make-my-lemonade-do-it-yourself-bun-fake-hair

 

Bon Lundi mes petits chats ! 

Je vous préviens en ce début de semaine cela ne va pas être très très glamour… Mais parfois dans la vie, il faut tricher un peu. Comme vous le savez, depuis le mois de Janvier, je suis passé au court, pas d’attérissage en garçonnie à la Maï mais pas très loin. J’ai adoré vraiment, mais j’ai les cheveux qui poussent très vite (mais pas comme je voudrais) et devoir faire des petits yeux de chiens battus pour que Fred s’occupe de ma tête tous les 15 jours, cela commençait à devenir compliqué mais que voulez vous, il est exclusif cet homme-là et point de relation polygame capillaire n’est envisageable… Donc, j’ai décidé depuis le mois de Juin de laisser pousser mes veuchs. Mais j’ai le cheveu con. Il ne pousse pas très vite en longueur mais en épaisseur. J’en ai partout, je suis sûre que je pourrais lancer une collection des pinceaux à blush tellement j’en ai. Bref ça repousse, n’importe comment, façon “boule” je découvre que j’ai 2 épis au niveau du front, donc impossible de me faire une frange et d’avoir un look crazy horse. Si j’ai une frange, là tout de suite maintenant, je risque de ressembler à l’enfant cachée de Mireille Mathieu et de-M-…

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-bun-fake-hair2 copie

 

Mais une fois n’est pas coutume, j’ai commencé à me fabriquer un petit chignon avec des extensions à clips qui traînaient. Au début, c’était avec des extensions bien cheap, trouvées dans une grande surface, pas vraiment de la même couleur que mes cheveux et puis carrément synthétiques. donc j’avais des mèches bien brillantes “plastique”… Évidemment, je ne suis pas coiffeuse et je suis hermétique aux tutos cheveux qui durent plus de 3 minutes 20, et je les posais n’importe comment, donc j’avais la base des extensions dans la nuque façon perruque de poupée. Et puis Fred m’a expliqué le processus, cela me paraissait galère de le faire dans le règle de l’art, alors j’ai bidouillé et je vous propose aujourd’hui ce tuto cheveux pour vous sauver la vie en période de repousse, mais qui n’a vraiment rien d’académique ! 

  

make-my-lemonade-do-it-yourself-bun-fake-hair3

 

 Pour cela il vous faut des extensions cheveux de la même couleur que votre tête (c’est mieux) 2 à 3 petites mèches, des épingles, des barrettes, un élastique et un petit peigne pointu.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-bun-fake-hair4

 

Commencez par démêler votre crinière, à l’aide du peigne, séparez votre chevelure en deux assez haut sur le derrière de votre tête. Venez clipser sur cette raie votre première extension. Jusque là tout va bien. Reprenez votre peigne et formez une autre raie à 3 cm en dessous de votre première extension. Posez vos vrais cheveux sur la base de l’extension et clipser votre seconde bande de faux cheveux. Et renouvelez l’opération si comme moi vous avez du crin sur la tête. Mais ne fixez pas la dernière bande sur le bas de votre nuque mais à environ 2 cm avant, de façon à ce que vos petits cheveux recouvrent la base un peu flippante de votre extension. À l’aide des barrettes et épingles à cheveux, commencez à recouvrir les extensions avec les mèches plus longues des côtés et attachez-vous les cheveux en chignon haut. Terminez en enroulant une mèche autour de l’élastique et peaufinez le rendu final avec quelques barrettes supplémentaires. Et n’oubliez pas de faire sortir quelques baby hair sur votre front pour rendre ça plus naturel… Oui j’ai bien dit naturel ! 

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-bun-fake-hair5

 

Côté pratique les faux/vrais cheveux cela a un coût mais imaginez les économies faites parce que vous n’irez pas chez le coiffeur, et sinon notre Maï nationale m’a parlé d’une nouvelle marque d’extensions synthétiques de haut qualité Hersheson disponibles chez Sephora… Hourra!  Et avec ce même principe souvenez vous de ce tuto chignon banane romantique !