make-my-lemonade-city-guide-vancouver-3 copie

Hello mes petits chats ! 

Je reviens d’un voyage au canada plus en forme que jamais ! J’ai eu la chance de partir avec la douce Eleonore Bridge pendant une dizaine de jours et très honnêtement je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Souvent, lorsque je prépare un voyage, j’essaie de ne pas trop regarder des photos sublimes de l’endroit où je vais aller, de peur d’être déçue si je ne croise pas les mêmes paysages… Alors je suis partie, la fleur au fusil, et j’ai été subjuguée, surprise, c’était sublime ! J’ai terriblement envie d’y retourner, aller sur l’île du Prince Edouard et aussi dans les Rocheuses… Pour l’instant je pense vous faire 3 articles, un sur Vancouver, un autre sur Victoria et un dernier sur Tofino et les alentours, vous parler d’une application démente pour voyager et aussi montrer des petits looks…  Je vous préviens la lecture s’annonce fastidieuse car j’ai à peu près 2000 photos…  et que je les aime toutes ! Mais je vais quand même essayer de ne garder que le meilleur et tenter de vous communiquer mon enthousiasme pour cette destination ! 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-4

Partie I : Vancouver… C’est assez curieux de voir comment l’inconscient passe son temps à essayer de trouver des similitudes dans les paysages que l’on découvre, de tenter de raccrocher les wagons avec des images que l’on a déjà croisées. Pour moi Vancouver m’a fait énormément penser à la Gold Coast australienne et aussi beaucoup à New York. Évidemment pour l’architecture ultra moderne mais aussi pour la proximité de la mer, de la montagne, de la verdure, et surtout pour le côté cosmopolite de la ville. Je suis vraiment sous le charme de cette grosse ville, qui n’oublie pas d’être très verte. D’ailleurs dans les trois villes dans lesquelles nous sommes allées, la nature fait complètement partie intégrante de l’urbanisme, tout est arboré et minutieusement fleuri, je suis évidemment fan.

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-7

Les premières heures à Vancouver sont un peu brumeuses car je suis très sensible au jet lag, qui ne l’est pas vous me direz ? Mais très honnêtement, je peux facilement m’endormir dans mon assiette quand je n’en peux plus… Alors le premier jour a été vite expédié car n’ayant pas fermé l’oeil dans l’avion, je peux vous dire que les 10 heures de décalage horaire je les ai senties passer, et que c’est toujours le cas aujourd’hui !

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-10

Les deux jours suivants ont été consacrés à l’exploration de la ville et je dois vous remercier pour toutes vos bonnes adresses et bons plans, aux autres choses à ne pas manquer ! Je vous ai fait un vrai répertoire pour les jours qui viennent ! Voici quand même les choses que nous avons fait : Tours by Locals, une visite de Vancouver avec une personne amoureuse de sa ville ! Cet organisme existe tout autour du monde et je trouve ça très cool de découvrir une ville comme si on rendait visite à un ami. Notre “guide” était la charmante Jenn qui parlait français avec ce délicieux accent canadien ! 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-11
 

 J’ai trouvé les Vancouverites ( oui, oui, cela se dit comme cela ) très concernés et responsables sur le plan écologique, hyper respectueux de l’environnement. Il n’y a pas un déchet qui traine dans les rues et j’aurais dû prendre en photo une poubelle publique pour que vous saisissiez le sérieux de la chose. Jenn nous a fait découvrir le quartier de Yale Town, une sorte de Meatpacking canadien, plein de boutiques adorables : gros craquage dans la boutique de chapeaux Goorin Bros et dans une boutique de déco juste à côté nommée The Cross Decor, sur Homer Street, j’ai complètement flippé ! 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-13

Depuis Yale Town nous avons pris un petit bateau bus “Aquabus”, pour être exacte, qui nous a amené sur l’île de Granville. Sur cette petite île se trouve un énorme marché couvert aménagé dans un énorme hangar ambiance dock… Dans ce marché, il y a des stands proposant de la cuisine du monde entier, des étals de fruits et légumes archi frais, des artisans bouchers, des poissonniers, des petites boutique de papeterie. J’adorerai que l’on puisse trouver des mûres, myrtilles et framboises à tous les coins de rues à Paris pour trois fois rien, aussi facilement qu’ici…

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-14
 

Entre un rainbow cake et la fabrique de balais d’Harry Potter, je n’ai pas pu résister à l’appel de la lemonade bien fraîche… Jenn nous a amené jusqu’au quartier “hipster” de Mount Pleasant, qui regorge de petites adresses canons de cafés dépouillés dans lesquels on peut travailler, des coiffeurs et barbiers au merchandising ingénieux. Tout ce que j’aime… Allez-y les yeux fermés, chaque numéro est un cadeau pour les yeux.

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-12

L’après-midi nous avions envie de découvrir Vancouver d’une autre façon en bookant un Foodie Tours. Cette fois-ci il s’agissait d’un tour d’un quartier pour tester les meilleures adresses de la ville en compagnie de gourmands. Je vous rassure, il ne s’agit de manger un plat à chaque adresse, mais plutôt une bouchée délicieuse par ci, 5 minutes de marche puis un autre petit péché gourmand par là. C’était assez drôle d’entendre les Vancouverites vanter leurs trésors gastronomiques, en disant tout le temps que tel endroit a remporté le prix du meilleur Dim Sum de la ville, ou que ce glacier a gagné la coupe du monde de la glace, ou bien encore qu’il y a les meilleurs sushis de la planète à Vancouver !  Toujours est-il que je ne sais pas si c’était les meilleurs sushis du monde, mais ceux de Miku resteront les meilleurs que j’ai pu manger jusque là.

Les adresses testées :

  • Les meilleurs Dim Sum de la ville : Kirin, 1172 Alberni Street.
  • Dégustation de fromages locaux dans le restaurant d’Urban Fare, 1133 Alberni Street.
  • Margarita démente et échantillons de la carte du Shangri-La,1128 West Georgia Street.
  • Douceurs françaises au Café Thierry, 1059 Alberni Street. 
  • Et les meilleures glaces du monde entier : Bella Gelateria, 1001 West Cordova Street.
make-my-lemonade-city-guide-vancouver-6

Le jour d’après, nous avons loué des vélos, et nous avons fait le tour de Vancouver, il y a des pistes cyclables tout autour de la ville, c’est très simple et super sécurisé, pas de stress donc. Et puis avec nos vélos nous sommes allées dans le Stanley Park, à quelques minutes de la ville, la forêt géante, sublime, toute verte et surtout je suis tombée amoureuse d’un raton laveur. Ok je sais, les ratons laveurs c’est pas sympa, ça vole tout le temps et ça détruit tout, mais quand même c’est beaucoup trop adorable non ?

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-8

En fait nous n’avons pas vu un raton laveur, mais quatre, la maman et ses trois petits. Mon cerveau s’est transformé instantanément en guimauve, j’ai dû avoir une tête d’émoticone, des coeurs à la place des yeux. C’est décidé je vais apprivoiser un raton, d’ailleurs, on a des ratons laveurs chez nous ?

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-9
 

Et hop, une petit adresse en plus pour la location de vélo : Cycle City Tours and Bike Rental, 1344 Burrard Street. Je vous recommande d’aller vous perdre pour l’heure du goûter dans le Stanley Park et de vous acheter des baies sur le chemin…

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-5
 

Nous avons aussi découvert un autre quartier par nos propres moyens, le quartier de Kitsilano, adorable avec ses petites maison en bois peintes, un peu plus résidentiel aussi. Au bout de la route, se trouve une plage, idéale en fin de journée pour un apéro improvisé en compagnie d’un couché de soleil, j’en veux encore ! 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-15

Nous y sommes allées à plusieurs moments de la journée, une première fois pour un petit déjeuner dans un café/pâtisserie délicieux “Beaucoup”, dont la propriétaire Jackie est vraiment adorable, c’est une ancienne graphique designer qui s’est mise à la pâtisserie à Paris.  Allez tester la tartelette au fruit de la passion, une tuerie ! D’ailleurs Jackie nous a recommandé un super restaurant pas très loin de son café, Farmer’s Apprentice Restaurant. Un menu dégustation unique, végétarien ou non, vraiment délicieux et d’une fraîcheur délirante.

 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-16

En rentrant de nos péripéties de Tofino, nous sommes repassées par Vancouver une dernière fois, et cette fois notre hôtel était dans le quartier de China Town.  Nous sommes restées au Skwachays.com, véritable boutique hôtel dans le style Aborigène vraiment chouette et c’était aussi l’occasion de découvrir un autre quartier.  Nous avons eu de belles surprises dans le quartier chinois de Victoria mais cela je vous en reparle bientôt. En écrivant cet article j’ai fait quelques recherches et je viens de découvrir que Vancouver était la ville d’Amérique du Nord qui avait la plus forte proportion d’asiatiques…  Nous avons dîné au restaurant Bao Bei, que je ne peux que vous recommander, autant pour le décor que pour la cuisine, un délice  ! 

 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-17
  • Notre hotel: Skwachays : 31 West Pender Street.
  • Et cette brasserie chinoise géniale : Bao Bei, 163 Keefer Street ! Encore ! 

 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-18

Je ne vous le cache pas, Vancouver, si jamais demain je dois quitter la France, cette ville figurera dans mon top 3 des villes dans lesquelles je pourrais bien vivre…  Après je ne suis peut-être pas très objective car nous n’avons pas eu un seul jour de pluie et que des températures canons… Mais il est certain qu’il fait bon vivre à Vancouver, et je vous dis à très vite pour la suite ! 

make-my-lemonade-city-guide-vancouver-19

To read this post in English, click here!