Happy Friday !

Dis donc la première chose que je me suis dite en montant ces photos, c’est : “Bouah! Tous ces cheveux!” L’heure est grave mesdames, je vais vous parler de mes cheveux.  Je peux vous le dire sans honte aucune que mes cheveux régissent un peu ma vie, et il y a des fois où j’ai tenté de leur imposer ma vision et ce fut le drame. Je pense à LA fois où après une rupture douloureuse, j’ai attrapé une paire de ciseaux et que j’ai taillé dans le vif à la façon d’une Frida Kahlo ( Salma  Hayek ) ou d’une Ediath Piaf ( Marion Cotillard ). Vous voyez la scène… Je pense au moment qui a suivi, cachée sous un bonnet au mois de Mai et avec la présence de Justine B. ( toujours là pour monter une cellule de crise) où nous nous sommes rendues chez le coiffeur qui il m’a dit? “Heu chérie tu t’es fait larguée ou quoi?” “presque” Et je pense au moment de semi grâce, où j’ai relevé la tête avec une petite coupe courte pas mal du tout avec une grande mèche. J’aurais pu laisser ça repousser tranquillement, C’est sans compter sur mon double capillaire “qui fout la merde”. Je repense donc au jour où j’ai invité ma copine Coline B. à venir me décolorer les cheveux à la maison en blond platine ( 2 fois de suite en 2 semaines d’intervalles soit 4 décolorations monoprix mais bon j’accélère un peu…). Je repense à mes cheveux qui ne voulaient plus sécher (qui étaient mous) et être mou du cheveux et avoir le cheveux coton, c’est pas glam…  Et je repense au jour où la responsable de la boutique haut de gamme dans laquelle je bossais m’a dit: “tes cheveux courts blonds platine mous et tes racines noires, ça fait peur aux clients, fais quelque chose….” Donc, de rage, je me recolore mes cheveux ( toute seule, movida et moi) dans ma baignoire jusque là tout va bien j’ai les cheveux verts mais ça va, je rince, je démèle et ma fameuse grande mèche reste dans mon peigne, littéralement. Je repense au moment où j’ai couru chez le coiffeur pour qu’il sauve les meubles, et il me dit  ” il faut amputer… il faut tout couper à la racine”. Je repense au moment où je rentre chez moi et déjà installées sur le canapé m’attendent ma soeur et Justine B.( elle monte des cellules de crise plus vite que son ombre). Je repense au moment où j’enlève mon foulard, et où elles me disent en coeur ” on est désolées.” Donc voilà, la coupe garçonne ça ne me va pas je ressemble au kiki de tout les kikis….J’ai vu j’ai véçu 4 mois de ma vie en blonde platine c’était dingue, les conséquences moins. Et depuis 3 ans mes cheveux repoussent et je leurs fous la paix! nada juste la frange mais ça compte pas… voilà il fallait que vous sachiez ça avant que nous allions plus loin dans notre relation.

une schizophrène capillaire repentie. 

 

 

Aujourd’hui je porte ma veste Zara qui va fêter son 200e anniversaire, un haut péplum d’une couleur chelou h&m mais je sais pas, on s’est plu au premier regard, le collier DIY choco boules, un pantalon diesel de “smoking” et mes chaussures en or Zara.