Et voilà le dernier post de cette semaine spéciale grand Budapest Hotel, j’espère que cela vous aura plu… Je termine avec mon plus grand plaisir, le DIY… Au départ, j’étais partie pour faire une toute petite semaine à thème avec juste un beau shoot avec Charlotte E., une interview de la team Nose et c’est tout. Et puis quand j’ai vu le film, je me suis dit qu’il était impossible de résister à l’appel de la ré-appropriation, c’était trop beau, j’avais moi aussi envie de rentrer chez moi avec une boîte rose avec un ruban bleu layette de la pâtisserie Mendl’s, j’en voulais une aussi, et puis ces petits mouchoirs brodés… Alors un matin, sous la douche, c’est ici que l’inspiration pointe le bout de son nez quand je suis bloquée, je me suis dit que c’était trop bête de ne pas exploiter un peu plus cette imagerie du Grand Budapest Hotel! J’ai donc eu envie de reprendre l’illustration de l’hôtel et de la détourner un peu… Avec “The grand AMOUR hotel”, et puis je crois bien que l’hôtel Amour ne m’en voudra pas de ce petit clin d’oeil… À vos aiguilles!

Difficulté: Easy Peasy

Temps : Une éternité ou deux saisons de Games of Trones mais ça vaut le coup, non?!

Prix : moins de 10€ (sans le sweat)

Pour réaliser ce DIY il vous faut :

  • – Un sweat
  • – Une feuille de papier transfert pour imprimante
  • – Du fil à broder
  • – De la feutrine
  • – De la colle
  • – Une aiguille
  • – Un tambour de broderie
  • – Des ciseaux

Dans un premier temps vous pouvez télécharger ICI l’illustration vectorielle du Grand Amour Hotel, puis imprimez-la sur du papier transfert, sans la modifier avec une symétrie axiale. Retournez votre sweat sur l’envers.

Repassez la feuille de papier transfert sur l’envers de votre sweat quelques minutes puis décollez la feuille délicatement pour admirer votre transfert tout chaud : il vous servira de repère pour broder l’endroit de votre sweat.

Retournez votre sweat et munissez-vous ensuite de votre tambour à broder afin de commencer vos travaux d’aiguille.

Piquez sur l’envers puis faites ressortir votre aiguille sur l’endroit, ensuite vous allez venir  repiquer dans le même trou.

Ne tirez pas complètement votre fil, il doit se former une boucle comme sur l’image ci dessus, puis sur l’envers piquez quelques millimètres plus loin en faisant ressortir l’aiguille à l’intérieur de la boucle. Voilà vous faites du point de chaînette!

Répétez l’opération, en repiquant dans le même trou, et ainsi de suite….  Et cela le long de TOUT les traits noirs, vous allez voir, je n’ai pas tout brodé ce qu’il y a de tracé sur l’illustration. Armez vous de patience, vous pouvez toujours demander à votre grand mère si elle n’a pas d’arthrose ou à un de vos potes qui serait au chômage.

Le point de chaînette, c’est un des plus simples, si jamais vous ne trouvez pas mes explications assez claires, allez sur cette vidéo.

Vous pouvez également imprimer une seconde fois l’illustration sur un papier machine classique (recyclé c’est même mieux) afin de découper les morceaux de feutrine (ici les lettrages, coeurs et les fenêtres).

Une fois la broderie finie ou du moins bien avancée, vous pouvez coller la feutrine légèrement  à l’aide de la colle verte pour pré-fixer les emplacements à broder,  un peu comme pour le Milk Bag vous vous souvenez ? Je suis très broderie en ce moment…
Fixez enfin les éléments en feutrine à l’aide d’un petit point à la main tous les 0,5cm. ET TA-DA!!!!!
Et je profite de vous avoir sous la main pour vous demander de l’aide! Comme vous le savez peut être je déménage à la fin de la semaine, et j’organise en guise de dépendansion de crémaillère un vide-dressing  dans mon appartement de 8h à 19h30 à République. Entre deux cours, à la pause déj, etc… Je vous attends ! Pour les accès vous pouvez m’écrire à videdressingsauvage@gmail.com ! Faites tourner ! Merci les chatons!