Bon mercredi mes chats chéris!

J’espère que vous allez bien, je voulais avant de commencer vous remercier pour tous vos mots absolument géniaux sur le dernier article de mes cartes de voeux! MERCI de m’envoyer des caisses d’amour, c’est tellement chaud et vivifiant!

Bon aujourd’hui, comme prévu c’est DIY, rien de révolutionnaire mais rien de tel qu’une bonne customisation d’un pull doudou… Pour avoir bien chaud, apporter une touche de fun dans votre quotidien grisouille de janvier, pour devenir l’idôle des moins de 6 ans etc… Pour tout vous dire je suis tombée en amour sur cette image de Tavi sur Pinterest, que j’ai gardé cette idée dans un coin de ma tête, jusqu’au jour où je suis tombée sur l’outil magique le “pompon maker” sur le fameux site MILH ( “Make it like Huguette”… ça ne s’invente pas…) Ce n’est pas non plus une révolution dans le sens où “tu n’insères pas la laine dans une machine, et trois geste plus tard, tu obtiens un pompon”, non. Mais ça facilite grandement la vie et le pompon est sacrément nickel à la fin, il reste qu’à égaliser les pointes et c’est nickel. C’est le moment de re-sortir sa laine et je lance un défi, faites moi rêver et envoyez une photo de votre réalisation, entièrement recouverte de pompons… Une belle surprise à la clef. Je vous embrasse fort!

-Coût environ 20 euros… (hors pull).

-Temps environ 2 heures, si si largement, surtout si vous possédez l’objet magique que je vais vous montrer…

-Difficulté «finger in the nose »…

 Pour réaliser ce DIY il vous faut :

  • -Un pull, ici c’est un Kujten.
  • -De la laine ( 5 pelotes de différentes couleurs)
  • -Des ciseaux
  • -Une grosse aiguille
  • -Un set d’outils d’aide à fabriquer des pompons, MILH (ok, la bonne vieille technique du rond en carton fonctionnera aussi).

Munissez vous d’un des outils à faire les pompons, prenez les deux premiers morceaux et mettez les face à face.

Commencez ensuite à enrouler votre laine autour du demi cercle. Une fois que vous jugez avoir mis assez de laine, après quelques “aller-retours” d’enroulage, vérifiez que la laine est répartie de façon uniforme autour du demi-cercle.

Réalisez ces mêmes étapes avec le second demi cercle, puis clipsez-les ensemble grâce aux encoches prévues à cet effet (c’est la toute la magie de cet outil).

 Découpez maintenant vos fils, en passant la pointe de votre paire de ciseaux dans la petite rainure prévue afin d’obtenir votre pompon.

Faites passer une longueur de fil d’environ 20 cm dans cette fameuse rainure, faites tout le tour de votre pompon et fixez le tout avec un noeud, puis encore un autre, histoire d’être bien sûres de vous.

N’oubliez vraiment pas de garder de la longueur avant de couper, elle vous servira ensuite à coudre vos pompons sur le pull.

Retirez l’armature magique et rafraichissez la coupe de votre pompon avec des ciseaux. Répétez cette étape jusqu’à avoir une jolie famille de pompons de différentes tailles et de différentes couleurs.

Passez une extrémité du fil de votre pompon dans le chas de votre aiguille, piquez le pull en prenant quelques mailles.

 Pensez à bien tirer votre fil au maximum afin que le pompon soit bien fixé sur le pull, le plus au ras possible et histoire qu’il  ne tombe pas par la suite… Faites plusieurs points et terminez par un double noeud, voire un triple, on est jamais trop prudent.

Votre premier pompon est maintenant fixé vous n’avez plus qu’à faire de même pour les autres. Et TA-DA !

Je porte une chemise blanche COS d’une ancienne collection mais vous pouvez trouver une blouse col chemsie similaire ici,  un pull oversize “DIY-é” Kujten, un pantalon jaune moutarde Asos, des petits escarpins d’amour Sézane, un petit chapeau H&M, mais vous en trouverez un dans ce goût la ici.