make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-1

 

Bonjour mes petits chats ! 

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un joli projet que nous avons réalisé il y a quelques semaines. En effet, la Cristallerie Saint-Louis nous a demandé d’imaginer les vitrines de la rue Royale. Alors pour notre culture générale, je vais vous raconter brièvement la Cristallerie Saint-Louis… Il y a fort, fort, longtemps, au 16e siècle, une verrerie s’établit à Münzthal un lieu-dit en Lorraine. A cause de la guerre de 30 trente ans qui faisait des ravages dans les alentours, c’était le début du chaos, la verrerie était en sommeil, une sorte de chômage technique de l’époque. Puis le 17 Février 1767 ( je ne l’ai pas fait exprès ), le roi Louis XV autorisa la reprise des activités de la verrerie. Comme le roi est grand, cet atelier aura la chance de porter le titre de Verrerie Royale, la chance ! Fort de leur titre, ils innovent et quelques années plus tard ils réussissent à mettre au point le cristal, car jusqu’à présent c’était l’Angleterre qui détenait le monopole de la recette. Ça marche pas mal pour eux, le directeur de Saint-Louis achète d’autres verreries en Belgique et il décide de devenir au 19ème siècle la Compagnie des Cristalleries de Saint-Louis. La cristallerie est toujours en activité et perpétue son savoir faire incroyable et, cerise sur le gâteau, elle a été rachetée il y a 25 ans par une certaine maison de luxe appelée Hermès.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines

 

Bon voilà, c’était pour la partie culturelle, mais il était important que vous ayez quelques notions historiques pour ce qui va suivre… Le projet a débuté courant Décembre, lorsque j’ai rencontré les équipes de Saint-Louis. Je vous avoue que lorsque je suis entrée dans la boutique la première fois, je ne bougeais plus de peur de casser quelque chose. Et justement, c’était là tout le coeur du brief… Les équipes ont “lancé” des idées, il fallait que la vitrine soit ludique, que l’on s’amuse avec le cristal, que l’on n’ait pas peur de le toucher. Que cela soit décalé et frais, que l’on dédramatise le sacro saint cristal… Ok, je ne respirais même plus à ce stade là de la réunion. 

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-6

 

Après quelques discussions avec leurs équipes, il y avait autre chose à prendre en compte, le calendrier et la période des listes de mariage… Ah le mariage ! Alors comme nous étions dans une grosse phase gâteaux en papier, nous avons décidé d’imaginer des pièces montées, en plusieurs couches de gâteaux en papier entre lesquelles nous viendrions insérer des verres en cristal, idée qui m’empêchait littéralement de dormir.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-4

 

Pour la réalisation, il a fallu réfléchir à une contrainte majeure : le poids du cristal ! Nous avons donc fabriqué des armatures en bois qui ont ensuite été recouvertes de papier, puis de décors. Sommeil retrouvé. C’était sans compter sur la chance d’avoir eu à Noël une scie sauteuse. Le hasard fait bien les choses… Alors entre deux pauses de scie sauteuse, nous avons coupé les décorations en papier jusqu’à en perdre la raison… 24 tubes de colle scotch et 12 ramettes de papier Clairefontaine plus tard, nous l’avons fait !

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-5

 

L’inspiration première était le début de l’année, la période des listes de mariage, un esprit polaire mais qui n’évoquait pas Noël, et puis j’avais adoré le travail de Lorenzo Papace pour son clip Ödland…. Nous voulions également apporter un côté aérien, donner envie de toucher le cristal, aller à l’encontre de cette légendaire fragilité grâce à une installation improbable… Donc un jeudi matin glacial du mois de Janvier, levées aux aurores avec Charlotte, nous sommes allées installer les vitrines… On a assisté et on a aidé au démontage et au montage de lustres en cristal, inutile de vous dire que nous étions en apnée. Nos gâteaux déballés, on a commencé à composer nos pièces montées ! 

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-8

 

Aujourd’hui, et après beaucoup d’heures de travail nous sommes fières de vous montrer le résultat ! J’espère qu’il vous plaira, vous pouvez vous rendre sur place pour les voir de vos propres yeux jusqu’à fin Mars au 13 rue Royale, 75008.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-2

 

Merci à Noémie pour son temps, à Antoine et à Thomas, et évidemment à Jeanne, Charlotte et Anne ! Et notre petite 3D pour la route !

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-cristallerie-saint-louis-vitrines-3