Hello mes petits chats !

La semaine dernière je vous parlais d’un atelier La Redoute, que j’ai réalisé à l’occasion de leurs journées presses. Le brief était simple et terrible à la fois. En effet, la contrainte était de trouver une idée pour customiser un tee-shirt blanc sur le thème “Paris”. Merci bien… Je trouve que l’exercice de la customisation sur un tee-shirt blanc ou sur un jean par exemple, est tout ce qu’il y a de plus casse-gueule. Pour moi ce sont des pièces tellement fortes, brutes et quelque part, un peu sacrées : on ne touche pas à un basique quand il est bien coupé. Donc quand on me demande un do it yourself de ce style, cela me parait toujours compliqué d’intervenir dessus. Mais le Mac Gyver qui sommeille en moi, avait envie de relever le défi ! Alors une customisation “Paris”… Et bien j’ai pensé à faire un col lavallière sur le tee-shirt blanc et c’était trop chouette d’apprendre à certaines d’entre vous les bases de la couture durant cette soirée. On s’est régalées avec Laure et Charlotte, et depuis je suis légèrement obsédée par les cols lavallières…. Donc l’idée a été d’aller plus loin, toujours plus loin avec nous… Et d’imaginer un dessin de col lavallière, pour n’importe quelle chemise !  Je vous laisse, je file me nourrir de smoothie à la paille parce que concrètement avec un noeud comme celui-là, oubliez d’aller déjeuner dans un restau italien. Une chemise parfaite pour sortir boire des coups en terrasse ! Oh wait…

Pour faire ce DIY, il vous faut :

  • – une chemise classique, ici c’est une Asos,
  • – du tissu en coton (un bon mètre),
  • – le patron du col à télécharger ici,
  • – une paire de ciseaux,
  • – un crayon, des épingles, une machine à coudre et un fer à repasser.

Commencez par tracer et découper 4 fois le patron dans le tissu de la couleur de votre choix. Le col est constitué de deux parties pour le devant et deux parties pour le dos. Assemblez les deux parties devant à l’aide d’épingles pour fixer les extrémités les plus fines. Et faites de même pour le dos.

Piquez ensuite à la machine à 1 centimètre du bord, il s’agit de la valeur de couture, puis venez ouvrir vos couture à l’aide de votre fer à repasser.

Prenez maintenant vos ciseaux et coupez le col, juste le tombant de col mais surtout pas le pied de col, c’est important.

Coupez aussi le dernier bouton, s’il y en a un. Prenez le dessous ou le dessus de la lavallière peu importe, et venez l’épingler sur le pied de col. Trouvez d’abord le milieu du dos de votre chemise, et faites le coïncider avec la couture que vous avez préalablement réalisé sur la lavallière.

Marquez sur le col à l’aide d’un crayon les extrémités du pied de col. Retirez les épingles, et assemblez le dos et devant, endroit contre endroit, à l’aide des épingles.

Faites un cran d’un centimètre au niveau du marquage que vous venez de réaliser, puis à l’aide du fer à repasser, préformez un pli d’un centimètre. C’est à cet endroit que l’on va prendre le pied de col de la chemise en sandwich avec le col lavallière, une fois que l’on aura retourné le col cousu.

Piquez donc tout le contour du col à un centimètre du bord du tissu, puis n’oubliez pas de crantez les courbes du col et les pointes du bas de la lavallière. Et bien sûr ne cousez pas l’ouverture préformée préalablement, elle vous servira aussi à retourner le col, d’ailleurs puisque l’on parle de cela, retournez la lavallière sur l’endroit et repassez bien votre travail.

Venez prendre en sandwich votre pied de col dans la lavallière et piquez à la machine à quelques millimètres du bord.

Et TA-DA ! Faites un noeud classique et voilà, une chemise très Viktor and Rolfesque ! Je vous embrasse !

To read this post in English, click here!