MANGER BOUGER #8 LA PAPAYE

la-papaye-2 

La collaboration avec le club med gym touche à sa fin, et de ma liste des fruits et légumes imposée il ne reste que 2 ingrédients à mettre en scène, dont le brocoli! Et ça, les amis ça ne me fait pas rêver parce que le brocoli et moi on n’est pas potes, et puis je le trouve moche, on dirait un petit arbre… Et en vous en parlant je me fais un défi personnel de trouver une idée fun pour rendre le brocoli friendly…

Donc aujourd’hui c’est parti pour la papaye, j’avais envie de quelque chose d’exotique du soleil pour mes papilles, parce que là je ne sais pas vous mais je vous écris depuis mon canapé sous un plaid moumoute, le minou sur un genou, le macbook sur l’autre et le thé fumant pas loin, une sorte de mamie 2.0…

Je vous avais promis d’être un poil plus présente en 2013, cela commence mal, je suis  une sorte de machine, pleine de mille projets excitants, le temps n’a jamais été aussi liquide qu’en ce moment! C’est trépidant je vous parle très vite de tout ça, et j’aime bien vous faire un peu de teasing, vous êtes mon fil rouge. Restez au chaud et faites vous de bons smoothies aux fruits tropicaux…  

 

la-papaye-1 

 Pour faire 3 smoothies de champion, il vous faut:

  • - une demi papaye,
  • - une petite mangue,
  • - deux kakis,
  • - une banane,
  • - une brique de lait de coco allégé,
  • - 2 c à s de sirop d’agave. 

 

la-papaye 

Pour commencer, débiter les kakis, la mangue et la papaye en dés, mettez dans une poêle tous les fruits et conservez environ les deux tiers de la papaye. Faites revenir les fruits à feu moyen avec le sirop d’agave, ( ou bien avec du miel ça marche aussi ) pendant environ 10 minutes. Mettez ensuite le reste de la papaye et la banane ainsi que le lait de coco ( light hein…) dans un blender et mixez!  Pour le dressage je vous recommande de grands verres, ou dans un petit bol, garnissez d’abord le récipient avec les fruits délicatement caramélisés, puis versez le smoothie sur les fruits et régalez vous! Mention spéciale au kaki, j’avais quelques appréhensions mais que de bonheur ce fruit! Et pour les curieux, pour réaliser le petit effet givré sur le bord des verres, il vous faut un quartier de citron que vous frotterez sur tout le contour de votre verre, et dans une coupelle, versez de la poudre de coco: en masse! Retournez votre verre citronné ( vide bien sûr…) sur la coupelle, la poudre de coco s’accroche sur le verre, un peu comme si le citron vous servait de colle…  

 

la-papaye-dans-les-vestiaires

  

le monde, les blogs, et l’argent…

Bonjour mes douces,

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un sujet qui « fâche » ( un peu, si peu ) je me dis qu’ouvrir un débat pourrait être un bon moyen de commencer l’année et surtout j’ai envie d’être sincère avec vous. Le mois dernier j’ai eu la chance de figurer dans un article du magazine M du Monde écrit avec beaucoup d’intelligence par la géniale Lili. L’article parlait des bloggeurs professionnels, sans en faire une critique, elle décrit la place de plus en plus importante que prennent les blogs dans la communication de différentes marques de luxe, mode et beauté. L’article tente aussi de définir les différentes façons de gagner de l’argent avec un blog, une sorte de nouveau modèle économique.  

 

lemonde-lesblogs-argent1 

Bientôt un an que j’ai ouvert ce blog, au début c’était plus une sorte de hobby dans lequel je testais différentes choses, et petit à petit poussée par l’envie de faire mieux, nourrie par différentes images j’ai eu envie de progresser. Progresser oui, mais c’est surtout un gros investissement de TEMPS, et beaucoup de travail, vous n’avez pas idée. Mais de là à me sentir « professionnelle », je ne crois pas, car j’ai un métier, certes, depuis peu je me suis lancée en free lance donc, la frontière entre mes différentes activités est floue, et comme je vous montre tout (ou presque), le blog devient même un outil de travail, une sorte de portfolio interactif.  

Mais si demain j’avais la possibilité d’être libre de tous mes contenus, du choix de mes partenaires et d’être rémunéré pour le faire, je le ferai sans hésiter. Pensez vous que cela peut être répréhensible de gagner sa vie en faisant ce que l’on aime? Si je peux rester intègre tout en gardant  » ma ligne éditoriale », et gagner ma vie, bien gagner ma vie, je le ferai. Aujourd’hui je suis très souvent sollicitée par différentes marques, je dis non à beaucoup de choses, mais lorsque je sens que le projet en vaut la chandelle et que j’ai carte blanche pour créer du contenu sans être un panneau publicitaire, je le fais. L’appât du gain n’est pas mon monteur et la qualité primera toujours ici sur la monétisation, faites moi confiance. J’ai bien c

onscience que grâce à vous, qui venez chaque jour plus nombreux, en un peu moins d’un an, j’ai acquis une sorte de statut privilégié et c’est pourquoi je ne vous prendrais pas pour des idiotes en vous forçant à l’achat, au clic ou autre publi-édito caché… Comme le dit très bien Mai dans son article sur le même sujet, si je fais ou j’ai fait ce genre d’opération avec des marques, je vous le préciserai en vous parlant de collaboration. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article de Mai, qui parle du sujet avec beaucoup de finesse.  

 

lemonde-lesblogs-argent

 

Certes la publicité est ici, mais j’espère qu’après avoir lu ce qui précède vous comprendrez mes positions quant à elle… et soyez sûres que le Do-it-yourself, les recettes et les phrases qui n’ont ni queue ni tête seront toujours la plus grande partie de Make My Lemonade…