Happy Sunday mes petits chatons,

Je voulais dire merci pour vos mots et commentaires sur l’article précédent, que j’ai lus avec délice, c’est tellement indescriptible le plaisir que je prends à vous lire ! Alors Merci ! Aujourd’hui je vous montre un DIY qui me tient à coeur. Pendant les préparatifs du mariage, des amies m’ont dit de ne rien laisser au hasard, et d’anticiper tous les détails du Jour J. C’est le genre de conseil qui ne font qu’entretenir ma folie du contrôle, donc je me suis engouffrée volontiers dedans. Car après tout, je savais que durant ces deux jours, des choses allaient arriver et que je ne les maîtriserai pas, alors la façon que j’ai pu avoir de me rassurer, a été de peaufiner les détails esthétiques en amont.

Je savais que l’on ferait des photos de “préparation”, et trouvais ça dommage de porter mon peignoir tout ramolli et plus vraiment blanc, donc je me suis dit, si je faisais un Kimono DIY. J’en ai parlé à Laure, notre reine des patrons et on a imaginé un patron facile, même super facile, pour réaliser vous-même votre déshabillé pour le jour J. Ici il est en dentelle et satin de coton, mais il est déclinable dans toutes les couleurs pour la vie de tous les jours.

Pour ce DIY, il vous faut;

  • – télécharger le patron gratuitement ici et l’imprimer et le découper.
  • – 2,50m de tissu pour une laize de 1,10m, si vous utilisez une dentelle, je vous conseille de prendre un tissu plus “solide” pour les finitions du col, poignets, ceinture ainsi que les poches.
  • – une machine à coudre,
  • – des épingles et de l’amour.

Coupez les pièces en suivant le patron. Si votre tissu n’est pas assez large, n’hésitez pas à faire en deux parties la ceinture et le col mais aussi le “corps” du kimono, que vous pouvez aussi couper en deux parties : deux devants et un dos. Cependant n’oubliez pas alors de rajouter une valeur de couture sur la ligne du haut ( épaules et manches) et d’assembler ces morceaux en premier ! Au cas où, nous vous avons laissé un petit schéma.

Pliez en deux votre kimono sur la ligne d’épaules et de manches, pour que le devant et le dos soient envers du tissus contre envers, car exceptionnellement, nous allons faire une couture anglaise ! Epinglez les dessous d’emmanchure ( la partie courbe ), et piquez à 0,5 cm.

Une fois la couture faite, repliez endroit contre endroit et épinglez de façon à emprisonner la couture précédente.

Piquez à 1 cm. Voilà ! Votre première couture anglaise toute belle toute propre ! Vous pouvez aussi faire à ce moment-là un ourlet en bas du kimono, de deux fois 1 cm.

Passons aux poignets, endroit contre endroit, épinglez les deux petits côtés, piquez à 1 cm, puis repassez en ouvrant la couture.

Sur toute la circonférence du poignet, uniquement sur un côté, pliez la valeur de couture de 1 cm au fer. Prenez l’autre côté et épinglez-le endroit contre endroit avec le bas de manche du kimono.

Piquez à 1 cm tout autour. Pliez le poignet en deux, et épinglez en prenant soin de cacher le bord franc fraîchement piqué en sandwich dans les deux couches de tissu du poignet.

Epinglez pour tout maintenir puis piquez à la machine à 0,5 cm du bord intérieur du poignet. Vos finitions seront ainsi impeccables !

Repassez bien pour tout aplatir. Faites l’autre poignet puis passez au col. Piquez à 1 cm endroit contre endroit, le col avec l’encolure, puis pliez le bas du col pour qu’il coïncide avec le bas du kimono. Pliez la valeur de couture à l’aide du fer de l’autre grand côté,  exactement comme pour les poignets.

Pliez en deux le col et maintenez avec des épingles, puis piquez à 0,5 cm sur tout le pourtour.

Passons aux poches. Pliez au fer les valeurs de couture. Sur le haut de la poche, pliez 1 cm, puis 4 cm, vers l’intérieur. Maintenez avec une couture le pli. Placez ensuite la poche sur le devant du kimono et épinglez. Piquez les trois bords à 0,5 cm.

N’oubliez pas de faire la ceinture et TA-DA !

Photos de Martin de Say Cheers, à l’Hotel Bachaumont que nous avons choisi pour passer nos deux nuits de noces !

To read this post in English, click here!