DIY / 24.04.2013

Mes chatons!

Hier soir je dinais avec des amis, et j’avoue qu’ils m’ont bien chambrée… A base de nano attaques sur mes tics de language, ma dyslexie et j’en passe…  et il y en a un qui m’a dit:” J’ai lu que tu avais même appelé tes lecteurs ” mes châtaignes” …” Oui oui j’assume, j’adorerais être la châtaigne de quelqu’un, ou pire le petit coeur au beurre, alors je vous le demande à vous : cela vous pose-t’il un souci psychologique que je vous imagine en petites châtaignes, c’est mieux qu’un gros marron? Quoique je pourrais bien vous appeler mes petits marrons glacés je pense que cela ne me poserait aucun problème de vous appeler ainsi. Si je vais trop loin dans les surnoms débiles censurez moi.

Bref, remise en question éditoriale, je reviens au vif du sujet aujourd’hui… Depuis les débuts du blog, je fête, que dis-je, je célèbre votre fidèlité et votre amour par un petit concours tout les 1000 followers. Et ces derniers temps j’ai pris du retard, et je m’en excuse platement… Vraiment la vie est riche et j’ai eu des boulots dans tous les sens! Comme j’aimerais être une wonder woman, ou avoir un sablier magique pour pouvoir vivre 48h en une journée ( toute référence à un volet d’Harry Potter est fortuite). Je vous livre un petit DIY/concours pour vous dire encore une fois MERCI. Merci pour vos mots, vos mails, vos encouragements, vos clins d’oeil et vos photos… Même si je n’ai pas le temps de vous répondre en ce moment j’y travaille et sachez que je vous lis avec toujours autant de délice. Pour commencer à rattraper mon retard, je vous offre la possibilité de gagner un semainier de head bands, ” noeud qui tient tout seul”, il vous suffit de m’écrire un commentaire en me racontant, quel à été votre pire petit surnom ever… Je tirerais au sort la gagnante samedi à Midi et je mettrais son nom à la fin de l’article! A vous de jouer et je vous love bien fort!

 

Pour ce DIY, il vous faut :

  • – Un rectangle de tissu de  74 cm x 21xm,
  • – Du fil de fer ( assez souple) 130cm,
  • – Une paire de ciseaux,
  • – Du fil et une aiguille et un stylo feutre,
  • et le PATRON.

Pour commencer pliez le rectangle de tissu en deux ( endroit contre endroit ) sur toute la longueur fig.2. Aplatissez bien cette pliure à l’aide d’un fer à repasser un peu chaud fig.3. Cela vous aidera par la suite à tracez le PATRON de votre head band de façon précise. Munissez vous de votre patron tracé sur un papier un peu épais, et reportez le sur l’envers de votre tissu. Prenez la pliure comme base pour limiter le nombre de couture ( oui en plus je vous trouve des solutions pour vous mâcher le travail…) fig.4. Avec les ciseaux coupez à 1cm du tracé de votre patron, ce sera votre valeur de couture ( coupez les deux couches de tissu ensemble) fig.5. Puis à la machine piquez le head band sur votre tracé, vous pouvez épingler les deux faces ensemble avant de vous lancer si cela peut vous rassurer fig.6. Petite astuce, pour pouvoir faire coulisser et faire rentrer le fil de fer dans votre head band, ne commencez pas votre couture des le début du tracé mais prévoyez de débuter votre couture à environ 3, 4 cm plus loin, vous fermerez ce trou avec un point à la main, plus tard fig.7. Retournez tout le head band sur l’endroit, en faisant coulisser l’ensemble par le trou précédemment évoqué fig.8.

 

Vous voilà avec un commencement de headband…fig.1. Pas mal mais pas dingue, re-branchez votre fer à repasser pour aplatir les coutures fig.2, cela commence à ressembler à quelque chose. Prenez le fil de fer et formez un cercle, et pour le fermer torsadez les extrémités ensemble fig.3. Pliez ce cercle en deux, de façon à avoir une sorte de baguette de pain en fil de fer (pardon pour l’image) fig.4. Et commencez à faire entrer le fil de fer dans le trou du head band prévu à cet effet fig.5. Une fois le fil de fer complètement dans le head band, fermez le trou à l’aide du fil et de l’aiguille. fig.6. Et petit conseil, pour une meilleure mise en forme, faites un petit point à la main dans les pointes aux extrémités du head band, en prenant soin d’enrouler le fil de fer, afin que celui ci reste bien jusque dans la pointe de votre noeud… fig.7. Et TA-DA! fig.8 …Amusez vous!

La gagnante du concours est Alexandra avec le surnom adorable de crotte de nez…Merci de votre participation! de l’amour!

Lire la suite
Happy friday / 19.04.2013

Happy Friday les chéries! 

J’espère que vous allez bien, j’ai des envies de rose poudré, de rose tendre, de douceur, de printemps en fin de compte… Mon amie Justine B, adepte des mots bien sentis et véritable dictionnaire vivant des expressions désuètes françaises, m’a dit l’autre jour alors qu’elle était vêtue comme un plein hiver par une belle (et rare certes) après midi de printemps:” En avril ne te découvre pas d’un fil…” Ok, en avril je ne me découvrirais même pas d’une plume même si j’ai très envie de sortir mon short à fleurs et mes ballerines ouvertes… Donc voila je vous livre mon look doudou perché… j’ai toujours adoré les silhouettes de Sonia Rykiel avec les manteaux en plume comme celles ci ou bien encore celle la, je vous conseille de prendre pour ce genre de pièce toujours une taille en dessous, quitte à ce qu’elle soit un peu étriquée… Je m’explique, je me suis achetée une autre veste doudou cet hiver, une sorte de veste en moumoute synthétique beige. Dit comme ça, je sens que cela ne vous fait pas rêver, mais elle est très cool en vérité. Cette veste moumoute et cette veste plume c’est un peu la même famille de vêtement, ce sont des pièces qui sur les cintres vous font tellement envie, que vous vous voyez déjà comme des Sienna Miller en puissance, et puis une fois sur vous, ben finalement vous ressemblez à Chewbacca, ou P.diddy au choix. Donc, ma parade, c’est primo de prendre une petite taille et secundo de la porter comme une cape ambiance mi-saison. Je vous love à ce weekend pour un petit article DIY capillaire… 

Lisa Chewbacca…

 

HAPPY-FRIDAY-42

 

Alors aujourd’hui je porte des talons Steve Madden, que je ne quitte plus ou presque,  le nude, un sorte de nouveau noir… Un pantalon Madame à Paris à pois, évidemment. Une petite blouse en dentelle, et un manteau en plume d’autruche La redoute création, mon petit noeud my little box à micro pois ( raccord jusque dans le bun ) et Gérard avant de s’être fait Birkinisé. Merci Charlotte pour ces photos! 

 

_MG_3008
Lire la suite
DIY / 18.04.2013
make-my-lemonade-femme-a-1
 

Mes châtaignes,

J’ai eu une discussion il y a peu avec un ami qui me disait que oui, nous les filles nous avons une pathologie avec les sacs à main et les chaussures… Déjà mise à part le caractère gentiment misogyne de sa remarque, je lui ai fait remarquer qu’il ne fallait pas mettre toutes les femmes dans le même panier…

Effectivement, si certaines ont une propension à l’achat compulsif et répété pour nourrir leur collection gargantuesque de chaussures et sacs à main, je crois qu’il existe d’autres femmes qui ont un souci plus localisé. Je m’explique: dans ma famille nous sommes 3 filles , ma mère, ma soeur et moi.

 

darel 3

  

Il y a déjà ma mère qui doit avoir au bas mot 80 sacs à mains de plus ou moins la même forme allant du beige, au fauve en passant par le chocolat et le camel avec une petite touche de léopard de temps en temps. La collection de sa vie… Et puis à côté de ça elle doit avoir une dizaine de paire de chaussures ( elle rachète toujours les mêmes mais ça c’est une autre histoire…) Disons que Martine c’est son prénom est une femme à sacs à main.  

Ma soeur Maureen ( dites “bonjour Maureen!”) n’ayant pas fait un état des lieux de son placard récemment, mais la connaissant quand même assez bien, je pourrais dire , excusez moi l’expression qu’elle marche à voile (sacs à main) et à vapeur (chaussures).  Son coeur ne balance pas entre l’un ou l’autre, il est assez grand pour les deux. Mau est une femme à sacs à main et à chaussures.

 

make-my-lemonade-femme-a-2

 

Quant à moi, je dirais que je suis définitivement une fille à chaussures importables au quotidien, mais ça vous le savez. Alors si aujourd’hui je vous écris c’est que j’ouvre, attention j’entrouve la porte de mon placard aux sacs à main. Souvenez vous, j’ai porté pendant 2 ans et ce pendant facilement 712 jours d’affilés mon sac Mysuelly… Il y a quelques mois je l’ai abandonné pour ma valise / sac à main Erotokritos fou, mais il est si grand que j’y mets toute ma vie, tellement grand que je ne sais pas m’arrêter pour le remplir, résultat à la fin de la journée je penche. Donc j’ai trouvé ma parade: un nouveau chéri, Gérard. C’est une réédition du sac 24h, de Gérard Darel, d’ailleurs, la marque relance 11 modèles iconiques, le mien est celui de l’année 2012… Grande année pour moi d’ailleurs l’année du lancement de Make my lemonade! Bref je vous laisse avec des petites images de ce qui se cache dans mon sac à main, et des astuces pour customiser un beau sac en cuir sans le détruire… si vous voyez ce que je veux dire… J’aime l’idée d’y accrocher ses souvenirs… Comme le Birkin, de Jane Birkin, un sac à main comme un pote qui pourrait m’accompagner au fil du temps et être le témoin des années qui passent. 

 

make-my-lemonade-femme-a-3

 

Tout ça pour dire qu’il ne faut pas mettre toutes les femmes dans le même sac à main… Et vous vous êtes plutôt sac à main? chaussures? ou les deux? 

Lire la suite