inspiration / 21.09.2016

L’heure est grave,

Le 5 octobre c’est assez fou, nous allons ouvrir notre premier magasin. Ok un magasin éphémère mais un magasin quand même. Je suis impatiente de vous recevoir, de vous voir dans l’univers que j’ai créé pour la prochaine collection. Impatiente et en même temps j’ai envie que le temps s’étire afin de pouvoir peaufiner et de me consacrer à 100% à la préparation de notre pop up store ! Mais le temps court et joue en faveur de mon impatience ; donc du 5 au 31 Octobre, Wear Lemonade posera ses bagages au 18 rue de Lancry dans le 10e arrondissement, une jolie boutique vert canard qui viendra abriter toute la nouvelle collection Wear Lemonade, une grande boutique juste pour nous ! 

J’ai toujours peur qu’il nous manque des choses pour meubler ces mètres carrés ! Cela me tient éveillée d’imaginer la décoration en cohérence avec la collection ! Et puis, pour cette collection de fin d’année, il y aura beaucoup de nouveautés ! Nous allons lancer du linge de maison, du papier peint, des éléments de vaisselle, des accessoires pochettes et foulards, mais aussi agrandir notre papeterie ! Je ne tiens plus du tout ! C’est très excitée que je vous invite à noter dans vos agendas l’ouverture de ce pop-up store ce 5 octobre !!

Du 5 octobre au 31, du mercredi au dimanche, de 11h à 20h.  La totalité de la nouvelle collection sera en vente en avant-première au pop up store ! Par ailleurs vos commandes seront exceptionnellement disponibles au pop up store pendant cette période (c’est tout près du bureau).

Et surtout, tous les soirs, il y aura des workshops, oui, oui, vous avez bien lu ! La semaine à partir de 18h et le week-end toute l’après-midi ! Nous allons vous proposer des ateliers déco, couture, broderie, tissage et puis nous avons fait appel à des gens bien pour vous amener ailleurs, et sortir des sentiers battus ! Il y aura des ateliers composition florale avec les garçons de chez Bloom’s, des ateliers initiation au lettrage avec Jérémy, il aura aussi un atelier sérigraphie fou, avec les garçons de Print Van Paris, des ateliers terrariums avec la douce Mathilde de Succulentes design végétal et cerise sur le pop up nous terminerons le mois avec le fameux tatoueur The Crayonner, qui viendra piquer chez nous pendant 3 jours, ses dessins et petits mots mais aussi les fleurs de la dernière collection !

Et le reste de la journée, sur notre grande table à Workshop, vous allez pouvoir venir travailler, boire un café, une limonade ou manger un cookie, vous faire livrer le déjeuner avec Deliveroo, faire un coucou, on organise un espace de coworking, ouvert de 11h à 17h30 !

La billetterie pour s’inscrire aux workshops ouvrira mardi prochain sur le site de Wear Lemonade !

Merci à Deliveroo, à AMPM, à Leroy Merlin, Sonos, Farrow&Ball et aux Hans Boodt de nous suivre dans nos aventures les plus dingues. Merci aussi beaucoup à la Semaest pour la belle opportunité de tester notre activité grâce à ce pop-up !

Lire la suite
inspiration / 20.09.2016

Hello les citrons !

J’aurais pu appeler cet article, “J’aime le papier” ou “Paper forever”. Vous ne le saviez peut-être pas car je suis une fille du digital, mais malgré le fait qu’internet, les écrans, les ports USB, la dropbox et le wifi coulent dans mes veines, je suis profondément attachée au papier. “Malgré” est peut-être un terme un peu fort, car je ne vous aurais jamais rencontrés sans cela, et pourtant j’adore le papier, tous les papiers ! J’ai un budget “beaux livres” assez conséquent et dès que je vais en voyage, je guette les boutiques de papeterie locales. Alors mon entourage se divise en deux, ceux “qui savent” et comprennent cet amour, et ceux qui lèvent les yeux au ciel,  disant que de toute façon “cela ne sert à rien, tu ne vas rien écrire dedans et des carnets tu en as déjà plein”. Oui mais même, laissez-moi collectionner. Pour moi la papeterie ça se respire, c’est de la nourriture pour l’inspiration, c’est de la couleur qui se dévore des yeux… Bref c’est une ode à l’amour que je vous écris aujourd’hui.

Donc c’est un peu un rêve de gamine qui se réalise pour moi en ce moment. Wear Lemonade c’est des vêtements, des éléments de couture, des patrons, du tissu mais depuis peu c’est aussi de la papeterie. Imaginez le bonheur total qui m’envahit à l’idée de recevoir les échantillons, de caresser chaque petit bout de papier, de lancer les tests couleurs, de faire vivre le motif de la saison sur un autre support ! Je ne suis que joie de voir que notre univers s’agrandit ! Depuis toujours, je collectionne les carnets, les petits objets, les blocs notes. J’ai une boîte, un tiroir et un carton, que j’appelle “mes petits papiers”. Je trouve que chaque carnet est la promesse de jolis projets, d’une envie de nouvelles résolutions. Même si je les finis rarement, ils sont les témoins de ce qui se passe dans mon cerveau. Je les garde précieusement, comme des reliques.

J’ai des carnets pour les projets du quotidien, des carnets pour mon mariage que je garde comme un souvenir ému, des carnets pour noter mes rêves, des carnets pour mes projets les plus fous, des carnets pour noter des idées de vacances, des carnets où je note mes erreurs, des carnets où j’écris tout ce que j’ai sur le coeur. J’ai même un carnet prison, dans lequel je note les prénoms des gens qui me pourrissent le quotidien, La Poste peut être considérée comme une personne vous savez. Cela me défoule, et puis c’est tellement intime l’écriture… Alors oui, malgré le fait que la numérisation de nos vies soit de plus en plus omniprésente, je ne me défais pas de mes petits papiers.

Et en plus des carnets, j’ai une passion pour les to do list… Je vous parlais, il y a quelque temps, de ma façon de m’organiser et je ne jure que par les to do list à deux colonnes. Le soir je prépare ma dream list et le lendemain, il y a toujours des merdes qui arrivent, et je les rentre dans la colonne shit happens. Comble du bonheur, j’en ai fait un produit, la “to do list de super hero”… Et mon objectif quotidien est de moins finir au moins une des deux colonnes ! Rayer une ligne de chaque colonne m’apporte une satisfaction quasi extatique. Je devrais me faire soigner mais tous les bordéliques de la terre vous le diront, noircir une to do list c’est déjà un pas énorme vers la guérison et l’organisation !

Et dernier autre produit qui me tenait à coeur (c’est le cas de le dire, vous allez voir pourquoi), ce sont les cartes de correspondance. J’adore l’idée d’écrire un petit mot aux personnes que l’on aime. Avant de partir en vacances j’écris des petits mots à toute l’équipe, j’aime dire merci à la fin d’un beau projet, écrire pour les anniversaires. Et puis en plus, je trouve que l’on fait passer plus de choses par du papier que par un simple texto, bref je ne vous apprends rien. LE micro détail qui me fait complètement fondre : nous avons réussi à imprimer des petits coeurs sur les enveloppes… Bref voilà ! Toute notre papeterie est imprimée et façonnée dans le sud de la France, par des gens passionnés, amoureux du papier, comme moi ou plutôt, comme nous tous au Lemonade Studio !

Lire la suite
Couture / 15.09.2016

Hello les citrons ! Aujourd’hui je voudrais vous parler de Maria, et de son pas à pas !

Elle est très très cool Maria, sous ses faux airs de fille bon chic bon genre, elle est terriblement fun et elle peut être carrément drôle selon le tissu que vous allez choisir pour l’extérieur et pour la doublure ! J’ai même lu qu’une lectrice sur Instagram prévoyait de la customiser avec des brandebourgs dorés pour en faire une veste officier ! Je vous aime quand vous êtres créatives comme ça ! Pour ma part, j’ai carrément craqué pour réaliser cette veste Maria, j’ai monté ma veste dans un tissu à palmiers et une doublure rayée; oui pourquoi faire simple quand on  peut faire compliqué ? Et puis le mix des motifs, vous me connaissez c’est toujours ma passion ! J’ai acheté une paire de rideaux H&M home, motif palmiers pour découper mon patron. C’est une bonne idée bon marché quand on y pense, car pour découper Maria, je n’ai utilisé qu’un rideau sur les deux de la paire, donc je peux utiliser en faire une seconde pour ma meilleure pote ou habiller une porte, ou faire des coussins… De multitudes d’opportunités s’ouvrent à moi avec cette option linge de maison ! Et puis, je crois que j’ai très envie de faire un motif tropical pour une prochaine collection, cela me fait voyager…

Pour tout vous dire cette veste Maria c’est un peu la chapelle Sixtine de Laure. Elle a travaillé le patron pour qu’il fasse un effet dingue et que sa réalisation soit un jeu d’enfant ! Très honnêtement, j’ai toujours un peu d’appréhension quand il s’agit de monter une veste, l’idée de la doublure me fait frémir mais après avoir monté Rosa, le teddy de l’année dernière je n’ai plus du tout peur ! Surtout que le montage de la doublure de Maria s’est déroulé sans aucun accro ( sans mauvais jeu de mot) ! C’est facile ! D’ailleurs je pense que si la couture ne vous intéresse pas, vous pouvez faire pendant une soirée un jeu à boire avec ce tuto. Lancez la vidéo et buvez un shot de n’importe quel alcool à chaque fois que je dis ” c’est vraiment pas compliqué”, “c’est très facile”. succès garanti ! Bref je vous assure, Maria c’est les doigts dans le nez et si vous voulez vous la péter, ajoutez des épaulettes, c’est vraiment pas compliqué , regardez la vidéo… Et grosse surprise dans les patrons de Maria, se cache un golden ticket, ou un lemon ticket pour gagner une machine Singer, la Simple 3223, déclinée en 3 couleurs : turquoise, jaune et framboise… Bonne chance !


Des petites choses à savoir sur Maria :

  • pour la réaliser il faudra 2m de tissu que ce soit une laize de 1m45 ou une laize de 1m10,
  • comptez la même quantité pour la doublure,
  • pour choisir votre matière ; nous vous conseillons de prendre un tissu un peu lourd, ou sinon de le thermocoller entièrement. La gabardine, le denim, les tissus sergés, les toiles canvas, les brocards, le velours, seront vos meilleurs alliés. N’hésitez pas à regarder du côté des tissus pour ameublement et rideaux pour des imprimés fous !
  • vous pouvez choisir de fermer la veste avec des crochets ou un zip sur le milieu devant.
  • si vous aimez les épaules plus structurées n’hésitez pas à mettre de très fines épaulettes ouatées.
  • Le patron papier est disponible ici ou en pdf via l’abonnement 3, 6 ou 12 mois. Petit bonus : le gabarit à reporter sur du carton pour faire les coins de poches est ici.

Le patron est disponible sur wearlemonade.com ici et dans la première édition se cache ce fameux ticket d’or, pour gagner une machine à coudre Singer la Simple 3223 d’une valeur de 259€ idéale pour débuter, sa sortie officielle est prévue pour le mois d’octobre ! Je l’adore en jaune mais la verte est aussi canon ! Je crois même qu’elle vient de détrôner ma machine à paillettes, c’est vous dire !

Lire la suite