Bonjour Mes petits chats! 

On se régale avec ce temps sublime, je suis ravie qu’il fasse aussi beau j’avais peur de tomber à plat avec notre semaine Ice Ice baby ou Nice cream… Je me devais de vous faire un point météo parce que là, cela fait presque une semaine que le temps est sublime et c’est quand même un fait non négligeable… Mes jupes raccourcissent et mes blouses translucissent (du verbe translucider), à ce rythme là, je risque de vous faire un DIY éventail très bientôt… ( Ahah, non c’est pas vrai souvenez-vous et emmagasiner cette chaleur pour cet hiver on en reparlera…)

Aujourd’hui dans la lignée de cette semaine je vous explique un peu comment ça fonctionne dans ma tête… Je voulais vous parler des inspirations. Comment se développe un projet et comment il débute… Vous allez voir je n’ai pas de recette miracle mais mes deux saluts sont les listes et les mood boards…

Les listes parce qu’une de mes satisfactions professionnelles numéro un, est de faire des choses, pour les rayer de ma liste ensuite… Le bonheur n’est pas bien compliqué…Et les mood boards, le plus fou, c’est lorsque j’étais à l’école.Il y avait internet bien sûr mais il n’y avait pas Pinterest, ou Tumblr et mes recherches de visuels se faisaient uniquement sur Flickr, Google images et même dans des moteurs de recherche très très anciens: DES LIVRES. Si, si, je photocopiais à tout va. Aujourd’hui je me dis que si j’avais été à l’école maintenant, mes planches d’inspiration auraient été tellement plus riches et séduisantes… 

Alors pourquoi “séduisante” parce qu’au début d’un projet, pour défendre au mieux vos idées, quand les mots vous manquent ou quand les idées sont dans votre tête mais que vous n’arrivez pas à les formuler… Faites-le en images. Je ne sais plus qui disait “un petit croquis vaut mieux qu’un long discours”… Et bien c’est pareil pour moi avec les mood boards: quand je n’arrive pas à exprimer clairement ce que j’ai en tête et que je dois vendre une idée à un client, afin qu’il trouve mon idée ” sexy ” et séduisante et bien, il n’y a rien de plus parlant que des belles images.

Cela m’est arrivé souvent d’expliquer un projet que j’avais en tête, qu’il soit clair comme de l’eau de roche pour moi mais que personne dans l’assistance ne voit de quoi je parle. Et les moods boards ont été mon salut pour arrêter de passer pour une illuminée.

Alors je m’en fiche que cette image soit extraite d’un autre campagne de pub ou bien d’une autre série photo. On parle ici, d’inspiration, d’évasion, il faut bien nourrir ses neurones, pour qu’ils s’imprègnent d’un concept, et le digèrent et là apparaîtra VOTRE IDEE .  Il est évident que l’on ne cherche pas à faire un copier/coller, mais il faut se libérer des ” on ne peut pas le faire, ça a déjà été fait etc…” parce que si l’on part comme ça on ne fait plus rien. Alors oui, aujourd’hui cette image est très inspirée du magazine Kinfolk que j’adore mais elle est “ré-interprétée” au service de notre propos de la semaine: Nail art & Ice cream. De plus, je crois que si vous citez vos sources en Image du moins, que vous êtes transparents dans votre démarche, on ne pourra que vous en remercier. 

 

Cones-4170 copie

 

Photographie Camille de Laurens pour Ma Récréation et Make My Lemonade. Glace de fleurs inspirée  du magazine Kinfolk. Bague Vintage Marie Hélène de Taillac, Chaîne en or autour du poignet et médailles Marie Hélène de Taillac, Bracelet doré Chic Alors, bracelet turquoise New Look. Sur les ongles : les vernis Fuji (mauve), Sakura (rose), Frenchie(bleu) Kerria (jaune), Caicos (vert) de Kure Bazaar. Nail Art : Yumi Toyama et Sophie A. Mannequin : Lili Barbery-Coulon 🙂