Chers tous,

Votre déception et la manière dont vous vous êtes exprimés ces deux derniers jours me violentent et me touchent tellement vous n’avez pas idée. C’est difficile de venir vous parler ici aujourd’hui le coeur léger. Mais quand la vie vous donne des citrons… Faites-en de la lemonade. Ce week-end, plutôt que de me laisser submerger par une pluie acide, j’ai essayé de trouver la bonne idée, de retourner le problème dans tous les sens pour en sortir quelque chose de positif, de la douceur. Je comprends tous les points de vue et les commentaires qui ont été écrits ici et sur les réseaux sociaux, je les ai tous lus. Tantôt justes et tristes, tantôt virulents et déçus, il y a des personnes qui comprennent notre décision et d’autres qui se sentent trahies, qui sont dégoutées et surtout pire que tout déçues. Pour ma part ce qu’il y a de pire que la colère, c’est la déception. Alors je n’ai pas envie de revenir sur l’augmentation du prix du livret parce que cela ne changera pas, il y a des coûts incompressibles si on veut faire du Made in France, avec des matériaux de qualité, et rémunérer les gens qui travaillent sur ce projet à la hauteur de leur savoir-faire. Mais j’avoue que je n’ai jamais été à l’aise avec l’arrêt des pdf non plus, je vous le disais cela a été un sujet épineux depuis des semaines et je crois que j’aurais dû écouter mon intuition et trouver une solution juste pour je me sente à l’aise avec ces fameux pdf controversés.

En lisant tous vos commentaires j’ai ressenti comme une vague de tristesse infinie qui m’a fait vous écrire ce matin. J’ai bien conscience que cela a été comme une trahison, un peu comme de se faire larguer sans préavis… Et j’en suis terriblement désolée, je le regrette même mais force est de constater qu’il y a toujours du monde derrière son écran qui commente et qui donne son avis… Alors j’ai réfléchi ces deux derniers jours et j’ai envie de trouver une solution favorable et surtout juste pour vous comme pour nous parce que je crois que vous n’avez pas idée du petit nuage gris que vous avez mis au dessus du 80 rue du faubourg Saint-Denis !

Comme je vous le disais, je n’avais pas un bon feeling avec la décision d’arrêter les pdf, je trouvais que cela nous éloignerait du concept initial de Make My Lemonade : le Partage. Mais je suis aussi responsable d’une équipe qui a énormément à faire et il a fallu faire un choix pour aménager du temps et préserver la qualité de vie au travail de chacun parce que la gestion, la mise en page des pdf et le service après-vente est un vrai travail à part entière qui ne paye personne au prix de 2,99€ le téléchargement. Je vous ai entendu, ressenti jusqu’ici de l’autre côté de l’écran. Je voudrais réinventer le pdf, et j’ai une idée en tête qu’il faut que je formalise, que je fasse des calculs pour voir si nous pourrions accueillir une nouvelle personne pour faire ce travail. Mais j’ai en tête une système d’abonnement pdf où tous les mois le nouveau patron viendrait s’ajouter à la liste des anciens dans votre espace client et à moins de 10 euros je l’espère, et toujours le patron pdf à l’unité mais à un prix plus élevé que 2,99 euros. Toute est une question de calcul maintenant pour établir le prix le plus juste possible pour vous et pour nous. Cela serait ma solution : être une sorte de “Netflix” de la couture, toutes proportions gardées mais je pense que cela peut marcher. Je dois en parler avec les gens qui travaillent sur Wear Lemonade pour voir si techniquement cela est facilement et rapidement réalisable.

Je suis vraiment navrée de vous avoir déçue et j’espère que malgré cet épisode vous resterez dans les parages.

Je vous embrasse et je vous tiens au courant au courant ici pour voir si tout cela est possible.

Lisa

PS : Les patrons de Luisa, Bianca et Rita sont hors ligne car il se refont une beauté et sont en train d’être mis à jour et traduits et ils reviendront sur Make My Lemonade dès qu’ils seront prêts. Et pour toutes celles et ceux qui ont achetés les anciens pdf et qui n’ont pas eu le temps de les télécharger, vous pouvez écrire à Maya à hello@makemylemonade.com qui pourra vous les renvoyer.