Hey guys!

Aujourd’hui un DIY qui a du level! oui oui un peu de dextérité mais pas trop non plus, le sac transparent à pois (névrosée moi?) vous allez me dire qu’un sac transparent c’est une drôle d’idée, niveau intimité on avoisine le niveau 0, certes mais voyez plutôt le coté pratique de la chose, vous retrouverez tout d’un coup d’oeil rapide sans même ouvrir votre sac. Si comme moi le concept de porte monnaie vous est lointain: un porte monnaie?  pfff pourquoi faire ? j’ai un sac à main… ouais ben quand il est 3 h du matin et que vous cherchez la monnaie au fond de votre sac bien sombre pour payer votre taxi, et que le compteur tourne… Pensez à moi et mon sac translucide, il est comme rétro éclairé! je pourrais vous vanter les milles cotés pratiques de la chose. Mais très honnêtement il est trop chouette! Allez on relève ses manches et petit plus, c’est un sac qui va vous coûter presque rien… de quoi rentrer en taxi plus souvent…

Pour ce sac il vous faut:

  • 1 mètre de toile cirée transparente (épaisse, j’insiste!)
  • 1 mètre de tulle plumetis noir
  • 3 mètres de passe poil noir
  • 1 zip d’au moins 30 cm
  • 30 cm de tissus type coton ou gabardine
  • 1 pince à rivets + 6 rivets.
  • 2 mousquetons et 2 anneaux et de la sangle (tout ceci est facultatif si vous ne souhaitez pas de bandoulière mais que vous vous contentez de la petite anse)

 Télécharger le patron ICI.

Pour commencer, tracez le patron sur la toile cirée, épinglez le plumetis sur la toile cirée et coupez à 1 cm du trait (2 & 3). Epinglez le passe poil sur le trait le long des 2 faces du sac et puis piquez-le à la machine (4). Pour la profondeur du sac renouvelez l’opération tracez, épinglez, coupez et piquez. Assemblez les 2 extrémités de la profondeur de façon à créer un cercle fermé. Epinglez la bande de profondeur sur une face du sac (5). Ensuite préparez, vos martingales et anse, c’est le moment de les fixer sur la profondeur du sac, à l’aide de la pince à rivet pour les martingales dans lesquelles vous aurez passé les anneaux avant de les plier en deux et de les fixer (6 &7). Il en va de même pour l’anse qu’avant de solidifier avec des rivets, vous pouvez piquer à la machine, histoire d’être bien sûre de votre coup (8&9). Epinglez et piquez maintenant le zip entre les 2 martingales et bien centrer par rapport à votre anse. Et pour finir épinglez la seconde face de votre sac sur la bande de profondeur de sac ( sur l’envers bien sûr) et piquez la comme si de rien n’était, vous venez de monter un zip au fait, félicitations! Retournez votre le sac et TADAM! Pour finir bien les choses, vous pouvez fixer la sangle (environ 120cm, à vous de choisir) dans la boucles des mousquetons avec une double piqûre pour plus de solidité. Et accrochez les mousquetons dans les anneaux, et voilà un sac rond (top), transparent (dément), à pois (canon) et en bandoulière (le pied) !

En bonus vous pouvez aussi vous en servir comme sac à chat… Trève de blague, Frida est juste atteinte de sacotomanie, la maladie du sac à main, vous savez…