make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-wearlemonade-jonak

Hello mes oiseaux,

On reste dans le thème rose et argenté, comme je vous l’avais promis je vous montre la suite des aventures avec Jonak. Je crois que c’est la phase de préparation qui m’excite le plus en fait, les prototypes, les essayages, les retours en arrière, la construction à proprement dite de la collection, les nouveaux dessins, les découpages à même les chaussures, c’est trop bon ! Parfois où je me dis que je n’aurai jamais assez de jours dans ma vie pour m’essayer à tous les métiers qui me font envie, c’est très frustrant, je ne vous le cache pas mais je crois qu’une petite voix s’est élevée en moi depuis le début de ce projet avec Jonak qui me confirme que dessiner des chaussures et des vêtements, c’est vraiment ce qui me fait vibrer le plus dans la vie… Alors évidemment, si cela pouvait rencontrer un succès, cela serait un peu “la pâte frangée sur la derbie”, mais ce n’est pas cela que je retiendrai de cette expérience. 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-wearlemonade-jonak-3

Dites hello aux boots Diego, les amours de ma vie, je vous ai fait de la place dans mon placard, je vous attends avec impatience mes précieuses.

Je ne pense pas avoir parlé de ça jusqu’ici, en fait, j’en suis sûre même mais au travail, je suis une vraie chieuse des détails. Si ce n’est pas parfait cela ne me va pas et on recommence, et si ce n’est pas parfait pour moi mais que nous n’avons plus le temps de revenir en arrière cela me mine pendant des jours. Je ne fais pas gueule ( quoique cela m’arrive ) mais je m’en veux beaucoup. Alors j’essaie de retrouver le cap, et de redresser la barre les fois suivantes, pour moi même, avant tout. Et je peux vous dire que parfois la vie s’accélère et que je n’ai pas le temps de m’en vouloir et qu’il faut déjà repartir de plus belle. Alors pour cette collection de chaussures, je n’ai pas eu envie de me retrouver face à une telle situation. Pour moi, cela devait être parfait dans les moindres détails sinon ce n’était pas la peine de le faire. Merde, une collection de chaussures, ce n’est pas tous les jours que cela arrive ! Alors on a pris le temps de faire les choses bien, de presque tout recommencer au dernier moment pour plus de cohérence, j’ai bataillé pour la doublure à pois, pour la couleur des semelles, et nous sommes allées avec Marie la directrice de la création au Portugal, suivre de plus près la finalisation des modèles, etc…

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-wearlemonade-jonak-2

Et par une chance inouïe, Marie elle aussi est une chieuse des détails, c’était galvanisant nous étions d’accord sur tout ou presque, elle pouvait finir mes phrases et inversement ! Nous sommes sur la même longueur d’ondes et cela a été carrément génial de travailler avec une personne aussi perfectionniste qu’elle. Les photos que je vous montre aujourd’hui ne sont pas les chaussures finales mais uniquement des prototypes, des modèles ont été annulés et toutes les chaussures de la collection ne sont pas présentes dans ce post… Laissez-moi vous faire quelques surprises ! Dans le prochain article je vous montrerai les photos du shooting que nous avons réalisées avec Pauline Darley, une petite vidéo aussi, et surtout le making of que j’ai pu filmer à Porto dans l’usine de Jonak ! 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-wearlemonade-jonak-1

Pour vous en dire un peu plus, il s’agira d’une collection de 7 modèles, je vous ai bien écoutées dans mon article précédent, ce sera donc les 7 paires d’indispensables barrées à avoir dans son placard… Le tout, si vous nous avez lu vendredi, s’assortira parfaitement à la prochaine collection Wear Lemonade ! Car je peux vous assurer que nous n’avons jamais assez de chaussures à paillettes ou roses dans nos shoesing… Alors le 30 octobre préparez-vous, la collection sera disponible sur les internets, et dans une sélection de magasins Jonak, je vous en dirai plus très prochainement ! 

To read this post in English, click here!