DIY / 12.03.2013
make-my-lemonade-diptyque

Quelques jours après l’événement Milk et Chanel, Alexandre R. me contacte pour me proposer de dessiner des petites boutiques Diptyque 34 boulevard saint Germain, des dessins pour les vitrines du nouveau parfum l’eau du 34 ( j’y reviens très vite ), ainsi qu’un petit cadeau à offrir aux clients et aux internautes, après avoir souri et réfléchi une nano seconde je lui ai évidemment dit oui. Alors voilà, je vous livre l’histoire de cette petite collaboration, ici. C’est la première fois que je participe à un projet avec une équipe aussi chouette, et des prestataires aussi efficaces et passionnés. Bref je suis ravie j’espère que le projet vous plaira autant qu’il a été plaisant pour moi d’y contribuer.

 

 

Il faut que je vous raconte un peu cette histoire du 34, parce qu’elle vaut vraiment le détour. Ce parfum c’est le mariage improbable des toutes les empreintes olfactives laissées par les bougies, eaux de toilettes, ou encore du vieux bois ciré des meubles de la boutique, cette idée géniale de mettre la boutique mythique du 34 boulevard st Germain est signé Olivier Pescheux, parfumeur chez Givaudan.

 

make-my-lemonade-diptyque-2

 

Et deux ans plus tard en 2013, une évidence s’est imposé, l’odeur de la boutique change, au fil des saisons, des fleurs présentes dans la boutique, l’arrivée du printemps. Donc après le succès du 34 saint germain, l’envie d’offrir une nouvelle facette de ce parfum pointe le bout de son nez chez Diptyque: l’eau du 34. Je vous laisse aller le découvrir, c’est un parfum pour tous, et dans cette nouvelle fragrance, il y a quelque chose d’insouciant qui me touche toujours autant….

 

diptyque 1

 

 Et cerise sur la bougie, je vous ai préparé un petit patron de boutique Diptyque à monter vous même. à télécharger ICI, évidemment je vous conseille de l’imprimer sur un papier épais, vélin cela serait super et si votre imprimante vous le permet, imprimez sur du papier buvard, et vaporisé du parfum ( sur la face non imprimée ) pour diffuser une délicieuse odeur dans votre maison.

 

diptyque 2
Lire la suite
Cook / 11.03.2013

Bon lundi les petits chats,

C’est la dernière recette en collaboration avec le club med gym est enfin là! J’ai fait trainer un peu les choses, mais je n’avais pas vraiment envie que cela s’arrête tout de suite. Pour cette dernière recette, vous allez vous dire que ce n’est pas très bikini friendly mais ce n’était pas le but, j’avais envie d’une apothéose de fruits, de chantilly et un petit clin d’oeil à un légume aussi….  Un énorme gâteau parce qu’il faut aussi savoir se faire plaisir, et si on culpabilise trop, rien ne vous empêche d’aller courir à la salle de sport pour brûler les calories que vous vous apprêtez à engloutir avec ce gâteau! Qui finalement n’est pas si sucré que cela, il est surtout gourmand, ce qui n’est pas du tout pareil… J’espère que cette petite collaboration vous aura plu, moi j’ai été ravie de pouvoir faire bouger mes petits légumes, et imaginez des recettes aussi gourmandes que bonnes pour nos fessiers! J’en profite, ici pour vous dire que dans le glamour de ce mois ci, il y a 3 recettes de fashion cakes que j’ai imaginées. Et aujourd’hui je reprends la base du carrot cake jungle / kenzo, légèrement modifié pour mon plus grand plaisir avec des noix de pécan ( je suis dingue de ça ), d’ailleurs j’y pense, je vous avais déjà fait une recette de carrot cake, souvenez vous, mais alors là rien à voir, il sont tous les deux très différents. Je vous laisse faire le crash test, mais sachez que pour un montage avec des étages comme celui ci, je vous conseille cette recette plus que la première! 

 

1593c11155dc863a2a2ff24f7fbfebcf

pour ce gâteau, il vous faut:

  • – 375 g de carottes râpées
  • – 2 oeufs
  • – 110 g de sucre
  • – 150g de farine
  • – 1/2 sachet de levure
  • – 15 cl d’huile de tournesol
  • – 100 g de noix de pécan
  • – 25 g de raisin sec
  • – le zeste et le jus d’une orange.

Pour commencer préchauffez le four à 180°C. Dans un premier temps, faites gonfler les raisins dans le jus et le zeste de l’orange dans un petit bol. Pendant ce temps dans un saladier, fouettez les oeufs et le sucre ensemble, pour obtenir un mélange un peu mousseux. Ajoutez l’huile à ce mélange, continuez de fouetter énergiquement, et ajoutez les carottes, puis la farine et la levure. Au dernier moment incorporez les noix de pécan ainsi que le mélange, raisin/orange. Versez dans deux petits moules escamotables préalablement beurrés et farinés, et enfournez pour 40 à 45 minutes.

2f2da932cbe9f14fb33e566c39618494

 pour le glaçage:

  • – 20cl de crème fleurette, 
  • – 35g de sucre glace
  • – 150g de Philadelphia
  • – et pleins de fruits!
MANGER-BOUGER-10

Pour le glaçage et la garniture, montez en chantilly la crème fleurette bien froide et incorporez petit à petit le sucre glace, une fois votre chantilly bien ferme, incorporez une barquette de 150g de Philadelphia. Une fois vos carrot cakes cuits et refroidis  démoulez-les et à l’aide d’une grande lame de couteau divisez les gateaux en 2 disques dans le sens de la largeur. Une fois vos deux cakes débités, vous voilà avec 4 disques de carrot cake jusque là tout va bien. Maintenant, entre chaque disque de cake, tartinez une couche généreuse de glaçage, et sur le dessus étalez 3 grosses cuillères à soupe de glaçage  que vous allez répartir de façon à ce que qu’il reste 1cm de cake visible et ensuite garnissez le dessus de votre gâteau avec des fruits!  Ici j’ai utilisé des framboises, des mures, des groseilles, de la menthe, des quartiers de granny smith ainsi que des quartiers de prunes et clémentines! Régalez vous! 

5cc82e7fd147b90a17139f26cc37952e
Lire la suite
Beauty / 10.03.2013

Mes jolis coeurs,

On a eu chaud les poussins, le site internet en panne, je me sentais un peu comme amputée, ou quelque chose dans ce goût là… Autant, quand la machine à laver, n’en fait qu’à sa tête, que l’évier est bouché, qu’il faille jouer à Mario Bros, ou qu’il faille poser une étagère avec perceuse, chevilles et compagnie cela ne me fait même pas peur, mais quand on touche aux internets, aux codes html et autres serveur DNS, j’ai l’impression d’être Bill Muray dans lost in translation. Et puis plus j’essaie d’y comprendre quelque chose, plus j’ai l’impression d’être à côté de la plaque. Donc ce sentiment d’impuissance totale digéré, il a fallu trouver quelqu’un pour régler la crise un week-end donc j’en profite une petite seconde pour remercier 5000 fois Romain S. de m’avoir rendu la vue, ou quelque chose dans ce goût là!

Donc crise 2.0 mise à part, je vous livre mon petit film sur New York et sur la fashion week avec Gemey Maybelline, vous allez voir, ce fut chargé, mais ça vous vous en doutiez déjà. J’espère que cela vous donnera envie. Je ne cache pas qu’à chaque retour de New York, je me pose la même question: “On y retourne quand?” Je sais bien que l’on pense que l’herbe est toujours plus verte ailleurs,mais bon sang qu’est ce que j’aimerais vivre la bas!  Une chose est sûre les building sont plus hauts de ce côté là de l’Atlantique… J’espère que vous passez un délicieux week-end, et pour congédier le blue’s du dimanche soir, je vous laisse en compagnie de New York, histoire de préparer vos prochaines vacances? Avec beaucoup de douceur, je vous embrasse!  

Ps: Si vous n’en pas eu assez de backstages, de make up et d’autres images de souris, rendez vous sur le tumblr de la marque.

  

Lire la suite