Happy friday / 27.03.2013

Mes petits chats, 

Et de un, petit look tutu, celui-ci quand je suis sortie de ma chambre avec on m’a dit, “Ah ben celui la c’est complètement toi…” Des pois + un maxi collier ( à mourir de beauté ) + des collants à pois + des derbies plates et un tutu… de l’essence de lemonade… Souvenez vous je vous avais déjà parlé de ma façon de faire des mathématiques avec un tutu, et cette fois encore et je crois que cela sera le cas, avec tous les autres looks tutu-esque, je vais décaler, décaler encore et toujours. Je crois que pour dédramatiser le côté ballerine déchue, il vaut bien mieux s’amuser à fond en mixant les codes que de jouer à fond le tutu + les ballerines + cache coeur + head band en plume… Si vous voyez ce que je veux dire parce que le syndrome de ” je suis ridicule avec mon tutu et mes mollets de lanceuse de disque” n’est jamais très loin… Alors je ne dis pas que le total look du petit rat de l’opéra n’est pas charmant mais passée 8 ans, je crois qu’il est important de réviser ses mathématiques vestimentaires…

Tullement votre,

Lisa 

tutu-1

 

En train de lutter contre le vent qui me gifle le visage, je porte mon blouson chouchou mouton et jean, G-Star, une chemise h&m et comme des garçons, mon nouvel arrivé dans ma bijouthèque un collier signé de la talentueuse Galia, bon ben un tutu de l’amour, des collants gambettes box, et des derbies de la mort Georgia Rose, allez les voir de plus près comme elles sont belles! Love u à demain pour un look de pin up bikeuse… rien que ça! 

Lire la suite
DIY / 25.03.2013

Bonsoir les châtaignes,

Je déclare la semaine du Tutu ouverte!  Je ne vous cache ça que je me suis posée la question, “suis-je trop vieille pour porter un tutu?” Ben oui voyez vous je n’ai plus 17 ans hein, et l’époque de mon premier tutu, porté avec une paire de converses déglinguées est déjà loin… Je n’ai pas 110 ans non plus, je sais bien mais bon des fois, je me dis que je pourrais avoir l’air ridicule, et puis je me dis que si ça me fait kiffer, le reste peu importe. Mais ma part “dans la norme” assise sur mon épaule droite, me fait toujours un peu douter, tandis que, assise que dis-je vautrée sur mon épaule gauche, ma part complètement givrée prend la parole le plus souvent, et me dit: “Regarde Carrie (Sarah Jessica Parker) dans le générique de Sex and the City, elle est bien à moitié à poil en tutu en plein New York à 40ans , toi tu n’es qu’une petite joueuse à coté de ce mythe…”. Et il y a quelques temps j’ai croisé ce tutu sur pinterest et je me suis dit OK, faisons-le ce tutu, et même que je vais essayer de vous rallier à ma cause, en vous montrant comment le porter de 4 façons différentes, à suivre…

Vous allez voir, je vous ai simplifié les étapes au maximum, je ne pourrais pas réduire plus le nombre d’étapes pour la fabrication de ce Tutu, j’espère que cela vous plaira…  et je me suis fait un petit plaisir, j’en ai fait un en blanc aussi…

Je vous embrasse bien fort!

Pour faire ce tutu en taille M, il vous faut:

  • – De la doublure, ( un rectangle de 160 cm x 60 cm)
  • – De tulle fin très fin si possible ( trois rectangles de 250cm x 60cm)
  • – Une bande de sequins élastiquée, disponible dans toute mercerie un peu funky, (ici 59 cm)
  • – Des strass à coudre,
  • – Une paire de ciseaux, des épingles, du fil et une aiguille.

 

Pour commencer, préformez à l’aide d’un fer à repasser un ourlet sur toute la longueur de votre doublure (160 cm) pour vous rafraîchir la mémoire de “comment on fait”: aller voir cette petite vidéo… Puis à l’aide d’épingles, fixez cet ourlet fig. 2. Piquez à la machine cet ourlet fig.3. Sur la longueur opposée, piquez 2 coutures bien parallèles sur tout le long de la doublure, vous venez de faire des fils de fronces fig.4! Trop facile je sais… Maintenant vous allez tirer les deux fils de dessous, ou les deux fils du dessus, en poussant le tissu dans le sens contraire, et vous voila en train de froncer fig. 5. Maintenant je vous conseille de vous munir d’un mètre ruban et de mesurer votre tour de hanches, si si je vous assure cela va vous servir, disons que votre taille de hanches est de X cm…Répartissez maintenant toutes les fronces de façon uniforme sur toute longueur X fig.6. Maintenant attrapez le tulle, et faites de même avec les trois bandes, pas besoin de faire d’ourlet, mais faites une première couture sur toute la longueur des 250cm, fig. 7, puis une seconde bien parallèle à la première fig.8.

 

 

Une fois vos 2 coutures faites et bien parallèles, commencez à froncer toutes vos bandes de tulle sur toute la fameuse longueur X de vos hanches, vous êtes en train de préparer les volants de votre futur tutu… fig. 1. Ensuite, posez à plat votre doublure, et vos volants de tulle, tous aussi longs les uns que les autres, c’est à dire de la longueur X, fig.2. Avec les épingles, fixez les volants, la doublure fig.3, puis piquez à la machine pour solidifier le tout fig.4. Maintenant, attrapez votre bande élastique en sequins, et là vous me dites j’ai X cm de hanches et ma bande fait 59cm, je fais comment? Ahaha c’est simple, commencez à piquer la bande à votre tutu, en tirant doucement sur votre élastique de façon à ce que la ceinture puisse aller jusqu’au X cm de votre tour de hanches. Pas d’inquiétude vous allez voir tout va bien se faire fig.5. Terminez par coudre les extrémités de votre tutu ensemble sur l’envers, en faisant attention de bien coudre tous les volants et la doublure en même temps.  Et TA- DA vous voilà avec votre tutu, vous pouvez maintenant procéder à la customisation de votre tutu, avec des strass à coudre.  Attrapez le fil coordonné à votre tulle et l’aiguille, et faites des points à la main, enfilez le strass dans l’aiguille fig.6 et fixez-le sur le tutu fig.7, Faites un noeud et recommencez l’opération pour le second trou… Trop facile non? Installez vous devant une série ( sex and the city par exemple) et broder vos strass patiemment! et TA-DA ( le vrai ) fig.8.

 

les tutus et les chats, c’est un peu l’histoire de ma vie…

Lire la suite
Happy friday / 24.03.2013

Happy Sunday les chatons des bois jolis, 

Il y a des jours comme ça où je suis mauvaise, je n’y arrive pas je ne suis pas contente de moi et je n’ai pas envie de forcer les choses, donc point de DIY bijoux hier, mais je suis proche du but je le sens, il manque un “je ne sais quoi” qui fera la différence, keep working on it… ça vient, je ne suis pas inquiète. Je voulais vous dire MERCI encore et toujours pour ce torrent, ce rapide d’amour que vous m’avez envoyé pour l’annonce de la sortie de Make my Party! Merci ça a été galvanisant, j’en ai été ivre de tout cet amour, et je faisais des petits bonds, je virevoltais amoureuse comme un début d’histoire…

Il parait que cela va être pire quand je l’aurais dans entre mes mains… Je crois que je vais pleurer ou hurler, ou me rouler dedans, ou les trois en même temps et après on m’enfermera avec une camisole, c’est certain. Pour vous dire la vérité je suis tellement inquiète de cet instant, car je n’ai aucune idée de ce que sera ma réaction, que j’ai demandé à Mai, lors du jour J, au moment du déballage d’enveloppe d’être là pour immortaliser cet instant!

Pour revenir à nos moutons, j’ai des envies de printemps, des envies de couleurs, d’abandon de collants et depuis tout ce temps à bosser cloîtrée ou presque dans mon chez moi, j’ai envie de me saper, vous savez j’ai envie de faire des efforts, des recherches de mix, avec les fringues sur le lit, des essayages dans le miroir de la salle de bain, à base de ça ” ah ça il ne faut que j’oublie, ce look il est vraiment bien”, S’il vous plaît dites moi que vous aussi vous faîtes cela, parce que là je me sentirais moins seule.  J’ai commencé à faire ça au collège, la vieille des rentrées scolaires, mais ces sessions d’essayages sont devenues des rituels à chaque changement d’ère dans ma vie…  J’ai un autre souvenir qui me revient, quand j’étais enfant, je découpais frénétiquement les catalogues de vente par correspondance, pour faire des looks fantasmés, un pantalon par ici, une blouse par là, j’avais des cahiers remplis de silhouettes la redoute, avec des pièces que ma mère ne voulait pas commander, un peu comme un cahier de tendance en retard, oui parce qu’évidemment, je n’avais pas le droit de découper les catalogues de la saison en cours… Donc j’attendais patiemment le nouveau catalogue pour pouvoir me jeter sur le précédent, une paire de ciseaux entre les dents… prête à découper la paire de baskets barbie… Merci Maman.

 

happysunday

 

Alors aujourd’hui je porte un trench ellos, ça faisait longtemps que j’en cherchais un avec une belle matière et une coupe pas trop longue et surtout qui n’assassine pas ma banquière. Un petit pull loose redoute création, une chemise Selected, mon collier Mango qui je ne vous présente plus. Un jean coupe droite qui fait un boule d’enfer Levi’s, une paire d’escarpins Steve Madden et une étoile doudou la redoute.

Lire la suite