les gens bien / 19.06.2016

Bon dimanche la compagnie !

Aujourd’hui je voudrais vous parler de Laure, la douce et bienveillante Laure, que vous connaissez sans doute déjà comme la reine de patrons ! Laure nous a rejoints il y a un an et demie, pour un changement radical d’ambiance de travail. Elle est venue dans notre bureau chaos, dans lequel à l’annonce de la moindre bonne nouvelle, Larusso résonnait dans les locaux. On écoute toujours la rouquine, mais on a élargi nos playlists et notre espace de travail ! Laure, je l’ai rencontrée grâce la belle Patricia qui se doit définitivement de figurer dans cette rubrique des gens biens, qui travaille dans un de mes endroits préférés de la capitale : Sacrés Coupons. Je confiais à Patricia que je voulais faire des patrons de couture mais qu’il me fallait de l’aide pour le modélisme dont je n’avais que des rudiments. Patricia m’a dit qu’elle connaissait la personne parfaite : Laure ! Et on s’est vues plusieurs fois pendant quelques mois, Laure a commencé à patronner Rita et Luisa, pendant son temps libre, car elle travaillait pour différentes marques durant cette période… Puis, tout d’un coup, le projet de Wear Lemonade est devenu plus concret et une évidence, donc Laure a embarqué dans la fusée jaune !

Aujourd’hui, Laure m’aide sur le stylisme des collections et fait tout le modélisme des pièces, elle s’occupait depuis le début aussi de la production, et nous avons eu le bonheur de nous faire aider par la super Maria, qui a soulagé Laure de cette mission production qui est un vraiment métier, à part entière au vu des références qui se multiplient de collection en collection. Mais je vous parlerai plus longuement de ce métier-là un autre jour !

Laure est d’une patience d’or et d’une précision d’horlogère. J’aime son perfectionnisme et sa soif de partager son savoir, c’est une excellente pédagogue, je ne vous raconte pas les progrès de folie que j’ai faits en couture avec une prof particulière, cette perle Franco-Coréenne ! Comme vous pouvez le constater, je ne suis qu’amour avec cette team de gens bien, tous indispensables et généreux, je vous parle prochainement de Simoné notre prince des images.

Je vous laisse avec Laure qui va répondre à quelques questions qui, je suis sûre, doivent vous brûler les lèvres !

  • Question conseillère d’orientation : Laure, raconte-nous ton parcours…

On va pas se mentir j’ai eu un parcours un peu chaotique, après un bac ES j’ai suivi deux ans en licence de Droit à Nanterre (ou j’ai passé tous les examens sans fautes)… Mais la fac et moi, c’était pas la grande joie. Je ne me voyais pas passer ma vie à commenter des arrêts et avoir des Codes comme livres de chevet. Alors je me suis re-dirigée vers ma première passion : le stylisme. Je me suis inscrite à l’école ESMOD à Paris où j’ai suivi une formation en 3 ans de stylisme et modélisme avec une spécialisation en mode masculine, puis j’ai enchaîné les stages en tant qu’assistante styliste, beaucoup, beaucoup de stages… J’ai fait de la lingerie (féminine chez DIM, Playboy, Wonderbra), de l’homme (BWGH, Marchand Drapier et Billtornade où j’aurai pu croiser Charlotte, on était dans le même immeuble!), des petits créateurs… J’ai continué les études en faisant un cursus en Marketing de l’Innovation où j’ai rencontré Patricia qui m’a fait atterrir ici, chez Make My Lemonade à faire du modélisme en femme !

  • Question illusion et désillusion : Avant de commencer tes études, que rêvais-tu de faire plus tard ? Et à la fin, ton envie avait-elle changé ?

Toute petite, j’envisageais déjà de faire du stylisme (avec d’autres métiers, mais c’est celui qui me faisait le plus rêver). J’adorais dessiner et j’adorais les matières, les manipuler, regarder l’intérieur des vêtements. Puis avec les études on apprend à toucher à pas mal de choses, notamment pour moi le modélisme, ça a été un déclic, car sans cette transition de la 2D à la 3D, les vêtements n’existeraient pas ! Je rapprocherai le modélisme de la magie, quand tout à coup on se rend compte qu’un simple patron papier fait naître une robe. Pour ces raisons, je suis heureuse de m’être accrochée au monde de l’habillement et de la mode, car bien que parfois cruel, il s’y créé des choses tellement belles !

  • Question d’aujourd’hui : Tu nous a rejoints, cela va faire un petit moment, si tu devais changer quelque chose à ton quotidien, qu’est-ce que cela serait ?

Juste avoir quelques heures de plus pour répondre plus rapidement et plus souvent aux couturières débutantes de Wear Lemonade… Et passer moins de temps derrière l’écran pour faire plus de moulage.

  • Question Couture: Sur quelle pièce de Wear Lemonade, as-tu préféré travailler depuis le début ?

Ohlalalala, c’est impossible à répondre comme question ! A chaque collection, je trouve la suivante encore plus réussie. Bon je dois avouer que j’ai un faible pour Chiara avec sa pince en V que je rêvais de faire un jour, Maria, la veste courte qui va arriver prochainement sur le site et Ursula que j’ai dessiné avec Lisa et les filles de NOO. J’ai un faible pour les détails de couture vintage, que l’on ne retrouve plus et j’ai toujours plaisir à insérer ces clins d’œil dans nos pièces.

  • Question madeleine de Proust : Quel métier rêvais-tu de faire enfant ?

Styliste ! Mais sinon j’envisageai aussi volcanologue pour pouvoir voyager partout dans le monde, ou chef de restaurant ! Je mène une grande histoire d’amour avec la cuisine depuis toute petite, et si j’avais à me reconvertir un jour, ce serait dans la restauration et/ou la pâtisserie.

  • Question Essentielle : Si tu devais te réincarner en Spice Girl laquelle serais-tu ?

Victoria Adams/Beckham… Elle était rageante à être (déjà) si parfaite ! Et j’ai toujours aimé son petit côté posh.

  • Question de Survie : Si tu ne devais amener qu’une seule chose sur île déserte, laquelle serait-elle ?

Un carnet et un crayon, je pourrais y gribouiller mes plans d’évasion, compter les jours, écrire mes mémoires…. ou tout simplement dessiner la faune et la flore !

  • Question de Partage : si tu devais donner un conseil à toutes les stylistes et modélistes en herbe, tu leur dirais quoi ?

Le conseil bateau de ne jamais baisser les bras. Mais aussi, n’oubliez pas que toute expérience est bonne à prendre, même si elle est douloureuse. Un styliste ou modéliste qui n’a jamais connu d’échecs ne sera jamais bon. Il faut parfois foncer tête baissée dans la première opportunité que vous voyez même si elle vous semble loin de votre but, on ne sait jamais où les chemins vous mèneront…

Lire la suite
Happy friday / 17.06.2016

Happy Friday 91 ! Bientôt 100 rendez-vous street style du vendredi ! Je ne sais pas trop ce que je pourrais faire, un look tout en paillettes ? Complètement jaune ? Sur la lune ? Haaaaaa je me demande ce qui pourrait être surprenant, il faudrait que je parte à la recherche d’un lieu insolite… Affaire à suivre, j’ai encore un peu de temps, mais quand même ça mouline pas mal, là-haut !

Bon vous savez quoi ? Bosser sur la prochaine collection me donne une forme olympique ! Les choses avancent à grands pas, on enchaîne les projets tops avec des gens supers comme vous pouvez le constater, et cela me donne la force de soulever des montagnes ! La semaine dernière nous avons shooté la prochaine collection Wear Lemonade, si vous me suivez sur Snapchat vous avez dû en voir un petit bout…  Alors oui, je suis sur Snapchat, bon c’est un peu nouveau pour moi, j’expérimente et puis si ce n’est pas terrible de toute façon cela s’effacera… Mais c’est assez rafraîchissant toute cette spontanéité, j’ai l’impression d’avoir 100 ans quand je vous écris cela : mon pseudo c’est makemylemonade, original non ? Bref aujourd’hui c’est un happy Friday un peu différent, c’est de nouveau un : 3 (ou 4) façons de porter le short taille haute Carlotta !

Il est temps que je vous poste Carlotta, parce qu’avec son petit coeur bouclette et malgré la météo, il vous a rendu folles, et les stocks fondent comme neige au soleil ! On commence par la version foncée, que je trouve hyper chic, j’ai une passion pour l’Ottoman. C’est une matière qui ressemble à du ruban gros grain mais il s’agit en fait d’un tissu strié en totalité, une dinguerie assez rare et compliquée à produire, beaucoup de filateurs stoppent sa fabrication mais par chance, nous avons trouvé quelques rouleaux dans le stock de l’un de nos fournisseurs, on a foncé !

Je porte le short Carlotta, une blouse à fleurs Zara (collection actuelle), et une veste Zara d’une collection passée, avec mes échasses Louboutin.
Et ici je porte le short Wear Lemonade, avec un body Urban Outfitter, une veste noire, des ballerines Jonak et un Maxi Tote Bag.

Alors en plus de vous montrer mes fesses, je voudrais vous parler de la version en Ottoman chiné bleu marine, je trouve qu’il est parfait pour les chaudes journées d’été en ville. C’est complètement une pièce que vous pouvez porter pour aller au bureau avec un look sage : chemisette et veste, ou plus sexy avec décolleté plongeant, mais attention pas de talons avec le short et le décolleté plongeant, c’est un peu comme la règle du rouge à lèvre rouge et du gros trait d’eyeliner… Il faut faire des choix. Mais normalement pas besoin de talons pour allonger les jambes avec ce short car avec sa taille haute et sa coupe évasée, l’illusion d’optique est parfaite !

Ici je porte le short Carlotta en version Chambray une blouse vintage Ana Sui, une paire de boots plates Jonak x Wear Lemonade et un panier en osier.
Et là je porte une blouse en Vichy dénichée sur Jack Wills, un gilet LindyBop, le short en chambray Wear Lemonade, des compensées Mellow Yellow

En vous montrant toujours mes fesses, je vous présente la version Chambray carrément estivale, j’ai tellement hâte d’aller à Lacanau pour me mettre en Carlotta et maillot de bain une pièce, et aller à la plage, zoner dans le jardin de mes parents et boire des Spritz avec ma soeur sans jamais quitter mon short, comme une seconde peau. J’ai une passion pour le jean et le chambray qui sont des matières qui nous suivent depuis le début de l’aventure Wear Lemonade ! Le short Carlotta en bleu ciel, vous pouvez le porter en version pirate avec une blouse en dentelle ou version Brigitte Bardot première de la classe poudrée, mais évidemment tout cela est déclinable à l’infini, j’ai hâte de découvrir vos photos sur les réseaux sociaux, on vous prépare d’ailleurs des jolies surprises pour la collection à venir et en attendant, Save the Date : Falbala la blouse à volants débarque lundi !

Merci à Olitax pour ces photos et son aide pour mon déshabillage en plein 18e arrondissement ! À très vite !

Lire la suite
making of / 12.06.2016

Bon dimanche mes chères loutres,

Le soleil revient (presque), les jours rallongent méchamment et au Lemonade Studio nous nous sentons pousser des ailes! Nous avons plein de super projets à venir, un max d’idées folles, presque irréalisables, mais vous savez bien que rien ne nous arrête! Bref, aujourd’hui je viens vous parler de notre dernier workshop avec Sephora, et mon petit doigt me dit qu’un deuxième se prépare. Je vous conseille encore une fois de vous inscrire à la newsletter pour être tenues au courant, la mise en ligne est imminente pour un workshop le dernier week-end de juin!

Pour un premier workshop avec une marque de beauté, le challenge était de trouver des DIY faisant sens avec les produits qu’offrait la marque aux participantes, et le thème était le nail art… Les papillons, les strass et autres typos ne sont pas franchement notre tasse de thé, mais nous aimons les choses plus discrètes, qui sont de l’ordre du détail, comme des petits pois… Nous avons donc imaginé un petit écrin pour accueillir tous ces produits, une boîte spéciale manucure, histoire de regrouper tout ça et de ne plus semer votre coupe-ongle et vos vernis aux quatre coins de votre appartement. Donc pas de panique on vous livre le DIY de la boîte très prochainement par ici pour que vous aussi vous puisiez en profiter!

Nous avons réalisé une base en carton plume, que nous avons fixée avec des épingles de couture, puis ensuite pour habiller le tout nous avons proposé aux participantes de choisir un de nos tissu Wear Lemonade, les cils ont bien sûr remporté un franc succès! Nous avons réfléchi de longs jours sur ce DIY, en doutant parfois de la faisabilité avec 10 participantes, il y avait beaucoup d’étapes à réaliser et parfois il est dur pour nous d’arriver à juger de la difficulté d’un DIY. Mais contre toute attente les participantes ont été très très efficaces et rapides, promis, on ne sous-estimera plus personne.

Entre deux DIY, nous nous sommes permises une vraie pause goûter grâce à Fauchon qui était partenaire de ce workshop et croyez-moi, nous nous sommes régalées, un vrai banquet de couleurs et de saveurs! Nous avons donc pu passer à la suite dans de parfaites dispositions! Sephora avait également fait venir la douce Isabelle pour permettre à chaque participante de repartir avec une manucure flambant neuve!  Pour le second atelier bonus, Lisa a repensé à cette incroyable image Pinterest que nous avons tous vu passer : les bijoux en fil de fer et vernis à ongle. Alors dit comme ça, ça ne vend pas forcément du rêve mais je vous assure que le résultat est plutôt impressionnant!

Je dois vous avouer que je n’ai pas été d’une grande aide sur ce DIY, car même après des heures d’entraînement j’arrivais à faire un pétale sur cinq, grosse grosse frustration! Mais après tout je suis reine des pinatas, et non reine des fleurs héhé (mais depuis je m’entraîne en secret la nuit pour y parvenir, je tiens le bon bout!). Tout ça pour vous dire qu’heureusement tout le monde a été plus doué sur ce coup là que moi, et les filles ont pu orner leurs épingles à chignon de petites fleurs !

Un grand merci à toute l’équipe de Sephora pour ce beau workshop, à notre Olitax national pour cette merveilleuse vidéo, à Musicalist pour la douce musique qui l’accompagne, à Fauchon pour la pause sucrée et à toutes les participantes pour leur bonne humeur ! Je vous embrasse mes chères loutres et je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures citronnées et pour le DIY de la boîte !

Enregistrer

Lire la suite