DIY NOEUDS BOLDUC

 

make-my-lemoande-DIY-NOUED-TARA-JARMON 

Mes petites châtaignes !

Ou plutôt de là où je vous écris, je devrais plutôt dire, mes petits koalas… Pour celles qui ne me suivent pas sur instagram je suis en Australie ces derniers temps… Mais ça j’y reviendrai plus tard… Tout d’abord merci pour vos commentaires d’anthologie sur mon article précédent, vous êtes vraiment top, je suis ravie de vous « avoir »… Merci ! Aujourd’hui c’est un DIY, oui j’avais envie de vous proposer un DIY « facile » après le DIY milk bag de la semaine dernière qui même si je ne le trouve pas extrêmement complexe, est je vous l’accorde très long à réaliser. 

Ce DIY, c’est une sorte de « fleurs noeud » XL, j’avais préparé ce DIY pour mon livre Make My Party (dans la version mini) et puis je l’ai proposé aux délicieuses participantes du dernier Workshop Tara Jarmon, je me suis dit que la broche à porter dans un foulard comme une fleur, c’était une bonne alternative aux bijoux. Depuis que j’ai les cheveux courts j’essaie de mettre le paquet sur les attributs féminins, rouge à lèvres, talons, boucles d’oreilles (pas tout en même temps hein) sinon je ressemble rapidement à un petit garçon ou à Justin Bieber les jours de « Bad hair day’ »…  De plus depuis ce retour en force des boucles d’oreilles dans ma vie, j’ai eu un petit pépin « infection » et je me retrouve bancale avec une oreille hors service (désolée je vous raconte un peu ma vie). En attendant de trouver le temps d’aller chez un troueur d’oreille, le foulard porté en bandeau avec une grosse broche est mon salut et une nouvelle façon de m’amuser à faire la fille… Il n’y a pas de problème : que des solutions.

 

make-my-lemoande-DIY-NOEUD-TARA-JARMON 

Coût : 10€ maximum, n’hésitez pas à jouer avec la largeur des rubans.

Temps : 30 minutes, parfait si vous n’avez plus rien à vous mettre, ça vous twiste n’importe quelle veste.

Difficulté : Facile, simplissimo, finger in the nose.

 

 Pour ce DIY il vous faut : 

  • - 2m de ruban satin (2cm ou 2,5cm de large)

  • - 2m de gros grain coordonné (2 cm ou 2,5cm de large), il existe même des rubans double avec une face gros grain et une face satin chez Shindo, pour les plus pressées….

  • - Du fil coordonné à la couleur de vos rubans

  • - Une aiguille

  • - Des ciseaux

  • - Des épingles

  • - Une attache de broche à coudre (disponible chez Fil 2000) 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-1

 

Avant de vous lancer, découpez les morceaux suivants dans le satin et le gros grain :

  • 1 morceau de 11cm 

  • 3 morceaux de 25,5cm

  • 3 morceaux de 34cm

Épinglez le gros grain et le satin l’un contre l’autre, puis à l’aide de la machine piquez-les ensemble. Faites une piqûre nervure à quelques millimètres du bord droit sur toute la longueur et faites de même pour le côté gauche.

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-2

 

Une fois vos rubans assemblés, repassez-les afin de bien les aplatir, histoire de rendre votre travail de couture nickel et faciliter le pliage.

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-3

 

Commencez avec les rubans de 25,5cm, prenez en un dans le sens que vous voulez soit gros grain à l’intérieur soit à l’extérieur à vous de voir, puis formez une boucle un peu comme le ruban du sidaction, et faites de même avec l’autre extrémité, de façon à former un « huit », puis épinglez.

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-4

 

Renouvelez les opérations pour les deux autres morceaux de 25,5cm et ceux de 34cm. Puis pour le plus petit, roulez le morceau entre vos doigts afin de former une bague et épinglez-le (ici la face ruban est sur l’extérieur mais vous pouvez inverser avec le gros grain si vous préférez encore une fois…)

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-5

 

Vous pouvez maintenant fixer chacun de vos « huit » en faisant des petits points à la main sur chaque côté du centre de vos boucles.

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-6

 

Commencez à superposer tous vos moyens « huit » en quinconces, faites quelques points à la main pour assembler cette première partie.

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-7

 

N’oubliez pas la petite bague de 11cm, et fixez-la en faisant des points sur chaque côté de la largueur du ruban. Placez-la au coeur de votre « étoile/fleur ».

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-8

 

Recommencez les opérations précédentes avec les plus grands « huit », à l’exception près que pour le dernier des grands « huit », le point de jonction des extrémités devra être à l’intérieur du « huit »,  ainsi le verso de votre broche sera nickel et vous pourrez ensuite coudre votre attache à cet endroit.

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-9 

Disposez chaque « étoile/fleur » les unes dans les autres. N’oubliez pas la petite bague finale.

 

make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-10

 

À l’aide du fil et de l’aiguille fixez enfin vos deux « étoiles/fleurs » la moyenne et la grande et la petite bague ensemble. Je vous conseille de bien serrer entre vos mains les différentes parties de la broche, et de faire passer l’aiguille dans le centre de chaque partie, et cela plusieurs fois afin de les fixer solidement.



make-my-lemonade-diy-noeud-bolduc-12

 

Pensez à garder de la longueur de votre fil après avoir cousu les différentes parties, il va vous servir pour l’ultime étape : accrocher l’attache de broche ! Et TA-DA !

 

make-my-lemoande-DIY-NOEUD-TARA-JARMON1

 

 

Je porte ici une jupe Zara de l’été dernier, un top Asos d’une ancienne collection et un foulard Tara Jarmon.

 

  

DIY SNOOD DOGGY DOG

make-my-lemonade-snood-diy1

 

Huhuhu!!! On atteint des sommets en termes de titres d’articles en ce moment… Vous savez c’est un peu comme le « Modjo » avec les mecs… Ça va, ça vient, cela ne se contrôle pas, comme vous pouvez le constater je suis dans une période creuse en ce moment (pour les titres… hein). Bref, toujours est-il que cet article est prêt depuis quelques jours mais, la technologie n’était pas au rendez vous. Vous n’y avez vu que du feu mais de mon côté c’était une autre histoire… Impossible de charger un article, comme une sorte de chômage technique des internets… Heureusement j’ai une équipe de choc, super réactive mais cela a été un peu relou quand même! (Merci Romain!)

Revenons à nos moutons… Ce snood, je me le suis fabriqué sur le pouce, littéralement comme une envie subite de fromage sur un petit morceau de pain aux céréales avec une lichette de confiture de cerise noire… Mais si, vous savez ce dérapage incontrôlé devant la porte du frigo, et bien moi je dérape de la même façon devant ma machine à coudre…

En ce début de semaine, j’avais le choléra et la peste, et la perspective de sortir était un truc quasi insurmontable sans une écharpe… ( les écharpes, c’est un truc que je sème comme le petit Poucet…) Alors ni une ni deux, je me concocte un DIY Snood doudou, écharpe ou capuche aux proportions parfaites (oui en toute humilité « parfaites »).

Je vous dis parfaites, parce que vraiment le snood je trouve ça très cool, une belle invention mais les gens ne sont pas allés jusqu’au bout de cette idée lumineuse. Un tube de laine, de jersey ou tout ce que vous voulez, très bien, mais un tube droit, et bien quand on l’enfile, ça ne colle jamais au cou, si bien que tu chopes la grippe et tu te rachètes une écharpe…. SNOOD 0 – GRIPPE 1 / GOUTTE AU NEZ 1 – SEXINESS 0… combat difficile.

 

make-my-lemonade-diy-snood-1

 

Pour ce DIY:

  • -Coût environ 20 euros (tout dépend de la qualité de perles que vous allez trouver…)
  • -Temps environ 2 heures, tranquille…
  • -Difficulté « Si vous savez coudre bien droit à la machine c’est mieux»…

 

make-my-lemonade-diy-snood-2

 

Pour ce DIY, il vous faut donc:

  • - 4 trapèzes de jersey, le mien est un peu matelassé, je l’ai trouvé chez Sacrés Coupons (le patron du trapèze est disponible ICI)
  • - une soixantaine de perles de diamètre 20mm ( trouvées chez les chinois de la rue du temple 75003)
  • - des épingles, un grosse aiguille et du cordon noir,
  • - et évidemment une machine à coudre et un fer à repasser allumé. 

Commencez par épingler deux trapèzes de tissu endroit contre endroit, sur les côtés, les bases ( les plus petites seront là où vous passerez la tête).

 

make-my-lemonade-diy-snood-3

 

Une fois votre endroit épinglé, piquez-le à la machine à 1 cm du bord, et n’oubliez pas d’ouvrir les coutures avec l’aide du fer à repasser. Et recommencez l’opération sur les deux autres trapèzes de jersey restants. Vous voilà maintenant avec deux tubes identiques. Le premier va vous servir d’endroit, et l’autre d’envers, ils sont identiques dans les proportions donc on ne s’inquiète pas. Moi je les ai fait dans le même tissu mais libre à vous de le faire bicolore et réversible…

Gardez vos deux tubes sur l’envers ( coutures apparentes) et glissez-en un dans l’autre. Ainsi vous allez les assembler, endroit contre endroit.

 

make-my-lemonade-diy-snood-4

 

Commencez par le plus grand côté, Et aidez vous des coutures déjà réalisées pour aligner les deux tubes. Épinglez sur toute la largeur de vos tubes, votre snood commence à apparaître… Et piquez-le à la machine et n’oubliez pas d’ouvrir les coutures…

 

make-my-lemonade-diy-snood-5

 

Retournez votre snood sur l’endroit. Et formez un petit ourlet de part et d’autre sur l’endroit et l’envers de la base du snood par encore fermée. Terminez par épingler ces petits retours.

 

make-my-lemonade-diy-snood-6

 

À l’aide d’une aiguille et d’un fil coordonné à la couleur du snood, fermez-le à la main le snood, vous serez plus précise. Et vous voilà avec un magnifique tube doublé en jersey. Maintenant place aux détails « bling ethnique », les perles en métal argent.

 

make-my-lemonade-diy-snood-7

 

 Toujours avec la grosse aiguille et le fil cordon, brodez à la main les perles sur la plus grande ouverture du snood. Je vous conseille de faire un petit noeud entre chaque perle, de façon que s’il arrive un malheureux accident « CHAT / GRIFFES / SNOOD » ou toutes autres situations pointues, vous ne vous retrouverez pas avec une cascade de perles sur les ballerines. Vous allez voir cela va très vite, et une fois terminé, n’oubliez pas de dire TA-DA! 

bon dimanche les chats…

 

make-my-lemonade-snood-diy

  

DRIES M’ENTENDS TU?

007-dries-fw13-nw-46

 

AAAAhhhh la reprise, 

C’était bien ce petit weekend de 3 jours, je suis sûre que cela vous a plu… Merci pour tous vos précieux conseils, j’ai une liste longue comme le bras, pour aller à la pharmacie et prendre soin de moi! Merci beaucoup.

L’autre jour Mai, m’appelle en quasi transe pour me dire, « tu as vu les oreilles de Dries?  » What? non « Ben regarde! » Je m’exécute, je suis à la recherche google des « Dries Van Noten earrings » Et la je tombe sous le charme, sous le choc même, comment ai-je pu passer à côté de ça et je comprends tout de suite le but de l’appel de Mai. Il faut le faire, et vite avant quelqu’un d’autre ne fasse le DIY. La course contre la montre est lancée, fournitures, faisabilité et timing pour se croiser… 

Pour la petite histoire, lors du dernier défilé Dries Van Noten, le maquilleur génial Peter Phillips ( qui aime bien coller des strass sur les mannequins en général) a eu cette idée incroyable… avec de la colle chirurgicale il a collé des strass directement sur les oreilles de neufs mannequins, tellement cool, tellement Dries. La beauté et le génie de la chose résident surtout dans le côté éphémère de ce bijoux 

Alors pour nous, le challenge était de faire de cet happening cosmétique, un objet qui pourrait durer pour la vie ou pour toute la saison… Fabriquer une boucle d’oreille du futur, re-positionable et solide à l’épreuve du quotidien. J’ai adoré notre surprise, une fois fini, nous n’en revenions pas de la coolitude de la chose! Donc voilà une seule question brule mes lèvres (ou mes oreilles)  » Dries nous entends tu? »


DRIES1
Pour faire ce DIY, vous avez besoin de:

  • - La photocopie ou le scann de votre oreille… oui oui comme si vous ne l’avez jamais fait..
  • - Des strass de toutes formes et de tailles différentes (avec sertis),
  • - Un petit morceau de cuir, 
  • - Deux clips de boucles d’oreilles,
  • - Du fil coordonné au cuir, et une aiguille à cuir,
  • - Un peu de durcisseur textile,
  • - Une paire de ciseaux et un stylo.

Pour commencer découpez la photocopie de votre oreille, en suivant le cartilage, vous découperez selon la forme que vous avez envie de donner à votre boucle fig 2 et 3. Même si vous n’êtes pas convaincue de la forme finale, vous pourrez encore en changer plus tard. Retournez le cuir, et sur le verso, tracez à l’aide du stylo l’envers de votre patron d’oreille fig.4. Découpez ensuite le cuir, avec les ciseaux, le long des traits noirs fig.5. Placez les strass sur le recto du cuir, en imaginant que cela sera leurs emplacements définitifs fig.6 &7. Prenez une petite photo pour immortaliser leur place fig.8.

 

DRIES2

 

 

Ensuite avec votre modèle photographique sous les yeux, commencez à broder les strass, passez d’abord le fil et l’aiguille au travers le cuir ( arrêtez avec un petit noeud) puis dans les trous du serti, et pour finir de nouveau dans le cuir fig.1&2. Continuez avec les autres strass, ne me dites pas que cela sera trop long, vous avez à tout casser 20 strass à coudre… fig.3. Comme je vous le disais précédemment  il se peut que votre boucle d’oreille soit moins longue ou que le dessin en strass n’aille pas jusqu’en bas de votre forme en cuir… Coupez alors le cuir qui dépasse de votre bijou fig.4. Ensuite, sur le verso de votre boucle, fixez les clips de boucles d’oreilles, pour le jour J nous n’avions que des clips à chaussures, qui marchent très bien mais pour plus de confort je vous conseille quand même des clips de boucles d’oreilles classiques fig. 5… Ensuite pour rendre la bête rigide et bien solide, avec un pinceau, appliquez sur le verso du cuir, le durcisseur textile, n’hésitez pas à mettre plusieurs couches fines pour vraiment rendre le bijoux rigide fig. 6 & 7. Et TA-DA!

 

 

Dries

 

Rendez vous sur le blog de Mai pour la suite des aventures en vidéo, d’ailleurs qu’en pensez vous, des Do It Yourself en vidéo? Encore plus de boulot mais je trouve que cela vous explique bien non? encore faut-il avoir autant de talent que Mai … ( HAPPY BIRTHDAY MAI DES BOIS )

 

DriesMentendsTu? from Supertimai on Vimeo.

  

LES CHOSES ESSENTIELLES

les essentielles2

 

Bonjour à vous tous! 

Je suis très heureuse de vous présenter cette petite vidéo, car en effet ça fait des mois que ça me taraude, que je cherche un bon angle d’approche, quelqu’un pour me filmer etc… et voilà c’est un peu mon cadeau de Noël de vous à moi. Je sais que vous êtes des dizaines à me demander quelle est la marque de ma machine à coudre, et comment je fais ci ou ça ou puis-je prendre des cours, est ce que c’est difficile au début? Oui et Non, Oui parce que c’est l’inconnu, par exemple, moi j’ai aucune envie de passer mon permis ça me fait peur et ça me parait insurmontable, alors que dans les faits, je suis sûre que la majorité à son permis et se marre en lisant ces lignes. Et Non ce n’est pas bien compliqué, car si vous avez l’envie, vous allez voir c’est très simple et carrément addictif. Donc pas de panique dans cette petite vidéo je vous montre, avec des petites explications, la base de la base, car les bons mots. Et chaque fois que je vous ferai un DIY couture je vous rappellerai le bon souvenir de cette vidéo. Car aujourd’hui, j’arrive à un point du blog où j’ai envie de vous faire faire des choses un peu plus ambitieuses, pas de panique on continuera à coller du masking tape sur les murs mais de temps en temps j’aimerais vous montrer qu’en maîtrisant deux trois trucs on peut faire des merveilles… Cadeau de Noël 1/3 Check… 

 

 

Merci Axel Tardieu pour son travail et sa patience et merci à Canon pour nous avoir prêter  leur dernier appareil, l’EOS M pour réaliser cette vidéo. 

les essentielles1

 J’espère que cette petite vidéo vous plaira, je ne fabrique rien mais je vous montre des actions  » essentielles » simple pour se débrouiller en couture.

Comme:

  • - »épingler »,
  • - »faire une couture simple »,
  • - « ouvrir » une couture,
  • - »réaliser une fronce »,
  • - »cranter » une couture courbe ( pour encolure, emmanchures etc..) et la faire coulisser. 
  • - « faire un ourlet » ( facile avec un fer à repasser)
  • -comment » réaliser un angle droit « avec la machine à coudre,
  • - »faire coulisser » ( un coussin, foulard, doudou ou autre…)
  • - »dégager » des angles ( comme en peinture…) 
  • -boire du thé avec du rouge à lèvre ou avoir un chat fainéant sont facultatifs… 

 

les essentielles