yeux… 

 

SEE-BY-CHLOE-PARFUM 

 

Bref revenons à nos moutons… Qu’est ce que vous m’avez fait rire avec vos défis… J’ai bien vu que vous étiez nombreuses à vouloir me voir en bas de la tour eiffel à faire n’importe quoi, ou bien me vouloir mettre toute nue dans les rues de Paris, avec de la nourriture sur le visage… Heu ben comment vous dire… j’étais prête à me mettre en maillot de bain, près du canal st Martin, mais ce défi n’est jamais venu, et puis en terme de timing et de logistique, je n’ai pas de robe de cendrillon, ni de costume d’oiseau dans mon placard… Donc je vous laisse découvrir les défis des 3 gagnantes, je ne me suis pas trop abîmée, je l’avoue… mais je suis sûre que j’ai fait se marrer les passants, et que j’ai encore des séquelles de certains défis.

 

- gagnante n°1: Marianne`F ‏@_Mariou @makemylemonade  »Es-tu capable de faire un tuto coiffure/beauté sur une passante dans la rue ? » et oui, celui la a été le plus simple… mais j’adore l’idee de brigade du style! : défi1

- gagnante n° 2: Mandine ‏@Amandouni @makemylemonade  »cap ou pas cap de faire un Happy Friday avec TOUS les habits de ta garde de robe ? »Et bien oui, j’ai fait hurler de rire ma photographe ok je ne porte pas tous mes vêtements mais je ne pouvais pas en mettre d’avantage :défi 2

- gagnante n°3: Oph @LilOph @makemylemonade Oseras tu sortir en tutu dans la rue avec ton chat dans les bras?? Alors celui la s’avérait sur le papier le plus simple et le plus cool, mais Frida a flippé comme jamais, après m’avoir lacéré le dos, je n’ai pas vraiment eu envie de la traumatiser plus que ça, donc on est resté à un mètre de la porte d’entrée mais ça compte quand même: défi 3