make-my-lemonade-missdiorexpo-2

 

Vous êtes nombreuses à me demander ce qui m’inspire… Et bien je dis à chaque fois: que c’est à peu près tout, mais quand je sèche complètement j’enfourche mon vélo et je file au cinéma ou me balader dans un musée. J’aimerais d’ailleurs aller m’y perdre un peu plus souvent. Je me souviens qu’à une époque, cela me déprimait beaucoup quand je voyais des choses monumentales et géniales, cela me faisait un effet bizarre, je me sentais nulle et puis je me disais que de toute façon tout avait déjà été fait et que dans un monde créatif il serait difficile d’exister. Toutes proportions gardées car je ne compare pas mon travail avec l’oeuvre du Caravage… Et puis les années ont passé et la confiance en moi s’est doucement fait une place, et faire des galeries, voir des expositions, cela m’ouvre à chaque fois l’appétit créatif. S’inspirer ne veut pas dire copier, mais observer le travail des autres, cela peut me faire rebondir sur une texture, une matière bref, je ne vais pas vous faire un dessin…

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-1

 

Donc aujourd’hui je voulais vous parler de l’exposition qui se déroule en ce moment au grand Palais pour quelques jours, j’ai hésité à vous en parler, car j’ai lu et entendu que l’exposition ne faisait pas l’unanimité, qu’elle n’avait de raison d’être que pour faire écho à celle de la petite veste noire de Chanel de l’an passé… Que certaines oeuvres avaient déjà été utilisées pour des expositions précédentes bref… Je me suis posée la question, mais, à moi cette exposition a fait du bien, ça a été une jolie parenthèse dans une semaine grise et pluvieuse (ce jour là a été même carrément apocalyptique), j’y ai vu des amies, j’ai déambulé dans une aile du grand palais que je ne connaissais pas, ou de mémoire pas dans cette configuration là. La mise en oeuvre et la scénographie étaient impeccables, je suis très sensible à ça: un vidéoprojecteur qui projette plus grand que l’écran, ou une lampe mal orientée ça peut gâcher mon plaisir…. Évidemment on était chez Dior, donc ce genre de maladresse, je n’en ai pas croisé. Mais j’ai trouvé tout cela bien ficelé, découvert une exposition uniquement féminine (coup de coeur pour Carla Mattii), j’ai redécouvert des pièces emblématiques de la maison, comme la robe Miss Dior, de monsieur Christan Dior, et la ré-interprétation de celle de Raf Simons. Mais aussi j’ai vu une partie de la collection privée de monsieur Christian Dior, des oeuvres de ses amis artistes, Buffet, Chagall, Picasso, des amis simples et normaux…

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-4

 

En voyant voir cette exposition, cela m’a débloqué quelques projets qui étaient restés en suspens jusqu’alors. Et rien que pour ces raisons là, je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle. Alors aujourd’hui on met son plus gros manteau et on se fait du bien au cerveau en allant au grand palais. On en profite vite car c’est gratuit et car l’exposition est là à Paris jusqu’au 25. Rendez vous sur le site pour plus d’infos! Et si on a la force de braver la foule, on court à côté voir Paris Photo, que je n’ai pas encore vu mais dont on me dit le plus grand bien. Je vous embrasse et je pense que cette petite rubrique sera récurrente par ici… 

 

make-my-lemonade-missdiorexpo-3