HAPPY FRIDAY #53

make-my-lemonade-happy-friday-portrait

 

Mes petits chats,

J’espère que vous allez bien. J’ai écrit plusieurs fois cet article dans ma tête et puis je me suis dit qu’évidemment j’allais oublier des choses, alors aujourd’hui je me lance, et puis si j’en oublie  ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en faire part, je répondrai dans les commentaires sur le sujet. Je vous préviens, cela va être un peu long…

Il y a plusieurs personnes qui m’ont demandé de faire un petit point sur la façon dont je gagne ma vie et autres détails relatifs au fait d’avoir un blog. Déjà, je me suis sentie comme un ministre à qui on demande de montrer patte blanche en rendant public son patrimoine immobilier ! Et puis, je me suis dit que oui, après tout si le blog existe et marche, c’est grâce à vous et que je pouvais bien vous expliquer comment cela fonctionne.

Pour faire bref, je ne vis pas de mon blog, on va dire que ce site n’est pas mon unique source de revenus. J’ai la chance incroyable de faire ce que j’aime et d’avoir un métier à la carte. Aujourd’hui, j’ai la sensation que mes journées font 48 heures, je bosse comme une folle, j’adore ça, tout en étant je l’espère, saine d’esprit et en gardant le fameux burn out à distance. J’ai un million d’envies, d’idées et de choses en cours, je suis un peu comme un jongleur, qui, de temps en temps, lâche une balle mais la rattrape avec le pied. Je sais que j’ai un mal fou à « décrocher » mais j’y travaille. NO PAIN NO GAIN.

 

make-my-lemonade-happy-friday-pied-53

 

Le blog me rapporte de l’argent avec des liens affiliés, des collaborations, des placements de produits, des bannières, des workshops, etc… Mais j’ai aussi un métier, je fais du set design/ de la direction artistique, du stylisme, du conseil/ et puis diverses choses inclassables. Je ne vous raconte pas mes tableaux excel pour m’y retrouver à la fin du mois.

Vous pouvez penser que je me fais de l’argent sur votre dos, enfin sur vos yeux notamment. Je dis « je » mais je pense que je ne suis pas la seule « fille avec un site internet » qui doit penser cela. Mais vu tout le temps que prennent la préparation des photos, la rédaction d’un article (je ne vous parle même pas des DIY), le montage des vidéos, la recherche d’informations, etc… je pense qu’il est normal de gagner de l’argent de cette manière. Et puis tout le temps que je passe sur le make my lemonade, c’est du temps que je ne passe pas à travailler sur mes autres activités et c’est du temps que je ne passe pas avec ma famille et mes amis. Je ne me plains pas car, encore une fois, c’est mon choix et un plaisir de travailler, mais tout travail mérite salaire.

Vous allez me dire que le blog doit rester un espace libre, de pur partage et d’amour. Mais le partage et l’amour ne remplissent pas mon frigo et ne paient pas mon loyer. Vous pouvez me dire aussi que les collaborations rendent les choses moins authentiques, que je pourrais perdre ma liberté d’expression. Et bien je vous assure que je reste libre de mes choix, que je refuse des opérations rémunérées parce que je ne vois pas l’intérêt de vous parler d’un produit dont vous entendrez parler sur 12 blogs différents dans le mois en cours, mais c’est une sorte de luxe car j’ai d’autres sources de revenus.

 

make-my-lemonade-happy-friday-53

 

Les liens affilés

Pour ceux et celles qui ne sont pas hyper connectés, je vous raconte ce que c’est. Il y a différentes plateformes sur lesquels il faut créer un compte puis on s’inscrit à des programmes d’affiliation, il y a le programme « Amazon », le programme « Asos » ou bien « Top Shop », il en existe des centaines de milliers. Puis, une fois inscrit, on peut générer des liens trackés. Les liens ce sont les blocs-textes en surbrillance sur lesquels on clique pour aller voir le produit à la source comme un lien normal, ceux-là sont trackés car il y a dans le début de url, le nom de la plateforme. Et si vous achetez le produit dont j’ai mis le lien, je touche un pourcentage sur la vente (entre 5 et 10% selon les programmes), cela ne signifie pas que vous allez payer plus cher, mais juste que « Top Shop » va rogner un peu sa marge pour me rémunérer de la visibilité que je lui aurais offerte. Je vous avoue que je ne gagne pas des sommes astronomiques car je fais peu de looks mais je trouve que c’est un moyen discret et qui ne clignote pas dans tous les sens.

Les bannières

Je pourrais dire pour LA bannière, parce que je suis une relou de l’esthétisme, que je n’en veux qu’une. J’ai une régie publicitaire qui représente de nombreux sites. Cette régie me propose des collaborations, des bannières et autres placements produits que je choisis ou non de faire. Lorsque qu’il y a plusieurs campagnes d’affichage avec des bannières à la même période, vous n’en verrez qu’une à la fois car un système de roulement est mis en place ; lorsque l’on rafraichit la page, la bannière change. Et je ne touche de l’argent que si vous cliquez, vous n’êtes obliger de rien encore une fois. 

 Les collaborations et autres placements de produits

 Comme vous avez pu le remarquer, je n’en fais pas des caisses.. Parce que voilà, j’en fais quand je sens que je sais que nous ne serons pas 45 filles à vous parler d’un nouveau mascara révolutionnaire… Je ne veux pas passer pour une sainte mais vraiment je pense qu’avant tout, je cherche à faire quelque chose de créatif, avoir quelque chose d’intéressant à dire et enfin j’essaie de me mettre à votre place pour trouver  » le bénéfice lecteur ». Si collaboration il y a, je vous le dis dans l’article ; cela a été le cas pour Armani et les rouges à lèvres en octobre dernier, j’avais justement carte blanche, c’était créatif et je me suis vraiment amusée à préparer cet article.

 

make-my-lemonade-happy-friday-detail

 

 Et puis je me répète mais j’ai la chance de pouvoir refuser des opérations mais si je peux me le permettre, c’est parce que le blog n’est pas ma seule source de revenus et cela me permet de garder ma ligne éditoriale fidèle à ce que j’ai envie qu’elle soit. Je veux rester libre de choisir mes partenaires, et qu’ils me fassent confiance pour créer des contenus différents, un peu comme mes clients pour mes autres activités: j’aime imaginer des choses créatives avec un bon brief de départ comme cahier des charges et alors je m’amuse et je brode… 

Je suis assez lucide sur le fait qu’aujourd’hui les blogs ont le vent en poupe, que les marques qui sous estiment encore ces nouveaux influenceurs ont du souci à se faire, mais je reste convaincue qu’il ne faut pas faire n’importe quoi sous prétexte qu’il y a un bon billet à la fin mais essayer de faire les choses intelligemment.

Et pour revenir à nos moutons je porte aujourd’hui une veste H&M d’une ancienne collection mais dans le genre pailleté avec un motif fou vous pouvez vous rabattre sur celle-ci, une chemise New Look ancienne également mais heureusement UO est toujours là ! Un pull Kutjen, un jean MIH et des escarpins Sarenza.

 

  

21 h let’s party

20h

 

 

C’est probablement ma photo préférée de la série, je la trouve tellement vraie. Quand je regarde autour de moi, avec mes amies, avec mes connaissances, et mes représentations de la femme, j’imagine la féminité, comme quelque chose de sexy, d’indépendant et surtout de très drôle. J’aime quand on se retrouve entre filles, pour sortir boire des verres, apprêtées comme des voitures volées, lorsque l’on est ensemble on finit toujours par oublier nos résolutions, notre image on lâche prise sur nos principes pour finalement n’être que nous. Sans filtre, over maquillées certes mais juste nous, mortes de rire. Restons Légers.. 

  

Happy Friday #41

Les petits chats des bois, 

Happy friday! Bon ben comme les températures sont polaires en ce printemps 2013, je ne tomberais pas le manteau en fourrure de girafe/dalmatien aujourd’hui… Je déchausse mes mi bas opaques de mamie le temps de la photo, et je cours ensuite me coller au radiateur le plus proche… J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous allez vous jeter dans votre weekend à corps perdu! Soyez en sûrs, je vais m’activer pour fabriquer des petits choses… De la déco pour mon bureau, du nettoyage de printemps je crois que je suis vraiment toquée j’adore prendre soin de mon chez moi, de fond en comble, une bonne fois de temps en temps, faire du tri, nettoyer les vitres, ranger sous le lit, aligner mes bobines de fils et plier mes petites culottes… Après pour tout ce qui est la gestion du quotidien, je laisse ça mon amoureux, parce que dans les faits, je vais vous avouer un truc, je suis tellement bordélique, que si vous me laissez dans un appartement rangé, plus de 10 minutes plus tard avec une machine à coudre, des ciseaux et du tissu, c’est l’apocalypse .. Bref Nettoyons je suis certaine cela fera venir le printemps! Mucho Love.

 

happy-friday41

 

En ce vendredi polaire, je porte mon manteau Asos déjà vu ici, mon pull vert sapin avec un poil de lurex Cos, un pantalon de folie rose fushia Zara qui me donne la pêche le matin, des escarpins Ted Baker tout droits venus de la nouvelle fameuse boutique Sarenza évoquée précédemment la very sexy shoes… Des colliers, un c’est bien, deux c’est mieux, et trois n’en parlons pas… Mango, Reine Rosalie, et un peu petit dernier vintage…

  

HAPPY FRIDAY #37

Mes petits chats! 

Que c’est dur de trouver un rythme de travail lorsque l’on travaille à la maison! Et bien oui car depuis 1 mois je travaille en free lance! La liberté, j’adore, je jongle c’est la folie, j’adore ça!! Mais alors ce n’est pas facile de se lever pour rester à la maison, ce n’est pas facile de s’habiller pour rester faire duillustrator toute la journée depuis son canapé, ce n’est pas facile de ne pas aller faire des calins toute les 10 minutes à mon chat… AH Frida…. Mais vous pouvez être fiers de moi, je n’ai pas une seule fois répondu à l’appel du  » et si je restais en jogging jusqu’à 16h, et je vais me nourrir exclusivement de ‘chocapics’, en UGG! «  Non non je m’adapte et j’adore cette nouvelle vie mais je me demande comment je faisais pour tout faire, lorsque j’avais aussi un vrai boulot! Car oui aujourd’hui je me démène pour mener à bien tous mes projets professionnels et j’essaie tant bien que mal de me dégager du temps pour venir ici, ça me manque vous n’avez pas idée mais je sens que je vais y arriver, je sors la tête de l’eau! Si toutefois vous aussi vous travaillez à la maison, avez vous des tricks? des plannings géants ? des post-its magiques? Ou même, j’ai une idée si jamais dans l’assistance il y a un ou une agent immobilier qui souhaiterait me donner un petit coup de pouce pour me trouver un bureau, je suis preneuse!  

Parenthèse, petite annonce mise à part, Je vous prépare des petits DIY qui risquent de vous faire plaisir, je peaufine les petits mises à jour de design pour le blog, la traduction aussi!  Et surtout de la beauté va arriver en masse par ici dès ce weekend… ouais ouais… Je m’améliore, même si des fois je ressemble à louis XIV, je m’entraine dur, et je me démaquille!!   

 

Happy-friday-37 

Aujourd’hui je porte mon manteau d’amour Asos souvenez vous je vous parlais déjà la et il est super soldé! une marinière La redoute x Inès de la Fressange, et sous cette marinière je porte un robe DIY my favorite dress faite en Plumetis blanc quelque chose me dit que je vais encore vous en parler de cette robe…. affaire à suivre! Des Dim up un peu transparents je n’en peux plus du noir opaque, j’ai plutot l’impression que ça fait la jambe  » poteau » cette histoire, c’est dans ma tête? et des escarpins pas trop hauts genre praticables en journée La redoute! LOVE