Make my Lemonade

concours-shu-uemura

 

Mes châtaignes! 

Je passerai donc ma vie à vous dire merci! Pour finir la semaine avec Ludovic & shu uemura, en beauté, et pour vous remercier pour les 10 000 followers sur Facebook, on vous offre la possibilité de gagner une trousse de maquillage complète... ouais ouais rien que ça. On dit MERCI Ludo! 

Les produits que vous avez vus dans la vidéo sont les mêmes que ceux vous je vous montre aujourd'hui... J'espère que cela vous plaira je ne sais vraiment quoi dire de plus que MERCI de votre fidélité, et j'espère que cette semaine " invité spécial" ou "guest"  ou "nouveau contributeur" vous a plu... 

Personnellement j'ai adoré vous présenter Ludovic et il vous réserve une petite dernière surprise pour demain... Je vous embrasse tellement fort! Pour tenter de gagner ces 10 produits shu uemura, laissez moi un commentaire en me racontant en un peu votre vie vous savez comme j'adore vous lire... Racontez moi votre première émotion, souvenir make up... Moi c'était de regarder ma maman se dessiner des beaux sourcils... C'est un peu devenu d'ailleurs ma nouvelle obsession make up les sourcils! les gagnantes seront affichées à la fin cet article mercredi à 12h!  

 


blush-concours-shu-uemura

 

Le fameux blush crème à appliquer comme une guerrière medium pink, mais aussi la mousse base de maquillage POREraser ouais ouais...

 

faux-cils-concours-shu-uemura

 

Les fameux faux cils à poser dans les coins externes de ses yeux ainsi que la colle magique pour les coller.... attendez quelques instants qu'elle devienne translucide et c'est parti...

 

fond-de-teint-concours-shu-uemura

 

Deux fonds de teint pour jouer à Michel Ange... ambiance ombres et lumière le medium light sand+ 565 et le plus foncé medium beige 754 évidemment si vous êtes black et que vous remportez le concours on s'arrangera... Et vous le voyez à peine mais il y a aussi un gloss PINK 20C dans cette trousse! 

 

masacara-concours-shu-uemura

 

Un mascara, évidemment... Rien de tel qu'un bon basique pour finir votre regard: ultimate expression masacra, rien que ça en noir évidemment à poser en touche finale après les faux cils...

 

poudre-concours-shu-uemura

 

Une poudre transparente pour fixer votre make up... Je vous avoue, je suis complètement fan de la houppette! 

 

démaquillant-concours-shu-uemura

 

Et comme je suis une dératée du démaquillage, j'ai demandé à Ludovic de glisser dans cette trousse une huile démaquillante... Skin Purifier, ce produit a réellement révolutioné mon rituel du soir vraiment... 

Je vous embrasse encore et toujours! 

La gagnante est Alvina, Bravo madame! 

Capture d’écran 2013-07-11 à 11.50.38

115
Si vous avez aimé celui-ci, régalez-vous avec ceux-là :
654 RÉFLEXIONS
Loupi A DIT :
Merci pour ce très beau concours Lisa, je me posais juste une petite question, je pense avoir mal compris, il me semble que tu avais écrit "les gagnantes" ? Et je me demandais, juste par curiosité, si dans ce type de concours ça se passe par tirage au sort ou si tu choisis un commentaire qui te plait plus qu'un autre .. Enfin voila, comment ça se passe, quelle est ta règle ... C'est vraiment pas pour embêter hein, juste pour comprendre :-)
Merci encore pour ton beau blog, bisou !
Nina A DIT :
Coucou Lisa,
d'abord merci pour ce concours qui me donnera peut-être la possibilité de découvrir les produits Shu Uemura car je n'ai jamais eu l'occasion des les tester.
Sinon, ma vie se résume pour l'instant à 17 de découverte de la féminité.
Je n'est pas été élevée avec l'image d'une mère qui prenait vraiment soin d'elle, elle est métallière ferronnière, alors le maquillage passait un petit peu à la trappe.
Ma mère a commencé à se maquiller en même temps que moi et maintenant, c'est moi qui lui donne des conseils make up.
Je suis une accro du maquillage. A 13 ans, je faisais des bb sitting pour pouvoir me payer mes petits produits de beauté à moi.
J'ai découvert ton blog il y a maintenant 6 mois. Je suivais déjà celui de Fred et de Mai. C'est comme ça que je t'ai découvert. Et je n'ai vraiment pas été déçu. Alors voilà, merci pour tes conseils, tes astuces, tes DIY (même si j'ai deux mains gauches, je m'y mets petit à petit).
Sur ce, je te souhaite une bonne journée, de bonnes ventes pour ton livre et encore pleins de belles découvertes.
Des bisous.
Eulalie A DIT :
Coucou petit cachou!
A vrai dire, je viens d'en manger un et cela m'a donné de l'inspiration.
Pour ma part mon premier souvenir make-up est tout simple. J'avais une nourrice marocaine étant petite. Et ce dont je me souviens d'elle c'était son huile d'argan qu'elle s'appliquait largement tous les jours. C'est surtout la douce odeur dont je me souviens. Après elle se passait un simple trait de poudre de khôl provenant direct du Maroc. Le meilleur était quand j'allais lui faire un câlin auprès, je me penchais sur son cou et me laissait transporter.
Merci pour ce concours, profite bien du chaud soleil.
E.
caroline A DIT :
oulalala j'espere qu'il n'est pas trop tard, je vais faire vite : j'admire ce que tu fais et ce que tu crée, tout est très beau. Tout à l'air subtile et c'est sans doute grâce à ta sensibilité
un souvenir marquant? moi,à 7 ans louchant d'admiration devant les couvertures de magasines au kiosque. ca remonte à loin mais je me rappelle m'être dit : "plus tard, je serais aussi jolie que ces madames". J'espere qu'avec ces beaux produits, cela portera peut être ses fruits!
bonne soirée
Emilie A DIT :
Salut!
J'ai découvert ton blog il y a peu et j'adore ton univers.
Moi ma première "emotion" make up c'était quand j'essais de me fabriquer du maquillage toute seule parce que je n'avais pas le droit d'en avoir.
AVec de la peinture pour gamins j'avais fait une sorte de pâte épaisse noire et je me l'appliquais sur les cils avec un coton tige pour faire "comme si" j'avais mis du mascara.
Ma mère a fini par comprendre la supercherie quand ma taie d'oreiller s'est transformée en mine de charbon! Je n'avais pas compris l'importance du démaquillage encore ;)
Bref, j'adore les produits Shu comme beaucoup mais je n'ai pas toujours les moyens de m'en acheter, cette trousse a l'air géniale!
Merci pour le concours!
Emilie
Irma A DIT :
Ouah ! Quel jolie concours, merci ! Alors mon premier souvenir ''make up'' et bien je crois que j'avais 16 ans. En fait en primaire et en maternelle j'était dans des écoles privées, de filles. Alors quand au collège je me suis retrouvée en école mixte ma maman a un peu paniqué, elle a retiré toutes les jupes de ma garde-robe et m'a interdit de ma maquiller (alors que toutes les autres filles le faisaient). Et puis j'ai rencontré ma meilleure amie (qui l'est toujours aujourd'hui), et un jour elle m'a ''obligé'' de faire le mur, elle m'a mis une mini-jupe et un decolté et elle m'a maquillée !! Après ce soir-là j'ai fait comprendre à j'ai fait comprendre à mes parents que j'était une grande fille et qu'ils pouvaient me laisser un peu de liberté, voila, bisous
Liv A DIT :
Ah zut, je ne sais pas si ma participation pourra être prise en compte mais je le tente quand même.

Mon premier souvenir maquillage c'était dans la salle de bain de mes parents. Avec ma petite soeur, on farfouillait dans un petit panier où ma mère rangeait ces fards à paupière quasi terminé. Il en restait juste assez pour se maquiller un peu. Je devais avoir 8 ans, ma soeur 6.
Il fallait le faire en cachette car le maquillage ce n'est pas pour les petites filles.
J'avais envie de couleurs joyeuses, lumineuses! Alors je cherchais, cherchais. Mais ma maman se maquille toujours avec le même fard à paupières vert pour mettre en valeur ses yeux. Je trouvais parfois un vieux tube de rouge à lèvre.
Je montais tout ça dans notre salle de bain d'enfants, on fermait la porte et avec ma soeur on se maquillait. Puis fièrement nous allions montré notre oeuvre à notre mère.
Aujourd'hui, je suis moins frustrée car j'ai une belle trousse à maquillage avec plein de couleurs pop!

Bonne journée!
Alizee A DIT :
Coucou Lisa!

Je suis tombée complètement amoureuse de ton blog, il y a quelques semaines déjà. Une petite bulle de douceur pour mes moments de moins bien.

Mon premier souvenir make up c'est les paillettes que j'avais le droit de mettre pour mes premiers gala de danse. Par la suite, ayant une maman qui ne se maquillait que très peu, c'est à monoprix avec mes copines que j'ai commencé à découvrir le maquillage, d'où on sortait avec les mains toutes barbouillées après avoir essayé tous les testeurs.
2see A DIT :
Je pense que c'est un peu tard pour le concours, mais j'ai quand même envie de partager mon 1er émoi make up.
Pour moi, ça a été le dessin animé "Jem et les Hologrammes".
Leurs make up étaient juste dingue et j'en ai usé du fard pour essayer d'obtenir le même résultat sur les yeux !!!

Bisette,

2seeUsoon



*
Anne-Laure A DIT :
Bonjour Lisa,
Pour moi aussi le maquillage des sourcils est un peu une obsession en ce moment.... j'ai trouvé la solution gagnante avec un peu de poudre compacte noire spéciale smoky que je détourne en la mettant sur mes sourcils clairsemés ;-)
Mon plus beau souvenir maquillage reste celui avec ma maman qui s'est toujours très peu maquillé les yeux mais apporte une maxi touche glamour avec une bouche rouge, rose, lie de vin selon ses envies et saisons !
Aujourd'hui je reproduis exactement la même chose en me maquillant de la même sorte que ma maman. Comme quoi nos mamans sont toujours de bon conseil et on cherche toujours à faire un peu comme elle!
Enormes merci pour le concours et milles bisous <3
carole A DIT :
a mon arrière grande mère. et sa laque. la laque des stars.
en buvant son panaché, avant une soirée en famille.
a mon arrière grande mère. c'était vraiment une grande dame de la cosmetique!
Maeva A DIT :
Bonjour Lisa,

Je viens de me rendre qu'il ne me restait que six petites minutes pour te raconter une anecdotes make up, et je voulais vraiment te la partager.
Quand j'étais petite, vers l'âge de 10ans, ma poupée à maquiller était mon petit frère. Oui cela peut paraître bizarre, mais j'adorais le maquiller, et lui, du haut de ces 4ans, se laisser faire et trouvait cela rigolo. Le maquillage que je préféré lui faire, consistait à le transformer en clown. Une base blanche sur toute sa frimousse , des grands yeux qui vont jusqu'au dessus des sourcils, une grande bouche et bien évidemment un gros nez rouge. Et après, oui parce que le make up c'était bien, mais il lui fallait la tenue qui aille avec! Du coup, je le déguisais et je le prenais en photo comme un vrai shooting photo. Qu'est-ce qu'on a pu rigoler!!
Voilà, j'espère que cette petite histoire t'as fait sourire Lisa.
Bonne continuation pour la suite.
Amicalement.
Maeva.
Erica M. A DIT :
Bonjour jolie bloggeuse,

C'est marrant, parce qu'il y a encore 30 minutes de cela je ne connaissais pas du tout ce merveilleux blog, et en fouinant à la recherche de nouvelles bloggeuses à intégrer à ma routine "Je m'ennuie au boulo, que faire ?" je suis tombée sur le tien et sur ce concours ! Du coup autant y participer, car je ne connais pas non plus cette marque !

En ce qui me concerne, ma révélation beauté/make-up est assez récente, 1an ou 2 tout au plus, lorsque je me suis acheté mes premiers vernis à ongles !! Alors que ça me passait bien au dessus il y a quelques temps, aujourd'hui je me sens vraiment toute nue sans vernis !! Une addiction pour les bleus, mais jsuis pas sectaire non plus, les roses, les verts, les jaunes, les noirs, tout me va :)

En tout cas merci pour ce chouette concours, c'est mon premier passage sur ton blog MAIS pas le dernier !!

Bonne journée

Erica
perrine A DIT :
J'ai découvert ton joli blog il ya un mois maintenant, et il met de la couleur dans les envies!!!
Mon premier souvenir cosméto, c'est quand ma grand mère, presque la grand mère de la BOUM ma mamie, à 93 ans toujours à danser, mettait ses crèmes.Et que j'avais - ans, et qu'elle me donnait ses petits pots de crèmes vides, pour jouer à la grande, à se faire belle... Et puis plus tard elle m'appris comment prendre soin de ses mains, en les étirant.
Et puis je me suis mis à travailler dans la cosmétique, et faire moi même les crèmes... peut être en souvenir de cette merveilleuse grand mère?
bises Lisa, et continue sur cette lancée de beauté!
Sarah G A DIT :
Ma mère m'ayant eue très jeune, Je n'ai eu ce "make up spirit" que très tard. J'ai du apprendre par moi-même et je suis passée par de nombreuses phases plus ou moins douteuses.
Pour moi, les gens qui se maquillaient étaient des gens qui ne s'assumaient pas, qui n'osaient pas se montrer tels qu'ils étaient, qui n'étaient pas honnêtes avec eux-mêmes. Et puis j'ai découvert la magie rouge à lèvres qui donne bonne mine (et qui fait un effet anti-cernes et oui ! Qui s'attarde sur nos cernes lorsqu'on a un beau sourire ?), le mascara qui agrandit le regard et le fond de teint (toujours léger) qui devient mon meilleur ami lorsque je ressemble à un zombie.
Pour moi le maquillage n'est pas là pour dissimulé mais au contraire pour révéler notre beauté, nos traits et nous donne cette confiance en soi, cette attitude qui manque à la plupart d'entre nous.
Merci encore Lisa pour ce délicieux concours !
saniya A DIT :
Hello Lisa !
Ma prémière émotion make-up..Je crois que j'avais 13 ans. Je m'étais maquillée pour la première fois. Je suis descendue rejoindre ma mère, léger crayon noir sous les yeux, un peu de gloss sous les lèvres. Je me souviens de sa tête, qui disait : "Je crois que quelque chose a changé mais...".
Belle journée ensoleillée !
Aline Le A DIT :
Dans ma famille il y a beaucoup de femmes: grands mères, cousines, tantes, sœurs, maman. Mais très peu se maquille.
J'ai beau regarder les photos d'antan aucune de mes grands mère n'est maquillé, ma maman c'est une soixante huitarde qui prône toujours le naturel.
Alors je ne pouvais pas trop compter sur les générations d'avant pour apprendre et faut avouer que je suis plutôt naturelle.

Mais je suis dans le milieu du spectacle, celui où pour qu'on voit quelques chose du public il faut se maquiller un peu à outrance.

C'est tellement beau de les voir passer 20min (minimum) à se maquiller, j'adore les regarder du coin de l’œil quand je fais la mise en loge.
Et puis un jour une des danseuses m'a surprise et comme on avait le temps avant le début de la revue elle m'a laissé assisté à sa séance maquillage, son étalage de fond de teint sur tout son corps (dos compris)et la souplesse et la délicatesse avec laquelle elle fait çà sans en oublier une seule partie, ses yeux de biche qu'elle se dessine tous les soirs avec sa pose de faux cils pouvant lui servir de peigne pour sa frange, l’application au pinceau de son rouge à lèvre carmin.
C'est fascinant pour moi qui me contente juste d'un coup de crayon sur l’œil et d'un peu de fard à joues avec pour guise de rouge à lèvre, un stick labello rosé histoire de donner un peu de couleur.

Mais un soir cette danseuse a pris le temps de m'expliquer que de me faire un trait au dessus de l'oeil un peu étirer, un coup de recourbe cils avec du mascara agrandira mes yeux, ainsi que de poser correctement mon blush pour que cela fasse plus naturel et un peu de rouge à lèvre bien carmin, fera toujours naturel mais avec une petite touche de folie.
Et ce soir là j'ai eu le droit à ma première pose de faux cils, et çà change complètement le visage et les yeux, mais pour tous les jours non, en revanche pour une occasion particulière je pourrais en remettre (mais des moins grands).

Et au final ca fait un maquillage très 19è, que j'aime beaucoup et que j'ai adopté pour tous les jours.
Laura A DIT :
Coucou Lisa !

Mon premier souvenir make-up date de quand j'avais 8 ans, je jouais avec une de mes cousines dans une des salles de bain de chez mes grands parents, où mes tantes avaient grandies, laissant derrière elles des trésors make-up et notamment des mascaras au packaging dorés (probablement type Helena Rubinstein) qui nous avaient tellement plus qu'on avait passé l'après midi à s'en tartiner. On s'était fait sacrément grondées quand nos mères ont découvert qu'on s'était maquillées... Je devais aller à un anniversaire à ce moment là et avait du y aller honteuse parce que le mascara en question était waterproof et je n'avais pas pu l'enlever...!

2 ans plus tard, dans un supermarché, j'arrivais à convaincre ma mère de m'acheter mon premier mascara, le Great lash de Gemey avec son packaging vert et rose que je trouvais si joli!

Merci pour ce concours et pour ton blog, si inspirant.

Des bises
Mathilde A DIT :
Merci pour cette jolie semaine et pour toutes les bonnes idées! Premier souvenir maquillage: ma grand-mère à la peau si lisse qui l'illuminait avec juste un peu de crème teintée... si simple et si beau!
Margaux A DIT :
Merci Lisa pour ce concours de toute beauté !
Mon premier souvenir de maquillage, ce sont les rouges à lèvres (Chanel de préférence) que ma maman utilise pour se maquiller, c'est aujourd'hui encore le seul maquillage qu'elle porte, elle m'a appris que less is more et c'est elle qui m'a offert mon premier rouge à lèvres pour mes 17 ans et que j'ai toujours.

Bises,
Margaux
Violette A DIT :
Mes premiers pas en make up se sont fait lors de mes spectacles de danse de fin d'années. Maquillage à outrance entre copines. Jolie sur scène mais dans la vraie vie à la sortie ... Beaucoup moins!!Je me souviendrais toujours de mon père inquiet sur la manière d'enlever les 30 couches de maquillage sans m' arracher la peau.
Merci pour ce concours.
Bises
Paleney A DIT :
Salut ! :)
J'ai deux souvenirs concernant le maquillage, quand j'étais petite. Tout d'abord, la première fois que ma mère m'a maquillé c'était pour la chorale de l'école, en CM1, et je me souviens de mettre frotter les yeux après qu'elle met appliqué le mascara... Le pire, c'est que ça m'arrive encore maintenant alors que j'ai 19 ans!
Et puis, le deuxième souvenir c'est avec ma cousine, on utilisait des crayons feutre pour se maquiller et piquait le rouge à lèvre de notre Grand-maman ainsi que son parfum... à la magie de l'enfance :p

Bref, ton blog me fait rêver, tu es géniale Lisa ! :)
Bisous
Clémentine A DIT :
Coucou !

C'est vraiment super de ta part d'organiser un concours comme ça, avec des super produits ! J'aime beaucoup ton travail, je trouve ton blog mignon et très inspirant. C'est fou tout ce que tu sais faire ! Je ne suis pas très douée de mes dix doigts et j'ai peu de patience, tu l'as bien compris : moi et les travaux manuels comme la couture ou la déco diy, ça fait plus que deux !
Mais je suis une passionnée de maquillage, et sur ce point-là je suis capable d'y passer des heures entières à m'entraîner. Je suis lycéenne et n'ai pas beaucoup d'expérience maquillage et peu de moyens mais je fais avec les moyens du bord. J'ai commencé à me maquiller en 4ème. Plus précisément en novembre de mon année de 4ème. Depuis la rentrée, de plus en plus de mes amies arrivaient le matin avec quelques coups de mascara voire du gloss, c'était joli, discret, j'aimais bien sans ressentir l'envie de m'y mettre. Un matin, ma meilleure amie est arrivée en retard, et m'expliqua qu'elle s'était levée un peu tard mais qu'elle devait tout de même prendre le temps d'arriver maquillée. J'ai explosé de rire ! Il faut 2 secondes pour l'ouverture et la fermeture du mascara et 2 autres pour en mettre, on ne peut pas arriver en retard avec 4 secondes. Un soir qu'elle était chez moi, on en a reparlé avec ma mère. Le lendemain, ma mère m'offrit mon premier mascara et mon premier anti-cerne. Le mascara était un petit mascara marron de poche de chez Sephora et l'anti-cerne, un Rimmel.
À Noël, mes parents m'offrirent une énorme palette de chez Sephora ainsi qu'un cours de maquillage chez une esthéticienne. Et c'est là que tout débuta.
Je fais de la danse depuis mes 4 ans et ai toujours vu les grandes et belles danseuses parfaitement maquillées lors des spectacles. Leur maquillage restait simple mais largement présent. Et c'est ce qui m'a toujours inspiré.
L'esthéticienne m'a appris les rudiments du maquillage. J'ai appris la suite sur Youtube. Au tout début, je me maquillais beaucoup : un fard base, un fard clair, un fard moyen, un fard foncé, un fard noir ou marron comme liner et le fard foncé en ras de cils inférieurs, plus le mascara et de l'anti-cerne.
J'ai évolué depuis, passé par une phase de no-make up (juste mascara et anti-cerne, comme avant !), puis une phase oeil de biche (un trait d'eye-liner très fin, et trèèèèès long car je devais ne surtout pas me louper, sinon il fallait tout recommencer car hors de question pour ma mère de me laisser sortir avec un gros trait d'eye liner à la Amy Winehouse... qui est d'ailleurs quelqu'un dont le style et la voix font partis mes inspirations !), jusqu'à maintenant, un baume à lèvres teinté, un bon anti-cerne, un trait de crayon un peu estompé et du mascara. J'ai de la chance, mes cils sont assez bien, fournis, longs et recourbés, et je n'ai pas beaucoup de problème à trouver un mascara correct et peu coûtant.
J'aime tout particulièrement le style de maquillage des années 60, voire avant. Plus actuellement, j'aime beaucoup les maquillages de Rihanna, Lana Del Rey, Amy Winehouse et Blake Lively.

Pour moi le maquillage, ce n'est pas moi en mieux (même si c'est vrai que sans, bah ... c'est moins bien), ce n'est pas essentiel, je peux vivre sans, je ne m'en sens pas prisonnière. J'aime ça, comme une passion et je rêve de pouvoir reprendre d'autres cours de maquillage un jour pour apprendre toujours plus et surtout pouvoir profiter de produits un peu plus efficaces !
Quand je me sens mal ou triste, je me prends une longue douche chaude, et puis je profite du temps pour tester, jouer, refaire des maquillages encore et encore. En un certain sens, ça me rend heureuse !

( Je finis et me rends compte du pavé que je viens d'écrire ... j'aime écrire et parler, ça ne s'est pas senti, si ?)
océane A DIT :
Coucou Lisa,

Mes premiers émoi Make-up sont irrémédiablement liés à mes devoirs scolaires!

En effet, un peu polissonne et pas scolaire pour un sous je ne faisais jamais mes devoirs à la maison.
Ma mère devait me pousser et être toujours après moi pour que je les réalise! Aussi la solution la plus efficace qu'elle ai trouvé fût de m'installer à la table de la cuisine tous les jours à côté d'elle le temps que je réalise mes exercices de Français, Mathématiques...
Quel rapport me diras-tu?
Et assise prés de moi, pendant que j’apprenais mes tables de multiplication le même cérémonial avait lieu. Elle se faisait les ongles à la perfection. Ses ongles étaient peint tant tôt en rouge, framboise ou orange. C'est ainsi que mon éducation scolaire c'est fait de paire avec celle de la beauté: Une manucure soignée est un devoir!

Merci Maman, aujourd'hui je suis Nail Addict et j'ai un Bac+5 <3
Jus A DIT :
Coucou jolie Lisa,

alors voila, j'espère qu'à défaut de gagner mon commentaire te fera au moins rire car pour moi c'est le cas à chaque fois que je pense à cette anecdote ! Alors voilà, c'était à l'époque où je venais d'entrer en 6ème, au collège, je me sentais grande et tout, mais mis à part rien de bien particulier. A part une chose : ma prof d'anglais. Elle était très souriante, avec un style un peu vieillot, quoi que toujours soigné et coquet, et elle se maquillait toujours beaucoup les lèvres de la même couleur que le motif de sa robe (souvent de très grosses fleurs roses ou rouges très rococo). Elle portait donc des rouges à lèvres très flashy et en avait malheureusement (ou heureusement pour moi et toutes les autres filles de la classe) toujours sur les dents !!
J'ai été choquée par ce rouge à lèvres accroché sur ses deux dents biens blanches bien assez longtemps pour avoir retenue la leçon et en avoir fait ma premiere hantise : maintenant dès que je mets du rouge à lèvres, je vérifie compulsivement qu'il n'aie pas bavé dans chaque miroir que je peux croiser ! C'est donc un de mes tout premiers souvenirs make-up et je crois que c'est celui dont je me souviendrais toute ma vie, de peur de devenir comme cette bonne vieille prof d'anglais et de faire rire toutes les personnes que je croise sur mon chemin !

Voila je te souhaite bon courage pour toute cette lecture (621 commentaires à l'heure où je rajoute le miens, félicitations pour ce succès !!)et surtout surtout plein de bonheur et de nouveaux projets pour que je puisse te lire encore et toujours avec délectation !

Des bisous doux <3
Danalorey A DIT :
Je suis surement la petite dernière à participer.. et puis si c'est trop tard tant pis ! Parce que après avoir lu ton article, de très jolis souvenirs sont remontés à la surface... J'ai toujours aimé le maquillage! Depuis mes 4ans chaque année à mes galas de danse je me faisais maquiller et quel plaisir de voir toutes ses jolies paillettes et couleurs sur mon visage!
Mais je crois que mon premier souvenir make-up c'est avec ma maraine! Un soir d'été en Italie alors que ma grande soeur avait déjà l'âge de se maquiller, ce qui me faisait enrager.. avant de sortir ma maraine, me voyant bouder dans mon coin, m'a juste tracer un petit trait d'eyeliner pailleté au bord des yeux et mis du mascara et waouh ! *~*
Depuis ce jour je savais que tous mes matins et toute mes soirées seraient remplies de paillettes !!

Bonne soirée Lisa!
Naomikado A DIT :
Bonsoir!
Pour ma part, mon 1er souvenir remonte à mes 10 ans, je me trouvais en admiration devant ma tante et ma mère qui se vernissaient les ongles. Impressionnée par la collection de ma tante, je ne comprenais pas encore l'intérêt de se colorier les ongles mais je les trouvais tellement belles. Aujourd'hui ma boite à vernis ne cesse de se remplir et je prends plaisir à partager cette collection avec ma mère- à l'affût de mes dernières acquisitions.
Une bonne soirée à toi et merci pour le concours! :)
Choussay A DIT :
Bonjour Lisa!
Mon premier souvenir make up, c'est lorsque je me maquillais en cachette pour aller au collège. Ma maman travaillant en horaires décalés, j'avais ma petite technique pour me maquiller lorsqu'elle n'était pas là!!
Merci pour ton blog et pour ce concours!!
Simon A DIT :
Je me souviens quand ma grand mére se maquillais les lèvres: elle assortissaient sont rouges a lèvres avec sa tenue du jours et son humeur, avec son teint et ses accessoires.Je la regardais dans le miroir en train de poser sur ces lévres du rose, du rouge, du beige, du orange tant de couleurs si belles et délicates. Elle appliquait la couleurs et me regardé en souriant. C'était presque le seul maquillage qu'elle avait, pour de belles lévres à BISOUS :)
LMR A DIT :
Bonjour,

Pour ma part ce n'est pas vraiment un souvenir "make-up" dont j'aimerais parler mais plus beauté en général.
Ma mère et les femmes qui m'entouraient étant jeune ne portaient pas ou peu de maquillage. Par contre, je me souviendrais toujours de l'odeur du parfum de ma mère, le sillage qu'il laissait sur ses innombrables foulards et vêtements. Son odeur annonçait l'apparition de celle-ci et disparaissait lentement après sa venue.
Et c'est donc de là que vient mon point de vue sur le maquillage, il doit rester subtil, être la signature de son propriétaire, et être un peu le souvenir de celle-ci.

LMR
Solène A DIT :
Bonsoir Lisa!
mes premiers souvenirs make up me viennent de ma grand mère maternelle.Depuis assez jeune, depuis que j'ai commencé à m'intéresser au maquillage en fait, à chaque fois que j'arrive chez elle pour les vacances, une des premières choses que je fais, c'est de fouiller discrètement dans sa trousse à maquillage pour voir les nouveaux produits qu'elle a acheté, et les essayer juste avant de prendre ma douche!
Sinon, le conseil le plus important que m'a donné ma mère est de bien appliquer mon fond de teint, en l'étirant dans le cou pour ne pas avoir de vilaine démarcation! et aussi de bien choisir la bonne couleur, parce que un beau teint est la base d'un beau maquillage, et il peu se suffire à lui même.
Lola A DIT :
Jolie semaine merci Lisa! Et celle qui commence me plait beaucoup :)
Premier souvenir make up... au collège, avant le spectacle de danse, session maquillage avec mes copines qui essaient de me mettre de l'eye liner. Pas encore sec, j'ouvre les yeux, je les referme.. et cette jolie marque qui s'était imprimée sur mes paupières! C'est pas fou comme souvenir..
Bonne soirée! xx
Audrey A DIT :
Coucou ma belle Lisa, merci pour cette semaine toute en beauté et ces faux cils...Woaouw!!
Pour ma petite histoire, le souvenir le plus marquant que j'ai en matière de maquillage, c'est le jour ou mes petits frères (des jumeaux) sont venue dans ma chambre, hauts comme trois pomme, pour me regarder me maquiller.
Après un long silence, l'un des bouts d'choux de 2 ans à peine à fini par pointer son index vers ma palette avec une petite moue d'envie.
Je me penche donc vers les bambins en leur tendant ma palette, le premier choisi de son petit doigt le vert, et le second le violet. Le souvenir le plus mignon restera leur large sourire devant la glace après avoir choisi la couleur de leurs yeux <3
Louma A DIT :
Oooh comme ç'est joli ! J'aimerais pouvoir participer à ce concours, mais malheureusement, je suis hors competition... Je ne me maquille jamais :s !! J'ai un mascara bas de gamme (genre le moins cher de leclerc) que j'utilise un jour sur trois, et aussi loin que ma memoire remonte, je n'ai jamais vu ma mère se maquiller, pas de soeur non plus, donc le problème est réglé. Du coup j'imagine que je ne sais pas me maquiller ce qui me donne encore moins envie d'essayer! Je reverais de trouver un rouge à lèvre qui m'aille, je pense que ce serait la touche féminine idèale qui irait avec mon caractère, un truc un peu imposant, un jour je prendrais le temps de chercher !
D'ici là, continue comme ça, j'aime beaucoup quand tu nous rapporte tes rencontres, ça fait de belles histoires ! Et ça nous rappelle à quel point, (moi surtout en tant que graphiste insatiable :p) ben c'est génial de mélanger les disciplines qui touchent à la création !
Bonne soirée !
Loumi x
Julia A DIT :
Mon premier souvenir make-up est à l'âge de 6 ans. Nous nous préparions avec ma petite soeur et deux de nos amies pour aller à une fête d'Halloween chez mes cousins à Budapest. J'étais très attristée car je n'aimais pas mon déguisement, ma mère m'a donc appelée dans sa salle de bain où elle se préparait, a séché mes larmes et m'a proposé de me mettre du mascara. Je me souviens que ça me fascinais toujours de voire ma mère se maquillait. Le mascara m'a permis ce soir là de me redonner confiance et c'est ainsi depuis ce jour la, le maquillage est un moyen pour me sentir mieux dans ma peau et de me donner confiance lorsque je dois affronter le monde.
coralieb A DIT :
Mes 1ers souvenirs maquillage c'est quand je piquais les "beaux produits" de grandes marques de ma maman pour les essayer. J'y faisais attention car j'avais déjà conscience que ces beaux boîtiers dorés devaient coûter cher.
Et puis après je notais 1 par 1 toutes les étapes et les axes d'amélioration (lol) avec un croquis très approximatif (et oui pas de smartphne à l'époque) et puis je me démaquillais avant qu'elle ne rentre du boulot ;) Je pense que sans m'en rendre compte ça m'a permis de sauter la case "maquillée comme un camion volé" ah ah !

Le cadeau que toi et ludovic nous offrez est superbe ! I WANT IT !
Mailys A DIT :
Hello !
Merci pour ce joli concours :)
Pour le souvenir make-up j'en ai pas vraiment...
Ma mère ne se maquille pas trop donc des fois c'est moi qui l'a maquille, ce qui est souvent épique et rigolo !
En revanche je me souviens avoir maquillé et déguisé mon frère comme une voiture volée, quand on étaient petits ^^ J'ai bien ri ! ( merci bro)
Et aussi de mes premiers essais avec l'eye-liner au collège, je ressemblais à un panda >< HORREUR.

Merci pour ton blog <3
Mailys
Becko caramel au beurre salé
Dorothé à la vanille A DIT :
Bonjour joLi(e)sa,

1er souvenir make up, assurément l'épaisse couche de maquillage que j'arborai pour mes spectacles de danse classique..ma mère me laissait partir avec une légère couche toute bien faite de blush, mascara et crayon noir et me voyait revenir avec l'apparence d'un clown/drag queen ( rayez la mention inutile). En attendant de passer à notre tour sur l'impressionante scène noire, les petits rats de l'opera que nous étions n'avions que ça à faire: nous remettre du mascara, du blush, encore et encore, en jouant " aux grandes"...je revois encore la tête effrayée de notre prof de danse en nous voyant sortir des loges.

moult baci en cette chaude journée!
Choussay A DIT :
Bonjour Lisa,
Je pense que c'est l'un de mes premiers commentaires sur ton blog, bien que je suis une lectrice assidue depuis des mois. Félicitations en tout cas pour tout ce que tu fais :)
Pour ma part, mon premier souvenir make up c'est quand je me maquillais en cachette lors de mes années collège. Ma maman travaillant en horaires décallés, c'était très facile de se maquiller quand elle était déjà partie travailler et ça m'amusait beaucoup!
Merci encore pour ton blog et pour ce concours!
Comme c'est gentil. Mon souvenir make up, c'est mes premières expériences vernis. Petite, je n'avais pas le droit d'en mettre, mais pendant les vacances en famille, avec ma tante, on achetait des couleurs improbables pour l'époque (passe partout aujourd'hui) :)
Merci
charline A DIT :
Humm... Pour moi la révélation make-up, en fait ça serait... Le parfum ! C'est depuis toujours le summum de la sophistication pour moi. Plus que du maquillage il apporte un je-ne-sais-quoi de sublimateur et de naturel. Ma grand mère est une grande collectionneuse de parfums, dès que j'entrai dans la salle de bain, quelle magie ! Des flacons de toutes les tailles, toutes les formes, des couleurs, et des odeurs extraordinaires !

Bien loin de chez Sephora, je mets un point d'honneur à sortir des sentiers battus, à explorer les "vrais" parfumeries. Celles qui n'utilisent pas d'odeur de synthèse, ou qui font des jus en très grosses quantités ! Le pire pour moi : avoir le même parfum qu'une autre !

sur ce je te souhaite une bonne journée et je croise les doigts pour gagner l'un de ses superbes produits ! Bisettes !
Laura A DIT :
Coucou Lisa,
Merci pour ce concours ...

J'ai toujours pensé que le rouge à lèvres ne m'allait pas, je ne sais pas pourquoi, je me trouvais trop brune pour porter une couleur sur les lèvres (et sur les yeux aussi d'ailleurs...). Puis un jour, une jolie couleur framboise rosée est venue jouer à la fourbe et s'est installée et j'ai bien aimé !
Laura A DIT :
Bonjour Lisa,

Mon souvenir maquillage n'est peut etre pas le premier mais le plus fort. Lorsque j'étais pré-ado puis ado, je jouais dans une troupe de théâtre. Alors à chaque spectacle, c'était l'euphorie dans les coulisses, entre les costumes à ajuster et les maquillages à terminer. Nous nous maquillions tous les uns les autres, parfois cela prenait beaucoup de temps. Personne n'était expert mais tout le monde s'appliquait à magnifier l'autre. C'était un moment très attendu à chaque fois !

Merci pour ton blog et ton énergie,
Laura
Perrine A DIT :
Coucou Lisa !
Tout d'abord merci pour ton blog, tes recettes, tes DIY, ta bonne humeur, pour tout ! C'est vraiment un plaisir de te lire chaque jour, même si je ne laisse pas toujours de traces...

Alors en ce qui me concerne, mes premiers émois make-up c'était en fouillant dans le placard à maquillage de ma maman, qui ne se maquillait pas énormément mais qui possédait un magnifique rouge à lèvre rouge coquelicot. En le trouvant je n'ai pu m'empêcher de l'essayer, je devais avoir 5 ans et je m'en suis badigeonné la bouche. Je me souviens encore de la tête de ma mère en me surprenant comme ça, qui ne pouvait s'empêcher de sourire tout en me regardant comme si j'étais une calamité !
Un autre de mes souvenirs concerne aussi ma grand-mère, qui se maquillait longuement derrière sa coiffeuse et dans laquelle j'adorais fouiller pour tester poudres, khôl et crème nivea.

Voilà voilà, merci pour ce chouette concours et ton joli blog et à très vite !
Elia A DIT :
C'est nous qui te remercions ! pour toute la bonne humeur que tu nous transmets à travers ton blog.

Vers 12 ans, parce que je participais à un gala de danse, j'ai commencé à réfléchir à ce que veut dire "se maquiller". Je devais me faire un maquillage de scène, mais pas seulement : il fallait que je cache cette cicatrice qui part du sourcil jusqu'à la racine des cheveux. Me "maquiller" a donc commencer par vouloir dire me "cacher". Aujourd'hui encore, je ne sais pas trop si se maquiller c'est se cacher, s'embellir, ou se transformer. Mais peut-être que ce n'est pas ça qui est important, si ça permet de prendre soin de soi.
Astrid A DIT :
Mes premiers émois make up sont arrivés vers 5 ans, du plus loin que je me rappel, moi, dans la salle de bain en train de regarder ma mère sur la pointe des pieds mettre son seul et unique maquillage, un soupçon de Chanel n°5. Puis les galas de danse ou j'attendais avec impatience le moment ou c'était à mon tour de me faire maquiller comme une "grande", mais surtout les heures passées "en cachette" dans la salle de bain de la grand mère de ma meilleure amie qui ne jurait que par Guerlain,je me rappelle de ses poudriers,ses pots en verre renfermant des boules de coton, et l'odeur qui caractérise cette marque...
ANAIS A DIT :
Merci Ludo & Lisa pour ce concours !!

Mon premier souvenir make up c'est sans aucun doute le rouge à lèvre qui colorait les lèvres de ma maman, petit rituel :)

Les lots sont dingues ! Je croise les doigts !!
Tamarah A DIT :
Bonjour jolie Lisa et un grand merci pour ce chouette concours.

Mon tout premier émoi beauté remonte à très loin, l'année où je suis entrée en maternelle. Ma maman avait l'habitude de se maquiller les lèvres avec un rouge intense et épais. Et comme j'avais beaucoup de mal à me séparer d'elle pour aller à l'école, elle me laissait une petite marque d'elle en me faisant un baiser sur la bouche. Rien de malsain évidemment, juste une preuve d'amour d'une maman pour sa fille et un début de coquetterie pour moi.

Tendres remerciements.
jeanne A DIT :
olala lisa ce blog me fait toujours autant rêver <3

mes premiers souvenirs make up c'était avec ma petite soeur quand on rentrait dans la salle de bain en catimini pour aller piocher dans le panier a rouge à lèvres de ma mère. on adorait rien que les regarder, tous ces petits tubes colorés. Le gros pinceau pour la poudre et son odeur, on se chatouillait avec , aussi. De très bons souvenirs ^^

bises <3 merci pour tout tu es la meilleure, n'arrête jamais de nous faire rêver. je feuillette ton livre tous les jours <3
Houba A DIT :
Merci beaucoup pour ce concours !

Mon premier souvenir beauté ? Cela a été assez tardif à vrai dire car j'ai été un sacré garçon manqué pendant très longtemps... Ca a été de voir mon orthophoniste - ma deuxième maman - toujours tirée à quatre épingles comme d'ordinaire, et de me rendre compte que ce qui donnait ce facteur "wow" à sa tenue aujourd'hui, c'était son vernis à ongles, d'un corail magnifique, sur des ongles courts bien coupés et bien soignés. J'en suis tombée des nues ! Et depuis, dès que je veux être spécialement jolie, c'est ongles chouchoutés et vernis ! Pas forcément en rouge, je m'éclate avec toutes les couleurs de l'arc-en-ciel maintenant :D
Louloupetitloup A DIT :
Coucou Lisa !
Moi je dois dire que ma mère ne m'a pas appris grand choses, c'est plutôt moi qui lui donne des conseils. Par exemple l'autre jour, elle vient me voir et me dit : " j'ai un problème quand je mets du fard à paupière ça enlève tout le crayon que j'ai mis!"'. Je lui ai dit " Ben tu mets toujours le crayon APRÈS le fard à paupière ! " et elle m'a regardé en faisant " aaaah ok !"
Bref elle me fat beaucoup rire !
Saraha A DIT :
Moi et ma soeur on s'était maquillée pour un duo de danse qu'on avait préparé pour l'anniversaire de notre mère, du rouge a lèvre orange et du fard a paupière jusqu'au sourcil dans nos maillots rose fluo, ça devait être drole :)
Elise et les conquérants de la lumière A DIT :
Bongour !

En premier souvenir make up et bien je dirais que je n en ai pas dans la mesure où ma mère ne se maquillait pas... tristesse... on dirait le début d un manga triste. Alors pour résister, on faisait des séances maquillage avec mes copines, du style : crève moi un œil avec ce crayon mal taillé je vais te tatouer pour 2 jours avec ce rouge à lèvres super dur à enlever...youpi! est ce qu on se trouvait belle après ? moi en tous cas jamais, j étais juste contente de le faire, se maquiller c est du rêve de jeune fille qu on partageait et c était bien.

Bisou !!
AL A DIT :
Bonjour,
Merci pour le concours trop trop chouette!
Je suis comme vous : mes premiers souvenirs make up je les dois à ma maman. La regarder se maquiller tous les matins et farder ses magnifiques yeux verts. La découverte de la Terracotta de Guerlain. Et puis le magnifique ROUGE qu'elle mettait sur ses ongles.... Souvenirs, souvenirs...
Et nous reproduisons la même chose avec ma fille. Transmission du plaisir générationnel en somme.
... du coup j'espère que nous pourrons jouer toutes les deux avec les produits Shu... I cross my finger!
Alizée A DIT :
Hello !
J'ai un souvenir de maquillage bien précis...
Je suis blonde aux yeux bleus avec une peau très très claire. Quand j'étais petite, ma mère me conduisais à l'école et juste au moment de l'embrasser pour lui dire au revoir, elle me mettait un tout petit peu de blush bourgeois sur le nez, d'un coup furtif de pinceau... :)
Tori A DIT :
Bonjour,
Je participe avec grand plaisir.
Merci de nous gâter avec ce merveilleux concours !
Pour ma part voici mon premier souvenir make up : lorsque j'étais enfant, j'adorais regarder ma maman se mettre du rouge à lèvre dans la salle de bain. L'odeur délicieuse de ses rouges Chanel est ancré dans ma mémoire...
Aujourd'hui, je suis une véritable amoureuse de rouges à lèvres :) Je repense sans cesse à ce souvenir lorsque j'applique un raisin sur mes lèvres.
Merci pour tout. Je croise les doigts !
Bonne journée
Lucile R A DIT :
Hello, merci pour ce super concours!!
Mon premier "vrai" souvenir make up je pense que c'est le rouge à lèvres de ma mère, ça me fascinait de voir sa bouche se colorer comme ça ;)
Des bisous
Amandine B A DIT :
Tout d'abord, merci pour ton blog, tes concours, tes photos.
Tu as envie de donner et de faire plaisir et ça se ressent...

Qui ne tente rien, n'a rien... Donc je tente la chance à ce concours très intéressant :)


Petite j'avais un côté garçon manqué, anti maquillage...
J'étais un petit singe qui monte aux arbres et reviens à la maison avec les genoux écorchés, puis un jour ma maman m'a poussé à me maquiller pour le nouvel an ...
Elle m'a offert un fard à paupière gris pailleté Bourjois, j'ai vu mon regard s’agrandir et scintiller!
Cela m'a donner envie de me maquiller et, à chaque réveillon, je ressorts mon précieux fard à paupière :)
Marie-Pierre A DIT :
Coucou petit citron,

tout d'abord merci pour toutes tes idées, ce blog, les magnifiques photos... Et ton bouquin!!J'étais devenue une fille toute triste, qui avait oublié ce qu'elle pouvait faire de ses 10 doigts car je me servais plus que de ma tête et de mon ordi depuis 5 ans pour décrocher un diplôme, et là ça y est... je revis!!!

Mon premier souvenir make-up, il remonte à mes 5 ans... Pour mes galas de danse classique, ma mère me maquillait comme une danseuse étoile, et j'adorais ça. Ma mère ne se maquille pas, mais quand elle nous maquillait ma soeur et moi, j'ai toujours eu l'impression d'être maquillée par une professionnelle! Imagine-toi, crème en base, fond de teint fluide, fond de teint en poudre, eye liner marron pour nous faire de vrais yeux de biche, et un peu de fard doré ou un rosé doré... Et l'odeur du maquillage!! Doux, poudreux... Et la galère pour se démaquiller!! Premiers maquillages, premiers sentiments d'être une fille qui peut être jolie...


Bisous beauté!!
Mélissa A DIT :
Quel super concours!
Plus jeune j'adorais déjà regarder les clips, les magazines ou encore les compétitions de patinage artistique, juste pour voir comment les filles étaient maquillées. Je m'entrainais souvent à pomponner les filles du programme tv ... :)
Ma maman m'a donnée l'autorisation de me maquiller assez tard, et mon souvenir reste évidemment mon premier mascara acheté à Yves Rocher (seul maquillage que je pouvais porter) , transparent avec son packaging bleu. Il servait à simplement rehausser et épaissir, mais il me donnait énormément confiance en moi! :)

A bientôt
Mélissa
Camille0 A DIT :
Wahou concours de folie..... Merci Lisa!
Ma première émotion make up est surement mon premier blush rose Bourjois... Une sensation d'avoir un teint de poupée ...
Vikkao A DIT :
Oulalala que de participation pour ce merveilleux concours ! Mais bon je tente ma chance car je n'ai jamais testé cette marque et cette semaine découverte m'a fait très envie !
Concernant les souvenirs maquillages je suis obligée d’évoquer ma grand-mère ! Ma maman était très féminine mais se maquillait très peu.
Ma grand mère, ma p'tite Pom', elle se sortait jamais sans un coup de peigne, un coup de blush et un coup de pshiit !
Elle ne se maquillait pas les yeux mais avait toujours un beau teint, les joues bien roses et le regard bien mis en valeur.

Je l'ai toujours observé et j'étais émerveillée quand j'ouvrais son grand placard : de Guerlain à Agnès B., un vrai trésor. J'étais tellement contente quand j'avais le droit de me maquiller pour m'amuser !
Aujourd'hui je me maquille plus les yeux que le teint mais je prends toujours mes blush très rose, très poupée, et ça c'est mon petit clin d’œil à ma grand mère !

Sinon dans un autre registre : les sourcils c'est aussi ma nouvelle lubie ! Je suis en période test et ce n'est pas toujours heureux !

Bonne journée !
Allez même pas peur des presque 600 commentaires, je me lance moi aussi pour participer à ce concours (tu nous gate trop toi :) )

Mon premier émoi make up, je crois que ce fut les rouges à lèvres de ma maman que je testais en cachette dans sa salle de bain (le fait d'en parler me rappelle l'odeur de sa salle de bain, parfum et gel douche fruités :) )

J'aimais bien lu iemprunter ses vernis aussi (surtoutles roses) et je peignais les ongles de toutes mes poupées avec )

Bisous et merci pour ce concours

lise.blog.mode@gmail.com
Laure A DIT :
Merci pour ce concours et surtout merci pour ce site, j'adore te suivre, j'adore te lire, j'adore regarder tes photos, je t'adore toi, même si ce n'est que via un écran !

Mon premier souvenir Make-up, je dirais que j'ai toujours adoré ça, mais réellement je harcelais ma petite soeur pour lui faire des coiffures et des maquillages de top-modèle (avec du recul je ne suis pas sûr qu'elle était vraiment présentable après préparation ^^) Le maquillage ça me d'étend, c'est du temps que l'on prend pour soi ou pour quelqu'un d'autre. J'ai commencé avec du khôl à 14 ans lors d'un séjour de ma grande soeur que je voyais pour la première fois, il m'a fallu bien plus d'années pour assumer enfin sortir maquiller même discrètement !
Salut Lisa, merci pour ce blog plein de fraicheur (et elle est la bien venue en ce moment même si on ne va pas se plaindre après le printemps tout pourri qu'on a eu!)

Ma maman ne se maquillant que très peu quand j'étais petite: un coup de rouge à lèvre dans le rétroviseur de la voiture, j'ai fais mes premiers pas avec le maquillage à la fac avec un trait de crayon au dessus des yeux et un peu de mascara et ce trait de crayon était invariablement... ROSE !!! rose fushia, rose fluo, rose poudré... rose quoi ! J'adore le rose et je suis complètement d'accord avec toi quand tu nous disais que porter de la couleur était le début d'une thérapie anti déprime. Moi je pense qu'il me porte même chance ;) . Aujourd'hui je continue avec mon trait de crayon au dessus des cils, il n'est plus très souvent rose mais j'ai pris une nouvelle habitude: un coup de rouge à lèvre dans le rétroviseur de la voiture comme ma maman :)

Bonne continuation dans tous ce que tu entreprends et beaucoup de bonheur !!! Des bises

Cécile
Lucile A DIT :
Et ben tout ça tout ça!!
Pour le maquillage chez moi ça a commencé quand je faisais de la danse classique en maternelle je me rappelle que je voulais faire mes propres spectacles juste pour que ma maman me passe le pinceau plein de blush sur les joues. Comme ça toute belle en tutu et bien maquillée je partais chercher l'admiration de mon père et de mon grand frère pour qui le maquillage n'est pas la passion première et ne parlons pas de leur intérêt pour la danse classique!
Que ne fait-on pas pour se faire maquiller :D

Je te souhaite une super bonne journée!

Bii
Audi A DIT :
Merci à toi pour toutes ces belles surprises tout au long de la semaine...
Mon premier souvenir make-up, remonte à très trèèèès loin. :)
Ma petite maman étant coiffeuse, quand j'étais petite et qu'elle avait une mariée à coiffer, je la suppliait de m'emmener avec elle au salon toute la matinée du samedi pour la regarder coiffer, puis maquiller la mariée. J'adorais être là pour voir sa concentration à chaque étape de coiffure ou de maquillage, je me plaçais à coté d'elle et je lui passais les épingles, et les pinceaux, et pour finir elle me laissait toujours le droit de montrer à la mariée sa coiffure vue de derrière, alors je prenais un grand miroir et je me plaçais de chaque coté de sa tête pour qu'elle voit le reflet dans le miroir en face d'elle. De cette façon j'avais l'impression moi aussi d'avoir aidé "à la rendre princesse" comme je disais. Depuis c'est un peu resté, je ne suis plus là à chaque fois avec elle, mais lorsqu'elle a une mariée à coiffer, le soir on s'appelle, et elle me raconte comment ça s'est passé..
voila mon premier souvenir make up/coiffure, aha :) rien que de me souvenir de ça, ça m'a fait sourire !
Alors merci <3
April June A DIT :
Je pensais, enfant, que ma grand-mère, celle qui est grecque, était Marylin Monroe.

Dans la chambre que j’occupais quand je venais, il y avait une grande coiffeuse vert anis, que j’aimais énormément, avec un grand miroir.
Sur ce miroir était collé un petit poster de Marylin Monroe, mais moi je ne savais pas qui c’était.
Il m’apparaissait comme une évidence que c’était ma grand-mère avant, puisque ce meuble c'était sa coiffeuse, et que sur la photo cette dame était très blonde, les cheveux vaporeux, qu’elle avait du rouge à lèvres très rouge, et que ma grand-mère était la seule personne que je connaissais qui ait les cheveux si blonds comme des nuages et les lèvres si rouges.

Elle cueillait chaque jour du basilic et mettait les feuilles dans son soutien-gorge. Elle sentait si bon !

Aujourd’hui elle est très malade mais à moi elle m’arrive encore comme une Marylin vieille et pleine de forces.


Ce rouge à lèvres rouge, les cheveux nuage et le basilic sont mes trois premières émotions-beauté, comme un paysage. Depuis, j'ai toujours envisagé "se maquiller" comme quelque chose relevant à la fois du fait de "se faire" un personnage et de devenir un paysage.

xxxx

Bravo à toi pour ta ténacité, ta volonté, et ta justesse !
Lolo A DIT :
Hello Lisa, tout d'abord merci pour ton blog et toute l'énergie positive que tu nous envoies !
Je me souviens très bien de ma première émotion make-up... J'avais 14 ans et j'étais invitée aux 18 ans du grand frère de ma copine. J'étais secrètement amoureuse de son meilleur pote, donc cette soirée était un peu l'évènement de l'année ! Je me suis enfermée dans la salle de bains, et j'ai emprunté secrètement le blush de ma mère... J'en ai mis un peu, mais on ne voyait rien, donc j'en ai rajouté... Et je me suis mise à faire des moues ridicules de séductrice devant le miroir, avec regard langoureux (on l'a toute fait au moins une fois non ?!). Une fois sortie de la salle de bains, je fuyais le regard de ma famille, persuadée qu'on ne voyait que ça ! J'ai réussi ce soir là à décrocher un slow plein de maladresse et d'intensité, je m'en souviens encore 20 ans plus tard... Vive la magie du blush ;-) . Merci pour ce chouette concours, j'adorerais découvrir les produits Shu Uemura (surtout l'huile démaquillante !).
Capucine A DIT :
Coucou!

Alors ma première émotion make-up je dirais que ce sont les petits boîtiers presque vides de poudre, de poudre de soleil, de fards à paupière que ma mère me donnait quand j'étais petite pour jouer à me déguiser en dame :) J'adorais ça parce qu'il y avait un petit miroir dans lequel je pouvais me regarder comme elle le faisait, et parce que je pouvais récupérer avec mes petits doigts les restes de maquillage dans les coins du boitier! C'était toujours les beaux que je gardais, Dior, Guerlain... avec la petite pochette en velours qu'elle gardait pour moi! L'odeur de ces poudres me ramène toujours à ces souvenirs d'enfance, encore aujourd'hui :)

Merci Lisa pour ton blog, même quand tu es occupée par un million de choses tu pense toujours à nous poster un petit article pour nous tes petites châtaignes et ça ça fait tellement plaisir!! Alors 10000 Mercis à toi!! <3
Raphaëlle H A DIT :
Merci pour ce concours à la hauteur des produits qui sont en jeu !!

Mon premier souvenir beauté/maquillage remonte à quelques décennies maintenant, lorsque ma mère nous emmenait moi et mes frères et soeurs à l'arbre de Noël de son entreprise et où les enfants pouvaient se faire peindre le visage en tigre, papillon, etc. avec des détails très fins. Le souvenir du pinceau et de la découverte du résultat m'avait subjugué à l'époque, et cette étape du maquillage me subjugue toujours !

Merci pour ton blog et ce que tu partages avec tes lecteurs !
Capucine A DIT :
Bonsoir ,
merci pour ce beau concours,la trousse est vraiment chouette ! Quel reve d'avoir ces produits ... Mon premier souvenir maquillage c'est pour moi le vernis transparent que m'appliquait ma maman sur les orteils ... Je devais avoir 8 ans et j'avais l'impression d’être une star et que tout le monde ne voyait que ça ... hihihi

Je croise les doigts et merci encore

Bises
capucine
Camille A DIT :
Bonjour Lisa ! Mon premier souvenir souvenir beauté est quand les vacances arrivaient enfin et que ma mère me mettait du vernis à ongles. Je passais de longues minutes à le regarder ;)
Bisous et bonne continuation à toi !
Adele. A DIT :
Quand je voyais ma mère se maquiller le matin quand j'étais petite ... Ce qui me fascinait le plus était de la voir se mettre du rouge à lèvres. Ce produit de maquillage était (et est toujours) pour moi le symbole de la classe, du chic ultime si je peux dire ! Parfois j'essayais d'en mettre mais ayant des bagues à l'époque ça ne rendait pas génial, frustrant ... Mais à présent je les ai enlevées, et je me fais maintenant un plaisir d'en mettre, j'ai carrément le même que ma mère !

Merci pour ce concours, et merci pour ton blog génial dont je ne peux plus me passer.

Plein de bisous à toi !

Adele.
Victoria A DIT :
Coucou

Merci pour le concours il est vraiment chouette. J'adore la marque Shu Uemura.

Etant petite, j'admirais toujours ma mère poser son maquillage lorsqu'elle sortait. J'aimais la façon dont elle mettait son fard à paupières ainsi que son rouge à lèvres. Ses fards à paupières étaient tous signés Dior et je m'amusais à les lui piquer pour m'en mettre (dessiner) en cachette.

Gros bisous
Margaux Do A DIT :
Lorsque j'étais petite, que je voyais toutes ces dames avec une bouche parfaitement dessinée & maquillée d'un rouge vif. L'allure qu'elles pouvaient dégager m'émerveillait, elles étaient tellement belles dans mes souvenirs. J'ai ensuite demandé à ma grand mère de m'apprendre comment faire de même, avoir une belle peau, elle m'a montré, en sortant sa trousse, ses produits, quelques gestes, des astuces. Toutes ces couleurs et ces odeurs, cela m'a tout de suite conquise.. Je ne m'en lasse plus. (:
Des bises xx
Amélie A DIT :
Coucou Lisa! Merci pour tout!! Tu nous donnes tellement!!
Mon premier souvenir make up c'était avec ma mamie, elle ne se maquillait que rarement et n'était pas vraiment prêteuse avec ces affaires, mais elle avait un bel étui à rouge à lèvres et ça j'avais le droit de regarder et de toucher avec elle. On dévissait et revissait et on voyait ce rouge intense et si beau, avec le petit miroir qui se déclipsait sur le coté. Des instants magiques.
ça m'a donné le gout des belles choses et des beaux moments
Miss Papote A DIT :
Eh bien moi, mon premier souvenir, c'est ma grand mère qui, devant son petit miroir dans l'entrée, mettait du rouge à lèvre vert qui devenait rose sur elle… Ce fameux rouge à lèvre me fascinait… Je rêvais d'avoir le même…
Bizarrement, je ne l'ai toujours pas ;-)
Merci pour cette belle semaine et ces beaux souvenirs!!!
Sib A DIT :
Bonsoir !

Le cadre aux faux cils est un belle idée que je vais retenir. Un DIY simple mais auquel il fallait penser ^^ Et puis en plus maintenant tu nous gâtes encore <3
En tout cas c'est un très joli concours auquel je tente ma chance avec plaisir !

Alors mon premier souvenir concernant le make up est une petite palette de tons pastels de la marque Yves Rocher que ma maman possédait. J'adorais la regarder avec son petit miroir et ses belles couleurs. C'était un objet précieux pour moi ^^ Ma mère me l'avait prêté et j'étais aux anges ! C'est surtout l'objet et les couleurs qui me fascinaient car je n'avais aucunes envies de me maquiller du haut de mes 4 ans :D Juste avoir le droit de l'avoir dans les mains, l'analyser et le regarder me suffisait.

Merci à toi pour ce concours et belle soirée !
Léonie A DIT :
Un petit coucou à toi Lisa juste pour te dire que ton blog est super et qu'il apporte tant de choses positives ! ( imagination, créativité, joie, art, poésie ...)
Mon premier souvenir en matière de maquillage remonte à mes 5 ou 6 ans lorsque ma mère (qui n'est pas une fan de maquillage mais qui aime prendre soin d'elle) déposait sur le bout de mes cils un peu de mascara avant une soirée. J'avais l'impression d'être belle et grande juste avec ce petit geste. Depuis j'ai garder ce petit geste que je fais tout les matins et que j'aime agrémenter de rouge à lèvre, de blush, ou d'un trait d'eye liner.
Encore un grand merci pour ton attention envers tous nos messages (car oui il y en a beaucoup!) et bonne continuation pour tous tes petits projets si jolies !
Agathe A DIT :
10000 mercis d'être fraîche comme une bonne limonade!

Pas de souvenir make up en particulier si ce n'est que tous les jours je prends un grand plaisir à "dessiner" mon portrait!
Pas fille ou petite fille d'adeptes du maquillage, j'ai appris seule mais assez instinctivement puisqu'il s'agit de "mettre en forme" , appuyer, détailler, donner du relief aux courbes de notre visage.
C'est comme dessiner, peindre ou sculpter selon les jours!

10000 raisons de toujours se faire plaisir
LauraS A DIT :
Salut Lisa :) eh bien moi en fait Ludovic je l'ai déjà rencontré quand je faisais ma formation make up, c'était pour un entretien pour Shu Uemura. J'étais tellement impressionnée de lui parler et tellement stressée que j'ai tout foiré ! Du coup en dédommagement la trousse a maquillage ne serait pas de refus ;)
En tout cas je tiens à te dire que le succès de ton blog est amplement mérité, c'est un réel plaisir de te lire :)
manekineko A DIT :
Bonjour petite fraise des bois,
c est un beau cadeau que tu nous fais là, généreux comme toi.

Alors pour ma part, je me maquillais rarement. Jusqu'à mon plus chouette souvenir make up : un cours chez MAC avec ma meilleure amie. Bcp de rires entre nous et avec notre prof, qui malgré mon manque de dexterité évident est resté hyper cool du debut à la fin. Et on est ressortie en se sentant belle et feminine : le kif!
Merci de me donner l occasion d y repenser!
Bises

PS: ce week end, je teste les pancakes bananes!
léa A DIT :
Mon premier souvenir maquillage, c'est me pomponner avant mon spectacle de danse quand j'avais 8 ans. Un réel sentiment de liberté et de féminité!
Chiu A DIT :
Hello Lisa :)
Je ne parle pais français (je suis italienne et j'ai étudié cette langue quand j'étais petite), mais je veux essayer de dire mon histoire (avec aussi l'aider du google translate!!!)
J'ai un frère, qui est plus vieux qui moi (il est onze ans plus vieux). Quand j'étais très petit, je pensais que je devais etre comme un garçon, parce que je voulais etre comme ma frère. Je jouais avec poupées et astuces, mais je préfère grimper aux arbres, comme Tarzan :)
Ma passion pour le make-up arrivé quand j'avais onze ans. J'ai commencé à voir le maquillage comme une forme d'art -avec qui je pourrais jouer et inventer toujours de nouvelles combinaisons- qui a permis d'être plus belle, mais (si elle est bien utilisée) jamais artificielle. A partir de là, j'ai vu le maquillage comme un outil qui vous a permis de vivre un millier d'identités différentes, en fonction de l'humeur (cela peut aussi vous rendre heureux quand vous êtes triste) ou de la situation.
Jenny A DIT :
La première émotion de maquillage, c'était il y a pas si longtemps. Pour moi le maquillage c'était juste minimum syndicat (eyeliner+marcara, et basta) je m'en mets comme je me brosserait les dents et je n'expérimentais pas. Mais la vraie première émotion, c'était il y a quelques semaines, quand j'ai osé un rouge a lèvres. Je n'aime pas ma bouche, je ne porte jamais de rouge à lèvres, j'ose à peine le labello. Je la trouve trop petite, pas assez pulpeuse pour mériter un rouge aussi indécent. Mais j'ai osé, j'ai essayé en me disant "allez, juste pour rigoler..." et là, surprise ! c'est comme si je venais d'allumer une lumière sur mon visage. Je l'ai tout de suite acheté, et je commence à regarder, à tester des couleurs folles avec de plus en plus de plaisir. Bon, je n'ose toujours pas en mettre en public, mais à la maison, des fois j'en mets, pour mon plaisir à moi, comme un secret.
Anne A DIT :
Waaah le concours de foulie !
Merci Lisa pour ce beau concours <3
Bon j'imagine que mon premier souvenir va être moins glamour que celui des autres : Quand j'étais petite, je me rappelle avoir maquillée non pas moi, mais mon chien doudou. Je lui avais dessiné des faux cils, des lèvres bien rouges et mis du fard à paupière... Me rappelle aussi de la crise de ma mère en voyant ma peluche maquillée comme une voiture volée ahah...
Bref ! Merci à toi et à Ludo !

Ps : j'ai reçu ton beau livre aujourd'hui dans ma boite aux lettres. Il déchire !!!
Eva T A DIT :
Mon premier souvenir maquillage, c'était la collection de rouge a lèvres de ma mère, j,aimais vider sa boˆite a maquillage, et tout re-ranger dans l'ordre de mes préférence... Mais mon premier moment maquillage je m'en souviens encore trés bien, j'avais acheté pour le première fois un crayon noir pour les yeux et du mascara, quelque chose de trés banal en fait. Mais c'était une première fois, assez importante maintenant que j'y repense. Depuis ce duo ne m'a jamais quitté, mˆeme si en grandissant je commence à ˆetre plus fantaisiste =)
toujours aussi agré
unicorn A DIT :
Merci Lisa pour ces multiples concours.

je n'ai pas vraiment de maquillage j 'ai commence à me maquiller vraiment cette année, mais il n’empêche que j adore m 'extasier sur les divers rayons de maquillages. D ailleurs en sortant de ces rêveries j ai généralement tous les ongles peinturlurés une couleur différentes, des traces de blush bien trop marqués, du rouge a lèvre qui déborde...treés glamour.
Devant les étalages bien fournis multiples questions existentielles envahissent mon esprit " est que l'eye liner marron irait bien avec mes yeux". " que valent les mascaras colorés", " dois je mettre du fard à paupiere , alors que j 'ai les paupieres tombantes".


merci encore des bisous
Géraldine A DIT :
Un costume à paillettes, l'excitation qui monte, mon tutu délicatement enfilé sur une paire de collant brillant, des petits chaussons de danse abandonnés en solitaire dans les coulisses... et ma maman qui me maquille devant un miroir trop grand. Je monte sur scène les joues roses, les lèvres rouges et les yeux pétillants ; du haut de mes cinq ans, je me sens belle.

Un souvenir make-up qui ne m'a jamais quitté, et ton blog, lui, je ne veux plus le quitter non plus ! Merci..!
Charlotte A DIT :
Bonjour Lisa (la Chataîgne) ! Merci pour cette semaine où j'ai été d'une assiduité extrême tellement c'était cool :)Merci merci !
Mon histoire maquillage, aaaah Un jour une maquilleuse m'a dit que j'avais des yeux en forme d'amande et qu'il fallait tout miser sur eux, après 3 bonnes années à suivre ce conseil j'ai enfin osé laisser mes yeux au naturel et mettre du rouge à lèvres et depuis j'ose tout !

Une lectrice assidue
Djahann A DIT :
Bonjour
Merci pour ce super concours
Je participe avec plaisir car je n'ai, comme beaucoup, jamais eu l'occasion d'essayer ce type de produit et cette marque.
Mon premier souvenir de maquillage ? Ouh là là, c'était quand je me maquillais au collège. Je mettais du fond de teint mal étalé dont la teinte ne m'allait pas, j'avais un rouge à lèvres, joli mais trop foncé pour mon jeune âge. Ou alors c'est que je suis déjà une vieille conne ! Mais quand je revois les photos de mes 13 ans, je me dis que j'étais vraiment trop maquillée ! Parfois, je me maquillais exprès pour aller à mes entrainements de tir à l'arc (ben oui, y avait des charmants jeunes gens !)... mais encore une fois, ça devait pas être super jojo ! Dans les années 90, point d'internet et de blogs pour apprendre à bien se maquiller !
Merci et bonne soirée
Rosalie A DIT :
Salut Lisa !

La semaine Ludo/shu uemura fini drôlement bien !
Mon émotion maquillage c'est (comme beaucoup de filles j'ai bien l'impression...) les souvenirs de ma mère se préparant pour sortir le soir. Avec ma sœur on la suivait partout, du choix de la tenue au maquillage, sans oublier les chaussures. Et j'ouvrais la bouche en même temps qu'elle quand elle mettait du mascara ;) Elle finissait toujours par un peu de parfum, du N°5, dans un gros flacon qu'elle collait derrière ses oreilles, juste dans le creux et qu'elle reversait. Jamais de vaporisateur, encore maintenant !

Je t'embrasse !

(et commentant rarement, j'en profite pour te dire que ton Stella Mc Cartney Cake est devenu un de mes gâteaux favoris, il est super comme base pour s'amuser ! J'en ai même fait des buches blanches pour Noël. Donc 10 000 mercis à toi !!!)
elsa d. A DIT :
J'adore ton blog que je suis depuis quelques jours et je suis totalement accro !!!
Mon premier souvenir de maquillage c'était également avec ma maman : elle était tellement belle quand elle dessinait ses yeux avec un trait d'eye liner parfait !
Après plusieurs années d'essais je n'arrive toujours pas à faire un joli trait... :(
Merci pour ce concours !!
Clara A DIT :
Pour moi ca reste l'autorisation paternelle de pouvoir mettre du crayon et du mascara à 16 ans! Autant dire que, depuis, je ne sors jamais sans un petit quelque chose sur les yeux!
DS A DIT :
Oulala déjà presque 500 personnes qui te racontent leur vie !
Je ne sais pas où je vais placer la mienne dans tout ça, en un commentaire en plus....

Le maquillage a une grande place dans ma vie déjà, plus par amour des couleurs que pour me rendre forcément plus belle à vrai dire. J'en parlais justement avec un homme hier qui en rigolant m'a dit qu'il était déçu que quand je suis maquillée c'était juste parce que je prenais vraiment mon pied à jouer avec mon visage plutôt que pour lui plaire à lui, comme si le mec se sentait d'autant plus honoré que la fille s'était forcée à se maquiller, WTF !!

Voilà un petit bout de ma vie :) merci beaucoup pour cette semaine j'ai hâte de préparer les coktails au citron en écoutant la playlist de Ludovic, merci aussi pour cette opportunité de gagner des produits Shu btw,
bises !
Justine A DIT :
Coucou Lisa !
Merci pour cette belle petite semaine !
Ma mes premiers souvenirs sont avec le vernis que ma mère autorisait seulement pendant les vacances. Et aussi, le samedi après midi avec mon frère on préparait des petits "spectacles" avec mon frère et je piquait le maquillage de ma mère pour faire l'artiste! ;)
Key's A DIT :
Ma maman ne se maquille pas. Pas de rituel rouge à lèvre, blush ou mascara. Juste de la creme tout les matins. Elle a toujours eu une si belle peau. Mais si peu d'aise avec sa féminité.
A contrario, j'ai toujours vu ma grand mère parfaitement manucurée. Sa retouche rouge à lèvre après les repas, face à son miroir de poche.
Et pourtant, lorsque ça à été mon tour, c'est bien ma mère qui m'a emmenée acheter mes premiers produits de beautés, avec maladresse, amour mais maladresse.
Et puis j'ai appris à m'occuper de moi, j'ai mis en place mes rituels par plaisir, par moi même. et je me sens si libre avec ma féminité!
Aujourd'hui, et depuis quelques années, j'ai commencé à acheter des produits pour ma Maman. A lui poser du fard, un trait d'eyeliner ou un peu de blush pour un événement ou une simple journée entre fille.
Parfois, les transmissions s'inversent. Les filles apprennent à leur mère à être une femme. Ca vaut tellement la peine, lorsqu'elle vient me voir pour me montrer ce qu'elle a fait, fière comme une enfant et que je la rassure, la corrige, l'encourage. Et tout ça avec amour et patience.
Ma mère est bien ma mère, mais en ce qui concerne la beauté, elle est heureuse et je suis fière d'avoir pris les chose en main !

(Merci pour ton magnifique blog et toutes ces si belles choses que tu fais, un vrai plaisir esthétique, quelques fois, j'en perçois les odeurs, j'en sens les textures, j'en entends les rires!)
Cécile A DIT :
Bonjour Miss Lisa et merci pour toutes ces découverte et cette fraîcheur!!! Mon premier souvenir make up c'était aussi d'observer ma mère mettre son fard à paupière vert clair irisé, celui qu'elle préfère toujours, elle a toujours la même manière de faire: au doigt, à l'oeil, sans aucune technique pourvu qu'au final cela donne ce qu'elle veut, ce n'est pas un maiquillage très soigné mais avec un flou artistique qui lui va très bien et cela m'a encouragé à ne pas penser qu'il n'y a qu'une façon d'appliquer tel ou tel maquillage. Du coup je n'ai jamais vraiment complexé et j'ai toujours fait les choses "à l'oeil" aussi donc merci maman pour ça et bien d'autres choses.
dianise A DIT :
Petite, on m'avais mis dans un internat, et je me rappelle d'une nuit ou une fille avait réveillée toute notre chambre pour nous montrer le rouge à lèvre de sa mère (qu'elle avait "emprunté" en cachette), on était toutes excitées de voir ce joli tube doré. Je me rappelle juste de l'odeur de l'objet, même pas de la couleur :D Normal puisqu'on était en pleine nuit!


Merci pour ce concours, et aussi pour cette super semaine pleine de postes :D
Céline A DIT :
Bonjour Lisa!

Tout d'abord merci pour ton blog, il m'est d'une inspiration quasi quotidienne!

Mon premier souvenir, je crois que c'était de rentrer discrètement (en tout cas j'en avais l'impression) dans la salle de bain et regarder ma mère mettre du mascara, le tube bleu ou le tube rose et vert de Gemey je crois, en collant presque son visage au miroir et en ouvrant la bouche, réflexe que j'ai gardé évidemment, comme toutes les filles je crois! Avec ses bracelets en ivoire, le bruit caractéristique qu'ils faisaient sur ses poignets quand elle se maquillait, chaque fois que j'entends ce bruit c'est comme un voyage dans le temps!

Sur ce, belle journée!
Mimi Cracra A DIT :
Bonjour Lisa !
Merci à toi pour tous ces super articles.
Quand j'étais petite je prenais les rouges à lèvre de ma mère dans sa salle de bain j'en mettais pendant quelques minutes et l'enlevais pour qu'elle ne remarque pas et j'adorais ça !
Ensuite ce qui m'a donné envie de me maquiller et d'acheter plein de produits ce sont les blogs beauté que je lis tous les jours, ses filles me fascinent tellement elles sont douées ! C'est un peu comme toi, je lis tes articles depuis un moment et tu m'as donné envie de faire plein de déco pour mes 20 ans que je vais fêter dans 2 semaines.
Alors merci pour ce concoure (je croise les doigts) et pour ta joie de vivre !
Bisous bisous
Lee Trmblay A DIT :
Ca fait pas si longtemps qu'j't'ai découverte et franch'ment ouahhhh ! Tes tenues sont toujours splendides, tu l'es toi aussi d'ailleurs et j'adore tes petits montages GIF. J'avais encore jamais pris l'temps de poster en vrai commentaire mais sache que j'lis tout tes post avec la même fervente ardeur à chauqe fois. En plus, le cadeau qu'tu nous propose en somptueux ; la vidéo est juste magnifique tout en douceur, c'est nude, c'est frais bref, j'adore !

Moi et le maquillage. J'suis encore relativement jeune, j'ai 16 ans, et pourtant depuis toujours j'adore le maquillage. Ma mère se maquille très peu les yeux, mais mets souvent des rouges à lèvres divins. Je n'sais même pas combien elle en a, des dizaines, de toutes les couleurs, et moi, j'ai touours adoré voler ces derniers pour les essayer discrètement (oui, oui discret l'marron ou l'rouge flashy sur une fillette haha). Tu vois la pub de, merde, j'sais plus c'que c'est, Bledina j'coris, oui c'est ça, du côté des mamans, et ben moi, j'suis comme la pétite fille qui mets du rouge à lèvres en fait donc voilàààààà !
Personnellement, j'ai bien compris qu'le lycée, c'est une question d'apparence et donc souvent, pour m'"embellir" j'mets du maquillage : mascara, fard, blush ou rouge à lèvres....
Ca dépend vraiment d'mes envies. J'peux ne rien mettre un jour, et le lendemain sortir avec du rose bonbon bien pétant sur les lèvres.
Il n'faut pas s'auto-censurer et ne porter que ce qui nous est normalement recommandé. J'suis brune donc le marron m'va très bien et le violet aussi. Mais si j'ai envie d'mettre du cuivre ou du bleu, j'peux aussi. L'monde nous critique et nous censure assez pour qu'on s'lache, surtout en maquillage, donc voilà, c'est c'que j'pense de tout ça......
Paola A DIT :
Bonjour, et merci pour ce magnifique concours, moi mon premier souvenir beauté c'est le parfum de ma maman. Elle ne l'a jamais changé, c'est sa marque de fabrique et j'ai toujours dit que plus grande je mettrai moi aussi :)
Merci encore et belle journée!!
Marie A DIT :
Joli maquillage, joli blog, jolie Lisa ! Encore encore ! <3
elisabeth A DIT :
hello lisa !
quand je vois tous ces messages je me dis wahouuu ! comment fais-tu pour tout lire !! :)
ma première émotion maquillage c'est le jour ou ma mère m'a offert son poudrier. un poudrier ancien, noir avec des dorures gravées à la main, je suppose. elle m'avait toujours formellement interdit le maquillage (je le faisais en cachette dans les escaliers avant d'aller au collège, et me démaquillais le soir toujours dans les escaliers en rentrant):) donc le fait qu'elle m'offre ça à moi, le vilain petit canard de la famille, et pas à ma soeur ... je me suis sentie "unique"

malheureusement, deuxième émotion, depuis 1 an je ne retrouve plus ce poudrier que j'ai tant chéri et soigné. ça me rend très triste, même si ce n'est que matériel. pour le coup j'ai l'impression d'avoir perdu une partie de ma maman. je ne lui ai pas encore dit, car j'espère vraiment le retrouver miraculeusement un jour :)

bravo en tout cas pour tout ce que tu fais. tu es un exemple ! bisous
Elsa A DIT :
Salut Lisa ! Avec ma copine Clem, on vient de crée un blog (mode, beauté, DIY, cuisine et tout et tout). Oserai-je te l'avouer..? Allez j'ose ! C'est toi (et Fred et Timai) qui m'ont donné envie et COURAGE de lancer ce blog. Alors c'est moi qui te dis MERCI, pleins de mercis, et des bisous !
Annie A DIT :
Je n'ai jamais pris le temps de commenter ton blog mais j'apprécie la délicatesse et la créativité de tes DIY et de ton univers.

Je me souviens de ma mère qui un jour est rentrée avec les yeux tout boursoufflés parce qu'elle venait tout simplement de se faire tatouer les sourcils et le contour des yeux ! (maquillage permanent) J'en ai pleuré à l'époque .. mais je m'en suis remise et ça me fait beaucoup rire aujourd'hui.
El A DIT :
Salut Lisa!

Un de mes premiers souvenirs make up, c'est l'odeur du rouge a lèvre et de la poudre.
Cette odeur, si particulière du rouge à lèvre que l'on connait toute...
Encore aujourd'hui je me surprend à sentir le maquillage avant d'en mettre ou de l'acheter.

Merci pour ce que tu m'inspire.
nymphee A DIT :
hello
mes premiers souvenirs de maquillage
c'est avec une amie de primaire, on avait dans les 9-10 ans et on s'amusait à se maquiller, ou plutôt barbouiller, avec les trucs de maquillage de nos poupées : crayon, rose à lèvres, poudre, tout y passait
et on ressemblait à des têtes de clowns
mais on s'amusait bien
merci à toi
Elodie A DIT :
Moi, mon premier souvenir makeup, c'était les spectacles de danse à la fin de l'année.
Le trac, l'ambiance des coulisses, et surtout le Dday où on était coiffées comme des princesses et maquillées comme maman!!
J'en garde toujours un souvenir ému!
Merci pour ce concours et pour ton blog :)
garance P A DIT :
ma 1ère émotion maquillage est liée à mon adolescence et à la scène car je faisais partie d'une troupe de jeunes danseurs. l'odeur du fond de teint, des fards à paupière, l'effervescence autour des miroirs de loge, les "dis tu peux me mettre du mascara?", le tout teinté de trac et de hâte de monter sur scène.
puis se démaquiller, là aussi, le mélange d'odeur des différents produits...
merveilleux souvenirs.
...
ALX&Co A DIT :
Regarder ma maman se mettre un beau rouge à lèvre sang au pinceau, comme les geisha, ça me fascinait littéralement !
C'est l'une des raisons pour lesquelles j'en porte tous les jours :)
D'ailleurs c'est étonnant qu'un rouge unlimited de la magnifique gamme Shu Uemura ne fasse pas partie du lot-concours, connaissant le goût de Ludo pour cet indispensable make-up .. mais mille mercis quand même, Lisa ?
Inka A DIT :
C'est peut-être pas le premier souvenir, mais c'est un très cher...
J'étais en camp d'été, 14-15 ans, avec pleins de copines. On avait trouvé et acheté un mascara bleu dans un petit magasin du village le plus proche et il est devenu la star de nos soirées. Grace à lui, on est devenus les "filles aux cils bleus".
Fleur A DIT :
Bonjour Lisa
tout d'abord je souhaite te dire que je suis ton blog depuis peu de temps et j'en suis tombée amoureuse. Non seulement tu as des doigts de fée (j'aimerais tellement être aussi imaginative) mais en plus ton style est terriblement charmant. Mais ce que je préfère c'est ta bienveillance pour tes lectrices. Je suis pas mal de blogs et même s'il y en a beaucoup que j'adore, tu donnes l'impression d'être la plus sincère. Tu remplis mon écran de fraîcheur et de bonne humeur et me contamine. MERCI!
Enfin, pour revenir à nos moutons voici ma petite histoire avec le maquillage :
Petite je trouvais ma maman magnifique et ne comprenais pas pourquoi elle se maquillait. En la regardant faire dans la salle de bain je lui disais sans cesse qu'elle n'en avait pas besoin et j'avais l'habitude de lui répéter: "Moi je ne me maquillerais jamais!" Facile à dire pour une petite fille qui ne se regarde jamais dans un miroir.
A l'adolescence, quand l'apparence est devenue si importante, j'ai commencé à me maquiller légèrement en cachette, pensant qu'elle ne remarquerait rien. S'en apercevant ma mère m'a alors proposé de m'apprendre à ma maquiller pour me mettre en valeur. J'étais fière d'arborer un maquillage ultra naturel et d'éviter le trio gloss, khol noir et mascara coulant des autres collégiennes.
Depuis je n'ai jamais arrêté, je crois même préférer un produit de beauté à une petite robe. Et lorsque je retourne chez ma mère et que nous nous maquillons ensemble dans la salle de bain en discutant de tout et de rien, elle prend alors une petite voix et me dit "Moi maman, quand je serais grande je ne me maquillerais jamais!"

Merci pour ce concours et bonne journée à toi

Fleur
nina_flow_38@hotmail.com
Sugar Yummy A DIT :
Wahou alors ça c'est un concours de folie !
Les produits sont magnifiques, tu nous gâtes vraiment, merci beaucoup !
Parmi mes premiers souvenirs, il y a les compétitions de gymnastique où notre professeur nous maquillait légèrement : un peu de crayon, de mascara, de blush et de rouge à lèvres, on était très fière. En grandissant, je faisais exprès de mal me démaquiller pour garder quelques reliques de noir sur les yeux, j'avais l'impression d'être une princesse !

Encore merci et bon après midi,
Alice
Eloïse A DIT :
Mon premier souvenir, ce serait observer l'ombre à paupières bleu ciel sur les beaux yeux bleus de ma grand-mère lorsque j'avais 5 ans et qu'elle avait 74 ans, elle en a aujourd'hui 85 et elle est toujours aussi fraiche et dynamique.
Alexandra A DIT :
Ma première émotion make up est aussi en relation avec la façon dont ma petite maman a l'habitude de se maquiller. Je me souviens la regarder poser son rouge vraiment rouge sur ses lèvres superbement dessinées. Parfait avec ses cheveux blonds qui retombaient sur ses tempes, classe, simplement magnifique. Aujourd'hui j'ai hérité de la bouche de ma maman et possède bien une dizaine de rouges à lèvres !
Eleanor A DIT :
Hello!
D'abord un petit mot pour te dire que j'adore ton blog que je viens de decouvrir (parcourir tout l'historique d'un blog en une soirée ça ne m'arrive pas souvent!!), et je veux te remercier pour le DIY du maillot de bain : je viens de finir le mien et je n'ai que des compliments!! :)
Ensuite à propos du concours … mon premier souvenir make-up ça remonte à quand j'étais haute comme trois pomme et que ma mamie me gardais. Elle étais estheticienne et donc elle avait son cabinet chez elle et recevait des clientes toute la journée. En fait je crois que ce qui m'a le plus marqué c'est l'odeur des produits, en particulier les produits de soins. Et quand ma mère venait me chercher elle en profitait pour se faire maquiller par ma grand-mère et j'avais toujours le droit à un peu de gloss pour ne pas faire de jalouse … des sacrés moment intergénérationnels quand même!!!
D'ailleurs c'est grâce à ma mamie, qui nous donner toujour plein de produits, que j'ai aujourd'hui une aussi belle peau … on peut dire que je suis tombé dans une marmite de crème quand j'étais petite!!! Alors merci mamie!!
Em' A DIT :
Oulala mes premiers souvenirs make up sont plutôt épiques !
Ma mère ne se maquille pas, elle ne nous a jamais donné, à ma soeur et à moi, les "règles de base" d'une belle peau ou d'un maquillage réussi.
Heureusement que les magazines existent (car oui, c'était bien avant internet :P) !
Du coup, j'ai commencé par me fournir chez Yves Rocher avec un mascara transparent et un khol couleur crème !
Autant dire que ça ou rien c'était pareil !

A présent je ne maîtrise toujours pas l'art du teint parfait mais j'arrive quand même à sauver la face avec un coup de mascara et de fard à paupière xD

Mais je dis merci à tous ces blogs (dont le tien) qui partagent leurs astuces, en attendant de rencontrer LA vendeuse en cosmétique qui saurait bien m'aiguiller !

Bon, 3615 je raconte ma vie (jeracontesmacie.com en version jeune :P) s'arrête ici
Merci à toi pour ta bonne humeur et ton bouquin merveilleux (je n'ai pas pris le temps de te le dire plus tôt) !
des bisous !
Mélodie A DIT :
Mon premier souvenir beauté (en tout cas le plus marquant et surtout celui que j'ai gardé), c'est l'importance que donnait ma maman au démaquillage... et l'instant d'après lorsqu'elle sentait le lait quand elle venait me border.
SARA A DIT :
Personnellement mon premier souvenir en matière de maquillage remonte à mes 10 ans : exceptionnellement ma mère m'autorisait à mettre du verni à ongle pour aller à la plage !
Merci pour ce magnifique concours !
Perrine A DIT :
Hello Lisa,
Cette trousse ressemble beaucoup à la wih-list maquillage de toutes les filles, c'est génial de nous donner l'occasion de la gagner, merci Lisa et merci Shu !
D'ailleurs tu es déjà bien au-delà des 10000 likes, félicitations !
Ma découverte du maquillage correspond à mes premiers ballets de danse, je devais avoir 7 ans. J'ai été surtout marqué par les odeurs des produits que ma mère m'appliquait : le fond de teint, le blush... Les retrouver tous les ans ne faisait que renforcer mon plaisir, car la semaine du ballet de danse était à l'époque ma période préférée de l'année. Il y a aussi un souvenir couleur : un rose fuchsia qui se voyait à des kilomètres !
Laureline P A DIT :
Hello Lisa!
C'est un super concours que tu nous propose là!! Les produits Shu Uemura sont tellement beaux et de qualité! Merci :D

Mon premier souvenir maquillage (autre que maquillage en papillon à la kermès de l'école, de toute façon j'étais allergique à ces trucs là, et à chaque fois mon visage gonflait comme une baudruche -_____-'), date de la 4ème. C'était la première fois que je me maquillais pour aller au collège. J'avais juste mis un trait de khôl sur le tour inférieur de l'oeil, car de toute façon, je ne savais pas faire autre chose. Et là, en entrant en classe de français, la prof me regarde et me dit "ça te va très bien les yeux maquillés comme ça". Je crois que ça lui ça lui a un peu échappé, mais moi j'étais quand même toute fière :D La preuve, 10 ans après je m'en souviens encore!
Bises
Marion A DIT :
Salut !
Je n'ai jamais été intéréssée par le maquillage pendant mon enfance et encore moins pendant mon adolescence.
Plus tard, pendant mes etudes d'arts, ce sont pour les packagings, les teintes que j'ai comméncé à m'y intérésser.
Et à Noel dernier j'ai acheté un Volupte sheer candy d'Yves Saint Laurent. Grande révelation pour la marque, la couleur, la matière, ... enfin tout quoi ! :D
en tout cas merci pour ce joli concours.
Marion A DIT :
Salut !

je n'ai jamais été intéréssée par le maquillage pendant mon enfance et encore moins pendant mon adolescence. Plus tard, pendant mes etudes d'arts, ce sont pour les packagings, les teintes que j'ai comméncé à m'y intérésser.
Et à Noel dernier j'ai acheté un Volupte sheer candy d'Yves Saint Laurent. Grande révelation pour la marque, la couleur, la matière, ... enfin tout quoi ! :D
cess A DIT :
bonjour Lisa.
Merci pour ce magnifique concours!!!!
Et bravo pour ton blog, si frais et si agréable.
En ce qui me concerne, mes premiers souvenirs de maquillage me projettent bien des années en arrière, chez mon parrain et sa femme.
Ma mère ne se maquillant pas beaucoup, j'étais fascinée par tous les produits de ma "tata", et son visage toujours parfait (teint, yeux, bouche).
Je passais des heures dans leur salle de bain, à fouiner, à regarder les flacons de vernis, les rouges à lèvres, renifler ses parfums,... Et, cerise sur le gâteau, l'été pour les vacances, elle me posait du vernis sur mes petits ongles de pieds (je n'avais pas le droit chez moi...).
Alors je crois que c'est pour cela, que depuis cette époque, été comme hiver, j'ai toujours les pieds vernis !
des bisettes
Marianne A DIT :
MMMh je dirais que mon premier vrai souvenir make up (j'exclue donc la superbe peinture que j'avais réalisé dans la cage d'escalier avec le plus beau rouge de Maman dont il me reste essentiellement une adoration pour l'odeur des rouges Chanel...), ce serait la découverte avec ma meilleure amie de la monstrueuse boîte de maquillages de sa mère qui avait été une digne représentante des années 80; les mascaras jaunes, les vernis vert fluo et autres merveilles. J'en garde l'idée que le make up c'est aussi, et peut etre meme avant tout, un bon outil pour s'amuser!
anne laure A DIT :
Encore un super concours, merci ! Au passage encore bravo pour ton livre, ce n'est plus un "bravo d'avant" pour te féliciter du projet, c'est bel et bien un "bravo d'après" puisque je l'ai acheté et déjà dévoré !!
Pour le maquillage, je me rappelle juste de cette bouche très rouge que faisait ma mère et c'était le summum de la beauté pour moi (et dès que j'ai eu le droit de me maquiller - looooooooooooongtemps après - j'ai fait claquer le rouge à lèvres ;)
bonne journée lisa !
Davignon Marie A DIT :
Merci pour cette belle semaine! L'une de mes préférées sur ce blog :)

Je me souviens du début de l'adolescence, ou moi et mes copines abusions du noir sous/sur les yeux (quelle horreur) heureusement le temps nous a appris la sobriété !

Des bisous !
Arielle A DIT :
Je pense que mon premier souvenir maquillage remonte à mes 6 ans je dirais, pour ma mamie il était impensable de sortir sans s'être pomponner auparavant. Tout son rituel m'impressionner énormément! Elle finissait s
Caly A DIT :
Grâce à ton superbe livre je suis arrivée sur ton blog, et oui le chemin a été un peu inversé pour moi :)
En tout cas j'en suis ravie!

Mon premier souvenir make up il ne vient pas de maman (ou peut être simplement d'une odeur de Coco Chanel à l'heure du câlin du soir), mais surtout de mes amies et moi au collège à se cacher toutes ensemble dans les toilettes (7 ça fait beaucoup) et à s'échanger du mascara et du crayon noir comme si c'était interdit et s'en était d'autant plus amusant!

Merci pour ce super concours et toute cette vibe inspirante!
Cornflox A DIT :
Bonjour,

Merci pour ce super concours,je participe avec grand plaisir !
Mon 1er souvenir maquillage remonte à mes 6-7 ans. J'avais reçu une mallette de maquillage pour enfant à noël. Le lendemain matin j'avais utiliser du fard à paupières bleu et je m'en suis servi comme blush. Quand ma mère m'a vu avec mes deux joues toutes bleues elle était très énervée. Ducoup j'ai du frotter pour enlever le maquillage et mes joues sont devenues toutes rouges. Je pense que je m'en souviendrais toute ma vie !

Merci encore et bonne semaine :)
Caroline A DIT :
Bonjour Lisa,
Anecdote adolescente : la mère de ma meilleure amie avait un tiroir entier rempli de maquillage. Après avoir tenté un trait au crayon et du mascara, j'ai pris du dissolvant pour la démaquiller ! Elle hurlait de douleur et en elle ne pouvait s'empêcher de rire en même temps. Aujourd'hui on en rigole encore...
J'aimerais beaucoup gagner cette trousse. L'aventure shu uemura a été un crescendo de satisfactions. À commencer par la découverte de cette mousse base POREraser dans la vidéo de Mai, puis la présentation de Ludovic sur ton blog, et cette jolie vidéo. Ce maquillage tellement naturel et subtil fait rêver ! Quelle joie ce concours.!
Caroline

Question : J'habite Montréal, penses tu que ton livre serait vendu au Canada ? Un site web à me suggérer ? Merci!
Clara A DIT :
Premier souvenir make-up... comme ça je pense à la folie que j'avais en 4e pour les paillettes, j'en mettais sur les paupières et un peu sur les joues. Si bien qu'un jour ma prof d'espagnol me demande devant toute la classe pourquoi je brille autant et si je compte aller en boîte à la sortie du collège. J'en ai plus mis après ça :)
Deborah A DIT :
Un très beau cadeau ! Merci Ludo :)
Mon premier souvenir beauté... la chose qui m'a marqué c'est ma grand-mère ! Je me rappelle l'odeur de sa crème pour les ongles, la crème d'abricot de Dior, qu'elle appliquait religieusement tous les soirs ! Il y a un an j'ai eu un flash olfactif et j'ai eu envie moi aussi de m'y mettre ! Alors tous les soirs je fais ce petit rituel et je pense à elle, ça me plaît !

Bisous Lisa !
amandine A DIT :
Alors moi mon souvenir, c'est a chaque fois que je vois ma mere se maquiller, c'est plutot rigolos. A chaque fois que je la voit apres quelle ai fini de se maquiller elle a du mascara partout sur les paupières, je lui demande pourquoi elle ne l'enleve pas et elle me repond que c'est parcqu'elle n'y voit pas de près du coup elle s'en met partout, et puis au final c'est assez sympa puisqu'il s'atténue un peu et ca fait comme si elle avait mit de l'ombre a paupiere ! enfin voila a chaque fois que je le vois ca me fais marrer...
Manon v A DIT :
Bonjour , je tenais à te dire que je lis beaucoup ton blog toute les semaine en réalité :) et d'ailleurs j'arrête pas de chercher des grosses perles pour faire ton gros collier bleu :)
Pour ma part mon premier souvenir beauté c'est quand je voyais ma grand mère se mettait du rouge à lèvre rose délicatement et son parfum si fleuri... Mon amour pour le maquillage ne vient pas de ma mère ( par ce que je lui est tout appris ^^) mais de ma grand mère.
Merci pour tout ce que tu partage avec nous :) des bisous !
Mathilde A DIT :
Oh quel magnifique cadeau !
Mes premiers souvenirs make up me viennent de mes compétitions de gym, très sportive étant jeune (une autre époque) je passais beaucoup de mes week-end en déplacement pour des évènements sportif. A chaque fois il fallait que ça se voit de loin, donc nous étions toujours dans l'excès, c'était très coloré, un peu voiture volée ! Comme toute petite fille c'était le moment que je préférais être dans les vestiaires et se coiffer, se maquiller, faire comme les grandes ! Il n'y avait vraiment rien d'élégant dans le résultat et je crois que ça ma appris la sobriété, mais j'en garde réellement de très bon souvenirs.

Merci à toi pour ce concours,
Bises.
Alice A DIT :
Bonjour tout le monde, bonjour Lisa,

Dans mes premiers souvenirs de maquillage... Il y en a un que je chéri particulièrement :
Avec ma meilleure amie (20 ans d'amitié cette année, ça compte)
nous passions des heures à regarder les magasines de filles et éplucher les "crédits" maquillage des modèles. Nous avions de grands débats pour choisir ce que l'on s'offrirait avec notre argent de poche. Je me souviens particulièrement d'une palette de fards à paupières de grande marque pour laquelle nous avions économisé de longues semaines...
Fay A DIT :
Wahou, jolie trousse !
Marie-Anne A DIT :
Je me rappelle à 16 ans avoir acheté mon premier fard à paupière bleu ciel scintillant. Aaaah les années 90.
J'adorais aussi voir ma maman se mettre du ROUGE à lèvres. Elle en met toujours et ça lui va toujours aussi bien. Moi je n'ai jamais osé mettre du rouge vif ! Par contre, elle, elle a toujours du fard bleu ciel hahaha.
Amaranthe A DIT :
Merci pour ce joli concours Lisa :-)

Moi mon premier souvenir de make-up.. Je n'avais pas de maman petite fille, donc j'ai mis très longtemps à y venir, à comprendre comment on faisait, que j'avais le droit de m'aventurer dans ce monde-là..
La seule image que j'avais du maquillage c'était ma grand-mère, je la regardais devant son miroir mettre du rouge sur ses lèvres et du blush Dior sur ses joues (la boite bleu et noire est toujours dans sa salle de bain d'ailleurs), c'était beau, et ça la transformait en "une dame", du coup le make-up avait un côté sacré, très digne, très élégant.
Tu me fais replonger dans des souvenirs.. ma grand-mère ne se maquille plus maintenant, j'avais presque oublié tout ça :-)
Elise L A DIT :
Hello Lisa!

Bon, même si je sais que j'ai vraiment peu de chance, je tente le coup!
J'adore ton blog depuis le début, depuis le temps où tu nous proposais des décors de fête qui me font toujours rêver!
Bravo pour ton livre, il est super. Je l'ai offert à une amie et on est toutes dingues de lui! :)
En ce qui concerne le make-up, je suis fascinée par l'eye-liner pour deux raisons. La première, je trouve ça hyper joli, très distingué et une pointe rétro-vintage comme je les aime. Et deuxièmement, je n'arrive pas à la faire moi-même donc j'admire tous les jolis visages qui le portent fièrement! :)
Voilà, merci pour tout Lisa, continue de nous faire rêver!

Elise*
Ju_nior A DIT :
Mon premier souvenir coquette ... En seconde quand j'ai essayé de me maquiller pour la première fois... Je n'ai jamais trop réussi à me maquiller donc c'était catastrophique les yeux noirs de crayons... Rouge à lèvres qui n'allait pas du tout !
Heureusement maintenant j'ai réussi à trouver l'équilibre !

Belle semaine Lisa un grand merci
doudou A DIT :
Merci Lisa pour ce super concours tout d abord ! Je ne connais pas du tout les produits Shu mais je n'en ai lu que du bien et du beau donc je tente ma chance.
Mon premier souvenir de maquillage remonte à l'adolescence lorsque, oh folie, je me mettais un peu de gloss en roll-on parfumé et que je passais le reste de la journée à me lécher les lèvres tellement il était appétissant. Et en fin de compte, je l'utilisais plus comme un petit bonbon que comme du make up, mais bon, j'ai encore son odeur en mémoire et le plaisir que c'était de se maquiller un peu lorsqu'on est pas encore ne âge de le faire pour de vrai.

bonne journée !
Al A DIT :
Quel joli concours...et tant de lecture !

Je faisais beaucoup de danse étant petite donc mes premiers souvenirs make up se retrouvent dans les loges avant de monter sur scène...
C'était drôle, nous étions toutes déjà maquillées par nos mamans respectives mais à chaque fois, tous les ans, quand nous nous retrouvions toutes ensembles à courir, sauter crier, rire de stresse, nous nous passions un dernier coup de rouge à lèvre (très souvent d'une autre couleur que celui que Maman nous avait mis), rajouter un trait de crayon noir sous les yeux (parce que ça faisait bien ça, pensait-on) un peu plus de paillettes dans les cheveux, voire quelques mèches de mascara pour cheveux (très belle époque oui oui...)
Virginie R A DIT :
Je tente ma chance ...
Si je ferme les yeux et que je pense maquillage, me vient dans le nez l'odeur du blush Bourgeois ... cette odeur que je sentais sur les joues de ma maman (en lui faisant de gros bisous) et que je porte aujourd'hui !
stephanie A DIT :
mon premier souvenir maquillage est celui de l odeur des météorites de Guerlain que mettaient ma maman. J adorais jouer avec. Récupérer les petites billes de couleurs et me maquiller avec: rose pour les joues et bleu pour les yeux. je les utilisais comme de jolies craies, au grand désespoir de ma mère qui en retrouvait régulièrement partout dans la salle de bain.
Morgane Hg A DIT :
Trop foufou ce concours !!! Je tente ma chance si c'est pas trop tard.

Mon premier souvenir maquillage ( je m'en suis rappelée ce week end en rangeant ma vieille chambre d'ado avant de lire ton post ( dès fois je crois que je suis connectée au wi-fi dans ma tête, mais mon copain me dit que c'est pas possible ) ) était plutôt catastrophique ,ou capilairstrophique ( je sais pas trop ) : quand j'avais 11 12 ans et que je regardais Hartley coeur à vif, je voulais absolument me teindre le bas des cheveux en magenta ( je crois que j'ai voulu en bleu aussi ). Ma mère, à cause de mon jeune âge, je pense, et parce qu'elle n'osait sûrement pas me dire non, m'avait fait croire que ce n'était pas possible parce que j'avais une texture de cheveux asiatique et qu'on ne ne pouvait pas me décolorer à blanc, elle m'avait même emmené chez un coiffeur pour me le prouver !... bref, grosse émotion, je vois que l'Oréal avait la solution pour moi : du " Créa-mèche " ! Le concept : un mascara révolutionnaire à appliquer sur les cheveux, MA-GIQUE. J'en ai acheté direct trois couleurs différentes ! Et bien, en fait, c'était super vilain, ça faisait des petits paquets tout dégueu sur les cheveux ! Impossible de l'appliquer correctement, mais je le mettais quand même !
J'ai le souvenir aussi d'un vernis vert mi-mint mi-couleur twingo année 90 ( oui, je ne sais plus le quel est arrivé le premier, le vernis ou le créa-mèche ) que j'ai cherché dans toutes les grandes surfaces de la petite ville où j' habitais. Lorsque je l'ai trouvé au fin-fond du rayon vernis du 5ème super-marché que je faisais, j'étais la plus heureuse du monde !

Sinon, moi aussi je me maquille tout le temps les sourcils, depuis un long moment par contre, c'est d'ailleurs la seule chose sans laquelle je ne peux sortir parce que ils ne sont pas bien épais et que je trouve que c'est ce qui fait toute la structure du visage ( d'ailleurs merci au maquilleur Dior parce que j'hésitais à me les faire tatouer un jour ) ! Du coup comme c'est devenu ton obsession, je voulais savoir si tu n'avais pas des produits miracles à nous conseiller. J' utilise un crayon rouge baiser taupe depuis des années, mais j'ai un peu peur qu' un jour, il finisse par me trahir et me fasse tomber le peu de sourcils que j'ai !

En tout cas encore merci à toi pour tout tout tout et merci aussi à Ludo pour sa générosité et ses gestes beautés !! :)

Des bisous
Miura A DIT :
Moi mes souvenirs maquillage remontent aussi au collège, mon père était japonais mais j'ai les yeux bridés un peu moins que mes cousines japonaises et c'est pour ça qu'au collège j'ai commencé à me maquiller avec au début un crayon pour les yeux noir et au fur et à mesure avec un eyeliner noir pour réussir un trait plus fin et parfait.
L'été je mettais du bleu pour rendre le regard plus frais et estivale sauf que évidemment ça m'allait pas du tout, je regarde maintenant les photos en me posant la question de qu'est ce qui m'est passé dans la tête à ce moment pour choisir un bleu ciel sur le contour de l'oeil ! Je suis maintenant adepte des eyeliners Shu Uemura pour leur côté élégant, on a l'impression d'avoir un beau outil d'écriture avec leur encre rechargeable et ça j'adore ça me fait pense à ma grande mère et sa calligraphie !
Claire b A DIT :
Salut Lisa ! Merci pour ce concours.

LE make up cest un peu mon meilleur ennemi. Pour moi, c'est surtout un moyen de camoufler mes quelques boutons que je me trimballe depuis maintenant pfiou... Trop longtemps. Rien n'y fait, j'en ai toujours un ou deux. Donc je me maquille. Je rêverais pouvoir me lever le matin, pouvoir sortir sans rien.

Voilà ma petite histoire pas très glorieuse!

Bises et encore merci!
Jeanne A DIT :
Coucou Lisa
Pour ma part, il s'agit aussi d'un souvenir qui concerne ma maman. A chaque fois que nous sortions, elle ne manquait jamais de se mettre du rouge à lèvre en s'aidant du miroir du pare-soleil avant de descendre de la voiture. Elle n'a jamais été passionnée par le maquillage, son make se résumait à un coup de blush Bourjois et de mascara Gemey mais elle a toujours eu de très beaux rouges YSL. Peut-être est-ce de là que viens mon admiration pour un beau rouge ?
Ce concours est vraiment superbe ! Merci beaucoup pour toute la créativité que tu as réveillée chez moi. Je suis vraiment contente d'être tombée sur ton blog (grâce au beauty portrait tout doux que Mai a réalisé de toi, ton univers m'a immédiatement touché).
Des bisous !
Hélène A DIT :
Chouette tes articles! Ils amènent toujours des couleurs à mon quotidien.

Mon premier souvenir maquillage remonte à mon enfance, quand je regardais ma grand-mère se préparer pour ses sorties. Elle avait toujours le même rituel : rouge à lèvre, blush, coup de peigne et coup de laque, et pour finir, une touche de "sent-bon" comme elle disait, son éternel parfum au chèvre-feuille. J'adorais l'odeur de la laque et du chèvre-feuille mélangés. Une fois ma grand-mère sortie de la salle de bain, je revenais en douce pour respirer l'odeur tout en débouchant les rouges à lèvres...
Suzanne A DIT :
Bonjour Lisa,

Quand je pense à mon premier souvenir Make-Up, j'ai des frissons de bonne humeur:

Quand j'étais petite ma mère se mettait du rouge à lèvre rouge le matin avant d'aller travailler.
Elle m'emmenait à l'école ou chez la nourrisse et juste avant de me laisser elle me faisait toujours un gros bisou rouge sur la joue. Ce bisou je le gardé parfois toute la journée (s'en m'en rendre compte) et ce que j’adorai plus que tout dans ce baisé rouge c'était son odeur, l'odeur du rouge à lèvre, l'odeur de ma mère...

Aujourd'hui ma mère ne se rappelle plus de la marque de ce rouge à lèvre et je crois qu'il n'existe plus d'ailleurs, et cette odeur me manque.

Voilà, merci de nous faire rêver Lisa !
Vi A DIT :
Hello jolie Lisa !

Merci pour ce beau concours et pour cette semaine de folie ! Un vrai plaisir et toujours beaucoup de goût !
Ma première émotion make up c'est pour mes premiers spectacles : le droit d'utiliser ce qu'il y avait dans la trousse à maquillage (bien fournie) de ma mère. Le droit d'utiliser tout ce que je voulais (sans se maquiller à la truelle bien sûr). Comme je ne savais pas faire c'est elle qui m'a maquillé et je garde un souvenir ému du pinceau sur mes paupières qui me chatouillait gentiment, du mascara difficile à poser parce que je m'agitais dans tous les sens tellement j'étais impatiente de voir le résultat, du rouge à lèvres discret mais qui me donnait l'impression d'être une grande et d'être aussi belle que ma maman ! De la déception à la fin du spectacle car tout avait disparu ou presque et de la longue attente jusqu'au prochain spectacle...
Je me rappelle des odeurs et des couleurs qui me donnaient envie de tout porter en même temps et de maquiller même mon frère pour jouer ! Au point d'ouvrir chaque we la trousse à maquillage de ma mère pour sentir à nouveau les odeurs, toucher les matières, rêver à "quand je serai grande"... Et à m'assoir à côté de ma mère pour observer comment elle faisait tout en la questionnant sur la bonne technique, ses grimaces devant la glace et pourquoi on ne pouvait pas garder son maquillage tout le temps...
De très très jolis souvenirs que tu me fais retraverser aujourd'hui ! Alors encore merci Lisa ! Xx
Rebecca E A DIT :
On est nombreuses, mais je tente ma chance quand même :)
Cela fait 1 an que je te suis, je me régale toujours autant à te lire Lisa, merci à toi pour ton monde poétique et ta délicatesse!
Moi ce sont les yeux de ma Maman qui m'ont toujours fascinés, dès qu'elle les maquille, j'ai l'impression de les voir se réveiller et nous illuminer! :)
Bonne semaine!
El A DIT :
Salut Lisa!

Pour ma part un de mes premiers souvenirs make up se résume aux odeurs des rouges à lèvres et des poudres, j'ai toujours aimé sentir ces produit qui ont chacun une odeur unique et en meme temps l'odeur du rouge a lèvre qu'on connait toutes!
Encore maintenant il m'arrive de sentir le produit avant de l'acheter, ou bien avant de me maquiller.

Merci pour tout ce que tu m'inspire!
Anne A DIT :
Hello Lisa,

Merci pour cette semaine spécial, j'ai adoré la recette + cocktail et j'aime beaucoup le concept.

En ce qui concerne mon 1er souvenit maquillage, ce sont les rouges à lèvre de ma mère très (très) flashy année 80 qu'elle adorait.
Je me souviens m'être barbouillée régulièrement le visage avec un orange corail fluo que j'aimais beaucoup. J'essayais pourtant de m'appliquer mais je finissait par en avoir plein les dents, ce qui couplé avec mes dents du bonheur était du plus bel effet.

Je crois qu'au final ça m'a beaucoup marqué parce que j'ai toujours un énorme faible pour les rouges à lèvres une peu voyant.
Prisca A DIT :
Un rouge à lèvres mal appliqué qui fait de moi le Joker de Batman.
Du stylo feutre sur les ongles qui fait des jolies tâches sur les mains et sut tout ce qu'elles touchent.
Du mascara dans l'oeil plutôt que sur les cils.
Le premier essai ne fut pas une réussite.
Aujourd'hui, 20 ans plus tard, je m'en sors mieux même s'il m'arrive encore de rencontrer d'un peu trop près la brosse du mascara...
Toujours autant de bravos pour ton blog!
Marie-C A DIT :
Ma maman ne se maquillait presque pas, juste du rouge à lèvres, mais je ne l'ai jamais vu sortir sans en mettre! Par contre sa collection de rouges à lèvres... plein de jolis petits tubes noirs et dorés bien alignés dans la salle de bain, que des rouges à lèvres Chanel, rien de très original mais j'adorais tous les ouvrir, les regarder, les sentir et mon préféré? La teinte Waikiki rien que le nom et la couleur me mettent de bonne humeur :) Du coup quand je suis partie de la maison (et que je ne pouvais plus lui piquer^^) c'est le premier vrai achat makeup que j'ai fait, m'acheter un tube de rouge à lèvres dans la teinte Waikiki et à chaque fois que je le met je pense à ma maman et ça me fait sourire! C'est mon rouge à lèvres des beaux et des mauvais jours!

En tous cas Merci pour ton blog, lui aussi me donne le sourire c'est toujours un bonheur de te lire!

Bon lundi!
Charlie A DIT :
Bonjour Lisa !
Merci pour ce chouette concours :)
Un de mes premiers souvenirs de coquetterie, si on peut appeler ça comme ça... c'est lorsque je coloriais mes ongles avec des fluos ! Une couleur pour chaque ongle. Je n'avais pas le droit au vernis à l'époque alors je m'arrangeais comme je pouvais, comme nous toutes je pense ;)
Heureusement, depuis, j'utilise quand même des produits plus adaptés pour me maquiller ^^
Ondine A DIT :
Tout d'abord merci à toi Lisa pour tous tes articles plus beaux les uns que les autres. Même si je te suis depuis un an maintenant, je n'ai jamais vraiment osé poster un commentaire, et le soleil de ce matin m'a donné le courage de sauter le pas ! Ton blog est un vrai rayon de soleil dans mon quotidien, une bulle de douceur qui fait oublier les petits tracas et donne la pêche pour être, comme toi, toujours au top !

Quant à mon premier souvenir maquillage c'est dans la maison lyonnaise de ma grand-mère maternelle qu'il se cache... Elle s'est toujours maquillée la bouche avec le rouge à lèvres très rouge de Dior, tellement addict qu'elle en avait acheté au moins 5 exemplaires pour les dissimuler partout près des miroirs de la maison, dans ses sacs, et même dans sa voiture !

Encore merci pour tout, continue à nous faire rêver !
stef A DIT :
hello lisa
j'ai recu ton bouquin : il est magnifique!!
hate de mettre en pratique certains de ces DIY...

en ce qui concerne un souvenir beaute, je me rappelle que tres tres jeune, des 3 ans je crois, j'ai reclame a me faire percer les oreilles et ma maman me mettait du vernis a ongles, des mini vernis de petite fille trop chous, je me sentais "grande" ;-)

merci pour ce concours... et ce blog qui donne le smile!!

PS, c'est rigolo de te lire des que tu postes qqch et de te croiser ensuite dans le quartier, cette impression de te connaitre un peu de loin...
Chloé A DIT :
Ma première émotion maquillage (même si ce n'est pas vraiment du maquillage) restera pour toujours l'image que j'ai de ma mère en train de se mettre son parfum. Ma maman n'est pas très coquette et ne se maquille que peu. Mais j'aimais être là quand elle se parfumait! Une gerbe d'étoiles, de paillettes dorées et brillantes volaient vers sa peau et quelques instants après, l'odeur enivrante de son parfum : Chanel n°5
Maupérin Manon A DIT :
Moi ce sera une anecdote très récente pour un produit SHU EMURA.

Je viens d'acheter récemment une huile pour les cheveux et la ... REVELATION.

Moi qui ne supporte pas les produits qui restent collés aux cheveux toute la journée, je suis complètement devenue accro à cette huile miracle.

Le maquillage doit être juste dingue =)

Merci pour ce concours !
Whues A DIT :
La poudre a l'air vraiment géniale!
Pour ce qui est de ma première expérience en maquillage... J'étais très petite et c'était l'armoire en dessous du mirroir dans la cuisine... Ma mère y passait une demie-heure chaque matin, et je me disais qu'elle devait avoir des centaines et centaines de maquillages là-bas... je ne pouvais pas attraper ses fonds de teint, rouge à lèvres car j'étais trop petite mais j'y vouais un fanatisme particulier. Maintenant j'ai grandit, je peux tout attraper. Je pique d'ailleurs tous les maquillages de ma mère!

Bisous ;3
Rebecca* A DIT :
Mon premier souvenir make up : Antoinette, mon arrière-grand-mère.
Quand j'étais petite, chaque été avec ma famille, nous allions lui rendre visite et nous en profitions pour sortir avec elle, pour se faire une terrasse ensoleillée et jouer au domino tout l'après-midi ! La journée était simple, simple de bonheur ! Et ce qu'elle faisait toujours avant de sortir c'était de se mettre du rouge à lèvre. Juste une petite touche de couleur sur les lèvres. Depuis, j'emmène toujours avec moi un tube...
Frédérique A DIT :
Bonjour Lisa,

Merci pour cette belle semaine !!
J'ai acheté ce dont j'ai besoin pour refaire le DIY "cadre faux cil". Je sais déjà qu'il ira parfaitement dans ma salle de bain :)

Pour ce qui est du 1er souvenir make-up, et bien le mien est plutôt tardif. Ma mère ne se maquillait pas beaucoup.
En fait, c'est lors de mon 1er stage en tant qu'étudiante infirmière. J'avais 17 ans. Je m'occupais d'une patiente atteinte d'un cancer : plus de cheveux, plus de cils, plus de sourcils ... Malgré la fatigue, tous les matins elle choisissait une de ses 3 perruques, mettait des faux cils et se maquillait. TOUS LES MATINS DE SON HOSPITALISATION !!! Ca me fascinait. Je n'ai pas osé aborder avec elle le sujet de la beauté mais j'en ai discuté avec la socio-esthéticienne du service.
Elle m'a expliqué que cette femme considérait ce rituel de beauté comme une preuve ce vie, un beau Fu** à la maladie et à la mort. C'était plus en tant que guerrière qu'elle se préparait.
Depuis cette idée ne ma quitte pas. A 33 ans,je continue d'y penser le matin lorsque je me prépare. Je ne me fais pas "belle" mais "vivante".
Le rituel make-up est une ode à la vie :)

Des bises
Aniam A DIT :
Coucou Lisa !! Merci pour ce superbe concours !! <3
Mon premier souvenir make-up, je l'ai encore dans un album photo. Vers l'âge de 6-7 ans, je me prenais pour une make-up artiste et mon malheureux cobaye n'était autre que ma maman.
Elle me permettait de piocher dans son maquillage et se laissait maquiller des après-midis entiers. Du fard à paupières bleu, du rouge à lèvres rose bonbon, du mascara jusque sur les sourcils...
Après chaque "maquillage", je la prenais en photo et l'emmenait devant mon père "Elle est belle, Maman, hein?"

Quand je revois les photos avec mes parents, ils rigolent (et sont soulagés que je n'ai pas continué dans cette voie) et moi je leur suis encore plus reconnaissante de la patience qu'ils avaient avec moi :)
Virginie A DIT :
Souvenirs olfactifs : l'odeur de la crème Nivea de ma grand-mère et l'odeur de sa laque Elnett qui me rappelle aussi les vestiaires de danse. Chignon banane volumineux pour l'une, cheveux tirés à quatre épingle et chignon bas pour les autres.
Souvenirs hauts en couleurs : le fushia des lèvres de ma mère, les innombrables nuances de ses fards à paupière, de l'azur à l'émeraude (ah les années 80!).
Souvenirs empiriques : piquer le mascara Lancôme de ma soeur à 13 ans, ne plus jamais le remplacer.

Merci Lisa pour ta générosité, ta bonne humeur et ton dynamisme communicatif, c'est toujours un plaisir de te lire! Et quel bel ouvrage que Make My Party, une source d'inspiration interactive vraiment stimulante!

Bonne continuation et longue vie au petit citron!

Virginie
Anne A DIT :
Mes premiers instants maquillage... comment dire... ma mère n'étant pas du tout adepte de maquillage, moi et ma cousine avons commencé à nous maquiller avec de la craie ! Et ouais ! Nos inspirations, de jolies photos de tops superbement maquillées ! xxx
carole A DIT :
Merci Lisa car grâce à ton concours j'ai des chouettes souvenirs qui remontent... dont le plus fort et le plus chargé en émotions... :
ma grand mère maternelle, que j'aimais très très très fort, adorait me coiffer, me faire des tresses à toutes les sauces (la tresse épi n'avait pas de secret pour elle, elle était un peu un Fred..., surtout lors de ma période "indienne" vers 7 ou 8 ans. On passait des heures à fabriquer des bracelets en perles et des colliers avec son métier à tisser, elle m'avait même cousu des mini jupes en cuir trop trop belles. On faisait aussi des coiffes avec des plumes de faisans ramenés de la chasse par mon papi... Bref, le top. Un jour, je lui ai demandé pourquoi elle aimait tant me faire des tresses et des coiffures. Elle m'a pris par la main, m'a emmené dans sa chambre, à ouvert son armoire. Elle est montée sur une chaise pour trouver une grande boite ronde, genre boite à chapeaux, tout en haut, tout au fond. On s'est assises sur le lit et elle m'a demandé d'ouvrir la boite. Et là, dans cette boite, si y avait une grande tresse de magnifiques cheveux roux, très lumineux, tout doux, qui devait mesurer au moins 35 ou 40 cm.
Elle m'a raconté qu'après avoir été 2 ans en camps de travail en Allemagne, elle était rentrée très faible après plusieurs graves maladies (typhus ...). Elle a commencé à perdre ses cheveux, et a décider de tout couper. Après ça, ses cheveux ont repoussé frisés et bruns, alors qu'ils étaient raides et roux. Elle les a gardé courts tout le reste de sa vie. Elle m'a dit cet après midi là qu'il fallait toujours prendre soin de ses cheveux, et m'a montré comment couper les pointes toute seule...
Je vais aller me faire une tresse de ce pas, en pensant très fort à mon adorable mamie Yvette qui me manque tellement.
Aiecie A DIT :
La trousse Shu Uemura fait vraiment trop envie, donc j'en profite pour publier un premier commentaire sur ton blog que je visite tous les jours avec plaisir.
Mon premier souvenir make-up date de mes années collège. Je me maquillais tous les matins pendant 1/2h (et 1/2h quand tu as 14 ans et qu'après tu dois courir pour le bus, c'est long), et tous les matins, je me disputais gentiment avec ma maman qui me disait que j'en avais trop mis et que je n'avais pas l'âge.
Quelques années plus tard, ma maman m'a montré des photos de l'époque, j'ai entrepris de jeter mes fards mauves et bleus, et mes rouges à lèvres flashys. Merci Maman.
Léa A DIT :
Bonjour Lisa,
tout d'abord merci pour ta jolie plume si agréable à lire.

Un de mes premiers souvenirs maquillage me fait encore rougir aujourd'hui... J'avais un fard à paupière rose qui tirait pas mal sur le rouge mais j'avais l'impression que ça ne changeait rien lorsque j'en mettais.
Ce matin là j'avais donc mis le paquet (je devais partir quelque part en train avec ma maman) et sur le banc de la gare elle me dit tout d'un coup "écoute ma chérie là tu en a mis un peu trop quand même". J'ai senti la honte m'envahir et je crois que j'ai frotté mes paupière pour essayer de tout enlever ahahah.
Enfin ça m'a servi de leçon car je fais toujours bien attention maintenant lorsque je me maquille à ce que ça ne fasse pas trop !!!

Belle continuation et encore merci
Nounz A DIT :
Coucou jolie Lisa!

mon premier souvenir make up, c'était pour mes 14 Ans, ma première "boum" ma maman m'avait acheté pour l'occasion une palette de far à paupière. je me souviens des couleurs (rose, bleu violet et blanc) et de l'odeur comme si c'était hier, ce cadeau était un trésor pour moi à l'époque ;)

<3
Valhefar A DIT :
C'est à nous de te dire merci pour tout ce que tu nous fais partager ! Je ne me lasse pas de te lire.
Un de mes plus beaux souvenirs restera le matin de mon mariage, quand la maquilleuse s'affairait à me faire paraître fraîche comme la rosée et que moi je stressais en voyant la pluie tomber par la fenêtre... Sur le moment je n'aurais jamais cru me souvenir de ce moment avec nostalgie, et pourtant si !
Mélanie A DIT :
Mon premier souvenir de maquillage je devais avoir 5 ans. J'adorai regarder ma maman se maquiller et un jour elle a laisser traîner sa trousse de maquillage... Alors j'en ai profiter pour faire comme elle, enfin presque : j'ai mis du fard à paupière bleu sur mes joues, du fard doré et du rose sur le front, le nez et le menton, du rouge à lèvres à outrance... J'ai d'ailleurs une photo souvenir du résultat final, mais ce qui m'a marqué avant tout c'est l'odeur du maquillage, légère et poudrée, ça sentait tellement bon. Aujourd'hui je craque de tout suite sur un produit qui sent "comme maman".
Marie2701 A DIT :
Coucou Lisa!
J'ai beaucoup de souvenirs liés au maquillage. Mais la révélation ne m'est apparue que très récemment. Début mai, j'étais à Paris pour voir mon copain, et une amie américaine y était aussi (le hasard!!!). Du coup je lui ai fait visiter les trucs de touriste, y compris les centres commerciaux. Arrivées au Printemps, je me rue sur le stand de Laura Mercier ou je commence à baver sur tous les produits si beaux et bien trop chers pour mon budget d'étudiante. Puis je commence à discuter avec la vendeuse qui m'accorde que "oui c'est dommage qu'il n'y ait pas d'échantillons parce que quand une marque est chère il vaut mieux que la cliente essaie le produit avant d'acheter etc" et là elle me dit qu'il y a un stand Nars où (exceptionnellement!) on peut se faire maquiller gratuitement! Là, j'y vais, cours, vole et c'est parti je me fais maquiller. C'était un moment si agréable! La maquilleuse m'a mis tout une tripotée de produits que je n'avais jamais essayés; une crème teintée, un highlighter, un crayon à lèvres mat etc. Le résultat était nude et super classe. Et la révélation, cette crème teintée, parfaitement la couleur de ma peau (j'avais JAMAIS trouvé la teinte parfaite).
Voilà, depuis je l'ai achetée et je suis ravie!!!!

Merci pour ce concours!

Marie
Valentine A DIT :
Cela fait bien 6 mois que je te suis. Au début principalement pour tes articles modes, et plus ça va plus je m’intéresse aux autres ! Continu comme ça, tu es pétillante !
Mon premier souvenir make-up, c'est le cours que j'ai pris lors de mes 10-11 ans pour apprendre à me maquiller pour les spectacles de classique ! Un vrai moment de bonheur. Toutes en tutu, devant la grande glace de notre salle de repet'.
Pleins de poutous à toi !
Charlene A DIT :
Non mais petite beauté et super Ludo vous nous gâté grave !!
Cette semaine spéciale était géniale, vraiment, j'ai adoré la diversité des articles tout en restant toujours dans le même esprit : BRAVO !!! Clap clap clap, et tout et tout ;)
Pour ce qui est de mon first souvenir make up, c'était un peu comme le tien en regardant ma maman, mais elle s'était sa manière de s'appliquer son crayon à lèvre et le rendu toujours parfait ! Sur les autres je trouve souvent ça vulgaire, ou alors que l'on ne voit que çà, mais sur elle c'est toujours TOP normale c'est la meilleure et la plus belle ma maman hihi
Maintenant je croise fort les doigts et vous fait des bisous ?
marie A DIT :
tu nous gâte vraiment!!!!

mon souvenir make up vient de ma grand mère paternelle. Ma maman n'étant pas très maquillage et plus dans un esprit naturel je me souviens que lors de mes séjours chez mes grands parents je passais des heures devant l'armoir de la salle de bain à regarder les nombreux rouges à lévre allignés comme des boites de conserve dans un rayon de magasins. Toutes les nuances de rouges étaient ici représenté. Etant petite je ne pouvais atteindre l'armoir trop haut perché pour moi alors j'attendais le moment de la semaine où ma mamé allait dégainé l'objet sacré : le jour du seigneur, le jour de la messe et des repas de famille. J'ai toujours admiré le choix de ma mamé pour associer couleur de son rouge à lévre et de ses tenues.
@nne A DIT :
Coucou,
Tout d'abord j'admire beaucoup ce que tu fait et tous ce que tu as entrepris, tu as vraiment un talent fou!!
sinon , mon premier souvenir make up c'est lorsque j'étais petite ,je ne me maquillais pas encore mais je donnais tout de même un coup de main à ma maman qui avait le plus grand mal à ce mettre son liner ... et maintenant encore (maman je t'aime ;).
Bref maintenant j'adore , je trouve ça super féminin alors merci maman!
mille baisers
KathleenBelgique A DIT :
Waouw! Ce concours est juste dingue et hallucinant! c'est tellement gentil de mettre en jeu un tel lot! tu feras une gagnante plus qu'heureuse!
Alors moi et le maquillage c'est une grande passion, j'ai débuté vers l'âge de 14-15 ans par du mascara, un peu comme tout le monde je pense... et puis j'ai tenté de nouvelles choses, des crèmes teintées, des poudres de soleil, du fond de teint, et cela avec tous les ratés que l'on peut imaginer : trop de fond de teint mal appliqué, le visage orange parce que j'ai eu la main lourde concernant la poudre de soleil,... et puis avec le temps, on parvient à apprivoiser tous ces petits produits. Aujourd'hui j'ai 22 ans et j'aime le maquillage presque plus que les vêtements mais je l'aime surtout sur les autres, je suis sans cesse à la recherche de nouvelles youtubeuses beautés, de blogs mais je ne regarde ces vidéos ou ne lis ces blogs que pour le plaisir, je ne reproduis pas ce que je vois, je pioche juste les "trucs" que toutes ces filles nous donnent et je redécouvre le maquillage... c'est tellement chouette!

Je te remercie déjà pour ce concours, en espérant le gagner! des bisous...
Julie Suzy A DIT :
Hello Lisa,
Cette trousse semble divine !
Le soleil revenu, le tendre souvenir qui me vient à l’esprit est un souvenir de vacances en famille, dans une vielle maison en Normandie.
Tout les matins, les femmes de la 'tribu' s'enduisait le corps d'un mélange d'huile et de marc de café, et laissaient cet espèce de masque poser le temps du petit déjeuner.
A la fin de la semaine : gambettes douces, galbées et toniques, et le visage lui, était maquiller par le soleil !
Bonne semaine !
Choupi A DIT :
Première émotion make-up à 5 ans en montant sur les places pour le spectacle de l'école : j'avais eu le premier rôle de la fée électrique qui partait avec son ami le chat et le boulanger à la recherche des musiciens qui étaient perdus et sans qui la fête du village sera fichue ! J'avais une jupette dorée des ailes et antennes argentées et ma grande soeur m'avait maquillée : blush, rouge à lèvres et des paillettes partout ! Je brillais de mille feux, j'étais tellement fière de me maquiller "comme les grandes", je me sentais comme une vraie princesse !
Maintenant en regardant les photos je ressemble plus à une mini version de ABBA !
Bisettes et bonne journée
Elodie A DIT :
whouu la classe! qd je suis partie pour le Japon il y a un mois plein de copines m'ont dit "hiiiiii il faut trop que en profites pour découvrir shu uemura c'est trop bien!". Bon c'est peut-être du coin mais c'est pas donné donné, cette trousse de folie serait un super cadeau et peut-etre qu'après mon premier salaire je pourrais la compléter ;-)
Je commence à apprivoiser le maquillage petit à petit , le teint, les ongles, et puis maintenant les yeux, bientôt peut-être les lèvres..? Autant c'est chouette d'être une fille dans le milieu encore essentiellement masculin de la physique, autant il faut assumer d'être très féminine et qd on est un peu timide ça demande du temps (par contre pour les vêtements et les chaussures ça va bien, merci!). bref mon premier "choc" maquillage fut assez tardif, j'étais invitée chez une copine qui travaillait chez Chut-chut-pas-de-marque qui s'est mis en tête de me montrer que si, le rouge a lèvres pouvait m'aller et que ça ferait pas une autre personne et que si je trouvais que ça allait bien aux autres il n'y avait pas de raison que sur moi ça fasse tape-à-l'oeil... bref elle m'a immobilisée sur le canapé et fait un maquillage de star hollywoodienne, et pour la première fois je me suis sentie sexy et non pas déguisée!
Oui si je gagne je partagerai avec elle ;-)
Merci à toi et Ludovic pour toutes ces belles ondes!
Maïko A DIT :
Mmmmm, merci surtout à toi pour ton blog inspirant et qui égaye mes visites nocturnes sur internet. Chaque post est une petite friandise^^
Mon 1er souvenir make-up, je diraisbquevce ont les verns je mon papa me récupérait de son travail. Journaliste pour un magazine de deco d'un grand groupe de presse, il piochait dans le stock des objets envoyés par les différentes marques pour revues de presse; je me souviens notamment d'une série de cinq vernis Lancôme, mais aussi.... ....de 3 vernis shu uemura!!!!! C'était il y à plus de 15 ans maintenant, mais je me souviens toujours de ces flacons effilés, un vert à paillettes, un rouge et un nacré!
Merci pour ce concours et cette semaine "invité". Bises
Carocaro A DIT :
oh moi c'était la senteur des produits de ma mere, que je passais des heures à toucher dans son dos bien sûr. Maintenant quand je sens l'odeur du rouge à lèvres "chic" ça me rappelle cette petite salle de bain et mes premiers essais :)
merciiiii pour tout !
Emma A DIT :
Coucou Lisa!
Tout d'abord, merci, merci pour ce super concours!
Moi, mon premier souvenir make-up, je devais avoir six ou sept ans.
Pour mon anniversaire, ma mère m'a emmenée au supermarché, au rayon jouet, et m'a dit:
"prend-ce que tu veux."
J'étais aux anges! Après avoir fait un petit tour de terrain et fait l'inventaire de tous les jouets, je suis allée au rayon maquillage (des dames!) et dans une petite boîte noire pailletée, j'ai trouvée un tube de mascara. Je savais à peu près ce que c'était, et je l'ai choisi.
Une fois chez moi, je me suis assise devant mon miroir, et je me suis TAR-TI-NÉ de liquide noir!
Je n'était peut-être pas des plus sexy avec mes pâtés de noir qui m'arrivaient jusqu'aux joues, mais j'étais conteeeennnte!!! C'était mon premier truc de grande, rien qu'à moi!
Bref, c'était mon premier (et plus beau) souvenir make-up.
Bonne continuation, Lisa!
Marine A DIT :
Bravo pour tes 10 000 followers ! Tu le mérites :)

Je vais tenter de te raconter mon premier souvenir make-up ahah !
Pas très cool en fait.
J'étais au CP. J'avais piqué à ma grande sœur sa palette de maquillage Yves Rocher. Je l'avais emmené à l'école pour la montrer à mes copines. J'essayais de me maquiller à la récréation. Une femme de ménage m'a vu faire, elle a simplement sourit. Mais elle a dû le cafter à mon maître puisque à peine rentré dans la salle de classe, il m'a foutu la honte devant tout le monde "Marine, il parait que vous vous maquillez à la récréation, ce n'est peut être pas de votre age. Confisqué !".
Évidemment il a mis ma mère au courant en lui rendant et ma grande sœur m'a fait la tête car elle n'aimait pas que je lui pique ses affaires. Grand moment de solitude ahah !

Merci pour ce concours ?
Marie A DIT :
Mon premier souvenir make-up, c'est ma grand-mère qui était toujours impeccable avec ses ongles assortis à son rouge à lèvres... La classe à Dallas !
Camille A DIT :
Hello !
Chouette chouette merci pour ce concours !
Mon 1er souvenir make up se passe dans la salle de bain de mes grands-parents. Carrelage bleu. Lumière électrique. Je m'asseyais dans un coin et regardais ma grand mère, face à son miroir à trois glaces, se coiffer et se maquiller. Elle avait une coupe blonde platine laquée, façon Marilyn, et se mettait du crayon vert comme un liner, au dessus de ses beaux yeux bleus. Coquette ma mamie. Malheureusement, elle est partie trop tôt, mais quand on me dit aujourd'hui que je lui ressemble, je ressens beaucoup de fierté. Même si je suis loin d'être aussi glamour ! Toute une époque...
Dix mille bises
Lululo A DIT :
Bonjour Lisa, et d'abord merci pour ce concours.
En ce qui me concerne, mes premiers émois beauté remontent à mes vacances chez mes grand-parents. Ma grand-mère s'installait dans le jardin après tous les repas, son panier rempli de journaux et d'accessoires pour ses ongles. Tandis qu'elle posait son vernis au dehors, je m'installais en toute discrétion sur sa commode et fouillait dans ses tiroirs à la recherche de son poudrier. Poudrier qui avait une odeur qui me semblait si exceptionnelle que dès lors que j'en ouvre un aujourd'hui, je me retrouve immédiatement dans sa chambre, à fureter en espérant que personne ne me voit, et à me poudrer le nez en voulant rendre le tout très naturel (j'étais adepte du "nude" à l'époque tant et si bien que je mettais trois microgrammes de poudre sur mon visage pour que ce soit imperceptible !)
Fabienne A DIT :
Chère Lisa,

Pour ma part, ma première émotion liée au maquillage n'est pas associée à ma mère. Elle ne se maquillait jamais, je ne l'ai jamais vu porter de maquillage. Par contre j'étais fascinée par son grain de peau nickel malgré l'absence de fond de teint. C'est peut être pour ça que je ne suis pas très fond de teint, même si je trouve qu'un fond de teint bien appliqué sublime la peau.
Venons-en à présent à ma première émotion make up...je pense que c'est le jour où je me suis achetée mon premier blush Lancôme !! Un rose discret à porter tous les jours.
Camille A DIT :
Super ce concours !!
mon premier souvenir make up: au collège je me mettais du fard à paupières bleu dans le bus pour ne pas que ma mère le voit, oui j'étais vraiment une rebelle de la vie! Autre souvenir la première fois j'ai mis du mascara et que bien sur je ne me suis pas démaquillée et me suis réveillée tel un petit panda ;)
Depuis j'ai bien évolué je te rassure !!
Bisou Lisa
Upsilona A DIT :
Déjà MERCI beaucoup pour ton blog, une bulle d'air, de fantaisie, de créativité, de beauté, de couleurs et de paillettes ! (imagine une bulle de paillettes, c'est une jolie image non ?)
Le coffret préparé par Ludovic est vraiment magnifique... MERCI à lui !
Mon premier souvenir à propos du maquillage c'est moi à quatre ans, mon premier spectacle de danse et ma mère qui me maquille "comme une grande" avec fond de teint, mascara, fard à paupière et rouge à lèvre (maquillage de théâtre pour la scène sous les projecteurs). Comme j'étais fière ! Chaque année jusqu'à mes treize/quatorze ans (après je savais me maquiller toute seule) le même rituel se reproduisait et j'attendais ce moment avec impatience !
Mais un autre souvenir très marquant concernant le make-up est sans doute des heures passées dans la salle de bain pour essayer de dessiner un trait d'eye-liner parfait ! Et les paquets de cotons tiges que j'utilisais au début pour rectifier ce maudit trait !
Bisous Lisa et continue à nous faire rê^ver s'il-te-plait !
hanart sandrine A DIT :
le plus bo souvenir de "mamounette" est la beauté de ses gestes lorsque par économie car maman d origine tsigane dans un milieux très humble nous a appris la débrouille,son rouge à lèvres déposé sur la courbe de ses joues en guise de blush,c est un geste que j ai garder,il fait partit de mon héritage si précieux pour moi.
je t aime maman
sandrine collywoggle
Pluminette A DIT :
Woo ben tu vas en avoir de la lecture ! Je vais faire court :)

Premier souvenir make up: vers 14 ans: j'achetais beaucoup de maquillage par correspondance au Club des Créateurs de Beauté ! Mais à part sur mes ongles multicolores, je n'osais pas exprimer ma créativité en dehors de ma chambre !
J'ai vraiment commencé à utiliser mon maquillage pour sortir dehors à partir de ... 25 ans ! j'ai tout appris grâce aux blogs: eye liner, pose du mascara, lèvre, blush, fond de teint !
J'ai 30 ans et maintenant je suis incollable, même si je ne me maquille pas chaque jour: trop la flemme de me démaquiller chaque soir !

Cette trousse de toilette me fait rêver, je croise les doigts :)
Merci en tous cas !
Celce A DIT :
Mon tout premier souvenir make-up remonte à une dizaine d'années seulement, lorsque ma grande sœur avait l'âge que j'ai aujourd'hui. Toute seule à la maison, je m'étais faufilée dans sa chambre et peinturlurée avec tout ce que j'avais pu trouver sur son bureau en un minimum de temps : du gloss jusqu'au menton, du mascara partout et surtout pas sur les cils et même du blanco sur les ongles...(véridique). Non seulement, je ne ressemblais à rien et surtout pas à Hannah Montana (chacun ses modèles) mais en plus, j'ai été persuadé pendant plus de 3 semaines (NB : durée de vie du blanco) d'avoir attrapé un "concert" de l'ongle.

Mis à part cet épisode honteux de mon existence, je tiens à te remercier du fond du cœur pour tout ce que tu me donnes. Du haut de mes 17 ans, je me sens souvent toute petite et ce sont des personnes comme toi ou comme ma grande sœur qui me rappellent ce que j'admire chez les jeunes femmes ; la spontanéité, la fraîcheur, la créativité et l'humour. Tu reçois certainement des dizaines de messages comme celui-ci mais je peux t'assurer que, pour ma part, Make My Lemonade et Frida ne passent pas inaperçus !

Des bisous et un immense MERCI,
Cécile.
mélia A DIT :
Ma chère Lisa, nous aussi, nous avons aimé passer cette semaine en ta compagnie et celle de Ludovic, merci beaucoup pour ces moments partagés.
Je me souviens...les maquillages de fête que me dessinait ma maman, je ressemblais à un petit chat, ou un Pierrot une autre fois. Je me souviens de ces petits pots de couleurs blancs, rouges, noirs, où j'avais envie de tremper les doigts, et évidemment, j'en étalais partout!
Nina A DIT :
Bonjour bonjour !
Ouh mais c'est super ce concours mon dieu !J'en bave...
Mon premier souvenir beauté,c'est :
Quand j'étais petite,et que mes parents allaient au restaurant sans nous,j'étais toujours déçue de ne pas venir alors je me maquillait avec ma maman,et j'ai une photo où je suis devant le miroir,à côté de ma maman,en train d'essayer de me mettre du mascara...en pyjama !
Mon deuxième souvenir,c'est qu'un peu plus grande,à 12 ans,je trouvai mon teint fade,j'ai donc décidé de m'acheter un blush,quand j'en ai mis,tout le monde m'a prise pour un clown,alors je l'ai rangé dans mon armoire et je l'ai gardé en souvenir !
Fauché Justine A DIT :
Je devais avoir 11 ans, et, en cachette de ma maman, j'avais essayé de me maquiller : mascara, crayon noir, blush. Juste que je n'ai jamais réussi à trouver le démaquillant. Quand ma maman est rentrée, j'avais peur de me faire disputer. Au lieu de ça, elle était ravie : j'avais fait ma première "bêtise" de fille ! :)
Marie A DIT :
Coucou! Moi mon premier, et plus marquant souvenir make-up date de l'enfance. Je reverrai toujours ma maman se préparer pour aller en soirée, avec sa robe de cocktail trois-trous des années 90, motifs baroques noirs en velours dévoré et boléro assorti, elle était très élégante *_* Et je me revois parfaitement en train de l'admirer se maquiller face au miroir de la salle de bain à appliquer gracieusement ombres à paupière et mascara noir, une touche de parfum pour parfaire l'ensemble... Aaaaah, mais alors c'est sans doute pour ça que me faire des yeux de biche et me parfumer restent mes basiques ^^
Continue de nous rafraîchir de ta lemonade petit citron ;)
Cristina A DIT :
Ah, quel chouette concours, merci! Du coup, Je tente ma chance. Ma maman ne se maquillait pas, donc mon modèle tout petite, était ma grand mère, qui mettait toujours du rouge à lèvres avant de sortir. Elle avait tout perdu après la guerre et n'avait pas beaucoup de moyens, donc elle s'habillait simplement, mais toujours très digne et gracieuse. Je la revois devant le miroir de l'entrée, ajuster sa coiffure et appliquer son rouge. Avec le recul, ce geste me touche encore plus. C'était une belle leçon de style...
Coralie A DIT :
Coucou Lisa,

Merci (10 000 fois!)pour ce concours!
Alors comme beaucoup d'entre nous, notre premier souvenir maquillage c'est avec notre Maman. Et je ne déroge pas à la règle! Outre le fait que j'adorai voir ma mère se maquiller ses beaux yeux verts avec des crayons violets ou bleu, j'ai eu ma première expérience maquillage avec elle. Chez mon grand-père, pendant les vacances d'été, ma mère s'est replongée dans ses souvenirs. Et elle y a déniché sa robe de marié... A 7 ans ça fait rêver. J'ai enfilé la robe et avant d'aller me montrer à toute la famille, elle a déposé sur mes lèvres son rouge à lèvre bien rouge! J'étais fière et aux anges. Un moment complice ;)

Encore merci!

Bisous
Oh merci Lisa et Ludo pour ce concours :)
Ça me permettra (je l'espère) de découvrir la marque par ses produits make up (à la base, je ne connais que leurs très bons shampoings).

J'ai deux souvenirs make up, je ne sais plus lequel est le plus vieux donc je suis obligée de te raconter les deux ;)

- Je me rappelle un Noël avec ma mère et son mari : j'avais voulu faire un effort pour me maquiller (à 11 ans ahum ^^) et j'avais mis du fard à paupière... jaune ! Eh oui ;) Tu demanderas à Ludo ce qu'il en pense ah ah ! J'ai d'ailleurs retrouvé une photo de ce Noël récemment donc j'essaierai de te la scanner).
- Ensuite, un beau souvenir de la femme de mon père qui m'apprends à mettre de l'eyeliner. Grâce à elle, je sais en mettre mais je n'en porte presque jamais. Ça ne me va pas autant qu'à elle ou à toi :)

Voilà, je me rappelle aussi d'une fois où, après une dispute avec mes frères, ils avaient jeté tous mes produits make up Yves Rocher les salopards ;)

Bisous Lisa, maintenant je croise les doigts !
Polynn A DIT :
Oula ! Dejà 419 commentaires ! J'espere que tu auras assez de courage pour lire le mien.

Les meilleurs moments make up je les vis en ce moment, avec ma maman. Atteinte d'un cancer, et faisant de la chimiothérapie, elle perd petit à petit les couleurs naturelles de son visage. On passe donc du temps toutes les deux à se maquiller, à se faire jolie, à se pomponner avec complicité. Je lui re-décine des sourcils, l'aide avec les faux cils (cest magique ces petites choses !), sans oublier de travailler le teint.
Je pense vraiment que les moments que je vis avec elle resteront gravés toute ma vie dans ma mémoire, et rien que pour celà, çà vaut largement le coup de passer tout mon budget en make up.
Suzanne D A DIT :
Bonjour Lisa !

Alors j'ai l'impression que ce n'est rien d’exceptionnel mon premier souvenir make-up mais pour moi c'est un souvenir qui me donne des frissons de bonne humeur et de bonheur quand j'y pense :

Quand j'étais petite ma mère m'emmenait à l'école. Elle me faisait un bisous avant de partir et me laissait une trace de rouge à lèvre sur la joue que je gardais parfois toute la journée. Et ce que j'adorais dans cette trace de rouge à lèvre c'était son odeur et c'était l'odeur de ma mère.

Voilà, continue à nous faire rêver Lisa !

Suzanne
Erika A DIT :
Coucou Lisa,
Merci a toi pour ce concours,
Je te suis depuis le tout début, c'est fou le monde qu'il y a ici maintenant!
Mais tu le vaux bien !! ;)
Mon premier souvenir make up, c'est le crayon bleu que ma maman s'appliquais sous les yeux, je l'a trouvais tellement belle quand elle faisait ça! J'étais super fière qu'elle vienne me chercher à l'école !

Encore merci
et bises !

fingers crossed erika
Thy A DIT :
Alors si je reflechis a un souvenir c'est plutot une petite anecdote rigolote, j'ai les yeux marrons et ma grand mere les yeux bleus et je lai vu mettre du crayon bleu sous les yeux et je pensais que si je fesais la meme chose mes yeux deviendrai bleus aussi... j'ai toujours les yeux marrons haha.
Enfin bref merci pour le concours, j'espere tellement gagner, cette trousse me fait rever ! Xx
Juliette A DIT :
Coucou, je n'ai pas réellement de premier souvenir make-up, ma mère à part mettre de la crème et autres soins ne s'est jamais beaucoup maquillée, un peu de mascara pour sortir de temps à autre mais c'est tout. C'est grâce à elle que j'ai appris qu'avant tout make-up ce qui compte, c'est le soin qu'on apporte à sa peau, à ses lèvres et à ses yeux afin qu'ils soient beaux au naturel. Bien sur j'ai appris par moi-même ensuite toutes les bases du maquillage à l'aide notamment de blog comme le tiens que je suis avec plaisir ! Merci encore à toi !
Cette trousse fait sacrément envie en tout cas :)
Toute Petite A DIT :
Mon premier souvenir make up, pour moi aussi c'est les spectacles de danse, le chignon, le tutu, un coup de blush sur les joues, un peu de mascara sur les cils, un rouge à lèvre très clair et le trac avant d'entrer sur scène...
Clementine A DIT :
Je me souviens d'un fard à paupières rose pastel à paillettes en roll-on que ma mère m'avait offert, je m'en mettais sur les yeux, devant le miroir de la salle de bain, mais à chaque fois je sortais de là avec des paillettes partout sur les joues !
Depuis, j'adore me maquiller les yeux ( les joues aussi, mais sans paillettes ;) )
Merci pour ce concours Lisa ! ? ? ?
elodie A DIT :
waouuuuuuh ! je suis passée ce matin il y avait 20 commentaires... je n'ai pas eu le temps d'écrire... je me suis, j'écrirai ce soir une fois les enfants couchés et là 419 commentaires !!!!!!
ma première émotion maquillage fut tardive, j'ai commencé à me maquiller vraiment, en y prenant du plaisir à l'âge de 25 ans, car durant mon enfance j'ai vu ma maman se maquiller religieusement chaque matin, elle ne pouvait sortir sans maquillage et à chaque fois j'avais l'impression qu'elle se transformait, qu'elle était quelqu'un d'autre et je crois que ça m'a bloqué... mais aujourd'hui j'apprécie ce moment, ce moment où je prends soin de moi, le calme avnt la tempête ;)
Merci Lisa et Ludovic pour cette merveilleuse semaine pleine de surprises !
C'est un réel plaisir de suivre ton blog et de voir à quel point tu te renouvelles pour le plaisir de tes lecteurs !!!!
osman delphine A DIT :
bonsoir je tente ma chance
mon premier souvenir make up remonte loin à mon enfance et oui j'avais piqué les talons le collier et surtout ce jolie tube de rouge à lèvre bien rouge j'étais toujours en admiration devant ma maman et sa jolie bouche cerise
bon faut dire que je me suis sacrément fait grondé mais ça valait le coup lol
merci beaucoup pour ce super concours
:D
Sarah A DIT :
Mon premier souvenir fort de maquillage c'est au théâtre. Je n'aimais pas grand chose de mon visage à cette époque et ne savait pas vraiment me maquiller. Quand la maquilleuse m'a dit qu'elle allait me transformer en poupée de porcelaine pour le show, je n'y croyais pas vraiment. Le résultat a été soufflant. Je me rappelle encore la poudre blanche très légère qu'elle a utilisé, son souffle sur ma peau pour éviter les excédents et puis comment elle a pu effacer mes lèvres pulpeuses pour dessiner de toutes petites lèvres roses pâles. Ca m'a tout de suite mise dans le personnage.
Jenny A DIT :
Week-end créatif grâce à toi, make my party fait partie de ma bibliothèque. Souvenir make up, premier maquillage pour ma première vraie sortie entre copines, j'avais subtiliser le maquillage de ma maman, bien sur elle s'en ait rendue compte. Merci a toi pour ces nombreux concours.
Camille N. A DIT :
J'adore te lire, encore et encore!! C'est tellement bien de voir autant de créativité! Continue de nous faire rêver!

Sinon, mon premier souvenir make-up c'était lors d'une fête foraine, quand j'étais encore toute petite, j'avais gagné une trousse à maquillage (donc pour enfant). J'avais passé la soirée à me maquiller n'importe comment. Du rouge à lèvre de partout, les paupières multicolores. Heureusement que maintenant je maîtrise l'art de eye-liner, du mascara et de l'ombre à paupière.

Des bisous à toi Lisa!!
GOLDENBAZAR A DIT :
Mon premier souvenir make-up ?
Ca à plutôt mal commencé pour moi. Et oui, haute comme trois pommes, j'étais déjà fascinée comme toutes les petites filles par le maquillage de ma mère.
A cette époque, je faisais encore la sieste. Ma petite maman, me couche, redescend, et hop je m'endors. Jusque là tout va bien. Sauf que... Quand elle est remontée, elle m'a retrouvé en culotte, avec mes bottes en caoutchouc (allez savoir...), en train de dessiner sur le mur avec son rouge à lèvres Chanel bien rouge !
Bon, là, c'est elle est qui a vu rouge...

Bisous caniculaires du dimanche à Paris.
Ma mère travaillait toujours le samedi matin. Je passais donc la matinée avec mon père à fabriquer des petites figurines en bois grâce à la boîte à outils que le Père Noël m'avait apportée. Et j'adorais alors échapper à l'attention de mon père pour aller me maquiller (comme une voiture volée) en cachette avec le maquillage de ma mère.
cg0908 A DIT :
Mon premier grand souvenir c'est le jour où la fille d'amis de mes parents que je trouvais si belle et cool que j'avais appelé ma barbie préférée comme elle m'a maquillée. Je devais avoir 5 ans, elle 12 ou 13 (une grande!!) et elle m'a mis de l'eye liner noir, autour et à l'intérieur de l'oeil, comme cléopâtre.je me souviens encore du liquide froid et ensuite de ma fierté en descendant retrouver les adultes, je comprenais pour le première fois qu'on pouvait être la même en plus assurée, en mieux, avec un simple petit trait noir. Félicitations encore pour ton blog, il est parfait .
lou A DIT :
Wahou merci pour ce concours !
Mon premier souvenir make up ... Il est lié à ma maman. Je la revois avec son rouge à lèvre. Je l'ai toujours vu le mettre mais je suis bien incapable de le faire alors que j'ai 22 ans. Mais je me souviens aussi de son parfum, Shalimar de Guerlain, je pourais le reconnaître parmi toutes les odeurs du monde.
Merci pour ton blog et ta bonne humeur :)
Juliette A DIT :
Hello Lisa,

Je crois que je préfère encore les concours où tu fais gagner des DIY fait de tes blanches mains, c'est plus perso. Mais je participe quand même car je n'ai jamais gagné tes petites merveilles !
Mes premiers souvenirs make-up sont lié à ma grand-mère qui avait dans ces tiroirs de jolies boites avec un double C ou les fameuses initiales YSL. J'ouvrais ces rouges et ces fards comme des trésors fantastiques et j'en garde un souvenir ému.
Point de Shu Uemura chez mamie, mais peut-être bientôt chez moi ;)
Marion A DIT :
ma première expérience make-up c'était avec les kits maquillages princesse des magasins de jouets. De "magnifiques" fards à paupières et rouge à lèvres roses appliqués à l'aveugle sur ma petite frimousse de 6 ans c'était pas fameux! ;) Ouf on s'améliore avec le temps question maquillage!
Merci pour ce très beau blog et l'inspiration que tu donnes aux petites créatives un peu flemmardes comme moi ces temps-ci!
La fille en rose A DIT :
Chère Lisa,

En fait je n'ai que 13 ans et demi (on va dire 14), donc je n'ai pas vraiment de souvenir d'enfance lié au maquillage-puisque je suis en core une enfant, enfin une ado.
Dans ma famille, personne ne se maquille vraiment... Ma mère possède très exactement 3 cosmétiques en tout et pour tout : un fond de teint orange, un mascara tout désséché et un crayon noir... Donc pas de quoi faire rêver. J'ai tout de même essayé son mascara quelques fois, en cachette, avant de me doucher. Et à mon premier spectacle de dans on m'a maquillée comme une Barbie, totalement horrible, mais, à l'époque, je trouvais ça sublime.
Et très récemment je me suis achetée mes premiers produits de maquillage...juste un mascara, un fard à paupières doré et un eye liner noir. C'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.
Comme toutes les filles qui laissent un commanentaire sous cet article, je rêverais de gagner cette trousse de maquillage. Ce serait ma première trousse de maquillage et j'en prendrais un soin fou!

Merci pour tout!
Love <3
Cilou A DIT :
Bonjour Lisa,

Waouh que de commentaires je crois bien que je suis le 420éme peux être mon chiffre fétiche ?
Pour commencer merci de faire ce blog et de partager ta créativité.
Mon premier souvenir make up était dans la salle de bain de ma grand mère où j'allais farfouiller secrètement selon moi dans les tiroirs magiques débordants de tubes et boites qui pour moi à l'époque étaient un peu l'équivalent de mes crayons de couleur. C'est alors que j'ai saisi un tube de rouge à lèvre, j'ai commencé à dessiné les contours de ma bouche sur le miroir dans lequel je me reflétai. Un instant avec moi même où j'ai imaginé la femme que j'aimerai être quand je serai grande. Merci de m'avoir lu Lisa et caresse à Frida.
Amélie A DIT :
Coucou Lisa :)
Je pense que ma première émotion make up, c'est lorsque petite, je suis allée au théâtre voir un spectacle japonais et que les acteurs se préparaient et donc se maquillaient devant les spectateurs dans le hall du théâtre avant le spectacle. Ces visages blanc avec ses traits noirs parfaits aux yeux et ses bouches rouges m'ont totalement fascinés et me fascinent encore aujourd'hui. C'était complètement magique et magnifique! Je pense d'ailleurs que mon amour de l'eye liner et du rouge à lèvre vient de là. ^^
Je poste rarement de commentaire sur ton site, mais je voudrais te remercier pour tout ton travail! C'est toujours un énorme plaisir de te lire et de découvrir les surprise que tu nous prépares à chaque article! Tu m'as donné, et tu me donnes, envie de faire encore plus de choses de mes dix doigts, et c'est vraiment génial!
Gros gros bisous petit chat! ?
Juliette A DIT :
Bonjour ! Merci encore de nous gâter, tu es bien trop gentille et, je le dis encore, ton succès et l'avalanche d'amour sont mérités !

Le make up et moi on aime la discrétion mais aussi révéler subtilement le meilleur de mon visage. Quand j'étais plus jeune j'étais fasciné par la constitution d'une trousse de maquillage : c'était foutrement joli ces couleurs et ces textures, j'avais hâte d'en posséder une. Lors de mes premiers galas de gym dans les années 90 (ça sonne loin, mais je n'ai que 20 ans...) le mascara et le fard à paupière que me mettait ma maman faisaient ma fierté et renforçaient mon assurance. Bref, c'était trop chouette, et j'aime bien partager de petites histoires avec toi :)

A bientôt et merci pour tout !
Miranda A DIT :
Lisa: j'adore votre blog, je trouve cela non seulement source d'inspiration, mais incroyablement humain, j'entends par là que vous nous montrez bien sûr, la créativité et l'imagination que vous possédez et de transformer votre environnement avec une sensibilité que seul un petit nombre sont capables d'avoir mais tout le monde peut effectivement se connecter avec elle. Et je vous remercie de m'inspirer chaque fois que je lis vos messages. Vous êtes une belle personne. (: Sorry about my bad french.
Edwige A DIT :
Mon pire souvenir maquillage c'est le jour où on a piqué le maquillage de la mère d'une copine J'ai cru faire la maligne en me mettant de l'anti-cerne sur les lèvres le prenant pour un gloss nude ... l'horreur intersiderale !!
Biz et merci pour le concours
Mlle Ciseaux A DIT :
Bonsoir Lisa- Lemonade!

Mon premier souvenir make-up c'est quand j'ai 6 ans. Je suis à l'école... et le soir, ma mère m'a récupérée avec du bleu sur les yeux, du rouge sur les lèvres et du rose sur les joues... tout ça AU FEUTRE!...c'est resté pendant deux longs jours!
ce concours...c'est juste fou!
Merci!
Pauline A DIT :
Tes articles sont fabuleux un grand merci à toi ! Un souvenir make-up ? Le rouge à lèvre de ma mère, quant j'étais enfant j'adorais l'odeur. A un tel point que je mangeais ses rouges à lèvres (pas mangé, mangé mais je dirais bien mordillés ou du moins inutilisable). Ça m'a passé, heureusement. Mais à mon premier rouge à lèvre, j'ai retrouvé cette odeur qui me faisait penser à ma mère. xx xx
Camillou A DIT :
Coucou!
Mon premier souvenir make-up je le dois à ma Constance! ( <3) Dans ma famille, pas de maquillage, chez moi c'est NATURE!
Mais tous le étés avec ma soeur et mes parents ont part rejoindre des amis. Sur les sept enfants de la famille, deux filles: Constance et Lucille. Constance a deux ans de plus que moi et du haut de mes 13 ans je la regarde émerveillée se maquiller accompagnée des deux petites assises sur le rebord de la baignoire. Pleine de conseils chopés dans les magazines, c'est elle qui m'a appris les bases: "On fait soit les yeux soit la bouche", on sourit pour mettre du blush!" Et nous trois de faire des "ho" et des "ha" d'émerveillement: ce qu'elle peut être cool notre Constance!
Et là, bonheur suprême: "bon les filles, ça vous dit une séance maquillage?" Une après midi inoubliable, maquillées comme des peintures volées (parce que pour une fois qu'on à le droit!;) ), puis on pioche dans ses fringues de grande, et puis séance photos!
Soudain la porte qui claque, les parents sont là, on démaquille en vitesse, on cours en pouffant de rire dans la chambre....
J'adore cette histoire qui symbolise bien nos dix ans d'amitié, de secrets de filles et de fous rires estivales. Et quand une tante lointaine veux s'attribuer nos connaissances de maquillage, ma soeur et moi on se sourit pleines de nostalgie...
Bref, merci à ma belle et douce Constance qui nous a souvent laissé jouer avec son matériel et qui un jour nous a offert un fard à paupière, st graal toujours conservé avec émotion dans un tiroir désormais bien remplis!

J'adore ton blog plein de bonne humeur il me fait sourire en attendant l'été et nos retrouvailles. Merci :)
jojo l'indien A DIT :
Oh oui les sourcils, hâte de te lire sur ce sujet ! Et cet assortiment Shu Uemura fait vraiment rêver !!! Je crois que mon premier souvenir "beauté" remonte à l'enfance, mon grand-père était parfumeur et la cave était remplie de grandes caisses débordant d'échantillons de parfums et de miniatures... L'ambiance était vraiment étrange, sombre et avec toutes ces odeurs mélangées à celle des vieux bibelots et de l'essence... j'avais à chaque fois l'impression de redécouvrir un trésor !
Des bises et merci pour ton blog !
Noria A DIT :
Salut Lisa,

Mon 1er souvenir make-up... C'est les rouges à lèvres de ma maman. Je m'explique : ma maman est et a toujours été très coquette. Je précise que c'est une belle brune à la peau matte que l'on prenait souvent pour une balinaise alors qu'elle est algérienne... Bref, revenons à nos moutons où plus précisément à ses rouges à lèvres. Eh bien, mon truc à moi, quand j'étais petite, c'était de les manger. Ouais je sais, tu te dis beurk et moi aussi aujourd'hui à 31 ans je dirais la même chose, sauf qu'à l'époque ça me rendait littéralement dingo. L'odeur, les couleurs (j'avais une préférence pour les rouges grenats, faut pas chercher à comprendre, hein !) et ce goût dont des années plus tard je me rappelle encore. Je me suis fais gronder plus d'une fois, mais je recommençais à chaque fois, dingo la branleuse..
Mon 2ème, c'est le jour où elle m'a appris à me mettre de l'eye liner... Magique !

Voilà belle Lisa et merci pour ce magnifique blog et pour ta key lime pie, testée et approuvée par tous mes proches. Plein de bisous et une caresse à Frida le chat.
Fanny A DIT :
Waw, quel concours tu nous gâtes !!! Alors pour ma petite histoire avec le maquillage, il faut dire que je n'ai pas un don inné pour me maquiller ! J'ai du travailler dure et m'entrainer avec mes copines. Le coup de foudre pour le maquillage ça commence tôt mais il n'est pas forcément réciproque, il faut apprendre à le séduire et l'apprivoiser !!! J'espère avoir réussi ;-).
Bisous bisous
Sabi A DIT :
Coucou Lisa,
Tout d'abord merci pour ce concours, les produits ont l'air géniaux!
Personnellement mon premier souvenir make up/maquillage remonte à mes 6/7 ans quand pendant les vacances avec ma soeur nous essayions les vernis (surtout les rouge pour faire semblant de saigner ahah)et rouges à lèvre de notre mère! Bon en général il y en avait plus sur les mains, les vêtements ou la table mais c'est ça qui était marrant! Bisous :)
Harmonie A DIT :
J'ai juste envie de dire que là c'est juste un concours de ouf de la mort qui tue tout, donc avant de blablater je te remercie toi et Ludovic parce là c'est vraiment du high level !

En ce qui concerne mon premier souvenir make-up, il n'est pas si vieux que ça car ma moman ne se maquille pas ( je n'ai donc pas eu la chance de piquer son maquillage petite snif snif...) mais je me suis bien rattrapée depuis ... ;)
Donc mon premier souvenir c'était mon premier achat make-up à 17ans, un mascara chez sepho., qui malgré le fait qu'il soit totalement mort, trône toujours dans ma salle de bain, comme une relique signe de mon désormais amour pour le maquillage.

Voilou,

Merci encore,

Des bisous,

Harmonie
Mathilde D. A DIT :
Coucou Lisa,
Ça c'est du concours !!!
Mon premier souvenir make up... J'ai une maman très naturelle qui ne se maquille pratiquement pas... Mais elle a toujours utilisé de la Terracota de Guerlain. Je devais avoir 10 ans et j'ai eu envie d'essayer, en cachette... Comment dire, je ressemblais à une peinture !!
Merci Lisa d'avoir crée ce blog, de nous donner toutes ces envies de bricoler, faire, défaire, refaire. C'est un pure délice de te lire. Des bisous
Shadya A DIT :
Alalaa.. Ma toute première émotion make up est sans doute quand j'étais petite et que j'allais chez ma grand maman. Elle avait l'habitude de se faire les ongles en rouge pétant, toujours impeccable! Un jour je le lui ai pris pour me faire les ongles, une veritable catastrophe! Et depuis, je suis accro au vernis à ongles et à toute ces couleurs magnifiques, enfin, surtout le rouge.. Allez savoir pourquoi! ^^
Merci pour ce beau concours.
Becs.
Roxane A DIT :
J'ai adoré cette semaine "guest", merci merci merci ! (Nous aussi on a le droit de te dire merci hein !!)
Mon souvenir make-up : lorsque j'étais petite et que je faisais la moue, ou que je boudais, ma maman me mettait du rouge à lèvre à me disait: "Tu n'as plus le droit de faire cette tête maintenant que tu es la plus belle " =)
Ma petite maman d'amour <3
bubble A DIT :
bonjour
moi c'était à l'école primaire quand je piquais le rouge à lèvre carmin de ma mère pour me maquiller, elle n'utilise que cela, pas de crayon ni fard à paupières
du coup je craque souvent sur des rouges ou des baumes ou des gloss
merci beaucoup pour ce sublime concours
Stéphanie A DIT :
Bonjour Lisa,

Tout d'abord merci pour ce blog riche et captivant. un vrai bonheur de mettre son nez là dedans !

Ensuite, mon premier souvenir "make up", est évidemment ma maman. J'ai toujours été une grande pipelette, mais le seul moment où je n'osais dire un mot, c'est quand je la regardais se maquiller. J'étais à l'entrée de la salle de bain à l'admirer. Toutes ces étapes qui la rendait encore plus belle qu'elle ne l'était déjà. J'étais impressionnée.
Et quand elle se vernissait les ongles... d'un beau rouge. Elle avait des mains magnifiques.

Et une mise en beauté est toujours finalisée par une touche de parfum. C'était "Magie Noire" de Lancôme. Parfois, je lui piquais son foulard parfumé pour m'endormir.

Je suis particulièrement "touchée" quand je me fais les yeux de biche, car elle adorait que je me maquille comme cela. : "Tu as des yeux magnifiques ma puce".

Des moments qui me manquent. C'est la vie !

Bises
Stphanie (et merci encore pour ton blog)
O2 A DIT :
Coucou! Merci pour ce concours, je participe volontiers! Mon premier souvenir make-up remonte il y a environ 8 ans, quand je piquais le gloss nude de ma maman pour aller à ma première "boum" :)! J'étais très fière de moi mais je pense que c'était un véritable désastre après-coup ^^!
Bisous!
http://lepetitmondedo2.wordpress.com
Aude :)
cooking claea A DIT :
Ma chère Lisa!
Merci pour ta bonne humeur perpétuelle!
Mon premier souvenir make up a été la première fois ou ma mère m'a prêté son fameux rouge a lèvre Chanel pour me déguiser!
Chloé_M A DIT :
Bonsoir Lisa,
Tout d'abord je me permet de t'écrire ces quelques mots pour te féliciter pour ta réussite amplement méritée. J'ai eu un véritable coup de coeur pour ta personne et ce que tu fais. Tu es une personne remarquablement douée et j'espère que tu vas encore nous apporter mille et une choses <3
Je rêve d'ailleurs de te prendre en photo haha !
Merci pour ce concours, tu nous rapproches auprés d'une marque que j'affectionne beaucoup, les faux cils shu uemera me font rêver depuis si longtemps !
Mon premier souvenir lié au maquillage est lié aux été que je passais chez ma grand mère maternelle, mamé, quand elle me faisait les ongles sur les mains pour faire "comme les grandes". A chaque fois elle me rouspétait dessus car je me les rongeais, mais je me doute qu'au fond ça lui faisait vraiment plaisir. Cet été, c'est le premier sans elle, je vais donc devoir mettre du vernis sur les ongles de la main seule et j'avoue que cela ne va pas être évident sur mes bouts d'ongles rongés.
Merci encore pour tout, de nous partager ton univers encore et toujours. Des bisous <3
Celm A DIT :
Salut ma limonade,
Je crois qu'un de mes plus fort souvenir c'est lorsque j'ai enfin osé mettre un petite touche de rose sur mes lèvres et que je me suis sentie devenir tout à coup irrésistible ;)
C'était la petite touche de vie qui me manquait :)
Bises
Celine
chou071 A DIT :
Coucou! Merci pour ce concours!
Mes premiers souvenirs make up remonte à mon enfance ou je me maquillais en Cléopâtre dans la salle de bain en piquant le maquillage de ma maman!
bisous
Florence A DIT :
Coucou!

La toute première fois qu'on me maquillait... Ca devait être lors d'un voyage au Vietnam lorsque j'avais 12 ans. Mes cousines avaient organisé un petit shopping photo chez le photographe du village (ou petite ville cela dépends de ce qu'on appelle village ^^).
On se préparait dans la chambre de ma cousine, vêtements, coiffures... Puis vient le maquillage? C'était la première fois qu'on me maquillait. J'étais un peu stressée. J'étais un peu garçon manqué. Petite fille innocente qui voulait préserver son visage naturel sans maquillage.
Blush, poudre compact, eye liner, mascara...
A cet âge j'avais peur du mascara. Car je trouvais que ça ressemblait à un objet de torture. Ca fait mal quand on se le met dans l'oeil. xD
Ce fut la première fois que le maquillage me plaisait. Mais je restais gamine alors je me maquillais pas jusqu'à mes 14 - 15 ans.
Depuis mes 14 15 ans, je ne peux pas me passer de mascara lorsque je sors. ^^
LoTTa A DIT :
choueTTe:)

...chez ma tanTe, encore touTes peTiteS on se déguisaiT souVent en madame, princeSse, maRiée et Mamie.


eLLe avait une grande armoire magique avec plein de robes et accessoires, et des bijoux bien kitch. après elle


nous montrait tout son maquillage. et on pouvait essayer tout ce qu'on voulait. et elle nous faisait des


coiffures trop jolies. c'était merveilleux...
Clara A DIT :
Mon premier souvenir make-up est avec ma tante qui travaillait dans les labos d'Yves saint Laurent quand j'étais petite et à LVMH ces dernières années. Je passais une semaine chez elle quand on passée des heures à lire Mes amis, mes amours de Marc Levy et à se chouchouter. Je me rappelle qu'elle avait installé une grande table où il y avait tous ses anciens vernis. On a réfléchit aux doses, aux couleurs et on a mélangé !! on a donc "crée" la couleur framboise violette et framboise électrique. Vernis que j'ai conservé. Ne s'arrêtant pas là, on a aussi fait un gâteau sans suivre de recette, juste notre instinct. Cette journée n'a pas que signifier mon premier souvenir de make-up mais c'est de là que me vient mon pour pour les vernis.
Maintenant j'ai une jolie collection de plus de vingt vernis, approximativement
Bonne journée/soirée !
Clara

PS: Grâce à Make my party, c'est moi qui organises Noël 2013 donc milles merci pour toute l'inspiration.
Chloé A DIT :
Je me souviens de ces rouges à lèvres de toutes les couleurs, bleu, vert, jaune, rouge, orange... qui devenait finalement à peine rose sur les lèvres. J'avais trouvé ça dans une vieille corbeille dans les affaires de ma mère, et je m'en tartinais le visage tout l'après midi avec ma cousine. L'odeur de la terracotta de Guerlain aussi. J'adore l'odeur de la terracotta.

Merci!
DORMOY A DIT :
Pour Noël ma tante nous avait acheté à moi et à ma soeur un petit tube de crème/gel pailleté pour le corps. j'avais 6 ans à l'époque et tu ne peux pas imaginer comme j'étais heureuse d'avoir mon premier maquillage de grande ! D'ailleurs je me souviens encore de son odeur ... une tuerie ahaha ! bonne continuation sur le chemin de la mignonattitude (oui oui ça existe) ?
Lucie A DIT :
Mon premier souvenir make up c'est à l'age où l'on fait encore la sieste donc ça remonte...
Au lieu de faire la sieste j'avais été essayer le beau maquillage de maman. J'essaie donc mascara, crayon, poudre et vient le moment du rouge à lèvre... un certain rouge à lèvre m'intrigue, au lieu d'être rouge rose ou orange il était vert, j'ai donc voulu en mettre et résultat, mes lèvres étaient rouges une fois appliqué.
Je me démaquille comme je peux sauf que le rouge à lèvre par je ne sais quel procédé chimique magique ne s'enlevait pas, j'ai du aller voir ma mamie qui habitait à coté pour m'aider à tout enlever et retourner à ma sieste...
Ce fut ni vu ni connu :)
Ségo A DIT :
Merci Lisa pour cette semaine invité spécial et pour ce concours ! Ma première émotion make up elle est venue très tard, il y a 2-3 ans (j'en ai 32). C'était la première fois que je mettais un rouge à lèvres rouge ! C'était pour une soirée déguisée, c'est ce qui m'a permis d'oser et je me suis rendu compte que j'aimais beaucoup ! Je suis encore un peu une timide du make up mais depuis ce jour j'ose enfin mettre du rouge rouge sur mes lèvres de temps en temps... J'avoue que le blog de Timai m'inspire beaucoup aussi. Voilà !
Clara A DIT :
Ma grand-mère paternelle était une sublime rousse à la peau d'ivoire pleine de petite taches de rousseur que j'adorais. Elle était très soucieuse de la protection de sa peau et de ses cheveux. Mais ce qui m'a le plus marquée je crois, c'est la façon qu'elle avait de mettre du rouge à lèvres, qu'elle choisissait toujours orangé. Moi, je me glissais derrière elle dans la salle de bain après sa toilette et je respirais son parfum - Féminité du Bois de Shiseido, aujourd'hui chez Lutens - et ses bâtons de rouge. Elle portait d'ailleurs du maquillage japonais exclusivement, probablement parce que ça correspondait bien à la beauté des femmes à la peau pâle, dont des rouges Shu Uemura. Aujourd'hui encore, sentir un bâton de rouge me replonge en enfance, quand j'observais cachée derrière la porte mes grands-mères s'appliquer consciencieusement du rouge à lèvres. J'allais ensuite méthodiquement sniffer les tubes (pas de colle cette fois) un par un pour comparer leurs fragrances, et leur odeur me fait toujours l'effet d'une addiction; je pourrais respirer des bâtons de rouge pendant des heures, imaginant ma grand-mère, si élégante, ourler sa jolie bouche un peu ridée. Aujourd'hui, elle est atteinte d'une grave maladie mais, peut-être pour avoir le sentiment de lui ressembler, je me suis mise à porter du rouge à lèvres.

Merci Lisa pour ton blog plein d'inspiration, de mignonitude et d'amour. Tu donnes envie d'avancer et de faire pareil! Ton blog est un petit bol d'air frais quand ça va pas trop, et ton livre une pure réussite que j'ai hâte de faire partager :)

Clara
Elena A DIT :
Coucou Lisa! Merciiii pour ce super concours, qui clôt la semaine en beauté! ?
Moi j'ai 16 ans, et j'ai plein de souvenirs de moi enfant enfermée dans la salle de bain, essayant les fards bleus et rouges à lèvres de ma mère, puis me démaquillant en 4ème vitesse... Maintenant que je peut me maquiller, je pique toujours les produits de ma mère, mais je ne me cache plus ;)
Voilà, des bisouuus partouuuut!! ?
charlottev03 A DIT :
mon 1er souvenir:l odeur du rouge chanel de ma grand mere et le maquillage qu elle me donnait pour jouer quand j avais 4 ans.
merci pour le concours
bises charlotte
Gaya A DIT :
Quel Concours de Folie ! Quel Marque MAGNIFIQUE et Ludovic quelle technique ! merci à vous.
Mon premier souvenir Maquillage c'était une Grande ! Géante ! et Immense palette de phare à paupière qui trainait dans la salle de bain...lorsque que j'était tout petite. Une palette avec des millions de couleurs qui dégageait une odeur dont j'ai gardé un souvenir fou. Pour tout te dire je sens chaque produit de maquillage que j'achète :) J'adore mettre mon nez dedans. C'est donc un fort moment visuel et une délicate odeur qui reste en moi.
Merci pour ton livre et ces derniers post qui font du bien ! Ces couleurs et tout ce partage !!!!
Je te dis MERCI pour ta Générosité :).

Bon dimanche
Gayané A DIT :
Alala encore quelques jours avant d'avoir les résultats. L'exsitation me guète, normale non ? Cette marque est tellement géniale mais trop chers pour mon porte monnaie : je le redis concours de rêve quand même. Merci Lisa ! Et merci de nous partager tes expériences pro. Bravo pour ton imaginationset tes créations : j'adore !!!
Des bisoux
popy A DIT :
Coucou'
Alors mon premier souvenir make-up n'est pas comme beaucoup avec ma maman mais avec ma sœur. Je me souviens qu'on se fermait dans sa chambre pour faire les stars ;). Elle ma maquillait et ma coiffait puis je la maquillais et je la coiffais c'était notre petit moments à nous. La toute première fois elle m'avait maquillait et coiffait comme mulan en princesse.
Des bisous
Maryse A DIT :
Mon tout premier souvenir make up...?
Je devais avoir environ 6 ans et ma cousine du même âge avait décidé de fouiller la salle de bain de ses parents. On était tombé sur une Maxi-Trousse remplit de toute sorte de maquillage. Alors bien-sûr on a voulu essayer. Mais pas question de laisser un seul produit de côté... Oui,oui, on avait TOUT mit sur notre visage. Je ne t'explique même pas le résultat, ni les crises de rires cette journée là...


Lisa, j'adore tout ce que tu fais. Merci encore et encore! <3
Victoria A DIT :
Je ne sais pas pourquoi, mais mon premier souvenir Make Up reste une expérience "artistique". Toute petite, vers quatre ans, j'ai pris tous les rouges à lèvre de ma mère et j'ai ainsi réalisé une grande fresque sur la glace de la salle de bain.. Bien sûr ma maman n'a pas du tout apprécié....
Laetitia A DIT :
Tout d'abord, merci à toi Lisa !!! Pour ta bonne humeur, qui fait la mienne à chaque fois que je te lis. Pour partager avec nous tes belles rencontres et tes projets fascinants. Tu es un vrai rayon de soleil !!

D'aussi loin que je me souvienne, mes premiers souvenirs make-up remontent à ma grand-mère, quand j'étais toute petite. Elle me gardait avant l'école. Assise sur son lit avec elle, le gros vanity marron avec plein de petits compartiments.
L'odeur de la crème Nivea, la vraie, la bleue. Et puis celle de la poudre.
Un trait de khôl noir dans les yeux, et le mascara.
Et je la regarde se regarder dans le miroir.
Les parfums, les gestes, le bruit des petites boites...

Ahhhh merci d'avoir posé cette question et de m'avoir rappelé des jolies choses. C'est rassurant de voir les souvenirs qu'on transporte avec soi :)
L'ou A DIT :
Hola !
Mon premier souvenir maquillage, c'est lorsque je passais des vacances chez ma cousine plus âgée et que je voyais sa trousse de maquillage... Elle me rendait folle, toutes ces couleurs, tous ce matériel, ces pinceaux... Parfois elle me maquillée, me mettais du vernis, je me sentais fière et belle.
Mais ma maman me trouvais trop jeune pour en avoir. Ma tante a dû voir mon intérêt pour le maquillage et a voulu en parler a ma mère et m'en offrir pour noël.
Un soir, ma tante l'appelle pour parler cadeau de noël, -je me souviens encore faire celle qui dormait pour écouter la conversation-. Lorsque j'ai entendu ma mère lui donner son accord pour du maquillage, j'étais folle. Et à ce noel, Ô joie, j'ai eu ma première trousse de maquillage !

Merci encore pour tout Lisa, tu égaies mes journées !
Tendrement, Léa ?
Lucile A DIT :
Hello ! Bravo à toi et merci à vous. Mon souvenir : j'avais piqué un crayon noir sur le rebord du lavabo de ma mère et j'ai essayé de me dessiner des cils plus long (pas comme dans Orange Mécanique, je ne l'avais pas vu à l'époque, et ma mère aurait flippé en me voyant chanter "i'm singing in the rain" avec ce maquillage) ! Finalement ça ressemblait plus à des racines de d'arbre sur mes joues et mes paupières alors je me suis vite débarbouillée à l'eau et en redescendant dans le salon j'avais encore les yeux tous noirs. C'était drôle quand j'y pense.
Merci encore de nous donner autant de toi !
Mathilde A DIT :
Chouette Concours Lisa! Merci ;)
C'est avec nostalgie que je repense à mes premiers pas cosméto. Comme beaucoup de filles ici, c'est chez mamie que j'ai commencé a jouer avec du maquillage ahah! Dès que j'arrivais, je fonçais sur ce bon vieux pot rond et bleu de crème Nivéa, et je profitais de tous les du rouge à lèvres. Puis elle me proposait toujours de me vernir les ongles avec du vernis transparent! Il est loin le temps ou je me demandais à quoi servait un anti-cerne^^. Aujourd'hui, j'ai pris le coup de main et souvent c'est moi qui maquille ma soeur et ma mère.
Des Bises à toi ! Je m'inspire de ton livre pour le mariage de ma soeur, merci, merci !!
M.
Mathilde A DIT :
Bon le bonjour ! Cette trousse à l'air magnifique tout en restant naturelle, tout comme j'aime ! =D
Parce que chez moi on est blonde aux yeux bleu et à la peau toute claire et fragile on se maquille peu. Je me souviens de regarder ma maman ne se mettre qu'une crème hydratante et un blush, je la comprend maintenant ! Le blush donne tellement une bonne mine !
La première fois que j'ai eu du maquillage c'est au nouvel an de mes 15ans que je ne passait pas dans ma famille et ma mère m'avait donner le cadeau à l'avance en me faisant promettre de ne pas l'ouvrir avant. J'ai tenu ma parole! :)
Elle contenait un petit mascara, un beau blush rosé et une crème hydratante teintée. Quel cadeau ! Car depuis je n'ai jamais changé ni de blush ni de crème qui me sert de fond de teint car je préfère le naturel.
Maintenant allant plus d'expérience je mets du eye liner, chose que ma maman ne sait pas se mettre, donc je lui met pour ses soirées importantes :) <3
Voilà cela fais beaucoup de beau petit souvenirs !
Bonne continuation pour ce si joli blog que j'aime suivre au quotidien!
Mathilde
Claire A DIT :
Ma mère a toujours eu comme seul maquillage un petit crayon pour les yeux , il était bleu marine . À cette époque j'étais un vrai garçon manquée et pour impressionner mes copains à la récréation , tout les matin je me dessinais soigneusement de grande cernes , et toute fière je leur disais que je m'étais couchée très très tard .
Voilà mes premiers souvenir de maquillage .
Merci pour ton super blog et bisou
Mon premier make-up. un joli fard rose et violet, dans la trousse de maquillage de jeune fille de ma maman cachée chez ma grand-mère. Un jour ma maman m'a donné l'autorisation de me maquiller, ma grand-mère m'a alors dit de piocher dans cette petite pochette... je me souviens encore des couleurs exactes et de l'odeur de ces fards...
:-)
Toya A DIT :
Trop belles ces photos... J'adore cette ambiance rose et poudrée
Mon 1er souvenir make up c'est ma grand mère qui a toujours porté du rouge a lèvres! J'adore la regarder l'appliquer, dans sa salle de bain, dans sa voiture, dans sa cuisine! Et quand pour mes 16ans elle m'a offert mon 1er "bâton de rouge" comme elle dit, un rose très pâle, a peine visible mais qui m'a mis un premier pied dans le maquillage.
C'est un Guerlain et je continue de le porter et de le racheter des qu'il est vide!
Merci Lisa pour toutes ces belles idées!
Lola A DIT :
Merci pour ce superbe concours, et un bravo de plus pour la sortie de ton livre :)

Mon premier souvenir make up? Je me souviens, j'avais à peu près 7ans, et ma maman m'avait offert une palette de maquillage pour les petites filles, avec les rouges à lèvres qui se clipsaient les uns à la suite des autres,y'en avait au moins 10, j'avais envie de les mettre tous en même temps!
Eglantine A DIT :
Je me souviens, petite, regarder ma maman se maquiller avant qu'elle nous amène à l'école. Adepte de la simplicité, pour ma maman, se maquiller se résumait à sa crème teintée et un beau rouge Dior. Uniquement Dior. A l'époque, d'ailleurs, on allait le chercher chez Elytis le samedi après-midi, elle passait bien 1h (du moins, il me semblait à l'époque que c'était long) à choisir son rouge.

Puis, ça a été mon tour de tester le maquillage (ou plutôt le déguisement) pour la kermesse de l'école. Evidemment je voulais une robe de princesse et évidemment je voulais du rouge sur mes lèvres. Ma maman m'a alors montré comment appliquer son rouge à lèvres, et a ajouté un peu de crayon khôl. Mes yeux pleuraient tellement c'était une torture, cette mine de crayon que l'on passe à l'intérieur de l'oeil. Mais aujourd'hui encore, cela reste mon premier souvenir maquillage. Photo à l'appui :)
Aline A DIT :
On est gâtés, super ! :) Très sympas les articles de cette semaine, avec ce nouvel invité, ça valait le coup !
Pour ma part, pas de grandes émotions make-up dans ce genre... ma maman ne se maquillait pas et ne m'a jamais appris, alors je me suis débrouillée toute seule. Aussi loin que je me souvienne, j'ai commencé à me maquiller à l'arrache, dès que ma mère avait le dos tourné, lors de voyages scolaires et quelques fois à la fin du collège... arrivé le soir, je frottais mes yeux pour effacer le peu de maquillage que j'avais appliqué pour éviter que ma mère le voit... c'était la crise de nerf, sinon ! ;)
Maintenant, ça va mieux et j'ai aussi appris à me maquiller correctement... Et cette belle trousse de toilette donne bien envie ! Tous ces produits me font de l'oeil !
A bientôt et merci encore !!

Aline
Leila A DIT :
Juin 1992
Opéra de Toulon - Var
Rencontres de danse nationales
Météo: soleil et chaleur
Age: 7ans
Tenue: des collants blancs, un short et un chemisier blanc
Coiffure: un chignon bien serré

Trop bouleversée par la taille de la scène , trop éblouie par les projecteurs pour voir la salle, trop petite face à ce concours de danse je manque m'évanouir sur la scène pendant la répétition du ballet.
C'est assise devant le miroir aux mille ampoules que je connais mon premier maquillage de scène avec la maman d'une copine.

Fard: certainement du pastel avec un dégradé
Blush: du rose poudré sur les pomettes "souris, souris"
Mascara: 10 couches "regarde en l'air maintenant"
Liner: bien fin avec deux traits qui font comme deux ailes d'oiseau "alors ne bouge surtout pas là"
Rouge à lèvre: un rouge vif 'pince les lèvres, voilà!"

Madeleine de Proust: l'odeur de la laque Elnett sur les cheveux et les rubans des chaussons pour qu'ils ne sortent pas.
Aurélie A DIT :
Bonjour Lisa,

Mon premier commentaire ici! Je te suit depuis le fin fond du Canada et je te remercie de m'apporter cette petite touche de bonne humeur et de beauté!
Moi ce n'est pas d'un souvenir mais d'une empreinte beauté dont je vais te parler. Celle du parfum de ma maman! Il paraît que la memoire olfactive est celle qui reste le plus encré dans notre cerveau et je dois dire que l'odeur du parfum de ma maman est gravée dans ma tête. C'est un parfum qui n'est pas très répendu (Van Cleef and arpels) alors quand il m'arrive de croiser quelqu'un qui le porte mon cœur s'emballe et mon esprit est submergé de souvenir d'enfance! Je redeviens une petite fille qui admirait sa maman se faire belle! Ma maman c'est la plus belle du monde et son parfum le plus doux... Non?
Tiedeta A DIT :
Premier commentaire alors que je te suis fidèlement depuis les débuts...!
Mon premier souvenir maquillage est l'odeur du blush de ma maman. Un Bourgeois rose poudré qui illumine son teint.
Je te souhaite une très bonne continuation et j'espère pouvoir lire encore de très nombreux articles de ta plume !
Lucette A DIT :
Bonjour Lisa!

Merci pour ce super concours et pour tout ce que tu fais :)

Mes premiers souvenirs avec le maquillage remontent à... plutôt loin! En fait, j'aimais tellement regarder ma maman se maquiller qu'un jour, vers mes quatre ans, j'ai décidé de me déguiser en elle... J'ai attrapé un rouge à lèvres, du fard à paupières et du fard à joues et je me suis royalement tartinée!! Le déguisement n'était pas assez parfait, je suis allée fouiller dans son placard, lui ai emprunté un chemisier et des chaussures à talons... Et voilà!!! J'ai encore les vidéos c'était à mourir! :)

Continue, ton blog est une véritable pépite! Et merci pour tout!
Justine A DIT :
On est vraiment gâtés avec ce concours !

Alors ma première émotion de maquillage a eu lieu lors d'un Noël, lorsque ma maman m'a offert une palette de maquillage Pupa. J'étais émerveillée devant toutes ces couleurs (pas vraiment habituée, ma maman se maquille très peu!) et j'ai eu l'impression de me trouver devant une palette de peintre...de grande ! Ensuite ma maman m'a montré comment se maquiller légèrement, faire "naturelle mais en mieux"... Mantra que j'ai gardé tout comme l'impression de jouer avec une palette de peintre dès que je me maquille ! Au final, mon souvenir tourne plus autour de la transmission que de vraiment le maquillage...
matou A DIT :
Je dirais les séances maquillage (qui était évidemment complètement raté) avec ma soeur quand on avait 12/13 ans, mais surtout quand je suis arrivée au lycée, où mon premier achat a été un rouge à lèvres sans marque dans une supérette du coin. Un violet vif, que j'ai dû mettre 2 fois avant de me rendre compte que j'étais trop jeune pour en porter, et qu'en plus cette couleur ne m'allait pas du tout ! La joie des découvertes ;)

Merci pour le concours !
Alice A DIT :
Merccccii Lisa et aussi Ludo pour ce MAGNIFIQUE concours, je me rappelle étant petite, j'allais chez ma grand mère et quand celle ci tournait le dos je prenais dans son sac sa petite collection de rouge a lèvre de voyage et je les melangais tous sur mes lèvres.... C'était .. Comment dire, une couleur différente et très "originale" a chaque fois :p
Gros bisous a toi !!
fenouil A DIT :
Premier souvenir make-up : vers 14 ans, je me souviens avoir essayé de refaire un genre de smoky-eye foncé vu dans un magazine (toute seule + avec un vieux crayon noir + sans aucune expérience = la catastrophe)
Juline A DIT :
Bonjour Lisa,

Merci pour ce concours ainsi que toutes les belles choses que tu partages avec nous.
Mes premiers souvenirs de maquillage sont associés à ma mère. Je me souviens (et elle le fait d'ailleurs toujours) qu'elle avait l'habitude de se maquiller en voiture lorsque nous arrivions en ville. Je tenais sa trousse de maquillage et à chaque feu rouge je lui passais ce dont elle avait besoin.
Mais ce n'est pas mon souvenir le plus marquant. Je me rappelle d'un matin, nous partions au collège (mes deux sœurs, mon père et moi) et j'ai vu ma grande sœur descendre l'escalier maquillée ; c'était la première fois que ça lui arrivait. Mon père, je pense surpris de voir sa petite fille grandir, lui a demandé d'aller se démaquiller. C'était humiliant même si en y repensant mon père avait ‘’raison’’, c'était plutôt moche, elle était toute rose et ne savait pas encore se maquiller. Quand j'ai voulu moi-même commencer à me maquiller, je me rappelle que de peur que mon père me dise quelque chose, je m'enfermait dans la salle de bain pour faire des essais et trouver quelque chose qui m'allait et que l'on ne pourrait pas me reprocher.
Voilà.
Encore merci, bises.
Clem A DIT :
Je ne me maquille pas au quotidien, pour moi le maquillage c'est le spectacle ! Mes premier souvenirs liés au maquillage, c'est l'excitation d'avant mes premiers spectacles de danse, le droit d'être maquillée comme une " grande " avec fond de teint, fard à paupière, rouge à lèvre et la même laque à paillettes ! De voir la transformation s'opérer comme par magie, un peu comme Cendrillon parce que l'on sait qu'à minuit ça sera terminé ! L'année où on a eu droit à des faux-cils en pétales m'a laissé un souvenir impérissable, peut-être que je devrais m'y mettre grâce à cette trousse ? Bonne journée Lisa !
Joséphine A DIT :
Ooooh ohhhh ohhhh que c'est bien, c'est beau, ça donne envie de se maquiller tout de suite !!

Mon premier souvenir make-up, c'est chez ma mamie.
Elle avait une petite boîte avec plein de rouges à lèvres Chanel, que je me mettais sur les joues (et elle m'en mettais parfois ... pour que je puisse me la péter comme les grandes)
Et surtout tous ses parfums, elle en avait tout plein, je me souvient particulièrement de J'Adore et de la bouteille toute dorée...wahoo !

Et ensuite, ses mascaras (je suis fana de mascara)ceux qui allongent, qui recourbent, qui épaississent avec toutes les brosses, épaisses, longues... !

Voilàààà :-)
Louise de Bastier A DIT :
Mon premier souvenir make-up, c'était avec ma mère je crois ...
C'était juste avant mon spectacle de théâtre et ma mère m'avait proposé de me maquiller !
Elle m'avait mis du mascara et du rouge à lèvre juste extra...
Ma mère elle est juste hypra belle quand elle est maquillée (et aussi quand elle l'est pas)!
Ah! Et aussi les après-midi entre copines où on filait à Sephora pour essayer plein de maquillage, l'une se maquillait (tant bien que mal) pendant que l'autre guettait les vendeuses qui commençaient à nous connaitre, une fois mon amie m'a crié "Attention, en voilà une" et j'ai laissé tomber le pot de vernis bleu canard sur ma nouvelle robe blanche !
On a bien rit après !
Merci Lisa pour nous faire découvrir tant de jolis choses
Bises
Louise
isa A DIT :
Mon premier souvenir maquillage, c'était le carnaval de l'école...J'étais enfin Candy (je me doute que tu n'as pas connu!LOL), je me devais d'avoir de grands yeux donc mascara à mort (j'étais so happy!) et blush rosé...J'aimé tellement ce déguisement que j'ai voulu le mettre des années à l'école pour Mardi Gras sauf que je grandissais et que la dite robe ne m'allait plus guère!
Merci pour ces idées et ce concours...
Marion Landré A DIT :
coucou Lisa,

j'ai l'impression d'avoir mis un temps infini à trouver le bas de la page pour poster mon commentaire ! Quel succès !
Merci à vous deux pour ce concours ! J'adore toujours autant te suivre Lisa, je suis fan !

Ma première émotion make up, je la dois à mon arrière-grand-mère. Ma mère ne se maquillait pas trop quand j'étais petite et c'est ma mamie qui s'occupait de moi. J'adorais me faufiler dans la salle de bain quand elle était en train de se préparer : elle avait plein de flacons, de pots et de boîtes. Dans l'une d'elles, il y avait sa poudre de riz, c'est ça mon plus vieux souvenir make up : ma mamie qui se met de la poudre de riz sur le visage et le décolleté avec une énorme houppette rose en plumes, et cette odeur qui devenait son odeur. De te l'écrire, je la sens encore...

Plein de bises
Lou A DIT :
Mon premier souvenir maquillage est lié à ma maman. J'étais toujours fascinée par la rapidité qu'elle mettait à se maquiller dans sa voiture. Un feu rouge, du rouge à lèvres et un coup de mascara. Elle faisait ça exprès puisqu'elle savait que je n'aimais pas avoir la trace du bisou-rouge à lèvres sur ma joue.
Les mamans sont prêtes à tout pour nous !
clementine A DIT :
J'aime beaucoup ton blog, malgré ma discrétion dans les commentaires, je te suis fidèlement :)
Mon premier souvenir maquillage : la première fois que j'ai mis du vrai rouge à lèvre ! Le passage au maquillage adulte je crois :)

Je croise les doigts, merci pour ce superbe concours !
lili A DIT :
Hello,
Tout d abord un grand merci pour ton livre, ilest partout avec moi même en voiture . Et pour une fois je n est pas le mal du voyage hihi magique.

Souvenir maquillage, maman ma dit une fois "c'est drole toute tes copines se maquillent et toi sa te dit pas de tester ?"
Jai rep " jen vois pas l utilité" (bon maintenant je vois : p)

Et puis un jour j'ai participe à un petit concours de miss et j'ai decouvert le maquillage de scène : blush, rouge à levre rouge vif, et surtout pailette.

Sa etait4 une véritable révélation pour moi.
La maquilleuse était une fan des maquillages de cirque, elle ma fait découvrir touteses palettes j était juste hypnotisé.

Voila mon souvenir

Et pour infojai fini premiere dauphine du concours et l année suivante miss.
Alice A DIT :
Mon premier souvenir make up.... Les rouges à lèvre, ma mère en avait plusieurs des rouges foncés, dans un tube noir et doré. Ça avait l'air précieux. Je récupérais les fonds de tube pour jouer. Je n'ai pas le souvenir de m'être maquillée avec, mais juste le fait de les voir, de les avoir, de les manipuler, c'était génial.
Pauline A DIT :
Oh quel chouette concours, merci à tous les deux ! C'est la première fois que j'ose écrire ici alors que je me délecte de tes articles depuis des mois. C'est doux et plein de peps, j'admire ta créativité et ton goût du partage.
Mon premier souvenir make-up est lié à ma première compétition de gymnastique : le chignon bien tiré, les pinces pour les mèches rebelles, un peu de couleur sur les paupières et évidement le gloss tout brillant. Se sentir grande et forte.
Bravo pour tes réalisations Lisa.
Claire A DIT :
Mon permier souvenir make up, je ne m'en souviens pas. C'est ma mère qui me l'a raconté il y a peu de temps. J'avais 4 ans et la meilleure amie de ma mère était venue passer quelques jours chez nous. En fouillant dans ses affaires, j'avais trouvé un joli rouge à lèvre tout rose. Et bien, au lieu de l'essayer, j'ai croqué le tube et j'ai donc mangé mon premier (et unique) rouge à lèvre. Depuis, je suis passée au rouge flash et je ne le mange plus (tant qu'à faire). Merci Lisa pour ce concours qui m'a fait me souvenir de ce moment assez drôle :)
Mari A DIT :
Un de mes plus vieux souvenirs de maquillage remonte à ma petite enfance. J'avais toujours été fascinée par l'élégance de ma grand-mère, qui bien que vivant dans un petit village perdu du Massif central, mettait un point d'honneur à porter des bas dans ses sabots quand elle sortait au jardin et à aller chez le coiffeur (à 40 km de la ferme!) une fois par semaine. Un jour, nous avons dérobé avec ma sœur une magnifique boîte de poudre, qu'elle tenait dans le tiroir de sa commode. Nous nous sommes cachées au grenier pour essayer de s'en mettre, mais elle était tellement pâle et volubile, que nous sommes redescendues maculées d'une pellicule blanche des pieds à la tête, un peu coupables... Depuis j'adore l'odeur de la poudre libre, et les teintes de maquillage à l'ancienne !
Bon dimanche ensoleillé,
Mari.
Angélique MARI A DIT :
Wahou le super concours qui donne trop envie =D
Mon premier souvenir Make-up c'était à ver mes 12-13 ans, quand ma meilleure amie (sur qui j'ai toujours pris exemple) ma maquillé, pas énormément, juste un peut de crayon kjol, du mascara, de la poudre et surtout un brossage de mes sourcils.
J'ai encore la photo prise juste après avec un vieux appareil jetable =')
mimifasola A DIT :
Bonjour Lisa;

Moi c'est mimifasola, j'avoue que ça ne fait pas très longtemps que je suit ton blog (que j'ai d'ailleurs découvert grâce au blog de Félicie & Cie).
Je tiens à te dire que j'aime beaucoup ton blog et je trouve qu'il est très varié et complet (ce qui me va très bien :)).
Ensuite, je tiens à te dire que la séance de maquillage avec Ludovic est magnifique et tu es splendide avec tes faux cils!!!
Pour le concours, j'aimerai bien gagner cette trousse beauté, OUI OUI c'est bien ce que j'ai dit!!! surtout si je te dis que j'ai 33 ans, je suis maman de 3 enfants (de 8, 6 et 5 ans) et qui en plus de ma mère (ma maman m’appelle madame blanc et noir comme les anciennes télés ) et ne cesse de me demander de me maquiller, donc ça me servira beaucoup et je t'en serai très reconnaissante.

Merci et à bientôt
Madows A DIT :
Oh génial ce (petit ? non) concours ! Que je découvre par l'intermédiaire une fois de plus, de ma petite soeur.

En ce qui concerne mon premier souvenir make up ... Sans doutes mon arrière grand mère qui, du haut de ses 85 ans m'appends, 3 jours avant de nous quitter, comment poser parfaitement l'eye liner, en poudre avec une sorte de cure-dents ... ou pique à brochette ... enfin, pas un pinceau quoi. Aujourd'hui, je ne quitte pas mon eye liner et je ne sors que très rarement sans. Je me souviens qu'elle m'à dit : "ton trait noir varie en fonction de l'humeur, comme çà les gens savent si peut te faire chier ou pas" hahaha. Je m'en souviens étrangement comme si c'était hier.

En tous cas, c'est un plaisir de partager cette anecdote !

Un bon dimanche, une bonne semaine et je vais finir ton livre sur mon transat sous le beau soleil du sud !

<3
Cassandre A DIT :
Coucou Lisa :)

Je participe avec grand plaisir, j'ai adoré cette vidéo :)
Mon premier souvenir make-up ? Quand j'étais plus jeune et que ma maman nous maquillait pour les fêtes de Noël, on avait le droit de mettre tout plein de paillettes ^^
Pleins de bisous et merci pour ce beau concours :)
Cassandre.
Dodie A DIT :
Coucou Lisa, encore une merveilleuse semaine avec toi ! Mon premier souvenir maquillage c'était pour mon spectacle de danse. Je regardait ma maman maquiller ma sœur en princesse puis elle me maquillait à mon tour les yeux et me mettait plein de paillettes pour briller sur scène et elle nous faisait de grande nattes africaines ! Aujourd'hui c'est moi qui la maquille quand elle veut sortir ou juste se faire belle !
mirza A DIT :
Quand j'étais petite, chez ma grand mère, on allait souvent boire un cafe ou manger dans le petit resto du coin, après elle se remettait toujours du rouge a lèvres. Je me souviens lui avoir demande pourquoi elle faisait ça, elle m'a répondu que mon grand père avait disparu sous les Khmers Rouges au Cambodge et que si jamais il revenait, elle voulait être belle. Comme elle ne pouvait pas savoir quand il reviendrait , il fallait bien qu'elle se remette du rouge a lèvres a chaque fois qu'il partait un peu. Mon grand père n'est jamais revenu, mais ma grand mère a continue a se mettre du rouge a lèvres jusqu'à la fin de sa vie - de manière plus ou moins bancale a la fin... :)
Caroline A DIT :
Un vernis vert laissé par erreur sur ma table de nuit étant toute petite... que j'ai pris le plaisir à machouiller jusqu'a l'obtention d'une dentition verte menthe à l'eau.
Tout cela s'est suivi par des cris de ma chère maman me découvrant toute barbouillée.....!
elinanami A DIT :
Les produits font rêver ! merci, merci, merci !

Ma première émotion avec le maquillage, c'est ce joli souvenir :

Lorsque j'étais enfant, je ne voyais pas ma mère se maquiller, elle ne l'était pas le matin en marchant avec nous jusqu'aux grilles de l'école, mais elle l'était en venant nous chercher le midi, c'était intrigant ! Et j'ai découvert son bâton de rouge à lèvres dans une panière de la salle de bain, je voulais étudier la chose magique je l'ai emmené dans ma chambre pour en avoir le temps, il m'a échappé et a terminé dans l'aquarium du poisson rouge...
J'avais honte, je pleurais et j'étais désolée-je pensais qu'un objet pareil était unique au monde-, mais ma mère a dit que ce n'était pas grave, qu'elle en avait d'autres; et elle m'a tout expliqué sur le rouge à lèvres, ce soir-là, elle m'en a même appliqué.
Galathée A DIT :
Waouh tu nous gâtes ^^ Je bave devant les faux-cils et l'huile démaquillante ! Ma maman ne s'est jamais trop maquillée, ses cheveux sont blond très clair (naturels), des cils et des sourcils presque blancs, peau claire ; elle mettait surtout du rouge-à-lèvres, de la Terracotta et de la poudre Leclerc, et surtout elle a-do-re le parfum !
des bisous :)
Sonia A DIT :
Coucou Lisa !
Ton blog est génial ! Je me suis offert ton livre... incroyable ! Merci pour tout tes conseils, ta bonne humeur et tes DIY.
Mon coup de foudre pour le maquillage a été quand j'avais 4 ans. J'ai fouillé dans le sac de ma mère pour trouver son rouge à lèvre, un rose-rouge à croquer. Je m'en suis mise partout et j'ai fini par le cassé... ma mère ne m'en a pas voulu, elle m'a simplement prise dans ses bras. Depuis, j'essaye de retrouver la même teinte, sans grand succès mais je persévère !
Plein de bisous !
Continues ce que tu fais, surtout si cela te rends heureuse !
Et merci.
Mathilde A DIT :
Il fait rêver ce concours *_*
J'ai jamais eu de produits Shu uemura entre les mains (faute de moyens) et tes photos me donnent tellement envie...
Ma maman de ne maquille pas beaucoup, mais j'adorais la regarder faire étant plus jeune. Mascara et rouge à lèvres foncé, inlassablement, mais pas de fond de teint. Cela mettait tellement en valeur ses tâches de rousseur =)
D'elle j'ai hérité cette parcimonie avec le maquillage, plutôt pas assez que trop. Et puis... toujours laisser ses tâches de rousseurs apparentes. C'est tellement beau.

Un très bon début de semaine à toi !

(Je reçois ton livre mardi : je suis euphorique !!)
Valentine A DIT :
Salut Lisa !!!
Je crois que j'ai toujours été, par un certain côté, fasciné par le maquillage, petite j'aimais bien piquer le maquillage de ma maman :D Une fois je lui est piqué sa terracotta et je m'en suis totalement barbouillé, et je me souviens encore de son air surpris lorsqu'elle ma retrouvé orange comme une carotte, toute fière, assise au milieu de la salle de bain ... J'ai d'ailleurs continué à lui piqué les produits phares de sa trousse de beauté, pour faire mes petites expérimentations de mon côté, jusqu'au jour où enfin, j'ai eu, moi aussi, MA trousse à maquillage ;)
Gros bisous Lisa et bonne fin de week end !!
Lyù A DIT :
hello !
ma première grande émotions make up...? elle me poursuit encore !
... à 8 ans, j'ai essayé le rouge flamboyant dont ma mère ornait ses lèvres fines. Sortie toute fière de la salle de bain, croyant ressembler à une princesse, je vais pavaner dans le salon...
- oh qu'il est beau ce petite clown ! dit la connasse de voisine à (jamais pu la pifrer celle là, je ne sais pas pourquoi hum hum).

Et voilà, 20 ans après, je suis toujours incapable de porter un beau rouge à lèvre... Si tu savais comme je lui en veux ! ;)

Shue uemura, ça fait un bail que je veux essayer... mais tout coûte un bras c'est terrible ...

bonne journée !

ps: DIY du merci pour toi : prends ta petite menotte et fais-toi un gros bisous dessus !
voilà ! merci pour tout ce que tu partages généreusement avec nous Lisa !
Bérénice A DIT :
Ah mais quel beau concours ! Lisa ton blog c'est la douceur quasi quotidienne dont on ne se lasse pas.

Ma mère se maquille très peu, mais c'est surtout ma grande soeur que j'admirais pour son maquillage que je trouvais sexy et sophistiqué ( en fait juste un joli trait d'eye liner et du fard à paupières). Je devais avoir 14 ou 15 ans et je me revois le soir, devant ma glace m'appliquer à tracer cette ligne noire. Quand enfin je commençais à prendre le coup de main, je devais malheureusement retirer mon maquillage pour aller me coucher. Et le lendemain matin je n'arrivais qu'à faire de gros pâtés moches. Je n'étais belle que pour moi même lors de mes entraînements nocturnes. Haha heureusement que cette époque est dépassée ! Mais ma soeur est toujours mon mentor maquillage, on s'échange matériel et astuces, un avantage des fratries ! (soeutries ?)

Passe un beau weekend ensoleillé ! xxx
Cette semaine était magique et toute en douceur. J'ai adoré. Merci pour ce concours <3 Mon souvenir make up pour moi c'est le jour où j'ai trouvé le maquillage parfait. Après des hésitations plus ou moins moches (le trait de crayon rose pale au ras des cils, l'aplat gris sur les paupières), j'ai trouvé LE maquillage un jour où j'avais oublié ma trousse à maquillages et je me suis retrouvé à faire un smoky eyes brun. Le coup de coeur avec mes yeux bleu-verts et ma peau toute pâle.
Hortensia A DIT :
Coucou Lisa!
Alors mardi c'est mon anniversaire (18 ans), je viens de passer mon bac (mention bien!), quoi de mieux que cette trousse pour commencer en beauté l'été ?
Vu mon jeune âge, je ne suis pas encore une pro du make-up, pourtant j'ai vécu quelques péripéties.. Déjà mettre pendant des jours un blush rouge foncé spécial peaux blacks alors que je suis toute pâlotte, mettre tellement de mascara sur les cils qu'ils ne forment plus qu'un amas de cil géant à la colle noir, galérer avec le rouge à lèvres nacré qui fait des lèvres de mamie et surtout, surtout!! Ne toujours pas avoir vraiment compris comment se maquiller les yeux -oui les ombres à paupière sont des ovnis !
Ah oui, autre chose ! En troisième, je n'osais pas trop m'acheter de maquillage, alors je collectionnais les échantillons de fond de teint récoltés dans les magazines de ma Maman... Oui, imagine la honte en arrivant en cours, mes copines se moquant du méchant masque marron sur mon visage, qui s'arrêtait au menton et laissait mes oreilles toute blanche! (enfin elles devenaient rouges de honte...)
Le premier produit que je me suis acheté avec mes petits sous était le mascara Dior Show... Maintenant, je galère toujours pour trouver LE mascara parfait! Et je glâne quelques conseils à droite à gauche, comme la dernière fois avec la vidéo de Ludovic : d'ailleurs tu devrais songer à en faire plus souvent, c'est un sujet génial!
Je t'embrasse Lisa !
Hortensia
VanPeeble A DIT :
Ola Sweet Lisa !

Ta question sur le premier souvenir beauté m'a toute émotionnée car elle a fait remonter de tendres souvenirs à la surface et je t'en remercie.
Le premier souvenir dont je me rappelle, c'est celui ma grand-maman, toujours très élégante, qui mettait son rouge à lèvre devant son petit miroir... elle avait cette assurance dans le geste, cette précision, comme si c'était inné... je l'admirais vraiment (et je l'admire encore aujourd'hui) et un jour elle m'en a mis, elle m'a appris quand pincer les lèvres, quand les ouvrir pour m'appliquer le rouge j'étais tellement fière de pouvoir jouer à la dame et de lui ressembler !

Merci pour ce rappel de souvenirs et pour ta grâce et ta poésie Lisa ! <3
Jenny A DIT :
Week-end diy grâce à toi,je possède enfin le livre de l'année make my party. Premier souvenir make up, mon premier maquillage, j'avais réussi à subtiliser du maquillage à ma maman pour ma premiere vraie sortie, bien sur elle s'en était rendue compte. Merci pour ce fabuleux concours
lena A DIT :
Coucou Lisa,
Mon premier souvenir make up, le rouge à lèvre "rouge intense" de Chanel piqué à ma maman. J'en avais partout, partout sur le visage sauf sur la bouche! C'était pareil avec son parfum Aromatic de Clinique (un peu fort pour une enfant, haha)
Aujourd'hui toujours une grande fan de rouge à lèvre, mais sur la bouche!

Merci pour cette belle semaine avec Ludovic.
Bon dimanche!
Marlène A DIT :
Bonjour Lisa !
Tout d'abord un grand merci plutôt à toi, tu arrives à nous transmettre tes passions avec tellement de force, j'admire beaucoup ton travail et ta détermination, mais aussi ton originalité puisque je trouve que tu te démarques de beaucoup d'autres blogs "mode".
Tout ça pour dire... Ma première émotion "make-up" a été tout simplement la première fois où je me suis maquillée (officiellement). C'était il y a deux ans et demi, à l'aube de mes 18 ans. Du jour au lendemain, j'ai décidé de me faire une coupe très courte à la garçonne, étant fascinée par le film "A bout de souffle" de Godard, et de la beauté transcendante de Jean Seberg. J'ai pris mon courage à deux mains, le coiffeur, quelque peu réticent m'a demandé à plusieurs reprises si c'était bien ce que je voulais... Et en quelques minutes, j'avais perdu ma chevelure ondulée pour cette nouvelle vie capillaire.
En sortant de chez le coiffeur, j'étais juste désespérée, les yeux gorgés d'eau en me demandant pourquoi j'avais fait cela ! Mes deux meilleures amies m'ont rejoint quelques heures après avec un cadeau pour moi... "Avec ça, cette coupe de cheveux te rendra plus sûre de toi et donc plus belle !" C'était donc mon premier mascara. Je me souviendrai toujours de leur état d'excitation quand elles m'en ont appliqué, elles rigolaient, gigotaient autour de moi comme si j'étais leur poupon ! Et c'est à ce moment précis, que j'ai adoré ma nouvelle coupe, mon nouveau moi, car c'est à leur côté que j'ai vécu ce moment exceptionnel puisqu'il n'arrive qu'une fois.
Car sans elles, tout cela aurait sans doute mis du temps à arriver !
Garance A DIT :
Entre 11 et 14 ans, je prenais le metro chaque matin pour aller au collège... quel plus beau spectacle que d'admirer les femmes pressées se transformer en quelques coups de pinceau dans un tout pti coin de metro avec un tout pti miroir à la main. Tellement fascinée il m'est arrivée plus d'une fois d'en oublier ma station tant j'étais curieuse d'admirer les rituels de chacune et surtout le résultat final! tellement plus fascinant que le cours de maths de Mme Hantraille (!) Sans le savoir, ces belles inconnues m'ont tout appris !
Ariane A DIT :
Quand j'étais petite, ma maman ne mettait quasiment pas de maquillage, sauf du rouge à lèvres très rouge. Comme elle portait ses cheveux au carré court avec une frange, je me dis maintenant qu'elle était carrément à la mode ! Merci pour ce concours - et ton blog !
Sarah M. A DIT :
J'ai adoré la vidéo où vous vous faites maquiller tes amies et toi!!! je veux les mêmes faux cils roses!!! c'est tellement extravagant!
Concernant l'un de mes premiers souvenirs make up, je devais avoir 10 ans, j'étais en week-end chez ma grand-mère et cette dernière, que j'ai quasiment toujours vue le visage nu, sans maquillage, belle au naturel,a mis ce jour-là, devant moi, du rouge à lèvre rouge.
Quelque chose de tout simple mais qui l'avait métamorphosé à mes yeux....j'ai alors compris que l'on pouvait être très belle au naturel mais que parfois, un petit rien en plus peut sublimer cette beauté....
J'espère que ton livre marchera, je pense déjà à l'offrir à ma soeur qui est très adepte de décoration.....et peut-être bien que je me l'offrirai à moi aussi!
Bonne continuation à ton blog, toujours aussi riche de pépites!
maeva A DIT :
Quand j'étais petite javais une passion : me deguiser ! et en dame ! Alors quand j'étais avec ma cousine chez notre mémé ^^ on mettait ses robes, ses foulard et le must c'était le make up of course ! on se mettait du rouge a lèvre bien foncé et on se poudrait les joues avec la poudre volante rose et son odeur bien particuliere (on ressemblait un peu à des poupées ou à des clowns au choix) mais on rigolait tellement que j'en garde un super souvenir et du coup le maquillage est devenue un petit rituel pour moi.
Bises et merci pour ce joli concour, ton blog est super et j'aime beaucoup décuvrir toutes ces personnes que tu rencontre!!
Irina A DIT :
Quelle opportunité de ouf, ce concours; merci merci Lisa !!

Ma première émotion maquillage... je crois qu'elle remonte, pour moi aussi, à mes spectacles de danse de quand j'étais petite ! Du haut de nos huit ans, on se tartinait le corps de paillettes et on mettait gentiment un tout petit peu de rouge à lèvres; et à côté de nous, devant un vrai miroir de star digne des plus belles loges, une "grande" se maquillait pour son solo du Lac des Cygnes... elle se faisait des yeux immenses, c'était merveilleux, on la regardait avec une de ces admirations...! du genre "moi aussi un jour je serai Odette et je me ferai des yeux de chats comme elle" (:
Et aussi, comme ne pas évoquer la multitude de gloss parfumés Debby qu'on s'achetait à la sortie de l'école, ou de mon premier mascara de collégienne: du transparent (quelle merde ce truc...) ?! Toute une époque !

Merci encore pour cette très belle semaine, ce très beau concours; et j'ai hâte de voir ce que tu nous a réservé pour la suite !

Bonne fin de week-end !

Irina.
Floflo A DIT :
Bonjour Lisa,
tu nous gâtes en ce moment !! J'ai vraiment adoré la vidéo où vous vous faites maquiller, la recette, etc. Et maintenant un concours avec de merveilleux produits à gagner !!
Je pense que mon plus beau souvenir make up date de quand j'étais en CP, je devais me (faire) maquiller d'une façon particulière pour mon premier spectacle de danse. Ma Maman et mes grand-mères ont tout fait pour que ce maquillage soit parfait, et à mes yeux il l'était, tout en poésie et en douceur mais voyant quand même !
Merci 1000 fois pour ce concours et pour ton blog fantastique en général !
Bises <3
Frédérique A DIT :
Mon souvenir Make up, c'est regarder ma mère se maquiller le matin: mascara, rouge à lèvres... J'étais bouché bée devant ce spectacle, je trouvais ça magique :)
Sophie A DIT :
Bonjour Lisa,

Je ne réalise pas toutes les créations que tu proposes mais elles font partie de mon réveil. Chaque matin, le café, la radio et une petite balade sur le net, ton blog celui de timai...
Mon premier souvenir maquillage est le plus mauvais maquillage de la Terre!!! Gamine je pensais que se maquiller c'était mettre n'importe quelle couleur n'importe où. A 4 ans je me suis maquillée au marqueur, ma mère a beaucoup apprécié le moment où elle a dû me déposer à l'école avec le visage encore recouvert de vert, de rouge ( sur la bouche bien sur), de bleu ( et oui toutes les couleurs sont bonnes quand on a 4 ans). Nouvelle expérience vers 14 ans, par la découverte de la gamme debby à Monoprix...brrr quand j'y pense j'en ai encore des frissons. Il s'agissait donc d'un blush très rose ( trop rose) d'une ombre à paupière verte avec le mascara vert assorti et d'un rouge à lèvres rose nacré. Je pense encore aujourd'hui garder ces couleurs en horreur. J'étais persuadée le temps d'une journée d'être devenue une femme.
je suis ce qu'on peut appeler une grande maintenant et j'aime suivre les petits tuyaux qui sont les tiens, le "less is more" est aujourd'hui ma devise, le naturel avec une touche de folie pour se sentir vivre tout simplement.
Continue... ne t'arrête jamais.
Sophie
Laura A DIT :
Salut Lisa ! Un de mes premiers souvenirs c'était le vernis a ongles une vraie catatostrophe, j'en mettais de partout sauf sur l'ongle je crois et évidemment ça se suivait de suite par l'étape dissolvant ^^ et puis finalement avec un peu de patience et quelques années plus tard ça va beaucoup mieux :D
Sympa la semaine a refaire vite j'espère :)

Laura :)
Marie A DIT :
Quel concours!
Mon premier souvenir... Il se trouve que je suis née avec des sourcils et cils de couleurs différentes. L'un est brun, l'autre blond. Là comme ça on pourrait penser que ça se voit, et que c'est bizarre. Mais au final très peu de gens le remarquent. Enfant, j'étais en admiration devant ma maman qui se maquillait les yeux, du mascara au crayon en passant par le far à paupière. Alors, dès que j'étais seule à la maison, je me précipitais dans la salle de bain pour lui piquer sa trousse, et bien évidemment, je tentais de corriger mon coté blond pour être un minimum symétrique.. Autant dire que ce n'était pas fameux. Même aujourd'hui, avec la maîtrise du crayon, je trouve ça trop voyant,ce n'est pas moi, alors je laisse mes sourcils tranquilles et naturels, et au final c'est bien mieux ainsi.
Et autre jolie sensation beauté, toujours avec ma maman, qui après s'être maquillée, se parfumait, comme pour parfaire le tout. Subtile et inoubliable.

Je tiens à te remercier pour cette jolie semaine pleine de délicatesse, qui une fois de plus m'inspire. C'était juste magnifique!
Merci Merci Merci Lisa!

Des bisous!
Léa A DIT :
Mon premier souvenir Make up est celui de ma mère qui tous les matins se maquillait. Debout sur la bagnoire, je la regardais, captivée par ce rituel quotidien et minutieusement executé. Son trait de liner parfait était pour moi une véritable performance artistique. Le rose appliqué sur ses joues avait un effet magique, "Ça, c'est pour la bonne mine" me disait-elle. Mais le véritable mystère etait l'expression que prenait son visage lorsqu'elle mettait son mascara... Incompréhensible... Jusqu'au jour où j'en mis pour la premiere fois (2 ème souvenir Make up). Le mystère était résolu.

Merci Lisa, ça fait du bien de se souvenir de petites choses comme ça!

Mille bises
lilali A DIT :
Merci pour tous ces jolis moments qui egrennent la semaine.
Mon premier souvenir beaute, j'etaais encore un petite blondinette haute comme trois pommes, c'est mon emerveillement face aux belles jambes de ma mere et a la douceur du lait corporel qu'elle y appliquait. Imitant son geste en me demandant si c'etait la magie du lait qui faisait sa beaute.
Merci pour toute la simplicite et beaute de ton blog et de tes creations.
Dune A DIT :
Pour moi c'était vers 6-7 ans, ma mère se mettait de l'eye liner tous les jours, et moi j'essayais de la recopier... je n'y arrivais pas évidemment, et je me retrouvais toujours avec le visage et les mains toutes noires, et on passais des heures à nettoyer tout ça... depuis je m'entraine toujours pour le liner, mais je ne maitrise toujours pas le geste !
bisous
Charline A DIT :
Bonjour Lisa ??
Mon premier souvenir make-up remonte à il y a 10 ans, quand j'étais petite maman me laissait porter du mascara pour les grandes occasions et principalement à Noël ... À chaque fois elle me disait de faire attention parceque le mascara c'est pour les grandes, et que les grandes ne pleurent pas sinon ça coule et elles ont du noir partout ... Et la pampanam ! Je ne comprendrais jamais pourquoi mais à peine avait-elle fini de me le poser je me mettais à pleurer comme une madeleine, et donc je passais les fêtes de fin d'année maquillée en gros penda, les yeux cerclés de noir ....

Encore félicitation pour "make my party" et ton adorable blog
Romandine A DIT :
Mon 1er souvenir make-up, c'est le vernis à ongle sur les pieds. J'étais toute fière avec mon vernis rouge, à l'époque le choix des couleurs était assez limité.
Aujourd'hui, c'est mes filles qui me réclame d'en porter, elles adorent même si c'est dur de les faire tenir en place le temps du séchage.
Merci pour ce joli concours.
Caroline A DIT :
MERCI Ludo et MERCI à toi !!!! Des articles toujours très intéressants :)
J'ai une maman qui se maquille. Simplement mais elle met blush, poudre et rouge à lèvres. Alors j'aimais bien la regarder se maquiller et parfois elle faisait semblant de me mettre de la poudre libre. Elle avait une grosse houppette et j'aimais l'odeur de la poudre. La voir aussi mettre du rouge à lèvre fait que maintenant j'aime les rouges à lèvre, leur forme, leur couleurs, les ouvrir, les regarder, parfois j'ai même envie de les croquer lol.
J'avoue que je n'ai jamais essayé la marque shu uemura mais les produits ont l'air top.
Encore MERCI :)
Bises et bon dimanche
olala tu nous gâtes tu nous gâtes :) tellement merci! mon émotion make up.. alala c'est la famille ça un attroupement de femmes trop belles qui m'ont senti tellement nuulle quand j'étais toute petite! ma mère le maquillage ct pas son truc DU TOUT. mais ma grand mère, mes tantes et mes cousines elles maîtrisaient tellement bien cet art! il parait que quand j'avais cinq ans j'ai demandé à ma grand mère qui se mets toujours un beau bleu sur les paupières de m'en mettre à moi aussi et que chut maman ne le verras pas promis. J'ai toujours été dans les pattes de ces femmes pour les regarder se préparer et s'apprêter. Elles ont tout osé du très beau au très pas beau (genre le rouge à lèvre bleu quand mm).J'ai appris de ma cousine son trait d'eye liner de femme fatale, ma tante m'a appris à dessiner mes sourcils, l'autre m'a mis dans les pattes ma première poudre.. Ma mère a toujours trouvé tout cela futile, et le maquillage est encore sacrément malmené je trouve aujourd'hui. Moi grâce à tout ça j'ai appris que je pouvais autant m'éclater avec le make up que je le fais avec mes fringues. Et ça c'est quand mm bien libérateur d'en jouer! Et j'apprécie de retrouver cet esprit dans la vidéo que tu nous a offerte , tout comme j'apprécie chaque article beauté de timai qui nous confirme que le make up c pas que du futile de nénette! oui longue vie au make up mm si j'ai sacrément de trucs à apprendre encore, même tout je crois! j'ai acheté la base que tu nous offres par ce concours elle est super chouette! et j'aimerais tellement tester tout le reste (le blush le blush le bluuush) des gros bisous bella, encore MERCI
Loulou A DIT :
Mon premier rouge à lèvres (il n'y a pas si longtemps!). Je sortais, frustrée, d'un exam qui ne s'était pas très bien passé et j'ai filé direct acheter le rouge à lèvre Chanel de Vanessa Paradis, que je lorgnais depuis des semaines ! du <3
Carole A DIT :
Salut !

J'ai découvert le maquillage assez tard, car ma maman ne se maquille pratiquement pas, et je ne faisais pas partie du clan des "cool" au collège, du coup j'ai eu un tuto épilation (au grand dam de ma mère) mais pas make up...

Du coup c'est ma petite soeur qui m'a montré pour la toute première fois comment me mettre du mascara :D En fait c'est ma demi-soeur (mais ça me fait toujours bizarre de dire ça, parce que ma soeur c'est ma soeur), et sa mère à elle se maquille pas mal. Du coup elle a eu la technique avant moi :) Voilà, mon premier souvenir maquillage, je le dois donc à ma petite soeur chérie qui m'a appris à me mettre du mascara sans avoir à devenir ambidextre et sans me repeindre l'arrête du nez en noir (oui j'étais très quiche, mais c'est pas facile la première fois, n'est-ce pas ?) devant le grand miroir de chez papa. Quand j'y repense, c'était un moment très complice, très drôle, de la petite qui peut enfin apprendre à la grande. Et comme on ne se voit pas souvent, un moment précieux.

Merci de m'avoir donné l'opportunité de m'en rappeler :D Une vraie madeleine de Proust ce concours ;)

Bonne journée !

Carole
DEVEZE Victoria-Lou A DIT :
Bonjour Lisa!

C'est la toute première fois que je laisse un commentaire sur un blog mais cette fois est différente, ton post me touche car mon plus vieux et premier souvenir que j'ai avec le maquillage c'est avec ma Mamie.
J'ai fait de danse classique pendant très longtemps, ma grand-mère était ma plus grande fan alors que n'avais même pas 4 ans à mes débuts.
Pour mes 7 ans et à l'occasion de mon spectacle de danse, ma Mamie m'a acheté un petit pot de gloss de chez Bourgeois, couleur framboise (avec une odeur rigolote), je le revoie encore. C'est elle qui me l'a appliqué avec ses mains toutes douces et elle me disait que je ressemblais à une vraie danseuse étoile. Les années suivantes je voulais toujours le même gloss, c'était devenu notre rituel à nous!
Ma Mamie m'avait alors, sans le savoir, donnée le virus du maquillage!

Bon dimanche ensoleillé à toi et à toutes les lectrices.
Victoria-Lou
Charlotte N A DIT :
Hé hé ! Pour moi je crois que ça a été lors de mon spectacle de danse classique, je devais avoir 8 ans. Ma soeur et moi nous avions de superbe petit costume de flocon de neige avec un tutu et une capuche en dentelle doré, le rêve de petite fille. La prof de danse avait donné des instructions de maquillage aux mamans pour qu'on ai un peu toute le même. Ma maman nous avait maquillé toutes les deux ma soeur et moi. Etant myope et ne portant pas me lunettes sur scène sur le coup je n'avais pas fait attention au résultat mais quand j'ai vu les photos après, j'ai eu un choc j'avais l'air d'une jeune fille ! Mon visage était comme transformé, je me trouvais trop belle. C'est là que je me suis dit que le maquillage c'est magique !
Coco A DIT :
Coucou Lisa,

mon premier souvenir de make up est un peu farfelu. C'est plutôt un souvenir d'école : c'était le jour du carnaval à la maternelle et en me déposant le matin ma mère se rend compte qu'elle a complètement zapé de e déguiser comme les autres gosses.
Donc ce qu'elle a fait c'est qu'elle a dégainé son rouge à lèvre et m'a fait des gros points rouge sur tout le visage en me disant : eh bah voilà comme ça tu seras la seule à être déguisée en coccinelle !
Bon un peu chelou mais mignon.

Bises !
Agathe A DIT :
Coucou Lisa,

Merci 1000 fois pour ce joli cadeau que tu nous fais là, même si au vu du nombre de participantes forcément il y aura des déçues dont je pourrais faire partie, ces histoire de maquillage avec les mamans, je trouve cela très émouvant. C'est curieux non? Que l'on soit si fière de nos premiers moments maquillage avec nos si jolies mamans.
Pour moi, ce n'était pas ma maman mais mon arrière grand mère (103 ans cette année!). Elle vient du sud de la France, du pays de Fragonnard, ma Mamie (comme je l'appelle), elle sent toujours extrêmement bon la rose. La lavande aussi parfois, mais surtout la rose. Elle est fière de pouvoir dire quelle s'habille, se coiffe et se parfume toute seule même à son âge. C'est une féministe, une qui se levait tous les matins tôt pour aller travailler et dont les voisines se moquaient, car elles, elles ne travaillaient pas, c'était totalement déconvenu! Et pour aller coudre et faire de beaux ensembles, elle était toujours parfumée et coiffée. Alors moi, depuis toute petite, je cueilles dans le jardin, plein de roses, plein de pétales, différents parfums. Ces eaux à la rose je m'en aspergeais et en profite toujours.

Ce n'est pas en soit du maquillage mais plutôt de la préparation au maquillage, une décoction qui sent bon, une eau fraîche qui prépare doucement la peau à accueillir poudres, crèmes et rouge à lèvres.

J'aurais pu également raconter ma première poudre, crème ou rouge à lèvres, mais pour moi, cette eau à la rose, en soit, c'est déjà être belle. Et j'espère être belle comme mon arrière grand mère à 103 ans...

Très belle journée à toi!
joon A DIT :
Coucou Lisa...
Une nouvelle fois merci à toi pour tout ce que tu partages avec nous et merci pour tes "merci".
Mon premier souvenir maquillage remonte à l'époque où je ne me maquillais pas encore justement, cette époque bénie des Dieux où je ne me posais pas de questions, cette époque où pour moi la beauté c'était tout ce que je n'avais pas et qui me faisait tant envie, à savoir les lunettes, les appareils dentaires et les tâches de rousseurs. Ma meilleure amie avait tout ça et je l'enviais beaucoup, je la trouvais si belle... A l'époque, je ne savais pas que ma meilleure amie, elle, aurait tout donné pour se débarrasser de ce que moi je considérais comme "les accessoires beauté par excellence".
Bref, là n'est pas la question...revenons-en à nos moutons... Pour lui ressembler un peu et surtout pour être belle à mon tour, j'allais régulièrement chiper le crayon brun de ma mère pour me dessiner de très nombreuses et grossières tâches de rousseur sur le visage. Je me regardais dans le miroir, me trouvait belle un instant et prier pour que ma vue baisse et que mes dents se chevauchent pour avoir à mon tour lunettes et appareil dentaire.. mais rien ni fit...jamais je n'eu droit à mes tant rêvés accessoires mode révélateur de beauté.
A présent, je souris en repensant à cette époque, j'étais libre, aucun dictat "fashion" n'avait posé son empreinte sur moi, j'aimais profondément ce que beaucoup de gens détestait, j'avais 11 ans, j'étais une enfant.
Lisa, quand je te lis, tu me fais penser à la petite fille que j'étais et j'ai envie de t'offrir une énorme barbe à papa !
Kaamiye A DIT :
Oh la la, je suis fan de cette trousse ! (et je testerai bien l'huile démaquillante qui a l'air top)

Je crois que j'ai toujours été très coquette, et attirée par les produits de beauté et le beau en général. Petite je n'avais tellement pas de cheveux (ils ont poussés très tard, je les ai eu courts au moins jusqu'à 8ans, et pas parce que ma mère me les coupait mais parce qu'ils ne voulaient pas pousser plus), que je portais une jupe ou une serviette de bain accrochée avec une pince à linge sur la tête pour faire comme les princesses, et sentir le poids des cheveux longs et lourds... Ca vend du rêve ! :)
Par la suite, vers 10-11 ans je me suis passionnée pour le maquillage, de scène cette fois, je faisais des maquillages de clown, de lézard, de fée, de monstre, avec du vrai maquillage de cirque, j'avais du matos de pro (j'avais bien harcelé mes parents pour qu'ils m'en achètent, mais il a bien été rentabilisé), et je me suis éclatée à faire un book (un cahier avec les photos et les explications de toutes mes oeuvres). Ma mère y est passée, mon petit frère a eu son heure de gloire aussi, car il était mon modèle préféré et assez docile, il faut dire que je le soudoyais avec des kit kat.
Aujourd'hui je garde tout de même ce petit grain de folie quand je me maquille pour une occasion particulière, j'adore faire des effets spéciaux avec plusieurs ombres mates ou nacrées, me faire des smokeys bien sombres et dramatiques, jouer sur les couleurs, les creux, les arrêtes.
Et je suis tombée récemment sur un vieux pot de maquillage de cirque de mes 10 ans. Tout séché, mais avec la même odeur.
Et là, je me suis retournée vers mon frère, avec une lueur de malice dans les yeux, j'ai chopé un kit kat, j'ai eu un rire diabolique et je ne sais pas pourquoi... il est parti en courant !
Marie A DIT :
Mon premier souvenir de maquillage est un souvenir de non-maquillage (!). J'étais au CM1 et Cécile, la fille du maître est venue à l'école maquillée comme un pot de peinture. Son père très en colère (ben oui on ne se maquille pas comme une voiture volée quand on a 9 ans voyons), la gronde et c'est là qu'elle lance "Mais Marie le fait bien elle" (Marie c'est moi évidemment). Convoquée dans le bureau du maître, je fus innocentée car non je ne me maquilais pas à 9 ans, j'avais juste les lèvres très rose presque rouge et une espèce d'ombre bleutée sur les paupières (même mes parents s'y laissaient prendre à coup de "Marie tu t'es maquillée ? Ben non.").

Je ne suis toujours pas une experte du maquillage mais cette trousse m'émoustille complètement. J'ai mon oeil sur l'huile démaquillante et cette poudre avec sa pomponnette mignonette.

Merci Lisa de nous faire profiter de tes rencontres grâce à tes articles et à ce petit concours. Tu mérites vraiment tout ce qui t'arrives. Je te suis depuis le tout début et c'est fièrement que je suis allée à la FNAC de Strasbourg acheter ton livre. Le dernier exemplaire avant réapprovisionnement. Du coup je t'ai fait de la pub après de la vendeuse "Vous savez qui c'est ? Elle le mérite!". Parce que c'est vrai que tu le mérites ;)

Les gens ne se rendent pas forcément compte du temps que c'est de s'occuper d'un blog et toi tu peaufines chaque détail et ça vaut vraiment le coup.

Merci.
Lucie A DIT :
Encore une fois tes articles étaient magnifiques, merci de nous faire partager tous ces moments (c'est vrai, parfois j'ai l'impression que ton blog nous donne la possibilité de devenir des petites souris pour entrer dans ta tête et s'inspirer de toutes les jolies choses qu'on peut y trouver hihi!

Moi, ma première "expérience" maquillage c'est de regarder ma mère (qui se maquillage pourtant très peu) se mettre du "remonte-cil", enfin du mascara, mais bon quand on a 4-5 ans "remonte-cil" ça évoque plus de choses... Donc c'est comme ça que moi et ma petite soeur on avait baptisé ce truc magique qui faisait des cils de poupées en 2 secondes : c'est devenu mon obsession make-up à moi, voili voilou...

Merci encore pour toutes les bouffées d'air frais que tu nous apportes, gros bisous!
chloe A DIT :
Mon premier souvenir make up ? Ca remonte aux spectacles de danse quand j'étais petite. Ma maman me mettait du rouge très très rouge. Elle avait du mal mal parce que j'avais de toutes petites lèvres, mais j'étais tellement fière ! J'ai encore ce rouge là, et il a toujours l'odeur des spectacles de danse !
Höskuldsson A DIT :
Oulalala, mais que de monde pour ce concours !
Ai-je vraiment ma chance ? Depuis la vidéo de superbytimai, où tu nous montrait ta base shu uemura, j'avais très envie d'essayer, mais ce n'est pas vraiment accessible au budget étudiant, tant pis !
Bon mon premier contact avec du maquillage avec du maquillage c'était au Futuroscope, j'étais plutôt garçon manqué, mais c'est pas ce qui m'a marqué le plus non. Quand j'avais 10 ans, ma copine avait un chat roux, c'était aussi son nom "chat-roux", oui vive l'originalité ! Enfin, ce chat était très docile, il avait vraiment subit toutes les misères que sa maîtresse de 10 ans pouvait lui infliger. Et donc le jour où on lui a offert une palette de maquillage Barbie, un coffret rose avec des fards à paupières vifs, du rouge à lèvre paillette, et ce qui devait être du fard à joue rose fuchsia, la chat a bien sûre était notre modèle. Il s'est gentiment laissé coloré les babines de paillettes, le dessus des yeux en bleus avec une touche de violet, et un peu de fuchsia pour ses joues.
Oui j'entend déjà les protectrices des animaux hurler, mais non e chat n'est pas mort d'une intoxication ou quoi que ce soit, il a eu droit un bain, et 20 minutes de sèche-cheveux, pendant que nous on se faisait gronder.
Je sais pas si le chat s'en souvient, mais en y repensant j'ai bien rigolé !
Elise A DIT :
La première fois ou j'ai mis du fard à paupière. Un peu timide au début et puis, finalement, je me suis lachée. Lorsque ma petite maman m'a vue arriver elle m'a appris la meilleure des leçons make-up "moins c'est plus" :)
Niky A DIT :
Haha merci à toi aussi !
Première émotion make up, ce sera pas du côté de ma maman, mais plutôt de ma grand-mère. Quand elle se mettait du rouge à lèvre bien éclatant. Et puis tout le cadre autour, les rangées de collier accrochées aux murs, le talc dont elle nous parfumait après la douche. Voila !
Aïsha A DIT :
Coucou, je lis ton blog depuis le mois d'octobre et je n'avais jamais laissé de commentaires mais je vais me rattraper :)Tout d'abords merci pour ton super blog ainsi que pour ce concours!
Ma première émotion make-up c'était quand j'avais 6 ans à un spectacle de fin d'année avec pour thème la Chine tout le monde s'était fait maquiller sauf que ayant les yeux légèrement bridés je n'avais pas eut le droit au trait d'eye liner pour avoir "les yeux de chinoise" du coup j'avais décrété de le faire moi même...
Une belle catastrophe!
Marie-Cerise A DIT :
Chère Lisa,
Le maquillage et moi c'est une grande histoire d'amour. Ma première pièce de 10 francs (celle de la petite souris) était passée dans un "vernis paillette"... Mais mon souvenir-maquillage le plus marquant fut lorsque j'ai reçu pour mes 15 ans une trousse remplie de super produits make-up avec un petit mot qui disait "Les plus jolis maquillages sont souvent les plus naturels". Aujourd'hui encore c'est ma règle d'or en matière de make-up et c'est ainsi que je me trouve jolie...
Des bisettes
Marie-Cerise
Sev A DIT :
OMG ce concours qui te met de la poudre d'étoiles dans les yeux!! Shu uemura en plus quoi....c'est juste exceptionnel.
Vu que j'ai très très très envie de gagner, je vais implorer le dieu du maquillage d'être a mes cotes!
Sinon pr la petite histoire, quand j'étais ado, la premiere fois que je me suis maquillee, une de mes amies m'a dit de me mettre du fap blanc parce que j'ai des "petits" yeux et que ca les ferait agrandir...resultat c'etait ignoble on aurait dit que j'avais bronze avec des lunettes de soleil ct vmt pas terrible.
Merci encore pr ce concours!
Giubbi A DIT :
Pendant mon enfance, ma mère portait tout le temps un mascara Yves saint laurant Bleu électrique... c’était magique pour moi et je racontais à mes copains, dans la stupeur générale, que oui, ma mère avait les cils bleus (pour de vrai!)
Avec grande émotion je me suis enfin acheté le même produit la semaine dernière, la couleur maintenant s'appelle bleu majorelle; je ne le lâche plus et quand je me regarde dans le miroir je me remplis de tendresse pour la gamine que j'ai été, complétement convaincue que ma maman pouvait vraiment avoir les cils majorelle...
Alice Art A DIT :
Mon souvenir make-up est celui de ma grand-mère qui est restée coquette jusqu'à la fin de sa vie "consciente", avant qu'elle n'arrête de communiquer avec le monde extérieur et qu'elle n'entre en maison de retraite.
Elle a toujours porté un rouge à lèvres d'un rouge profond en me disant que le rouge c'est la passion et l'amour.
Sev A DIT :
OMG ce concours qui te met de la poudre d'étoiles dans les yeux!! Shu uemura en plus quoi....c'est juste exceptionnel.
Vu que j'ai très très très envie de gagner, je vais implorer le dieu du maquillage d'être a mes cotes!
Sinon pr la petite histoire, quand j'étais ado, une de mes amies m'a dit de me mettre du fap blanc parce que j'ai des "petits" yeux et que ca les ferait agrandir...resultat c'etait ignoble on aurait dit que j'avais bronze avec des lunettes de soleil ct vmt pas terrble.
Fanny Soul'Baby A DIT :
bonjour Lisa,
et merci a toi de continuer de me donner envie de faire des DIY, et d'alimenter mes journées par tes pépites rafraichissantes.

pas vraiment de souvenir Make up, ma mere n'en portant pas... c'est tres tard que j'ai appris a dompter mon cheveux ou a me Bichifier le regard...
mais aujourd'hui j'ai une petite blondinette de 4 ans qui est make up addict et a qui j'ai du mal a refuser un coup de blush par ci ou un peu de baume a levres rosé....avant d'aller a l'école... c'est pas un souvenir c'est notre présent, et ca m'enchante de partager ca avec elle, ca me fait sentir encore plus féminine.
et ses "tu es belle maman", me font pleurer de joie intérieurement, alors que je suis percluse de complexes et de doutes habituellement ...
alors voila si jamais la hasard venait a se poser sur mon post, sache que Juliette et moi on sera super heureuses. et meme qu'on t'enverra une photo !

des bises d'Aix en Provence ou on cuit à l'ombre

Fanny
Aïsha A DIT :
Merci pour ce merveilleux concours et pour ce blog génial Lisa!
Je lis ton blog depuis le mois de novembre et je n'avais jamais pensé à laisser de commentaires mais je vais me rattraper ;)
Ma première émotion make-up c'était à 6 ans au spectacle de fin d'année sur le thème de la Chine,la mère de ma meilleure amie lui avait dessiné des yeux bridés au crayon de bois.Moi étant d'origine Asiatique je n'y avais pas le droit et comme je voulais moi aussi avoir "du maquillage de grande" j'avais essayé de e faire moi même.Une belle catastrophe!
Xavière A DIT :
J'avais 13 ans et j'allais chez Yves Rocher avec mes amies, on essayait tous les vernis et tous les rouges à lèvres et on finissait par en acheter un (le moins cher, nous étions probablement la plaie des vendeuses!) pour avoir le cadeau offert tous les mois avec la carte de fidélité. j'ai encore plusieurs vernis affreux et improbables qui datent de cette période et que je n'ai jamais portés mais que je ne me résous pas à jeter :)
sinon la fois où ma grand mère nous avait fait à mes sœurs et moi des déguisements de chinois avec des yeux de chinois au khôl, c'était somptueux!
merci pour ce concours et pour ton blog, je ne m'en lasse pas! merci 10000 fois (si chacun des 10000 followers le pense autant que moi, il faudra bientôt faire un DIY du million de mercis!)
fanny A DIT :
Pfiou, que de "concurrence" déjà !

Moi c'est à toi que je voulais dire merci ! pour ton blog bien sûr, je te le dis à chaque fois, mais aussi pour m'avoir fait découvrir cette marque ! je ne connaissais pas et j'adore, et comme en plus Ludo m'a paru être qqun de génial, ben j'aime la marque encore plus !

moi j'ai grandi avec une maman pas coquette du tout qui n'avait que du rouge à lèvre corail et de la crème de jour. Je me souviens parfaitement de sa façon un peu étrange, qu'elle garde encore aujourd'hui, de se mettre du rouge à lèvres : elle entour le tube de ses lèvres et le fait glisser de droite à gauche. Ce geste fait qu'au bout d'un certain temps, le bâton corail ne ressemble plus à rien : on dirait qu'il a mis un corset !
Pour moi ce rouge à lèvre déformé c'est ma maman.
Je me maquille plus qu'elle et ne torture pas ainsi mes rouges mais voilà c'est ça mon premier souvenir "madeleine de Proust" beauté !

Des bises ensoleillées !

Fanny
kris A DIT :
Hello Lisa,

Je n'ai jamais laissé de com ici pourtant je te suis depuis le début... j'ai même acheté ton livre :-) qui est très beau par ailleurs !

Premier souvenir make up, premier reveillon comme une grande, je dois avoir 14 ans et ma maman m'avait acheté un pinceau avec paillettes intégrées + un prit gloss Lancome, les juicy tube, qui étaient trop cols à l'époque !

continue comme ca en tout cas !

Bises
Laura A DIT :
Un souvenir marquant ? Plutôt une habitude, celle d'observer ma maman se mettre du blush avec son maxi pinceau super doux !
Merci pour ce concours,

bises :)
elsa A DIT :
Je ne sais pas pourquoi...mais je pense tout de suite à ce souvenir. Je devais avoir 12, 13 ans et je m'étais achetée mon premier mascara: je m'en souviens très bien: c'était un gris de chez Yves Rocher. Je ne me souviens pas de l'achat...Juste de ce moment: une amie de ma mère, voyant me maquiller légèrement les cils, me dit qu'elle trouve ça bizarre comme couleur, que le choix d'un mascara gris est étonnant voire bizarre...sur le coup j'avais été vexée et puis finalement je lui avais répondu que je trouvais cette couleur magnifique, aussi bien sur la brosse que sur mes cils et que c'était mon choix. J'avais pas envie d'un noir trop claquant. Juste ce souvenir qui me rappelle, que nos choix sont toujours les meilleurs quoiqu'en disent les autres...!
Bises Lisa, ton blog est extra-ordinaire comme le choix du mascara gris...
ArTs A DIT :
Encore un super concours, plein de fraîcheur et d'énergie ! ;P

Ma première émotion make up remonte à la période de l'enfance, où j'ai eu le plaisir de jouer à l'apprentie sorcière dans le maquillage de ma mère.

C'était vraiment enivrant pour une enfant de toucher, sentir, essayer toutes sortes de textures, couleurs etc.

Le plus drôle, c'est quand je m'aventurais quelques années plus tard, à peindre littéralement le visage de mes copines avec tous ces cosmétiques en réalisant un maquillage complètement psychédélique (au plus grand bonheur de ma mère au passage; paix à ton âme, la palette Guerlain !)

Encore merci Lisa ! ;)
Maela A DIT :
Un souvenir fort et récent !
Une matinée sous les doigts magiques d'une amie. Elle passait son épreuve d'esthéticienne et j'ai eu la chance d'être son modèle. Tout doucement, je me suis laissée "voyager" au pays du Soleil Levant (Très longs faux cils, fond de teint blanc, rouge à lèvre brillant et sur la joue, tatouage temporaire) et tout doucement, mon visage a pris celui d'une geisha des temps modernes.
Méconnaissable et au fond de moi, j'étais très fière de mon amie qui a réussi son examen.
Un petit P.S. : IL est à la maison, je l'ai acheté hier et depuis, je me régale en tournant les pages de votre magnifique ouvrage ! Aujourd'hui, j'ai testé la recette du "Cake citron pavot". Verdict à 16 heures, j'ai installé dans le jardin, la table du goûter ! Maela.
perrine A DIT :
Petite, j'adorais regarder ma mère se mettre du rouge à lèvres. Elle en avait plein, dans le tiroir du milieu, du meuble de la salle de bain. En cachette, parfois, je m'enfermais dans la salle de bain et je les essayais, un par un, faisant des mélanges douteux. Après j'ai grandi, et je n'ai plus osé en mettre avant longtemps. Ma bouche était trop pulpeuse, trop voyante, je n'allais pas en plus la couvrir de couleurs, les regards seraient bien trop pressants. Et puis un jour, à coté de Beaubourg, j'ai admiré une fille, une bouche aussi pulpeuse que la mienne, qui arborait un super rose fushia, en toute tranquillité. Alors je me suis dit que tout ca n'était que balivernes!
Mon préféré est un rouge mat de chez rouge baiser qui tient malgré les boissons bues et les cigarettes fumées. Quand j'ai vu ma mère vendredi après ne pas l'avoir vue pendant un an (un océan nous sépare), elle m'a dit que j'avais une super bouche de pin-up! :)
mo A DIT :
Avant tout, merci Lisa pour ce beau présent!
Mon premier souvenir maquillage, j'étais en cm1 et ma mère avait ce super rouge à lèvres chanel, un corail transparent plein de paillettes dorées... Qu'elle a fini par me céder, tellement je l'aimais! Je n'ai jamais retrouvé une si jolie couleur, un jour peut-être...
Léa A DIT :
Bonjour Lisa !

Mon premier commentaire sera pour ce joli concours.
Mon premier souvenir make-up n'est pas avec ma maman (malheureusement elle est décédée quand j'étais très jeune) mais avec ma grand-mère, qui m'a élevé et à qui je dois tout ! Un rituel beauté simple et invariable : du mascara bleu, un peu de poudre et une touche de Chanel n°5 (une vraie madeleine de Proust cette odeur). Je sais grâce à elle qu'il n'y a pas d'âge pour prendre soin de soi et être belle.

Merci pour ce concours et ton inspirante créativité qui anime ce blog !

Léa.
Paulette A DIT :
Salut Lisa
D'abord, tout d'abord, félicitations pour les 10000 followers, c'est beau et mérité!

Pour ma part, on était 4 filles à la maison alors les sessions make up, il y en a eu plein mais je crois que mon premier souvenir c'est les rouge à lèvres de ma maman, quasiment que des Chanel. Pas tant les couleurs ('fin si le rouge dragon quand même!) mais surtout surtout les odeurs, c'est petits batons sentaient tellement bon! J'adorais les ouvrir pour les regarder et les sentir. Aujourd'hui, je n'en mets quasiment jamais mais j'en ai un comme un talisman. Le talisman cocoon/maman/toi si jolie.

Bonne continuation et merci pour cette jolie semaine!
Adeline.P A DIT :
Mon premier souvenir make-up n'en est pas un souvenir au premier sens du terme. En fait, il s'agit d'une photo de moi à 6 ans habillée en robe à crinoline genre XVIIIe siècle et maquillée comme une voiture volée ! Ma maman n'a jamais été une experte du maquillage et j'ai vraiment l'air d'un pot de peinture sur cette photo, elle m' a toujours beaucoup fait rire. Heureusement, ça ne m'a pas empêché de m'améliorer grandement par la suite !

Merci pour ce concours Lisa et félicitations encore pour la sortie de ton livre :)
Léa Aime A DIT :
ma première émotion make up... c'est quelque chose que je ne ferais pour rien au monde mais qui me fascinait. Ma nounou qd j'étais toute petite avait des ongles immenses, pointues comme ds mad men et passait des heures à se mettre du rose, du rouge... je trouvais que ça avait l'air très dur et que c'était très jolie... Et puis une fois elle a fait mes ongles tout rongés :) depuis c'est vrai que j'aime beaucoup le vernis à ongles mais alors pas le même héhé !
SHU ce cadeau ! Je le veux !
Morgane A DIT :
Hello Hello !

Mon premier souvenir make up ...
J'adorais regarder ma grande sœur se maquiller, le truc qui me marquer le plus ? Son crayon khol noir.
Lorsqu'elle n'était pas là, je courais dans la salle de bain, fouinais dans ses affaires, pour me maquiller avec. Mais bon, j'étais toujours démasquée : d'abord parce que cela se voyait sur ma tête et ensuite parce que ma grande sœur était une folle du rangement et qu'elle remarquait toujours lorsqu'un truc avait été déplacé. (Et la, autant te dire que je devais courir très très vite...)
Puis lorsque je suis entrée au collège, ma maman a bien voulu m'en acheter un (un peu forcée) et je me maquillais les yeux pour aller à l'école, mais c'était une horreur, je ressemblais plus à un panda qu'à autre chose...

Voila ! Big bisous à toi, petite fée!

P.S : J'ai acheté ton livre, je l'aime d'amour, bravo!

Morgane.
Sophie G. A DIT :
WouaHou, merci pour ce concours !
Mon premier souvenir de "vrai" maquillage, c'était avec une copine du lycée qui m'a mis du mascara je n'avais jamais eu envie de me maquiller avant. Depuis j'adore me maquiller pour me sublimer ;) Et 15 ans après cette copine est la témoin de mon mariage auquel je compte bien me maquiller seule !
Alix A DIT :
Ah comment ne pas m'en rappeler, ce fut un souvenir cuisant!

Je dois avoir 5 ans, je suis au camping et Sandrine, une grande (16 ans),me met du verni à ongle ROUGE. Je suis fière,je suis femme (comme maman), je cours jusqu'à ma caravane pour montrer mes pieds de star à ma famille et ... je me prends les pieds dans une énorme racine! Mon verni est incrusté de terre, mon pied est rouge sang (peau arrachée, j'ai encore la cicatrice), j'ai mal.

Je vous dirais bien que depuis je suis fâchée avec le verni rouge mais il n'en est rien; cela reste mon préféré!

A cela j'ajoute ma grand-mère que j'ai vu à la même époque se mettre du mascara avec la bouche en cul de poule. Elle le fait toujours ... et moi aussi!


Merci Lisa pour cette belle semaine riche de sens!
Cerise A DIT :
Merci beaucoup pour ce joli concours, et tous les billets colorés que tu nous envois ! Ma première émotion make-up fut en colonie de vacances vers l'âge de 8/9 ans, lors de la "boum" pour clôturer le séjour. Une des monitrices venait dans les chambres pour nous maquiller. Seulement, j'avais la peau très sèche, alors elle m'avait dit "non non, toi, tu n'en auras pas, tu as la peau fragile." Ni une, ni deux, je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps, pour avoir le nez poudré et la bouche rose. Finalement, elle a finit par me maquiller ! C'est vrai quoi, je voulais mon petit coup de blush moi aussi ! ;) Promis là, je ne pleurerai pas ;) hihi ! Merci !
Marine A. A DIT :
Ma première émotion make-up, c'est quand lorsque la première fois que j'ai mis du mascara, je me suis rendue compte que le ressemblait énormément à ma maman! (alors qu'en général je lui ressemble très peu :) )
Lisette A DIT :
C'etait il y a un petit paquet d'années, lorsque j'etais enfant, je me souviens du maquillage que ma maman me faisait chaque année pour le spectacle du village, surtout parce que j'avais droit aux PAILLETTES!!! La classe!

Merci pour le concours <3
Laeti A DIT :
Hello Lisa et félicitations pour les 10 000 abonnés, tu le mérites amplement.

Mon premier souvenir beauté, c'est aussi avec ma Maman. J'adorais la regarder se maquiller, ça me fascinait. Grâce à elle j'ai appris les bons gestes dès le début : toujours nettoyer sa peau et l'hydrater avant d'appliquer n'importe quel produit et avoir la main légère sur le maquillage. Je voulais faire tout comme elle, alors parfois, elle acceptait de me mettre un peu de rouge sur les lèvres et je me pavanais comme une grande dans la maison, toute fière. D'ailleurs l'odeur des rouges à lèvres Dior, c'est un peu ma madeleine de Proust.

Encore aujourd'hui, quand je rentre chez mes parents, j'adore être avec ma mère quand elle se maquille. Je lui fais tester mes produits et elle, les siens. On partage nos découvertes, c'est notre moment rien qu'à nous !

Merci pour ce joli concours et très bon dimanche :) !
Mumu A DIT :
Ma première émotion make up ???? ma maman, se crémant le visage et amoureusement se pouponnant le visage avec un gros pinceau à blush!!!!Les joues roses et le teint frais elle me disait : "Tu vois ma fille...un peu de crème et le rose aux joues...c'est cela être une fille !!!!"...30 ans plus tard, me voilà, jour après jour répétait ses gestes...des souvenirs de petite fille, comme une ritournelle enchantée...des becos et pleins de choses...
Andréa. A DIT :
Mon émotion make up ce serai surement ma Mère-Grand qui se maquille, elle ne met que des crèmes de marque pour prendre bien soin d'elle. Et tous ses produits beauté mon toujours fasciné ! J'adore la voir ce maquiller, et je dois dire que pour son âge sa peau est aussi douce que celle d'un bébé.

Merci Lisa pour cette semaine. On en apprend un peu plus niveau make-up c'est cool.

Bise ! Andréa Z.
Laura A DIT :
Ma petite Lisa,
Et si pour une fois c'est nous qui te disions merci?
Ton blog c'est un peu ma petite gourmandise (qui ne reste pas collé sur les hanches!), merci pour tout le bonheur que nous offre! (et merci pour le concours Shu Uemura, depuis le temps que je reve d'investir dans ces produits trop beeeeeeeeeau/bien/magique/delicieux...)
Quand a mon premier souvenir Make-up, c'est ma petite trousse Chipie, que j'avais rempli de milliers d'echantillons, et des produits que je piquais à ma maman. J'appliquais tout ça au doigt, avec la dexterité d'un morse avec des moufles, mais j'étais heureuse! Je pensais ressembler ma mère...
Enfin, je me suis améliorée depuis!
Bisous-chat!
Fanny A DIT :
Ben dis donc, on ne se mouche pas avec le dos de la cuillère, ici ! (oui je sais, ridicule, mais c'est une expression qu'on utilise vraiment jamais, et j'avais envie, et ici tout est permis ;))
Mon premier souvenir make up ? Deux me viennent (ça compensera l'expression pourrie^^) :
D'abord ma maman, forcément, son rouge un lèvres souvent (toujours ?) très vif, et son parfum que je trouvais entêtant quand on était en voiture pour voir mes grands-parents.
Sinon, "mon" premier, j'étais chez ma nounou, entre midi, au CM2 je crois, avec une copine (chez la même nounou), on a profité du temps après le repas pour filer dans la SdB et essayer tout son maquillage ! On a dû se démaquiller fissa quand elle l'a remarqué.
Tu pourrais presque écrire un autre livre avec tout ce qu'on te raconte ;)
Anaïs A DIT :
Superbe idée cette semaine Guest :)

Mon premier souvenir make-up c'est l'odeur du rouge à lèvre de ma maman. Même encore aujourd'hui, je retrouve cette odeur si particulière avec certaines marques, une odeur poudrée et douce...
Pleins de souvenirs me reviennent à l'esprit, par exemple, avant de partir au travail très tôt le matin, ma mère venait m'embrasser au lit et me laissait une trace sur la joue et son parfum flottait dans l'air jusqu'à mon réveil !

Aahh les femmes et le make-up : un duo de choc !
clémentine A DIT :
hi! très chouette concours, merci beaucoup !
lorsque j'étais encore petite, c'était ma mère qui me réveillait pour aller à l'école. Un réveil tout en douceur, simplement un bisou et elle repartait furtivement. Son parfum imprégné dans les draps chatouillait mes narines et forçait mes paupières à se soulever. Désormais, le simple fait de sentir ce parfum me rappelle beaucoup de souvenirs! On peut appeler ça une madeleine de Proust, oui, c'est ça! Le parfum occupe une partie importante, en revanche je ne sais pas si il fait partie de make up. Voilà pour les petits souvenirs, c'est drole de raconter ça sur la page d'un blog quand même! mais soyons fous, en tout cas moi je suis folle de ce concours... :)
Clémentine
Alessandra A DIT :
ralálá ce concours! un truc de ouf!! *____*

Ma première émotion make up c'était de me mettre le ruby woo la prémière fois! je me sentais un peu too much avec des rouges à lèvres rouges, j'ai des gros lèvres, mais là je me sentais élegante comme jamais, et le plus, avec rien d'autre! super! et tout cá après les 30 ans! on se sent plus rassurée après les 30 pour se faire des folies dans le make up!

Des bisous! ?
Lucie A DIT :
Bonjour Lisa !

L'expérience maquillage qui m'a le plus touchée a aussi été ma première expérience maquillage. J'avais 13 ans et depuis quelques temps je voyais mes amies se maquiller à l'occasion des différentes "booms" que nous faisions. Plus il y avait de booms plus le nombre de filles maquillées grandissait ! Mais moi ça ne me plaisait pas. Tout le monde a dû connaître le premier maquillage qui consiste, blonde ou brune, à se mettre un simple trait de crayon noir sous les yeux et puis, plus tard, à y ajouter un peu de mascara ou de fard à paupières. On est jeune et on veut paraître plus âgée sans se soucier des couleurs qui nous vont ou de la forme de nos yeux, on veut faire comme les autres ! Moi ça ne me plaisait pas vraiment, je trouvais ça gros et je pensais que ça gâchait beaucoup nos visages encore purs, alors je me suis retrouvé être la seule fille non maquillée de toutes mes copines et je pensais que je ne pourrais jamais me maquiller les yeux et que je resterais à jamais un bébé.
Mais un jour, ma mère est rentrée à la maison avec le coffret intégral des films d'Audrey Hepburn. Je crois que ça a été ma première vrai nuit blanche ! J'ai été marquée par son élégance et ses yeux de biches. et c'est là que j'ai compris qu'il vaut mieux se maquiller peu quand on a un visage enfantin (visage que j'ai gardé aujourd'hui à bientôt 18 ans), qu'il faut prendre conscience de ses traits avant de les sublimer, et que la coiffure compte ÉNORMÉMENT ! La boom suivante, j'ai fait des ravages avec mon fin trait d' eyeliner, mes cils coiffés de coté, ma bouche nude et mon chignon coiffé/décoiffé, on en parle encore !!
Je me suis tellement amusée à le faire qu'aujourd'hui me maquiller est un vrai plaisir quasi quotidien, et j'essaie d'être toujours en accord avec mon teint ou mes joues rondes de bébé.

Pleins de bisous à toutes !
Lucie
Alvina Alvarez A DIT :
Alalalalla Shu Uemura ... (soupir, soupir, coeurs dans les yeux)
De mon côté, mon premier souvenir beauté c'est la trousse à maquillage de ma grand mère, veritable valise de Marie Poppins. J'adorai me glisser discrètement dans sa salle de bain et passer de longues minutes a examiner méticuleusement son contenu sans jamais rien essayer, juste pour le plaisir des yeux. Et aussi j'adorai l'odeur de sa peau soigneusement tonifiée à l'eau de rose, une habitude que j'ai moi même gardé.
Gros bisous belle Lisa <3
LiliClav A DIT :
hello Lisa,

Tout d'abord, MERCI à toi et Ludovic Engrand pour ce concours, c'est vrai que vous nous gâter. J'ai beaucoup aimer cette semaine avec lui^-^

Je n'ai pas vraiment de premier souvenir make-up, ayant une maman qui commence à se maquiller seulement maintenant (52ans ma mamoune) et je suis l'ainée de ma fraterie alors je me suis maquillier sur le tard quand j'ai commencer à travailler.

Bref, je me suis trifouiller le cerveau car j'adore Shu Uemura!!!!!
Mais aujourd'hui c'est lanniversaire de mon fils et je me remémoirais Le jour de sa naissance. Et là RéVéLATION!!!!!!! J'ai mon souvenir;
"Quand ça était le moment d'aller à la maternité j'ai vu mes ongles des pieds et là HORREUR, un vernis tout moche....
J'ai pris 5min entre deux contractions pour refaire mon vernis car il était hors de question de voir mes pieds sur les étriés avec un vernis vilain. C'est quand même la première chose que mon bébé verra de moi. Alors j'ai mis un joli bordeaux wooouuuuaaah!

"JOYEUX ANNIVERSAIRE MATHIS"

Aurélie
Leïla A DIT :
Je crois que mes premiers souvenirs maquillage sont liés à ma grand-mère, à son rouge à lèvres qui laissait sa marque après avoir eu un bisou, à son blush voyant mais qui mettait de la couleur sur son visage... C'est encore le cas aujourd'hui et je pense que ça influence ma façon de me maquiller .
Ema A DIT :
j'étais une toute jeune ado, j'avais farfouillé dans la vieille trousse de toilette de ma maman et trouvé une très jolie boite de fards à paupières avec un rose très doux et un plus "pêchu". je décide d'en mettre pour la 1ère fois au collège, et alors que je m'attendais à faire un effet de folie, on m'a demandé si je m'étais pris un coup dans l'oeil !!! je n'ai plus jamais recommencé les fards à paupières mais depuis j'ai quand même appris un trucs ou deux pour me mettre en valeur ! ;)
mathildeee A DIT :
Salut jolie Lisa,
ça fait un moment que je suis ton blog. Le graphisme, les photos, les idées diy,... sont tellement beaux et soignés que je dois t'avouer que ton blog est la première page que j'ouvre quand j'allume mon ordinateur!

Alors, mon première souvenir makeup c'est quand ma mère me "maquillait" comme une grande pour mes anniversaires. J'avais le droit de porter du blush et des paillettes sur les paupières. Je me souviens la sensation tellement agréable du pinceau sur mes joues et la fierté de pouvoir porter du maquillage devant mes copines! Le plus loin que je me souvienne ça devait être autour de mes 6 ou 7 ans. C'était le seul moment où j'avais le droit de toucher sa collection de maquillage, comme la découverte d'un trésor...

Merci pour ce concours! Les produits shu uemura sont top! Je pense que si je gagne je partagerais le butin avec ma mère qui est très fan de la marque! (comme moi)
des bisous
marie A DIT :
J'ai longtemps été une complexée du make-up. le cliché de la fille superficielle me hantait et donc j'ai passé une grande partie de ma vie (presque jusqu'à 30 ans !) à ne jamais me maquiller (rien hein, même pas fond de teint ou mascara). Et puis je suis allée vivre aux Etats-Unis où tout le monde est très parfait du teint et des ongles.... et là je me suis dit que loin de mes clichés et des regards je pouvais me lâcher. Un fard vert et bleu plus tard j'ai acheté un rouge rouge et là ! BANG ! la beauté s'est révélée. une beauté du jeu, de la couleur, des transformations. pas un truc de poupée, de pro ou de parfait, juste un amusement, un peu de brillant et de scintillement sur la peau, les yeux, les lèvres. Une féminité assumée sans fards (mais AVEC des fards à paupières) !!!!
merci pour ces belles rencontres guest.
marieTT
Enora A DIT :
Salut Lisa !
Cette semaine était super cool, franchement. Je suis devenue une addict de ton blog et il n'y a pas un jour où je n'y vais pas !
Pour moi, le souvenir makeup qui m'a le plus marqué était quand j'ai voulu faire un super joli maquillage avec la Palette Naked 1 de chez Urban Decay, et que je me suis carrément plantée sur le mascara, et ça ma énervée donc j'ai commencé à me mettre tous les fards a paupière de la palette sur les yeux.. Je te laisse imaginer le résultat.. Ça faisait un truc du genre "Black Swan", c'était.. Heu.. Joli.. On va dire.
Voilà, merci pour tout ce que tu nous fait partager, et prends soin de toi !
Carole Adore A DIT :
Oh... le premier souvenir.. c'était quand j'empruntais à ma mère son ombre à paupière que je déposais au doigt!
et un peu de rouge à lèvre, irisé je me souviens. Mais surtout, j'en mettais le dimanche avec ma maman toute les deux dans la salle de bains!
Des bises jolie fleur
Carole
Garance A DIT :
Ma toute première émotion makupesque... C'était à l'époque où je faisais de la danse classique.

Avant les spectacles, c'était ma mère qui me faisait le traditionnel chignon bien au dessus du crâne. Ensuite, elle me mettait du rouge sur les lèvres, pour qu'on les voie de loin sur scène... Et pour finir, toujours un peu de son blush couleur framboise sur les joues, avec sa grand houpette toute douce "de maman". Et du haut de ma dizaine d'années, je me sentais comme une vraie "star", avec mes joues flamboyantes !

Merci beaucoup pour ce concours, & bonne continuation...
A tantôt !
Vanessa A DIT :
C'était le vernis à ongles rouge que ma mère consentait à m'appliquer aux mains et aux pieds lorsque j'avais 4 ou 5 ans. Je voyais ma mère seulement pendant ses vacances, car elle avait déjà émigré, et c'était la seule femme qui se maquillait, portait des jolis habits et se parfumait dans le hameau au fin fond de la Galice où j'habitais. Ma mère, c'était ma première icône de beauté.
Manon Blaskovic A DIT :
Bonjour Lisa,

Mon premier souvenir make up remonte à mon enfance, je ne me lassais pas de toutes ces odeurs si particulières qui embaumaient la salle de bain de ma grand-mère. Celle qui m'a le plus marqué c'est l'odeur de la poudre qu'elle appliquait si délicatement sur son visage.

Bonne journée,

Manon xx
Zélie A DIT :
Quand j'était petite j'avais deux films préférés que je pouvais regarder en boucle pendant une journée entière, c'était Mulan et Pocahontas. Il y a une scène dans Mulan où toutes les femmes de sa famille s'activent autour d'elle pour la rendre présentable pour son mariage : http://www.youtube.com/watch?v=JAjWCric8JE
D'abord j'ai toujours adoré cette chanson! Et c'est surement mon moment préféré du film , mais ce que j'aimais encore plus c'est la façon dont Mulan est maquillée alors bien évidement je m'emparait du maquillage de ma mère afin de reproduire à l'identique la beauté de Mulan!
Gros bisous Lisa
Nat A DIT :
Merci à toi Lisa !!! C'était une superbe semaine avec pleins de découvertes et de jolis articles ! Tout ça c'est quand même grâce à toi !

Pour ma part, j'ai un souvenir pas très positif... Le recourbe cils... Quand j'étais petite je voyais aussi ma mère en utiliser, et j'en avais peur, je croyais que c'était une machine de torture ! Aujourd'hui il m'est indispensable (même si des fois je me loupe un peu "Aïe !") et c'est mon mec qui en a peur xD

Pleins de bisous et 10 000 MERCI à toi !
vinz A DIT :
Coucou!! Super concours très alléchant!
Je ne connais pas du tout cette marque cosmétique mais tes précédents articles donnent envie. (surtout"l'interview" très sympa et spontanée)
Alors pour le souvenir make up, jen'ai malheuresement pas de souvenir bucolique sur ma mère ou mes gran-mères se faisant belles. Ce qui me vient est quand je me maquillais en cachette avec un simple trait noir sous les yeux à l'époque du collège. Evidemment ma mère n'étant pas dupe remarquait mon stratagème ce à que je soutenais mordicus que oh non non non c'est un effet d'optique!! Bon je pense qu'elle n'y croyait pas le moins du monde m'enfin elle faisait semblant.
Voilà pour la petite anecdote make up.
Merci pour ce concours, bises
Yaëlle A DIT :
Salut Lisa, encore une fois merci a toi de nous faire partager et découvrir tant de choses ! :)
Mon premier souvenir maquillage était avec ma grand mère... Quand j'étais petite j'adorer la regarder se maquiller, elle avait un poudrier magnifique, que j'ai a mon tour récupéré. Je m'amuser a limiter, pas très bien certes mais j'adorer ça. En grandissant j'ai arreter de me maquiller, et depuis quelques temps, j'ai acheter rouge a levre bien rouge, et eye liner ... Bref je me suis lachée ! Et je pense que c'est un peu grâce a toi.
Enfin bref MERCI, Merci 1000 fois a toi, je pense que c'est aussi a nous lectrice de te remercier !
A bientôt Lisa, bisous. :)
CeLiNe A DIT :
Bonjour Lisa,

Et MERCI à toi et à Ludovic pour ce super cadeau !

Ma première émotion make-up c'est pour le mariage de ma sœur. Une amie maquilleuse s'est occupée de moi ! Et là, j'ai vu la différence entre la façon dont je me maquillais tout les jours, et son coup de pinceau à elle.

Ça a été un beau moment de partage, pour un moment unique.

Continue de nous faire rêver avec ton blog !

Bises
Juliette A DIT :
Coucou Lisa !
La semaine avec Ludovic était parfaite pour se remettre dans le bain après un début de vacances faible en rituel make up ! En plus je viens tout juste de découvrir la marque chez mon coiffeur !
Je crois que le moment le plus émouvant c'est quand j'ai vu ma grand mère se maquiller les lèvres avec un rouge à lèvre très puissant avant de recevoir ma famille. Evidemment j'ai voulu essayé après autant dire que c'était un bien bel échec ahahahahaha la jeunesse !
Merci pour ton concours, merci pour toi, merci pour ton blog et merci pour le plaisir que tu nous donnes à chaque nouveau poste !
(et merci pour ton génialissime bouquin que je ne me lasse pas de contempler !!)
bisous xx
Nat A DIT :
Merci à toi Lisa !!!! C'était une superbe semaine, beaucoup de découvertes et de jolis articles... Et tout ça c'est quand même grâce à toi !

Pour ma part j'
Louise A DIT :
Trop chouette ce concours :)

Etant petite, je me maquillais toujours lors d'Halloween, Gala de danse et à Noël. C'est mon père qui a toujours aimé me maquiller, je faisais de la danse, et il adorait lors des galas me maquiller pas de façon Little Miss Sunshine (faut pas exagérer non plus). Mais il appréciait me mettre du mascara, me maquiller le teint et prendre le rouge à lèvres de ma mère pour me l'appliquer délicatement ou alors me faire une petite tête de souris lorsque le thème du gala était Casse Noisette. Ce n'était bien sur que lors de ces occasions que j'avais le droit d'être maquillée mais cet amour du maquillage m'a été transmis par mon père qui ne travaille pourtant pas du tout dans le monde de la cosmétique.

Cette semaine en compagnie d'une nouvelle personne sur le blog était géniale. Merci Lisa
guizmaud A DIT :
Premières émotions de maquillage ? Hummm... Maquillage pour la danse depuis à peu près toujours, mais j'ai jamais vraiment aimé ça (le maquillage de scène, c'est quand même très spécial). A un camp de vacances une animatrice me maquillait et m'a dit que j'avais de jolies lèvres bien dessinées, j'étais fière (mais c'est pour autant qu'à 29 ans que je me suis mise au rouge à lèvres quotidien). Et sinon j'ai toujours été fascinée par les beaux ongles rouges, brillants de ma môman (mais pour ça par contre j'ai un peu pris le relais).
Merciii pour ce chouette concours en tout cas, et merciii pour ton joli blog qui fait du bien :)
princess'pau A DIT :
merci pour ce concours !!
ma première émotion maquillage a plutôt été une angoisse... ma mère ne voulait pas que je me maquille avant mes 16 ans. A 12 ans, j'ai profité de l'absence de toute la famille pour aller me maquiller dans la chambre de ma grande soeur. je me souviens d'un grand moment de joie jusqu'à ce que j'entende la porte d'entrée et que ma soeur me découvre devant sa coiffeuse toute peinturlurée... inutile de dire que j'ai du aller me laver la figure et filer en cours. et quelques temps après c'est elle qui m'a offert mon premier vrai make-up de femme, deux ombres a paupières shu uemura !! même si j'avais déjà une base de maquillage d'ado (yves rocher et sephora en tête) ces deux ombres ont été comme une révélation, fini l'adolescente mal maquillée, bonjour jeune demoiselle au teint frais !!!
en tout cas merci a toi de nous faire partager tes belles idées, le cadre faux cils m'a mis en ébullition moi qui les collectionne sans jamais les porter fautes d'occasion ou d'audace !!
bise
Anna A DIT :
Salut Lisa,
ma première aventure make up remonte à mes dix ans quand la filleule de mon papa, qui était plus âgée que moi, s'était fait faire une manucure avec du vernis blanc et des dessins graphiques et colorés par dessus. Aussitôt rentrée à la maison, j'ai essayé de reproduire ce maquillage avec les moyens du bord: je me suis peinturluré les doigts avec du tipp ex que j'ai ensuite soigneusement décoré au feutré... Évidemment le résultat s'est révélé être une catastrophe aussi bien au niveau du rendu visuel que des cris de ma mère qui m'ont ordonné d'enlever ça tout de suite parce que ça devait surement être toxique pour la peau! Bref ce fut un échec cuisant! Depuis je me suis réconciliée avec le vernis mais j'évite encore le nail art :)

Merci pour ton magnifique blog!
Léna A DIT :
Bonjour Lisa !

C'est non sans une petite appréhension que je participe pour la première fois à un de tes concours !

Mes premières émotions maquillage étaient avec ma mère également, qui ne se maquillait quasi jamais, donc quand on se préparait pour des grands événements, c'était toujours un peu sacré. Et j'étais toujours terrorisée au moment du mascara, j'avais horreur de devoir lever les yeux très haut (heureusement qu'aujourd'hui j'ai compris qu'on faisait autrement).

Encore aujourd'hui, quand ma mère se maquille, c'est un événement. Et elle est magnifique.

Voilà, c'est tout ma foi !
Bisous Lisa !
Louise A DIT :
Ma première émotion make-up... Contrairement à beaucoup ce n'est pas avec ma mère, qui ne se maquillait pas beaucoup. J'étais en colonie de vacances, je devais avoir 13 ans et appartenais à une grande bande d'ami(e)s bien plus âgés, entre 17 et 18 ans. J'étais une gamine, et je regardais toutes les "grandes" se maquiller avec délice, je me nourrissais de tous leurs rituels féminins, parfois autres que le maquillage - je me souviens notamment d'Hélène qui gardait ses bijoux dans un petit pot de confiture et les choisissait consciencieusement chaque matin. Mais ce qui m'a le plus marquée, c'était les cils de Kristel. Elle ressemblait à Bambi avec ses grands yeux et ses taches de rousseur ! Et c'est elle qui m'a prêté son mascara pour que j'en mette pour la première fois.
Voilà, c'était à la fois une émotion et une initiation.
Bises,
Louise

jebeurrematartine.com
claire S2C A DIT :
Super ce concours :)))

Alors pour te répondre, mon premier souvenir make up : contrairement à toutes les autres filles, quand j'étais ado, c'était ma mumy qui voulait que je me maquille..mais moi...bof, et puis je m'y suis mise: les yeux (je suis brune aux yeux bleus avec de longs cils) et toutes les filles qui me disaient "hannn j'adore comment tu te maquille, t'as des yeux de ouf!!" depuis je n'oublie jamais mes yeux (atout N1)!! et puis cette émotion quand on regarde dans sa SDB tous ses produits de beauté..pour ça c'est cool d'être une fille :))))
Camille A DIT :
10000 Mercis à toi aussi,
Tellement de participations que la mienne est un peu vaine, mais tout peut toujours arriver comme tu nous le dit si bien. Alors je vais te raconter le premier souvenir beauté, qui n'est pas de ma maman qui resplendit de naturel, ni de mes aînées car je suis la première de la portée. C'est bien ma grand-mère, qui adore nous parler anglais et glisser des proverbes britanniques dans ses cartes postales, qui m'a raconté son premier rouge à lèvres carmin. C'était à ses 17 ans, dans le train qui la menait à Londres pour visiter sa correspondante. Je l'imagine tellement, jeune, fraîche et élégante, peut-être un peu maladroite avec son baton à l'idée de se maquiller dans les transports en commun, comme moi je le suis dans le métro(politain). J'imagine ces images abîmées comme une vieille bobine de film, avec un grain et une teinte un peu passée.
Faust A DIT :
Ahhh mais le rêve ces produits !!!
Dans la famille on est pas trop maquillage, que des soeurs pourtant. Mais, je sais pas trop pourquoi, c'est pas vraiment notre truc. Mais j'adore, j'ai des trucs que je suis pas prête de mettre mais je suis sûre qu'un jour, si, j'oserai. Quand j'étais plus jeune, et que j'avais envie de "me faire belle", j'avais l'impression que c'était plus un pêché qu'autre chose. Ah le rapport à la beauté, un long cheminement !! J'ai encore parfois (souvent?) ce sentiment, alors je dirai que c'est ma première émotion, relative à la beauté... j'y travaille j'y travaille... En tout cas merci, cette trousse fait joliment rêvée ! Bon dimanche :)
Jeanne A DIT :
Mon premier souvenir maquillage... Je n'en ai pas vraiment de précis. Je me souviens qu'étant petites, on piquaient toujours les vernis de ma mère avec ma sœur, mais la première chose qui m'aie vraiment marquée a été la découverte d'une mignature du mascara Dior Iconic dans un tiroir. Il devait être là depuis un certain temps, complètement oublié. Moi je devait avoir environ treize ans, l'âge où on commence à avoir envié de se maquiller, pour faire comme les copines. Je me suis donc appropriée ce petite tube de mascara, ma première histoire d'amour make up ! J'economisais précautionneusement mon peu d'argent de poche de l'époque pour pouvoir me le racheter moi même, et j'y suis resté fidèle pendant des années, refusant d'essayer quoi que ce soit d'autre !
Dounnia A DIT :
Bonjour Lisa,

Merci pour la semaine avec Ludovic, j'ai encore fait de chouette découverte. Tu es formidable :-)

Ma première véritable émotion maquillage je l'ai vécu hier et j'en suis encore toute retournée... J'ai 25 ans et ces 5 dernières années j'ai déjà fait des tests, j'ai eu les des lubbies (rouge à lèvre rouge, une collection de vernis digne d'un musée, ...), mais rien ne m'avait encore transcendée.

Et hier j'ai décidé de changer de coupe de cheveu, j'ai quitté mes cheveux mi-long pour une coupe beaucoup plus courte en mode "garçon" et là... C'est fou, je redécouvre mon visage, mon profil, mes traits... Ni une ni deux, je rentre chez moi et là BB cream + enlumineur + vernis+ rouge à lèvre + maquillage des yeux et mascara et là WAHOU je me suis aimée (enfin), je me suis trouvée belle et je pense que cela s'est ressenti mon mec ne savait plus arrêter la machine à compliment et nos amis ont été scotché par le changement. Comme quoi cela tient à pas grand chose de s'aimer et d'aimer se maquiller.

Tout ça c'est un peu grâce à toi.

Dounia
piloutezinha A DIT :
J'avais 15 ans, un peu timide, et un jour j'ai voulu me maquiller, mais j'osais pas. Un jour j'ai pris mon courage à deux mains( et ouai!!!) et j'ai mis du... mascara transparent (tadammmmm), et j'ai eu l'impression que j'étais maquillé comme un camion volé... ensuite ça a été l'ombre à paupière nude... bref du tape à l'oeil quoi!!! voili voilou!!!
de gros gros bisous!!!
Languillat Jade A DIT :
Lisa, tout d'abord merci pour tout ( à notre tours ! C'est un peu aussi à nous de te remercier ! ). Merci pour ta créativité, merci pour ta fraîcheur, merci pour ta spontanéité, merci pour ce que tu es. Bon sinon j'ai crus comprendre qu'il y avait un petit concours dans les parages, alors, venons au fait.
Un souvenirs make up tu as dit ? Alors voilà, vers mes 12 ans, le collège je n'aimais pas trop ça. Je me souviens de quelques filles de ma classes qui se maquillaient déjà, pour leurs âges, comme des pots de peintures, et moi à côté, je ne savais même pas à quoi servait un fard à paupières. De plus, pour ne pas arranger les choses, ma tyrannique de mère ( elle est adorable, mais là pour le coup c’était une sacrée mégère ), refusée catégoriquement que je ne mette quoi que ce soit sur ma peau de petit bébé encore tout sage. Un jour j'en ais eu ma claque. Je voulais prouver à ces p'tites p****( je ne dirais pas le mot ) qu'il n'y avait pas qu'elles qui savaient faire un trait au crayon parfait, que moi aussi j'étais une rebelle de la forêt ! Du coup j'ai pris mon courage à deux mains, je suis aller acheter un crayon et un mascara ( noir, pour faire plus femme tu comprends ). Le lendemain matin, tout de même, ma rebelle-attitude de la forêt est redescendu, je n'ais pas pus me maquiller devant ma mère. Du coup, ma révolution ne s'est pas faite dans la salle de bain, mais plus devant le miroir du hall de mon immeuble, mouais. En y repensant, c'était encore plus excitant ! Ma journée de clandestine aux yeux maquillés, c'est ça ma plus belle émotion make up, avec de simples basics, mais tellement extraordinaire !

Et voilà ! Sinon moi aussi je fais des études dans le domaine de la couture, alors voilà petite question perso : A quand un nouveau little diy à ce sujet ?
Petit plus encore : Ton livre est génial, je ne suis pas là seule à te le faire savoir, mais un compliment de plus ça fait toujours chaud au cœur.
Pleins de bonne choses encore pour toi, on te souhaite que ça ! Des bisous !
Marion A DIT :
Mon premier souvenirs "Makeup" : lorsque ma marraine ma maquillait quand j'étais petite (4/5 ans), j'adorais déjà me faire pouponner. Elle savait très bien mélanger les couleurs et enjoliver mon petit visage. J'avoue que ma maman n'était pas toujours super contente mais j'adorais ça.

Félicitation pour ton succès.
PS : j'adore ton livre "Make my party", pleins de belles inspirations.
Lulu A DIT :
Ma mère ne porte pas de make up, alors je suis un peu restée dans l'ignorance pendant longtemps, jusqu'a ce que ma tante m'apporte les palettes qu'elle n'utilisait pas, des trucs plein de couleurs donc je ne savais pas trop quoi faire. Maintenant, a force de trainer sur internet, je sais enfin m'en servir, et c'est moi qui maquille ma maman!
Merci à toi pour ce blog qui est un peu mon chouchou de l'internet depuis le début! :)
SPRFT A DIT :
Mon plus beau souvenir, c'était regarder ma mère se mettre du parfum (diorissimo, parfum-dieu sentant le muguet)
(qui est desormais mon propre parfum).
J'adorais ses mains, j'adorais la voir deposer quelques gouttes sur ses poignets. Ce n'est pas vraiment un souvenir lié au maquillage...mais la douceur et la coqueterie n'ont pas que des couleurs, mais aussi des odeurs !

tendresse
Camille A DIT :
Mon premier souvenir make up?
Je devais avoir 7 ans et j'ai (mal, très mal) mis du vernis de toutes les couleurs sur les orteils de mon père, le dissolvant avait disparu et le lendemain il avait une compétition sportive avec ses collègues.
Il s'est douché en chaussettes ^^'
Depuis je suis devenue illustratrice, mais je déborde encore régulièrement.
Merci Lisa pour ta limonade!
Tiff A DIT :
Salut!
"Avec grand plaisir" je suis tes post. C'est tellement cool ce que tu partages avec nous, c'est même stimulant! J'avais jamais osé avant de connaître mon blog de me mettre à la création alors que c'est quelque chose qui me fascine depuis mon enfance! Donc merci à toi Lisa. Tu crées et engendres la création ailleurs, bravo.

Mon premier souvenir, ma première émotion beauté/maquillage c'était quand avec ma sœur on allait dans la salle de bains, il y avait Angel de Thierry Mugler qui flottait dans l'air, et on regardait ma mère se maquiller.
Ce qui me fascinait le plus c'était ses gestes, quand elle maquillait ses yeux. Elle faisait ça avec une habileté, je trouvais ça magique. Et sa mimique de concentration je la trouvais belle, classe. Pour moi c'était ça être une femme.

Je croise mes cils pour gagner, merci pour le concours belle Lisa!
Bisous d'été!
Mariloure A DIT :
Pour moi, ce n'est pas un moment émotion make up, mais un objet : lorsque nous faisions le tri dans le grenier de ma grand-mère, j'ai retrouvé un collier avec un médaillon qui contenait un petit poudrier avec une mini houpette dedans ! Il m'est d'autant plus précieux que ma grand-mère se maquillait très rarement !
Valentine Lilas B. A DIT :
Canon cette idée de raconter son souvenir!... Je fais beaucoup de scene et je me disais justement hier que je savais notamment pourquoi j'aimais tellement la scène, c'est AUSSI parce que j'adore me faire belle et me maquiller et toute la préparation avant que le spectacle ne commence....
Mais ce n'est pas mon 1er souvenir. Mon souvenir concerne aussi ma Maman qui, pourtant ne s'est jamais tellement maquillée! C'est plutôt un souvenir concernant son parfum!
Quand j'étais petite et qu'elle sortait, elle venait toujours m'embrasser et me dire bonsoir avant de partir.
Je me souviens que je calais mon visage dans son coin et que je respirais à fond son parfum. J'adorais ça ! Depuis je me dis toujours que j'aimerais n'avoir qu'un seul parfum pour que me futurs enfants puissent ressentir ça aussi: 1 parfum, le parfum de leur maman...
Ma Maman porte toujours le même parfum aujourd'hui, et j'aime toujours autant le sentir sur elle!
Merci Lisa! Des bises!
Justine A DIT :
Douce Lisa,

quelle ne fut pas ma joie et mon émerveillement en regardant la vidéo dans l'article précédent ! Tout est doux, beau, et surtout : rose ! Car je dois l'avouer, je me transforme en adoratrice et acheteuse compulsive dès que je vois du rose. Mais comme je fut heureuse et surexcitée en voyant qu'on pouvait carrément GAGNER la trousse complète !!
C'est toujours plus de make-up qui me ramène à mon plus jolie souvenir : celui de ma maman qui se maquille (oui moi aussi) et qui plus tard, m'embrasse sur le trottoir devant l'école, laissant une jolie trace de rouge à lèvre sur ma joue que je frottais avec ma main pour la faire disparaître. Plus que les gestes c'est l'odeur du maquillage de ma maman que je retiens. Aujourd'hui encore, quand je rentre pour un week-end ou des vacances improvisées, elle m'embrasse et c'est cette même odeur de poudre de terracotta que je sens et que me rappelle mon enfance. Maintenant je me maquille aussi et parfois, elle me demande même de le faire pour elle !

Des-bisous-doux

ps : ne t'arrêtes jamais, je serais trop triste de ne plus pouvoir te lire et te copier ;)
Sophie A DIT :
Non mais cette trousse de maquillage quel rêve !!Ton blog a vraiment un petit quelque chose que n'ont pas les autres ! Mon premier souvenir maquillage je devais avoir 10 ans et à la fin de l'année mon école de danse organisait un spectacle et c'était maquillage obligatoire pour tout le monde ! Alors avant de partir ma mère me faisait un joli maquillage de princesse (ou de chat, ou de oui-oui...!) et elle utilisait son blush Bourgeois qui dégageait une odeur tellement agréable !! Je te laisse deviner le premier blush que j'ai acheté : Coup de Foudre de Bourgeois :-)
Clementine A DIT :
Lisa,

Quel concours mais surtout quelle question!! en lisant les commentaires precedents j'essaie de faire un tour dans ma memoire a la recherche d'emotion make up, je me souviens betement du moment ou avec ma soeur on prennait les cerises pour sen faire des boucles d'oreilles avant d'aller se baigner dans la petite piscine du jardin. on se regardait dans le reflet des fenetres et on riais :) on etait canon!le rouge des cerises etait en parfait assortiment avec le vernis que nous mettait notre mere ! Bon a la fin mon frere arrivait pour piquer les cerises et les manger, mais c'etait cool. :)
bon dimanche Lisa, des papouilles a Frida ;)
EstherG A DIT :
Trop bien ce concours!!

Moi mon premier souvenir make up c'est un maquillage à un anniversaire, je devais avoir 7ans, j'étais maquillée en chinoise: bouche en coeur, teint blanc,yeux très soulignés. Une chouette expérience haha!
Bean A DIT :
Quand j'étais petite, je n'avais pas le droit de jouer avec le maquillage de ma mère, surtout depuis que j'avais complètement écrasé son rouge à lèvres dans ma main par maladresse (et par curiosité). ALors j'étais heureuse quand on allait tous en Algérie, chez ma tante, où les femmes restaient souvent entre elles, et se recevaient à tour de rôle: on mangeait des gâteaux au miel, des figues, on buvait du thé à la menthe avec des pignons grillés et surtout, elles portaient toutes du rouge à lèvres très foncé et du khôl sur les yeux, qui faisaient ressortir la finesse de certains visages sous le voile. C'était encore l'époque où j'ignorais tout des cosmétiques, de leurs flacons, de leurs odeurs, et où le seul vrai maquillage auquel j'avais droit était le fard multicolore qui me transformait en pierrot ou en tigre quand on me pressait une éponge imbibée sur les joues à la kermesse de l'école. Un matin, quand j'avais huit ans, nous somme allées au marché de Sidi Bel Abbes, et en cachette, j'ai acheté une minuscule bouteille de khôl en poudre que j'ai offert à ma mère. Je me demandais alors comment cette poudre sombre pouvait former des virgules si nettes sur les paupières des femmes. Pour moi, c'est toujours ça que symbolise le maquillage: le mystère. Tous ces différents contenants, les pots, les tubes, les palettes, et ces outils sophistiqués qui font partie du passage à l'âge adulte, et qui demeurent au yeux d'un enfant, un secret d'initié, d'autant plus que la petite bouteille de khôl est toujours là, dans un tiroir de la salle de bains: il est des secrets qui demeurent...
Ségolène A DIT :
Pour moi, c'est le souvenir de ma maman qui se mettait de la terracota sur le visage avant de sortir le soir, et un splash d' Ô de Lancôme... Ça créait un mélange d'odeurs divin, sublimé par la cigarette qu'elle fumait au moment de se préparer (si si, c'est possible!)...
Bises et ton blog est très SHUette!!
Oh le beau concours!
J'ai pensé à toi l'autre jour (ah fallait pas nous dire de raconter notre life!) : j'ai fait des meringues délicieuses! Et je me suis dit que la prochaine étape c'était la tarte au citron meringuée, et j'ai repensé à ta recette, que pour sûr, je viendrai consulter le moment venu!
Bon make up make up! Revenons en au sujet!
Mon souvenir make up la tout de suite, c'est quand petite, je regardais ma maman se maquiller! J'adorais ça! "Tu étais plus près du miroir que moi!" me répète tout le temps ma maman. Et maintenant, c'est elle qui adore se coller au miroir pendant que JE me maquille. :)
Sandrine R. A DIT :
bonjour Lisa,

merci merci merci pour ce super concours!
mon premier souvenir make up me vient de ma grand mère qui a pris soin de sa peau tout au long de sa vie. son secret : se démaquiller et hydrater sa peau, surtout le soir. elle appliquait un peu de blush sur ses joues et un rose très pâles sur ses lèvres. j'aimais tant la regarder...

des bises
Guarinoni A DIT :
Premier souvenir make up très foireux: un vernis à paillettes dorées que ma mère m'avait acheté après que je l'ai tanné maintes fois. Je devais avoir 6 ou 7 ans. J'ai mis des jolies traces de vernis sur la baignoires, elles ne sont jamais parties et ma mère était ravie...! ;)
Mariiiiie A DIT :
Moi j'ai toujours eu une fascination sans limite pour les femmes aux lèvres rouges. Ce chic ultime trés pur, la lèvre presque peinte sans bavure, sans raté. J'ai tellement eu l'impression qu'il fallait maîtriser le rouge à lèvres car il incarnait tellement la féminité à l'état pur que je n'ai pas osé en porter pendant longtemps. Comme si je ne serais pas à la hauteur.
Léa A DIT :
Salutations!

Alors d'abord et pour commencer, cette idée de concours est juste géniale, je sais pas ce qui me plais le plus ( les photos, les produit, la beauté globale..)

Mon premier souvenir maquillage, c'est avec ma Grand mère. C'est une femme assez incroyable, et elle me raconte souvent que, quand elle était jeune, elle partait en Vespa ( oui madame, Rouen/Paris en Vespa, ça se respecte!) pour aller faire, je cite, "ses emplettes de jeune femme." Elle avait environ 17 ans quand "A bout de souffle" de Jean Luc Godard est sorti en salle. Elle est sorti de là en se disant: " Mais cette Jean Seberg est parfaite." Elle est rentrée chez elle, s'est coupé les veuchs (acte de haute criminalité pour ses parents!) Elle s'est mis ce trait de liner si complémentaire de cette grande époque. Depuis ce jour, tout les matins, Grand Ma' se mets de la poudre et du Liner! J'ai bien entendu voulu faire pareil, mais elle dit que, Oh trahison, je ne pouvais pas faire comme elle, il faillait que je me trouve mon modèle féminin. On s'est regarder tous les Godard et moi j'ai trouvé ma Anna Karina!
Alors maintenant, quand je regarde ma grand mère dans le miroir de sa salle de bain et que je me vois derrière, j'ai un peu l'impression de voir une page du cinéma français!
Je crois que ce qui m'émeus le plus, c'est que je fais mes études dans le cinéma, et que j'y ai vraiment trouvé ma place, mon univers, et tout ça grâce à un trait de liner et à une femme (un peu!) culottée!

Énormes bisous!
Merci à toi de faire tout ça !
Sarah A DIT :
Mon premier souvenir coup de cœur avec le maquillage je devais avoir 4 ans et j étais assise par terre dans la chambre de mes tantes qui se préparaient pour aller danser. Elles avaient la musique a fond et elle manient si bien le pinceau entre effet charbonneux et paillettes pour moi c était de la magie elles etaient si belle!!!
Et moi au milieu de toute cette excitation je piochais dans les rouges a lèvres et mes tantes se sont arrêtées et elles ont exploser de rire de me voir si concentree avec toutes ces couleurs.
elles m ont mis de l ombre a paupière et du rouge a lèvre en me disant "on l enlèvera avant que ta maman revienne"
A ce moment la je me suis sentie fière comme tout!
Le maquillage pour moi c est de l art mais aussi une vraie histoire d amour qui se transmet dans la famille ;)
Louise.M A DIT :
Je ne suis pas une dingue de maquillage, et l'été d'autant plus. Le fond de teint, la poudre, le blush, je peux m'en passer. En revanche, un trait d'eye-liner, un mascara bien noir et un joli rouge à lèvre (qu'il soit rouge rouge ou nude) j'ai déjà beaucoup plus de mal.

Sans compter que ça doit bien faire 5 ans que je n'ai pas vu mes ongles nus plus de 4 minutes (temps entre la phase dissolvant et la phase pose de vernis). Je sais que ce n'est pas bon pour les poumons de mes ongles (respiration and co), mais incorrigible là-dessus.

Belle journée
Louise.M
Julie A DIT :
Merci Lisa, Merci à toi de nous faire rêver. De nous inspirer. et de nous faire sourire. Ton blog est un trésor. Et ton livre (han ton livre quoi...)
(Oui ceci est un déclaration)(Je me calme)
Dès mon plus jeune age j'ai été très attiré par le maquillage. Enfant je n'avais évidemment pas le droit d'en porter alors je maquillais mes poupée, mes peluches, mon frère (ouioui). Aujourd'hui c'est un indispensable. Je ne sors pas de chez moi sans maquillage et pourtant je me maquille très peu. Mais voir ma tête "nue" est pour moi un cauchemar. Je dois tenir ça de ma grand mère, qui est sans aucun doute ma première "émotion" maquillage. Toujours impeccable, brushing parfait et lèvres rouges. Un idéal depuis l'enfance !
Céline A DIT :
bonjour,
J'ai découvert ton bloc il y a qqs semaines par le vidéo de Mai et depuis je viens tous les jours m'y promener après mon travail...j'aime bcp ta simplicité et ta délicatesse... :-)
Mon premier souvenir make-up? la première fois que j'ai su enfin quel fond de teint m'allait Bien! Ça a été la base...
Depuis, je me maquillais par habitude... Et depuis que g découvert tous ces blogs qui me font découvrir ô combien c fun et amusant, J'adore essayé de nouvelles choses... Le blush est devenu un incontournable...
Je suis aussi bcp branchée soins, J'adore les crèmes ou huiles en tout genre...
Du coup, les émotions sont plus récentes qu'anciennes... Mais elles sont bien là :-)
Continue ton blog, J'adore!
Céline
Amélie B. A DIT :
Coucou Lisa et merci pour ce concours !
Je ne connaissais pas cette marque de make up avant que tu en parles sur ton blog, et tu en as tellement vanté les mérites que ça a éveillé ma curiosité. C'est pour ça que je tente ma chance :p
Concernant mon premier souvenir Make up, c'était à Noel, et je devais avoir 11 ans. Avec ma mère on était allé chez Sephora et la Ô joie elle m'a acheté du gloss, du mascara et un crayon khôl. Bien sûr j'ai dû attendre le 25 décembre pour pouvoir les déballer, et surtout m'en servir. Ce jour là, je crois bien que j'étais la petite fille la plus heureuse et hystérique de la planète ! Je me rappelle encore l'odeur du gloss, c'est un peu ma madeleine de Proust du maquillage.

Bon dimanche, des bisous !
fanfreluque A DIT :
Mon premier souvenir make up?
Quand j'ai économisé mes petits francs et que je suis restée des heures à Séphora essayer de me trouver le produit parfait. Ce fut un gloss irisé or. Que je n'avais pas le droit de porter...Que je portais donc en cachette.. Que je gardais dans mon sac en permanence, au cas ou je pourrais en mettre. Et une fois mis sur moi, il durait en général 10 mn, après que j'eu bien susoté le produit sur mes lèvres. Un bon inutile..:)
Et merci pour ton blog :)
Noushka A DIT :
Merci Lisa de nous faire revivre nos émotions passées, il est si doux de rassembler ses souvenirs...

La salle de bain de mes parents possédait ce pouvoir magique et sacré d'éveil de ma féminité. Séparée de leur chambre par le dressing tel un petit sas où maman se déshabillait pendant que le bain coulait, on y entrait nu.
J'aimais beaucoup rester dans cette alcôve. Où, de l'autre coté du miroir, je pouvais suivre son rituel en écoutant les sons rassurant de son corps dans l'eau, du savon reposé sur le bord de la baignoire. Son peignoir passé, elle se brossait les cheveux, et toujours j'entendais les objets déplacés et les odeurs me parvenaient.
Ah les odeurs de la salle de bains!
Maman ne se maquillait pas le jour, mais lorsqu'elle sortait, elle portait sur elle des odeurs de poudre mêlées à celle du n°5, sa peau semblait plus douce encore que le plumeau qui avait caressé sa joue, pour moi, de femme elle était devenue un personnage de légende.
Aujourd'hui encore, le maquillage m'évoque un renouveau fait de douceur et de fraîcheur teinté d'exception. C'est une mue qui s'opère, sensiblement liée à l'idée de purification. Il me semble que Shu Uemura évoque à la perfection cette idée.

Voilà ma petite madeleine citronnée...

xxx
Anne
Hellovers A DIT :
Hello Châtaigniette :)

Je suis tombée de mon arbre et j'ai attéri ici ! J'ai commencé à lire et à me passionner pour ce que tu me fais découvrir (mon make up est tellement basique... Oulalala j'ai encore tout à apprendre) !
Ma première émotion maquillage ? J'ai commencé au lycée. Maman ne se maquille pas et préfère les "beautés" naturelles... Mais je dois avouer que voir toutes les copines devenir encore plus belles qu'elles n'étaient déjà ça donne envie d'essayer... Alors j'ai découvert le crayon et le mascara ** c'était magique pour faire ressortir mes yeux... Sauf que. Catastrophe. Les copines ont voulu me mettre de l'eyeliner... Terrible erreur. Impossible de faire un regard symétrique, séparément les deux traits étaient pas si mal mais réunis sur un même visage... Non. J'apprends à me réconcilier avec l'eyeliner...

(Voilà un peu de lecture, racontage de vie à l'extrême)

Et merci ~
Marie Savoret A DIT :
Super concours en effet ! Je ne suis ton blog que depuis peu de temps et je dois dire qu'il est pleins de bonnes idées :) c'est un véritable plaisir de te lire !
Ma première make up émotion ne date que d'il y a quelques semaines, (bien sûr je me maquille depuis longtemps mais là c'était spécial) : ma coloc viens de sortir d'une école de maquillage mode et cinéma à Paris. Un week-end où je rentrais chez mes parents à Nantes je lui ai demandé de me faire un make up pour faire une surprise à mon chéri. Elle m'a dorloté pendant 45 min et quand j'ai vu les yeux de mon amoureux en ouvrant la porte je me suis dis qu'elle avait parfaitement réussi sa mission, j'étais toute belle en restant naturelle. :)
damepoule A DIT :
holalala moi ça date le souvenir et c'est plutôt olfactif...ma grand-mère était d'une coquetterie...à 80 ans elle avait encore la peau super fine, presque pas de ride et elle aimait encore mettre son rouge à lèvre, pour te dire.
mais le souvenir que j'ai et qui me suit toujours c'est son parfum...j'adorai regarder ma grand-mère se pafumer avec l'Ô de LancÔme Je me souviens aussi qu'elle avait sur sa "coiffeuse" des brosses de forme carré noires laquées avec des dessins japonais et moi j'aimais beaucoup coiffer ses cheveux...courts...hahaha. Elle me donnait son truc pour avoir une belle peau comme la sienne..."nettoyer avec du citron"...sisi.
C'est à toi la jolie qu'il faut dire merci. Merci pour toutes ses émotions que tu nous donnes...et encore là maintenant ;-)
merci merci...
* Laure * A DIT :
Bonjour Lisa,

Mon premier souvenir make up est plutôt celui de ma poupée préférée !! Elle s'en souvient encore!! Le rouge à lèvre rose passion de ma mère aussi... ;-)

Merci pour ce concours tout en douceur

Laure
Charlotte A DIT :
Coucou Lisa!

C'est toujours un bonheur de te lire! Merci pour ce blog plein de sourires qui donne envie de sautiller avec nos DIY et des looks plein de couleurs.
Premier souvenir maquillage : ma maman devant son miroir qui en mettait très légèrement en me disant "surtout il ne faut pas en mettre trop pour rester le plus naturel possible. Le maquillage sublime juste, il ne faut pas ressembler à un pot de peinture."

Puis en 6ème une amie très très en avance pour son âge pour le maquillage m'a regardé en me disant : "mais comment tu ne met pas de mascara???!!!". C'est ce jour là que j'ai testé mon 1er mascara et je crois que mes minis yeux s'en souvienne encore en se remémorant le nombre de fois où le mascara a failli les achever. :-) souvenir tellement peu positif que j'ai laissé s'écouler plusieurs années avant de recommencer!

Aujourd'hui les conseils de ma maman reste toujours dans le coin de ma tête devant le miroir. Ha les mamans que ferions nous sans elle!

Merci pour ce joli concours!

Bon dimanche ensoleillé Lisa!
Soumia A DIT :
Etant petite j’avais une obsession particulière pour le maquillage, ma maman m’a raconté qu’à mes 3 ans elle a dû ranger tout maquillages et parfums de sa coiffeuse car j’avais la fâcheuse tendance à m’asperger de parfum et finir par avoir une tête de clown, je me souviens même d’avoir voulue repeindre les murs avec le vernie rouge de ma maman heureusement que l’on m’a vite arrêté. Mais se que je préférais et de loin c’était les rouges à lèvres que j’utilisais tantôt pour me maquiller tantôt comme crayon de couleur, mais c’est surtout leurs odeurs si particulière que j’appréciais, aujourd’hui encore je peux choisir un rouge à lèvre à son odeur. C’est le seul accessoire que j’ai toujours avec moi car un coup de rouge et me voila habillé pour la journée !
Je te remercie pour ton blog et surtout de l’intérêt que tu porte à tes lecteurs.
Clémentine A DIT :
Hello Lisa,

Mon premier souvenir make up, c'est l'odeur du fond de teint de la vieille voisine de la maison normande de mes parents. Comme je suis issue de plusieurs générations de femme ne savant manier ni pinceau, ni blush, ni mascara (on les appelle les adeptes du naturel pour se rassurer), je trouvais le visage de cette femme incroyable.
Meme lorsqu'elle arrosait ses plantes de bon matin, en robe chambre, son brushing et son maquillage étaient impeccables.
Et quand je lui faisais la bise, ma bouche s'enfonçait un peu dans ses joues moelleuses et duveteuses, toutes douces de poudre. Madame Debas, si vous me lisez, vous appartenez à mon imagerie d'Epinal !!!

Go on avec ton blog Lisa !
Bon dimanche
Clémentine
Léa A DIT :
Waouh ce concours!
Quand j'étais plus jeune, ma mère ne voulait pas que je me maquille, mais moi je voulais absolument! Mon premier souvenir make up est donc lorsque je me maquillais en secret dans ma chambre avant de partir au collège, en me débrouillant pour sortir le plus vite de la maison sans que ma mère le voit! Assez ridicule, en fait, avec le recul..
Voilà, bonne journée et merci pour le concours!
Naïs A DIT :
Ma mère ne se maquillant que très peu, ma première émotion vient d'une séance entre copines au lycée. Je suis garçon manqué au possible mais mes amies sont coquettes et m'ont prise en main. Elles m'ont assise, m'ont demandé ce que je voulais et m'ont dit ce qui m'irait bien. Entre leurs mains, j'avais l'impression de me transformer, bichonnée par celles que j'aime et en qui j'ai une confiance. Se laisser faire, les suivre les yeux fermés (c'est le cas de le dire) et être bien, entourée d'amitié. Je suis sortie ce soir là avec un regard du feu de dieu et avec le souvenir d'un moment de complicité et d'amour que je n'ai pas oublié.
Noémie A DIT :
Elle le faisait quand j'avais 3 ans et le fais encore aujourd'hui ... Ma maman vient m'embrasser et me laisse une petite trace rouge sur la joue ?

Noémie16ansetgrandefandemakemylemonade.
Anais A DIT :
Mon premier souvenir make-up était en réalité un vrai plantage ^^ Je devais avoir environ 6 ans et à force de voir et d'entendre les personnages féminins de film dire qu'elles allaient se repoudrer le nez j'ai voulus faire pareille ! Mais horreur quand ma maman m'a découverte j'avais pris son blush et non sa poudre, autant dire que je ressemblais à un petit cochon tout rose ! Au final ça a plus était une séance de débarbouillage que de maquillage mais après ça j'ai sus faire la différence entre la poudre et le blush !
En tout cas continue de nous ravir de tes supers post
Bisous bisous
Louise C. A DIT :
Lisa, quelle semaine sympa! L'idée de nous faire partager le make up avec un pro, mais que demander de plus? Et pour rajouter une couche de bien-dans-son-fond-de-teint, voilà que tu nous mets comme ça, direct, un concours pour gagner du SHU UEMURA! Ahlala je suis aux anges, une fois de plus tu nous jette des bouffées d'amour!
C'est à toi qu'il faut dire merci Chez ma mamaaan :) je me tartinais la figure de rouge à lèvres et je dessinais des moustaches et des petits coeurs sur mon visage avec l'eye-liner! une fois j'ai même mis des paillettes sur mes yeux: erreur fatale, quand m'a maman est revenue je n'arrivais plus à les enlever et elle a découvert mes activités clandestines ^^

Un peu de souvenirs, ça ne fait pas de mal!
Bon week-end Lisa <3 Et j'ai hâte de voir ta surprise ;)
Gwendoline Marchand A DIT :
Hello,

Pour ma part, j'ai un souvenir de maquillage avec ma mère, elle avait un fond de teint qu'on utilise au théâtre pour pouvoir bien tout masquer et remaquiller par dessus des sourcils etc.. J'étais petite, j'avais essayé de m'en mettre bien comme il faut comme elle.. Sauf que ma mère a le teint un peu plus foncé que le mien, je suis blanche de chez blanche alors je te laisse imaginer la cata et la tête qu'elle a fait quand je suis arrivée dans la salle à manger lol !

Merci à toi pour ce superbe cadeau, je croise fort les doigts :)
Bon dimanche.
Violaine DIERICK A DIT :
Mes premiers souvenirs remontent au début de l'adolescence, j'ai mixé un panel de produits de soins appartenant à ma mère dans un premier temps....Puis, avec des amies, nous étions allées acheter des crayons noirs et mascaras chez Sephora...et nous nous maquillons en journée...et j'enlevé le trait de crayon le soir...mais ma mère a bien vu!!! Alors on a du négocier!
de très bons souvenirs en tout cas
Ellen A DIT :
Oui ! Je tente ma chance !
Alors je n'ai pas un souvenir récurrent qui me vient à l'esprit, à vrai dire le maquillage m'a plus attiré via les photographies de mode et ces youtubeuses que j'ai découvert bien plus tard !
Mais je me souviens de deux mini-palettes que je piquais à ma mère pour me déguiser ( je devais bien être la seule à les utiliser d'ailleurs ) : une avec des petits coeurs et des rouges à lèvres dans les tons roses-rouges, et une avec des ronds et tout plein de couleurs !

Merci pour le concours et tous les articles que tu nous proposes en ce moment, surtout que cette collaboration était top !
Maya-Lune A DIT :
Salut Lisa! C'est toujours si beau ce que tu nous montres... Je venais par ici pour trouver une idée de bon petit plat à réaliser pour l'anniversaire de mon amoureux, et puis je tombe sur ce nouvel article! Joie!
Mon souvenir make up c'est ma grand mère se pomponnant dans sa salle de bain couleur bois de rose, du papier peint vintage sur les murs ( des grosses fleurs pourpres...). Elle s'asperge de Léonard, puis étale minutieusement au pinceau un rouge à lèvre rose vif assorti en permanence à ses ongles... ça me fascinait étant petite! Et toujours aujourd'hui...
Bisous!
perrine A DIT :
Ma première émotion makeup... Un souvenir impérissable. J'habite dans un petit village tout paumé de la Bretagne profonde. Il n'y pas beaucoup de commerces et les commerces sont souvent multi-facettes : boulanger charcutier, libraire-salon de thé... Et il y avait une maroquinerie-parfumeur/vente de produits de beauté. Une boutique minuscule, dont les étagères débordaient et dont chaque cm carré était exploité Le métier de parfumeur est né chez les gantiers (minute histoire bonjour), les plus grande maison ont débuté leur histoire avec du cuir (Hermès par ex)... Cette boutique était simplement fantastique car d'un côté il y avait de fabuleux sac en cuir et de l'autre des présentoir remplie de produit de beauté, rouge à lèvres, vernis, fard, parfums... Toutes les odeurs se mélangeaient pour donner une fragrance unique, un souvenir inoubliable. Étrangement ce souvenir je ne l'associe pas à ma mamounette mais à mon papoune avec qui j'etais venu choisir le sac que l'on allait offrir à cette première. Ce jour là il m' a offert mon premier vernis à ongles, un bourjois à paillettes que je conserve bien précieusement dans une petite boite depuis plus de 20ans. Encore aujourd'hui je cherche l'odeur unique de cette petite boutique mais les grands magasins n'ont pas vraiment le même charme. Voilà :-) merci pour ce concours et merci de me permettre de me remémorer ce bon moment ! Ps: si je peux te conseiller une lecture : Elisabeth Defeydault et ses livres histoire de la parfumerie sont du pain béni, du caviar littéraire !!!!!! Bisous
girls_in_hawaii A DIT :
Mon Dieu quelle splendeur ce cadeau!! Je rêve de tous ces produits...

Mon premier souvenir de maquillage remonte au début des années 90 où la mode était au mascara de couleur...Ma mère portait du mascara bleu électrique et ça m'intriguait beaucoup...C'était très tendance à l'époque!
Je croise les doigts.
J'ai réussi à dénicher le dernier exemplaire de ton livre à la fnac de Lille où il est en rupture de stock!! Quel succès...;)
Bonne continuation à toi et plein d'amouuuur! :)
Martine A DIT :
Hola Lisa !
Voilà depuis le début de ce blog que je te suis ! Toujours autant de légèreté, de douceur et de créativité, j'adore !
Premier souvenir makeup... hummm quand je piquais les crayons et mascara de ma mère puis ... vite que j'me démaquille avant qu'elle n'arrive ! :D
Belle journée :)
Marine A DIT :
Oh ce qu'elle fait envie cette trousse !
Elle me fait un peu penser à l'univers Marie Antoinette de Copolla. En beaucoup plus moderne mais ce poudrier, ce rose, cet atmosphère poudré m'a vraiment donné envie de me mettre devant la coiffeuse que je n'ai pas et de me faire belle.
Ma mère ne s'est jamais maquillée, jamais jamais et pourtant me voilà complètement accro aujourd'hui...va savoir pourquoi !
En revanche, je me souviendrais toujours du jour ou nous avons emménagé mes parents, mes frères et moi dans notre nouvelle maison. Mes parents m'avaient dit qu'ils avaient une surprise pour moi. Dans ma salle de bain trônait un enorme et magnifique lavabo très ancien avec des robinets en argent incroyable surmontés d'un miroir en losange tout mignon et posé sur un damier noir et blanc au sol. C'était là depuis le début du 19éme siècle apparemment. Et je me rappelle, alors que j'étais encore une petite fille, m'être dit combien je serai heureuse plus tard de me faire belle devant ce lavabo. Quinze ans après, j'ai toujours la même émotion chaque soir en me démaquillant.
Voilà voilà pour ma petite vie !!
Je croise les doigts pour le concours et te dis encore Merci Lisa pour tous ces jolis moments !
nina A DIT :
Quel beau concours! depuis mon voyage au japon, je suis fan de cette marque... je me suis mise au make up assez tard, vers 25 ans ... et mon premier achat était un khol noir. Petite je regardais ma mère appliquer son rouge a lèvre et je l'imitais en cachette... aujourd’hui j'ai une collection de lipstics qui vire a l'obsession :)
bises
Mazouin A DIT :
Merci Lisa pour nous faire partager ce concours , la trousse à maquillage est sublime ainsi que son contenu !! Mon émotion la plus forte est celle de mon premier trait de liner fait du premier coup et sans dépasser ! ( je n'y suis plus jamais arrivée d'ailleurs ) des bisous Lisa !
brilloux A DIT :
Bonjour Lisa, je te suis depuis peu mais je suis fan de ton blog, tu as des doigts de fée !!! Pour ma part, je n es pas de souvenir de make-up, mais en revanche, j'ai une fille de 3 ans et demi qui ne loupe pas une miette de mon maquillage, elle porte du vernis , me demande de temps en temps rouge a lèvre et bluch ensuite elle se regarde et dit "c'est magique maman". J'aime particulièrement c est moment make-up avec ma fille chérie ..

bisette
sophie so A DIT :
Bonjour Bonjour Lisa,

Je ne peux que craquer devant cette trousse à maquillage. Je viens de découvrir des produits pour cheveux qui sont à tomber mais je ne connais (pas encore!!!) la gamme make up.
Un de mes premiers souvenir maquillage c'est ma maman qui nous maquille moi et ma soeur pour aller à un mariage. Tellement heureuse d'avoir du rouge à lèvres sur la bouche, on essayer de parler en bougeant le moins possible les lèvres pour parler (ce qui se résume à parler en utilisant seulement les voyelles!!!), de manger en évitant que les aliments touchent notre bouche de peur que le rouge à lèvre disparaisse bien trop vite...
Léa A DIT :
Quel retour, j'aime beaucoup le diy avec les faux cils, de quoi réveiller la déco de ma salle de bain. Merci !

Je me souviens être agrippée au rebord du lavabo de la salle de bain, sur la pointe des pieds, pour admirer ma grand-mère. J'avais 5 ans, je ne pigeais pas toute les étapes, mais ça me fascinait. Je connaissais le rituel par coeur : crème nivea, fond de teint, mascara, rouge à lèvres, le rouge à lèvre c'était mon étape préférée, ça sentait bon, ça flashait. Et je m'enfuyais le plus vite possible qu'en elle s'aspergeait d'Opium de YSL ! Je détestais cette odeur, pouah !

Bonne journée
eleusa A DIT :
Moi mes souvenirs sont liés à ma sœur, de 10 ans mon aînée. Ma maman ne se maquillant jamais, c'est grâce à ma sœur que j'ai appris quelques techniques. Je me rappelle en particulier du jour où elle m'a appris à faire une french manucure, je devais avoir 10 ou 11 ans. Depuis, je suis devenue une vraie collectionneuse de vernis !!
Aurélie A DIT :
Hello le chat !

Ma première expérience make-up fut l'application du rouge à lèvres de maman sur tout mon visage.
Oui... je n'avais que 6 ans et je voulais faire comme les grandes :)

Sinon je tiens à te féliciter pour ton parcours qui ne cesse de s'agrandir chaque jour, tu as un don pour faire partager tes émotions, je dis cela en pensant à la vidéo où tu découvres ton livre ( j'en avais les frissons).

Une bonne journée à toi Lisa.

Aurélie.
Marine A DIT :
Coucou ! (déjà re-merci, pour tout finalement)
Mon premier souvenir make up, c'est un souvenir qui a ... duré en fait.
Un noël où je devais avoir 7 - 8 ans, ma soeur (14 ans) reçoit en cadeau un coffret Kenzo avec parfum, ombres à paupière (orange et violette) et .. une vernis orange. Mais un vernis O-R-A-N-G.E. Moi, qui ne me suit jamais maquillée avec autre chose qu'une mallette Toys'R us qu'on ouvrait les jours de fête, me moque en me disant que jamais, jamais je ne mettrai ça. Et puis je la vois en mettre, de temps en temps et je me dis que je ne sais pas si c'est la couleur, la pose, mais ma soeur n'a pas du tout la même allure avec ce vernis. Quelques mois plus tard, elle se lasse, passe à des teintes neutres qui lui correspondent plus et laisse le vernis sur son bureau avant de me l'offrir un peu plus tard. Je l'ai gardé assez longtemps sans le poser, puis un jour, j'ai rassemblé tout mon courage et je l'ai posé un matin avant d'aller au collège (les fameuses initiatives du dimanche soir). Et là, mélange de fierté et d'assurance (ponctué de doute un peu bien sûr, c'était quand même orange), j'ai porté le vernis une journée avant de l'enlever (trop de pression). BREF. J'ai toujours ce vernis, et je l'aime d'amour parce qu'il était à ma soeur, parce que je l'ai voulu, détesté, re-voulu et parce qu'il était ce truc-en plus, un peu trop osé, que j'aime dans le maquillage.

Voilà, (MON DIEU PARDON C'EST TELLEMENT LONG)
Bon Dimanche, (et re-bravo) (et re-merci)

Marine
Léa A DIT :
Ma première émotion make-up remonte à quelques années, je devais avoir 14 ou 15 ans. J'avais déjà commencé à me maquiller un petit peu : mettre du crayon et du mascara, un peu de fard à paupières. Un jour, j'ai pris mes pinceaux et j'ai commencé à me mettre un peu de fard à paupière taupe, un peu de crayon assorti et le final était vraiment beau. Je n'ai jamais su comment j'étais arrivée à ce résultat, j'avais fait ça un peu au pif. C'est marrant parce que maintenant que je me maquille vraiment, je n'ai pas le souvenir d'avoir été aussi fière de m'être maquillée toute seule et aussi étonnée du changement que peux opérer le maquillage sur un regard ou sur un visage.
Bisous à toi :D
Luciole A DIT :
Merci Lisa pour ce super concours.. Tu nous gâtes vraiment beaucoup :)
Ton blog est vraiment une bouffée d'air frais, c'est pétillant, doux, délicat!
Mes premiers souvenirs make up datent de mes premiers spectacles de danse, vers 7 ans, nous devions être joliment maquillées, c'était la seule fois de l'année ou on me maquillait et j'aimais beaucoup ça, je me sentais comme "une grande"!

Bonne continuation Lisa et bon week-end!
Merci pour ce concours !! Mon premier souvenir make up est tardif car il remonte à mes 17ans. A l'époque, petit garçon manqué au visage androgyne, je participe à une gigantesque exposition et pour cela pose pour la première fois pour un grand photographe. J'entre dans ce studio, effervescent et dynamique du fait de cette grande équipe et me retrouve en loge à me faire maquiller pour la première fois de ma vie. Je me rappelle encore aujourd'hui de la sensation de bien être et d'apaisement que j'ai pu ressentir lorsque la maquilleuse m'a étalé du fond de teint au pinceau puis poudré le visage. un maquillage sobre et naturel qui m'a déterminé à changer ma façon d'être et à prendre définitivement un peu de mon temps pour devenir une vraie petite fifille !
Margaux A DIT :
Oui ! je participe au concours ! Ma première "make up émotion", elle ne date d'y a pas très longtemps, je n'ai jamais été très maquillage, mais un jour par hasard je suis rentrée dans un séphora et je suis tombée sur le naked 2 de Urban Decay, et depuis j'avoue, j'essaie de me maquiller tous les jours, je m'amuse à composer avec les couleurs <3 je m'étonne à passer plus de temps à prendre soin de moi et à devenir plus coquette :)
super ce blog, ca fait quelques semaines que je te suis, et il est deja dans les favoris!!!
J adore tes idées, j aimerai tout refaire mais les journées sont trop courtes malheureusement!! j ai quand meme en projet de faire la magnifique robe !!!!
alors mon premier souvenir maquillage... remonte a mes 6 ans; 2 magnifiques palettes de make up... gloss... fards a paupières utilisés avec beaucoup de parcimonie car j en etais tres fiere...
jusqu 'a ce que ma soeur veuille faire "toute seule" pendant une de ses siestes...
le resultat une magnifique mise en valeur de la moquette... qui fut irrecupérable... et un bel arc en ciel de violet, bleu, parme, rose... en souvenirs
depuis ma soeur et moi on se maquille ensemble!! on en est meme venu aux cours d auto maquillage toutes les deux!
... ou comment le maquillage peut rassembler deux soeurs!!!
Wilh A DIT :
J'adore tout ce que tu nous fais découvrir je trouve cela super intéressent voir même addictif !
Mon premier souvenir make up comment dire, je n'en ai pas comme ça, ma maman n'est pas une addict du maquillage, et mes soeurs cela reste basique.
Alors toute seule comme une grande je me renseigne, je teste, je craque (comme sur un fard à paupière l'Oréal juste pour ses magnifiques couleurs !) Je me fais des séance maquillage pour prendre la main et teste différent make up. A ce propos petite anecdote, récemment je me suis offert un gloss que j'adore totalement (un gloss Séphora) et je l'ai testé un soir que j'allais faire du covoiturage avec un ami, il était choqué de me voir avec ce, oui ce magnifique gloss cerise super pétillant et glamour. Il me demandait "Mais pour quelle occasion tu as mis ça ? Tu vas voir qui ?"
Fin voilà je viens de trop raconter ma vie ^^
J'adore ton blog, continue, continue, continue ! <3
Une Make my Lemonade & Maquillage addict ;)
Claire A DIT :
Merci Lisa pour toute la poésie et la douceur de ton blog qui font un bien fou dans ce monde de brutes. Merci pour tes "bonjour mes petits chats" ou autres "bonne journée mes châtaignes" ...bref, j'ai un souvenir make-up mais pas très glamour. En CM2 on avait préparé dans la cours de récré une petite pièce à présenter aux copains le dernier jour de l'année. Il fallait qu'on ait l'air de s'être battus (oeil au beurre noir etc). Je me suis improvisée maquilleuse de la troupe. J'ai dit: "Pas de pbm ma mère a ce qu'il faut!". Ma carrière a été tuée dans l'oeuf quand ma mère a découvert que j'avais massacré sa palette Dior.
Carine A DIT :
Bonjour Lisa,
Tout d'abord félicitation pour des 10 000 fans sur facebook, mais en même temps ce n'est pas surprenant étant donné la qualité de ton blog.
En ce qui concerne les souvenirs make up, je vais t'en raconter 2:
Quand j'étais toute petite, j'avais un buste de poupée à maquiller et à coiffer (la pauvre elle a souffert). J'étais déjà folle de maquillage! La "peau" de cette pauvre poupée (à force d'expérimentation) devenait de plus en plus rouge. Ma mère en profita pour essayer de me décourager et me dit "Tu vois, toi aussi, si tu maquilles trop, tu auras la peau toute rouge, comme ta poupée"
Très honnêtement, cette avertissement n'a jamais eu beaucoup d'effet sur moi; Je sais seulement maintenant qu'il faut bien se démaquiller chaque soir!
Sinon ma vrai belle émotion maquillage c'était adolescente lors d'un gala de danse, quand on m'a dit de forcer sur le maquillage pour que ça se voit sur la scène et qu'on m'a fait mon premier trait d'eye liner!
Merci encore pour tous tes posts.
Bon dimanche
Biz
Marion A DIT :
Tous d'abord je suis nouvelle sur cette page et vos produit mon l'air super et en plus complet.
Mon 1er moment maquillage n'est pas vraiment comme tous le monde qui voyez leur mère se maquiller. Moi m'a mère de maquille pas beaucoup juste pour les grande occasion ou quand elle et invitée. Et moi j'étais plutôt garçon manquer mais vraiment je monter dans les arbre et tous. Jusqu'à jour ou en 3ème on nous demande de faire notre orientation. Et moi étant était une fille très timide je voulais pas partir loin de chez mes parents. Mais la seul chose qui m'intéresser était de m'occuper des enfants mais étant trop loin j'ai abandonner mon rêve. Et je su que dans le lycée général juste à coter de chez moi il y avait une école d'esthétique et je me suis dit pourquoi pas changer. Quelque mois après je suis accepter. Puis rentrer de septembre. Tous de passé bien. Arrivée au cours de maquillage je mis connaissait pas du tout , quand je me maquiller c'était vite fait de eyes liner. Et encore je ne savais pas a quoi signifier ce mot. Et puis la il faut que collègue de classe nous maquille puis inversement. Je la maquille difficilement la prof m'aide j'aime sa. Et je réussi plutôt bien. Puis vient mon tour de me maquiller et la surprise à la fin. Je vois à quelle point mes yeux bleu sont mis en valeur et ma bouche. J'aime cette image c'est la qu'est vraiment venu mon envie et qu'est né ma vocation. Maintenant je suis esthéticienne et masseuse en plus.
Voilà ma petite vie. Encore merci à tou
Margaux A DIT :
Waw!!!!!! Waw waw waw waw!!!!
Je nage en plein délire, je flotte dans un océan de rêve, je me frotte les yeux mais non, je ne rêve pas...
LA trousse make-up de mes REVES est là, décortiquée devant mes yeux sur mon blog favorit...

Jamais je ne parviendrai à te remercier assez pour tout ce que tu apportes à la blogosphère...
Ton blog est ma bouée de sauvetage après une journée passée à l'hôpital (je suis infirmière)...
Quand ça ne va pas, quand ma journée va de travers, quand je suis mécontente, triste, mélancolique, je blogue un peu, et je garde toujours Make My Lemonade pour la fin parce qu'il n'y a rien à faire, c'est mon préféré parmi tous!

Mon souvenir make-up par excellence, c'est ma maman, dessinant avec une délicatesse extrême le contour de ses lèvres avec un crayon bordeaux pour ensuite les remplir de couleur...
J'avais six ans et je rêvais de faire comme elle, alors j'ai barbouillé mon visage de rouge à lèvres Chanel et ai fièrement paradé dans la maison mais l'effet n'était pas le même...

Je crois les doigts et les orteils et tout ce que je sais croiser pour remporter ce merveilleux cadeau!!!
Merci pour tout!
Marine A DIT :
HEy, beauté de l'amour.
Justement, j'allais t'envoyer un petit message de SOS pour te demander si tu savais où je pouvais trouver ces produits à Bruxelles (on sait jamais!). Oui parce que j'ai une peau ultra sensible (genre rouge et réactions étranges, lors de ma sortie de douche, je ressemble à un alien dans V, rien que ça!). Enfin tout ça pour dire que j'essaye de trouver un produit avec lequel je ne fais pas d'allergie (la Roche Posay m'a donné des plaques ultra sexy et m'a ruiné...). M'enfin, là je crois avoir trouver une crème Aven (peau intolérante, hypersensible et irritable, le trio qui semble me caractériser). Tout ça pour dire que quand je t'ai vu mettre ta petite mousse dans la vidéo de TIMAi, ça avait l'air tellement magique (orgasmique), si simple dans ton quotidien, que je me suis dis "il faut que j'essaye ce miracle". Mais voilà dans le pays de la frite nul doute que c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Oh grand désespoir.
Sinon mon souvenir make up, il c'est réveillé d'ailleurs il y a quelques jours (oui parce que je suis pas une grande pro du make up!). Une amie, qui est venu me rendre visite le week-end dernier pour un festival (jumper devant DIE ANTWOORD), avait dans sa trousse de maquillage un feutre eye-liner turquoise. Fabuleux, après quelques cocktails et tartes aux framboises plus tard nous décidâmes de nous maquiller pour l'occasion (à outrance évidement, j'avais sorti mon leggins YING ET YANg et ma couronne de fleur, pas du tout too much). Ayant la moitié des cheveux turquoise je m’empare de son feutre magique. Miracle j'arrive à me l'appliquer, c'est d'une simplicité. ALLELUIA!
Plutôt que de m'écorcher la paupière avec mon crayon de bois, mal taillé, j'avais laissé tomber depuis longtemps le trait qui relève le reeegard. Tout ça pour en venir au faite que j'ai toujours admiré ma maman qui ce mettait son crayon et d'un trait l'a rendait encore plus belle (surtout qu'elle faisait seulement ÇA, pas de fond de teint, naaaaan parce qu'elle à une peau naturellement matte et lisse, ce dont je n'ai pas DU TOUT hérité.). J'avais essayé milles fois, surtout au Lycée mais, ça rendait pas pareille...si tu vois ce que je veux dire.
Enfin, ce jeudi j'ai donc sauté dans mes baskets, et je suis allé acheté un feutre noir Bourgeois. Aujourd'hui je n'arrive pas a m'en passer. Je ressemble certes de plus en plus à ma maman mais je pense alors à elle, qui est loiiin (en Bretagne), en me maquillant !
Je t'avoue, je serais vraiment heureuse de recevoir cette joie en trousse!
PS: En passant, même si ce n'est pas de mon domaine, tout ce qui ce passe sur ton site me donne fraicheur et tout'sourire. Je n'ai jamais laissé de commentaire, c'est vrai, mais je n'en pense pas moins! Tu as un grand talent et tu le rends bien! KEEP GOING!
BISES DU DIMANCHE
MARINE
Tiphaine A DIT :
Mon premier souvenir make- up ne se rapproche en rien d’une réminiscence olfactive ou d’un souvenir soyeux comme celui de ma mère se repoudrant gracieusement le nez. Il s’agit en fait de ma cousine. Elle avait investit un jour dans une poudre un peu trop orangée. La faible lumière de sa salle de bain ainsi que la pénombre d’une matinée d’hiver lui avaient caché l’hostilité de son teint. C’est donc orange, oui oui orange, qu’elle franchit les portes du lycée. Je crois n’avoir jamais autant rit de ma vie. Pour une fois, ce n’était pas à moi d’assumer une situation embarrassante (j’ai un peu la poisse). L’écrire maintenant me fait toujours autant rire. Merci, je vais passer une bonne journée.
Elo A DIT :
Merci pour ce chouette concours!
Mon souvenir make up remonte à mes 8 ans environ, réunion de famille chez mes grands parents durant lesquelles ma mère et mes tantes se faisaient des sessions de manucure. Je les regardais admirative et rêveuse...
Et aujourd'hui je suis totalement fan de manucure!!! :)
helo A DIT :
oh goodness! mais QUEL CADEAU! bravo pour cette semaine shu si généreuse!
c'est marrant que tu parle de ta maman et de sa brosse à sourcil, ma mère faisait la même chose, mais je l'avais oublié. avec juste cette petite phrase tu m'as fait remonté des souvenirs à la figure, wow!
dans notre salle de bain, il y a ce petit meuble blanc, avec 6 tiroirs, un pour mon papa, trois pour ma maman et deux pour mes soeurs et moi. Et je me rappelle que j'adorais ouvrir ses tiroirs, en particulier celui maquillage de ma mère, j'y trouvais des rouges à lèvre, et cette brosse à sourcil qui doit toujours y être! et je regardais ma maman faire ces petits gestes, tout le jour le rituel du sourcil, parfois le rouge, selon les occasions un corail ou un rose pale pour aller bosser, et un rouge + vif pour une soirée particulière, et puis bien sûr... le parfum! la bouteille de l'air du temps créée par Lalique (avec les deux colombes entrelacées)... magnifique!
et c'est marrant, car dès que je retourne chez mes parents, j'ouvre ce tiroir, sans trop me rendre compte!

bref merci pour m'avoir fait penser à tout ça, une très belle manière de commencer ce dimanche ensoleillé!
Marion Bierv A DIT :
Mon premier souvenir Make up c'est quand ma maman m'autorisait à mettre du "rose à joue" (du blush quoi) pour les soirées ou les anniversaires des copines. J'étais tellement fière que je rougissais et je finissais souvent toute rouge écarlate... mais trop heureuse :)

Petit à petit j'ai négocié le rouge à lèvre puis le mascara... et maintenant quand ma maman sort c'est moi qui la maquille !

Merci pour ce super concours ! Je rêve de pouvoir tester des produits Shu Uemura !

Marion
Salut Lisa,
Des souvenirs de make-up, j'en n'ai pas tellement, ni de maman d'ailleurs. J'ai fait mes premières armes en regardant des émissions ou des blogs aujourd'hui, et c'est pour ça je crois que je me suis lancée dans le blog. Pour donner à toutes celles qui n'ont pas de maman ou de personnes à qui poser toutes les questions de l'apprentissage du make-up ou de la mode ou de tout ce qu'on veut. Je pense que le seul truc beauté qui est gravé dans ma mémoire c'est l'odeur du parfum Cacharel de ma mamie, il est tout comme elle : chaleureux et réconfortant, doux et simplement bon.
Merci Lisa de continuer de nous faire rêver et de nous donner une bouffée de ton oxygène à l'eau de rose !
Je t'embrasse,

Marie
C2C A DIT :
Salut Lisa,

Alors que chaque année, je suis à cette date chez moi en Corse, à Calvi On The Rocks, en mode makeup, paillettes, bling bling... Je suis en ce moment en mode no makeup, fille perdue, cheveux gras en train de réviser le concours d'avocat à Marseille.
Cela ne me coupe pas l'envie de remporter cette magnifique trousse, au contraire.
Ma première émotion maquillage a été de voir ma grand mère se maquiller: l'odeur de la poudre dans la salle de bain et sa façon de se mettre du rouge à lèvre au pinceau. J'avais tellement hâte de devenir femme ...

Baisers.
Gélie A DIT :
Ma première émotion maquillage : regarder ma maman qui se mettait du vernis rouge bien pétant alors qu'elle ne se maquillait jamais le visage! Elle n'en mettait pas souvent non plus mais quand elle en mettait c'était woooah :)
Je la voyais aller chercher le vernis en haut de l'armoire de la salle de bain et je la suivais pour la regarder faire, puis elle finissait par me mettre du rose à moi, parce que j'était trop petite pour le rouge... j'avais dans les 5-6 ans je pense.
Et puis le vernis c'est devenu mon premier maquillage que je mettais adolescente, mes copines adoraient voir mes ongles vernis, j'en avait tout un tiroir, certains achetés au marché à 10 francs, d'autres (attention la grande classe!) bourjois ou l'oréal quand j'avais de l'argent pour mon anniversaire. Mais jamais de rouge.
Je me suis mise au rouge vers l'age de 22 ans à peu près... peut-être quand j'ai commencé à assumer le fait que je devenais une femme à mon tour ;)
Juju Ol A DIT :
Ahahah, 10 000 likes mais presque autant de commentaires du coup, nan ? Pauvre Lisa je crois bien qu'on est en train de te faire un roman pour l'été sur ce coup là !
Alors je vais essayer de ne pas me disperser et d aller à l essentiel. Tout d abord 10 000 mercis (effectivement c est un chiffre qui sonne bien) pour ce canon-concours !
Pour ce qui est de ma toute première émotion make up, il s agit comme beaucoup d un souvenir lié à ma maman chérie : lorsqu elle entrouvait la bouche, se penchait vers le miroir, appliquait du rouge sur ses levres puis venait coller un gros smack sur le dos de sa main pour enlever le surplus. Rien que de te l ecrire je sens encore son parfum de l epoque, Shalimar (cette tuerie de shalimar, si envoutant). J adorais ce geste, sa concentration, ce baiser qu elle se faisait à elle meme. Et puis combien je la trouvais incroyablement belle (maman si tu me lis : tu restes la plus belle!).
Je file profiter de ce dimanche ensoleillé, "merde" à toutes pour ce super concours, encore merci Lisa (et un tres grand bravo pour toutes tes dingueries accomplies...et celles à venir!)
Lisa A DIT :
Salut Lisa,
Ces produits shu uemura sont magnifiques, et j'ai tellement envie de tester cette huile démaquillante !
Mon premier souvenir make up, il vient de ma tante qui se maquillait toujours les yeux avec un mascara bleu ce qui lui donnait un regard envoutant (en tout cas c'était mon impression de petite fille). Quand j'ai commencé à me maquillait, j'utilisais donc un masacara bleu chaque jour, sans me soucier si il allait avec ma tenue !
Cécile A DIT :
Coucou Lisa !
Ton blog est vraiment... Comment dire ? Magique ? Non, beaucoup mieux que ça!
Je ne te connais pas mais j'ai l'impression que toute ta personnalité est transposée dans ce blog et c'est juste impressionnant la créativité que tu as ! Pour tout te dire, quand je suis lassée de mes dessins ou quand je n'ai pas la foie de me bouger les fesses et de faire quelque chose, je sais que je n'ai qu'à aller sur ton blog pour me dire qu'il n'y a pas une seconde à perdre et me remettre à mes crayons et papiers ! MERCI à toi pour tous ça ! C'est un peu paradoxal non ? C'est nous, t'es lectrices, qui devrions te faire des cadeaux !
Sinon, à propos de maquillage, ce n'est certainement pas ma maman qui m'a inspirée : elle ne met jamais de crème et ne se maquille pas non plus.
Mon premier vrai souvenir qui m'a donné envie de me maquiller comme un tableau est assez... J'en ai les larmes aux yeux...
C'était en quatrième, j'étais à mon cours de dessin et je dessinais un portrait sorti d'un magazine féminin, mon professeur est arrivé, cela devait faire 5 ou 6 heures que j'étais dessus, il m'a dit que j'avais un bon coup de crayon, m'a piqué le mien, a pris un bout de papier, a dessiné des yeux noirs magnifiques. Il m'a tendu le bout de papier en me regardant droit dans les yeux et en me disant qu'il aurait voulu être une femme pour pouvoir se maquiller... A partir de là, j'ai économisé 3 mois de mon argent de poche pour m'acheter LA palette Naked 2 de Urban de Decay, et chaque fois que je me maquille, je pense à lui et je mets autant d'attention que quand je dessine.
J'espère que tu as eu la patience de lire jusqu'au bout, et surtout, ne t'arrête surtout pas !
Héloïse A DIT :
Super ce concours :)
Mon premier souvenir Make-up, enfin celui qui m'a le plus marqué, c'est quand j'étais gamine je devais avoir 9-10 ans. Je faisais de la danse classique et à la fin de l'année on avait une super représentation.
Et je me rappelle notamment que ma mère m'avait prêté une ombre à paupière bleu clair à paillettes de la marque Bourjois assorti à mon tutu, du rouge à lèvres, du blush, du mascara...dont elle ne se servait plus. J'étais ravie de ma première trousse de maquillage et on s'était fait maquiller par les plus grandes, on était aux anges :)
D'ailleurs j'ai gardé ce bleu pour les yeux, absolument importable aujourd'hui^^
Ines April A DIT :
Lisa hello! Cela fait quelques mois maintenant que mes amies et moi, étant successivement aux États- Unis, à Berlin, à Paris, ou toute autre destination plus ou moins exotique, nous suivons tes petits posts tout mignons!
J'aime beaucoup ton blog, une bouffée d'air frais à chaque lecture !
Pour ce qui est du premier contact avec l'univers du maquillage, assez simplement, je me souviens de ma mère ne pouvant sortir sans sa couleur aux lèvres. Quotidiennement elle possédait ce geste. Des couleurs toujours franches, voire foncées, toujours mates en tous cas. J'aimais l'odeur que son baiser marquait sur ma joue. Du coup le rouge à lèvres est devenu pour moi presque quelquechose de mythique, je n'ose que très rarement y toucher. Le rouge à lèvres c'est ma mère et Marylin , point!
Dernier mot pou toi Lisa : continue ce petit bijoux de blog!

Ines April
Carole A DIT :
Et bien moi, ma petite vie en ce moment c'est de tester tout tes diy (mais littéralement tous!) pour organiser l'anniversaire surprise de ma chère maman qui va fêter ses 60ans... Donc je mange make my limonade, je colle make my limonade, je respire make my limonade!
Et peut être que bientôt je me maquillerais make my limonade? Va savoir ...

En attendant, je prends mes lunettes de sunshine et je pars au canal saint Martin faire bronzer un bout de nez!

Bises Lisa !
Kimberly A DIT :
Hello Lisa ! tout d'abord je tenais à te remercier pour partager tous ces petits tutos et ce petit concours.

Mon premier souvenir make up c'est quand j'ai vu ma mère se mettre du rouge à lèvre. Je voulais en mettre moi aussi alors j'ai commencé à me mettre du feutre (pour dessiner) sur les lèvres, ensuite à prendre le rouge à lèvre de ma mère en cachette. Je me suis tâcher partout ma mère m'a demandé ce que c'était j'avais dit que c'était de la bolognaise... Je me suis bien fait engueulé ! Par la suite elle m'a offert un gloss. Depuis je ne sors jamais sans un baume à lèvre. Deux semaines plus tard j'avais perdu une dent et la petite souris est venu m'apporter un petit parfum en crème.

Voilà bisou :)
Ako A DIT :
je ne suis pas certaine que ça soit LE PREMIER souvenir make up
mais je sais que ma mère se maquillait beaucoup (dû a son travail) et moi j'avais "flashé" sur ses rouges à lèvres ^^
Du coup un jour quand elle n'était pas là, bah j'avais essayé, conclusion je n'ai plus jamais testé car je me disais que ça ne m'allais pas (faut dire je devais avoir entre 8 et 10 ans...)
12 ans après je suis une fan de rouges à lèvres j'en ai pleins voire trop :p
Malvina A DIT :
Oh Lisa ! Elle me semble parfaite cette panoplie de beauté ! Mon rituel de beauté préféré c'est le maquillage des yeux ! Les sourcils, les cils, les paupières .... Il n'y a rien de plus beau qu'un regard mis en valeur !
J'espère vraiment la gagner en tout cas ! Et continues de partager autant à travers ton blog, et encore plus de DIY ! J'en raffole !
xx
victoria A DIT :
Merci pour cette énergie dans tout ce que tu transmets! Je me souviens des moments qu'on passait avec ma soeur à maquiller ma mère et ma tante en essayant de s'appliquer pour un résultat plus ou moins réussi, mais des rires à la clé! C'étaient nos moments entre filles. De ette façon j'ai découvert les gestes et les couleurs, le plaisir des textures.
Phibs A DIT :
Un beau merci pour ce concours Lisa ! <3

Ma mère n'étant pas très branchée maquillage, c'est ma grand mère que je regardais petite. Je la suivais dans la salle de bain et la regardait tendrement embellir ses lèvres avec de belles teintes vives, les grands et beaux rouges qui sublimaient son joli teint et ses grands yeux marrons. Elle dessinait toujours ses lèvres avant de poser ses rouges à lèvres. Elle les prenait toujours crémeux et ils avaient cette odeur si particulière qu'on les rouges à lèvres "d'autrefois" si je puis dire. A chaque passage dans la salle de bain, je fermais la porte à clé, ouvrais le tiroir à rouges à lèvres et sentais cette fameuse odeur qui définissait si bien ma grand-mère selon moi... Premières émotions maquillage donc, dès l'âge de 5-6 ans.

Une émotion toute particulière aussi, et très récente, 16 ans après le rouge à lèvre de ma grand mère... J'étais depuis très longtemps une jeune fille complexée, qui ne s'aimait pas et qui ne s'est appréciée.
Il y a quelques mois tout juste je me trouvais donc face à mon miroir un matin, le temps pluvieux et gris mais si joli par moment je trouve. Le temps laissait tout de même une lumière très douce. Je commence à me maquiller en m'observant doucement, BB crème, léger trait d'eye liner feutre, mascara, blush rose pâle et un baume à lèvre à la fraise. Je me suis donc regardée, et puis là, première fois de ma vie: "Tu es jolie aujourd'hui", ce sont ces mots là qui sont sorti naturellement de ma bouche. J'étais lumineuse, je me trouvais lumineuse, toute la scène était belle, la lumière, mon visage, mon sourire étonné, la sensation de joie qui parcourait tout le corps...

Tout ça pour dire que oui, réussir à se trouver jolie et mettre de côté toutes les méchancetés que l'on peut s'infliger à soi-même la plupart du temps, ça fait du bien, vraiment !
Vanina A DIT :
Waouhhh quel concours, un grand merci à vous 2 !

Moi, j'ai toujours entretenu un rapport assez particulier au maquillage, à la fois très fascinée et intimidée... Ma mère n'était pas du tout coquette, se passait juste un trait de khôl sous l’œil et ne m'a jamais initié à un rituel beauté. C'était si "tabou" qu'à une fête de fin d'année à l'école où l'on devait demander aux mamans de nous maquiller, je n'avais même pas osé lui en parler.

Même si j'ai appris à me maquiller seule en grandissant, j'ai toujours eu cette impression de pénétrer dans un monde aussi solennel qu'imposant et mystérieux.

Je ne sais pas choisir mes produits, me maquille en douce, presque comme on fait une bêtise... Et à presque 30 ans, je me dis qu'il est temps d'apprendre pour de bon !
Gwenn A DIT :
Shu Uemura <3

Ma rencontre avec le maquillage s'est faite assez tôt : enfant, j'admirais pendant des heures ma grand mère esthéticienne se maquiller. J'étais toujours fascinée par les dizaines de pinceaux, de fard et de rouge à lèvres qui étaient disposés bien en ordre sur sa coiffeuse et dont elle se servait avec une précision incroyable!
Bien entendu mes premiers essais furent désastreux, mais avec ses conseils j'ai appris à prendre soin de ma peau, à tracer un trait de liner parfait ou encore à associer au mieux les couleurs pour ne pas ressembler à Bozo le clown.
Aujourd'hui encore je garde ses petits rituels du matin, en me maquillant à son ancienne coiffeuse dont elle m'a fait cadeau. En bref, me maquiller s'est un peu ma madeleine de Proust et je revis chaque jour cette part de mon enfance.
Colinetta A DIT :
Toi tu nous dis merci mais alors que c'est nous qui devons et voulons le faire! Encore une fois tu nous gâtes!
Ma première émotion de maquillage ne s'est pas passé chez moi car ma maman ne se maquillait pas du tout. C'est arrivé chez mes cousines m'a petite cousine Camille était danseuse et pour ses spectacles elle DEVAIT se maquiller p
Astrid Lhermite A DIT :
Hello!

Premier souvenir make up : des manucures au blanco avec ma petite sœur, on n'avait pas anticipe que ça serait galère à enlever! Aujourd'hui le vernis blanc est ultra tendance, on avait donc une vingtaine d'années d'avance!

Très belle journée
AgatheYo A DIT :
Wah! c'est absolument génial comme concours!!! et cette semaine à été trop cool! Une super nouvelle rubrique!!

alors je me lance! Mon premier souvenir make up c'est quand je voyais mes cousines pour les fêtes, elles se jetaient sur moi! j'étais leur poupée, j'adorais passer des heures à me faire coiffer maquiller et vernis les ongles alors que j'avais 6/7 ans! j'étais trop fière que mes grandes cousines veuillent bien passer du temps avec moi! j'étais la petite blonde au yeux bleue alors qu'elles sont très brune alors c'était le changement pour elles apparemment! haha!

Merci d'être toi Lisa! c'est vraiment un gros plaisir de te lire et de partager un petit bout de tes expériences!!

des bisous de bordeaux!

Agathe
Elise A DIT :
Merci Lisa pour ce concours et cette trousse qui fait plus qu'envie !

Mes souvenirs maquillage, c'est dans la salle de bain de la maison familiale, avec mes petites soeurs qui m'apprennent toujours de nouveaux trucs, et me font toujours découvrir de super produits !! Le maquillage j'ai commencé sur le tard, mais je me rattrape ! ;-)
lamour isabelle A DIT :
bonjour,
Je tente ma chance pour ce concours et mes souvenirs Make up c'est quand je regardais ma tante coiffeuse qui se maquillait , elle a un style bien a elle que j'aime et que je pique !! depuis je ne sors plus sans maquillage .. impossible sinon je me sens nue ... et voilà qu'aujourd'hui c'est autour de ma fille de 6 ans qui me pique mon maquillage et qui s'initie à l'application du mascara .. mais c'est qu'elle est assez doué , aucune rature ... même le rouge à lèvre qu'elle aime beaucoup et le rouge s'il vous plait !!!
enfin .. voilà mes petits souvenirs
Merci et bon dimanche
isabelle
(i.lamour@voila.fr)
Charlotte A DIT :
Ma mère avait cette grande boîte remplie de maquillage, on la lui avait offert. Je m'en souviens encore comme si c'était hier, je me revois l'ouvrir et observer, dans rien n'oser toucher car c'était trop précieux, trop peur de me faire gronder !
C'est grâce a ça que j'ai su ce qu'était le maquillage, a quoi servait toutes ces couleurs, ces pinceaux et autres...
J'étais minus, mais ça m'a vraiment marqué.
Sarah A DIT :
Quelle belle semaine avec Ludovic et toi! Une vraie réussite cette nouvelle rubrique.
Mis à part le maquillage pour les spectacles de danse et les arc-en-ciels d'ombres à paupières que me faisaient ma grande sœur étant petite, je reste marquée par ce qui m'a poussé à vraiment commencer à me maquiller : jeune adolescente, j'ai trouvé un jour à la maison une photo de ma maman à 20 ans. Magnifique. J'en ai eu les larmes aux yeux tellement elle était belle. Je l'ai ressortie des vieux albums pour pouvoir en profiter. J'ai fini par connaître tous les détails de cette photo, de son visage. Et puis j'ai eu terriblement envie de lui ressembler, et lui ai demandé si elle pouvait m'acheter un eyeliner pour me faire les mêmes yeux de chat. Elle a accepté, et ça fait maintenant 15 ans que je n'ai pas dérogé à ce geste beauté :)
Des bises, Lisa!
Mon plus mordant souvenir make-up? j'avais vu sur un VOGUE de ma mère une mannequin aux yeux charbonneux ...j'avais 14 ans et j’étais a l’époque interne dans une école privée ( l'immaculée conception: école de filles, internat, bonne sœurs et uniforme bleu marine et blanc, blouse arggggg)j'ai pas du rester plus de 30 mn avec mon chouette maquillage, une bonne sœur m'a chopé et m'a frotté les yeux avec du savon pendant de longues minutes ..brrrrrrrrrrr ça pique encore quand j'y pense !
Mademoiselle Fidji A DIT :
Ohhhh je me meurs devant tout ce make-up!!! C'est trop beau... Je rêve des produits de la marque mais impossible dans ma petite province de trouver tout ça :/... Dommage!
Mon premier souvenir make-up, c'est grâce à ma grande sœur (2 ans de différence) ça n'a pas toujours été simple entre elle et moi, mais on a eu de supers moments!
La première fois, elle a voulu faire ressortir mes yeux, j'avais 12 ans, les yeux bleus.... Et je lui faisais totalement confiance, un peu comme la déesse du make-up, parce que je n'y connaissais absolument rien... Elle est arrivée avec un fap noir grisé, super joli... Mais mis n'importe comment! Je me suis retrouvée avec l'impression d'avoir été battue sous les deux yeux... Un beau fou rire mémorable aussi
Puis une autre fois, peu de temps après cette mésaventure, elle m'a présentée le khôl! Je ne savais pas du tout ce que c'était, elle venait d'apprendre le nom et voulait faire sa grande connaisseuse... Un peu près des yeux et un soupçon de mascara... Et j'étais transformée...
Depuis j'ai bien remarqué que le regard des garçons avaient changé grâce à ça... Et c'est un peu elle qui m'a suscitée l'envie de me maquiller.... Maintenant je m'y connais beaucoup plus qu'elle et c'est moi qui lui donne des conseils!

En tout cas merci à toi et à ce maquilleur de génie pour ce cadeau... Et au pire, même si je ne gagne pas, cela m'aura permis de me remémorer un superbe souvenir!
Bisous
Olivia R A DIT :
Salut Lisa!

Mon tout premier souvenir make up remonte à mes 5 ans: en cachette, je me suis emparée du fard à paupières vert émeraude de ma maman et j'en ai mis des tonnes sur mes sourcils! Je n'avais pas bien compris où on devait le mettre exactement...Après quelques années, ma passion pour le maquillage s'est aggravée ;) et quand je fais des concerts avec mon groupe de rock, les faux cils (rouges, bleus électriques, verts à plumes blanches..) sont devenus ma signature. Les mecs du groupe sont un peu moins fans, ce qui me vaut toujours une petite remarque "mais arrête de te prendre pour Courtney Love!"
roxane A DIT :
Coucou, déjà merci pour ce magnifique concours ! Ma première approche avec le maquillage a été un mascara offert par ma mère. J'avais 10 ans et j'en mettait que sur les cils externes pour me faire un regard de daisy. :)
Astrid Lhermite A DIT :
Hello!!!

Mon premier souvenir make up se résume en des manucures au blanco avec ma petite sœur. On n'avait pas anticipé que ça sera compliqué à enlever ! Aujourd'hui, le vernis blanc est ultra tendance, comme quoi, on avait une vingtaine d'année d'avance
missyd A DIT :
Aussi loin que je me souvienne ma maman a toujours aimé la couleur. Des rouges de toutes les couleurs, des tubes métalliques de différentes marques qui attirent l'oeil bien sûr. Quand on est petite fille tout ce qui brille est de l'or ou un bijoux.
Mais mon souvenir le plus marquant c'est avec les vernis. Elle en avait encore plus, encore plus de variation de couleurs. Je voulais en mettre, sans attendre qu'elle soit là. Sauf qu'à cet âge, on a pas la même dexterité. Je ne me souviens plus si j'ai reussi a en mettre sur les ongles, mais je me souviens en avoir mis partout sur les draps.
Je passerai sur ce qui m'evitait les punitions a l'époque, mais les draps blancs n'ont jamais pu être récupéré.
M Pivoine A DIT :
Les produits sont dingues!!
Ma première approche makeup se rapporte à l'odeur du parfum (c'est du makeup olfactif on va dire) de ma maman, le coco chanel. Quand je sens cette odeur, j'ai l'impression d'être prise dans ses bras. Concernant le makeup visuel je me souviens de ma maman concentrée comme tout en train me maquiller le visage et me mettre du rouge à lèvre (qu'est ce que j'étais fière!) pour une danse de la kermesse de l'école primaire, je devais avoir 10/11ans :) En gros on apprend tout de nos mamans <3

Je croise mes orteils vernis ;)
Marilou A DIT :
J'ai commencé à me maquillée au collège, je mettais du crayon noir dont je brûlais la mine (n'importe quoi) afin qu'il tienne dans la muqueuse et je mettais du rose au dessus de la paupière (immonde en quelques sorte). C'était ma période gothique. hum
Et quand j'étais en troisième, j'avais une copine avec qui je faisais des maquillage d'horreur et on se prenait en photo ^^ Je me rappelle qu'on se maquillait en monstre en mélangeant du rouge à lèvre rouge et du far au paupière noir...
Rassure toi aujourd'hui je sais me maquiller correctement ! et j'adore vraiment le faire chaque matin.
Bisous jolie Lisa
Victoria A DIT :
Merci à toi Lisa pour ce concours et tout ce que tu nous fait partager !
J'ai toujours été très attirée par le maquillage, depuis que je suis petite et je ne me rappelle plus vraiment de ma rencontre avec le make up. Je sais en tout cas que j'adorais regarder ma maman se maquiller.
J'ai ressenti une vraie émotion, la première due au maquillage, quand j'ai regardé une vidéo de Lisa Eldridge maquillant une magnifique rousse avec des vieilles palettes Biba (une marque des années 60 que tu connais peut être). Regarde la si tu as un moment elle est vraiment très inspirante : http://www.youtube.com/watch?v=jwbggXSCe7c
Je t'embrasse et te souhaite une très bonne continuation
Joséphine T A DIT :
Ohlala Shu Uemura j'adore! Ma maman se maquille très peu, j'ai tout appris toute seule en feuilletant Elle et autres magazines en cachette, parce que je n'avais le droit ni de me maquiller ni de lire Elle à 13 ans. Je le lisais dans les toilettes, et quand mes parents sortaient le soir je m'entrainais dans leur salle de bains! Résultat je suis complètement make-up addict. Quand j'ai un truc à célébrer je m'offre du beau maquillage, quand je déprime aussi (après ma dernière rupture je me suis d'ailleurs offert ce fond de teint Shu Uemura, qui est assez magique)!
Merci mille!
Sophie Pangolin A DIT :
Hello Lisa!
Très bonne idée que cette semaine "invité"!
Ce n'est pas mon premier souvenir make-up, mais je me souviens très bien de la première fois que j'ai porté des faux-cils... Pouvoir toucher le haut de mes paupières avec mes cils me ravissait, et le papillonnement d'yeux puissance 1000, génial!
Bon soleil!
Sandra A DIT :
Quand j'étais petite j'adorais regarder ma maman se maquiller, je trouvais ça tellement beau, un trait noir sur chaque paupière, un peu de rouge à lèvre... Parfois un jeu où j'avais le droit d'utiliser son rouge (une vrai catastrophe), et j'allais me glisser dans ses grandes chaussures à talons "pour faire comme mes poupées" comme je disais.... Le maquillage, la féminité, une chose qui est en moi ...

Lisa, continue j'adore te lire !
xoxo
Aurèle A DIT :
Salut Lisa,

Merci pour ce super concours, encore une fois tu nous as gâtées avec cette semaine de folie consacrée à Shu Uemura ! D'ailleurs j'ai acheté ton livre hier, il est juste magique ;)
Bref, moi mon premier souvenir make-up c'est ma collection de vernis à ongles : je devais avoir dans les 6/8 ans et j'aimais bien l'idée d'avoir des vernis de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, un peu comme une palette d'artiste...
Bises !
margaux A DIT :
cette trousse de maquillage fait tellement envie! le rose est parfait pour un maquillage de mariage, frais et discret pour cet été.... mon souvenir c'est ma maman se mettant du blush Terracotta de guerlain avec un gros pinceau tout doux!!!!! merci à toi
Louise A DIT :
Merci à toi Lisa!
Tu as réussi à faire souffler un vent frais sur la blogosphère avec ce ton si sincère et jubilatif qui te caractérise,
J'ai acheté Make my party cette semaine et je peux te dire qu'il aura longtemps une place de choix dans ma bibliothèque!!
Mes premiers souvenirs make-up sont ceux de ma maman devant son miroir comme beaucoup d'entre nous .. Elle ne sors jamais sans au moins son trait d'eyeliner et m'a enseignée l'art de toujours avoir l'air nickel sans avoir l'air maquillée. Moi j'ai un côté un peu plus foufou qui me pousse parfois à faire des expériences artistiques sur mon visage ..
il faut d'ailleurs que je tente les faux-cils ça je n'ai jamais osé!
Michel grosjean Émilie A DIT :
Hello merci pour ce concours; ) mon premier kit de makeup je le dois a ma mamie qui etait et est tjs une addict a yves rocher par correspondance; elle me commandait régulièrement des crèmes, gommage, masque, puis un été j ai eu le droit au makeup de saison:) : il y avait un mascara, un vernis , un baume a lèvres a la noix de coco (je l adorais) et un fard a paupière, j etais aux anges, je devais avoir 14 ans, puis ensuite mes souvenirs vont au makeup agnesb et ses fameux monobulles :); je passais mes mercredis avec ma meilleure amie le nez dans le catalogue !!!!! Oh la la tout ça me rend nostalgique, que de bons souvenirs! Et... premier makeup, était o aussi signe des premières sorties
Al BLimsey A DIT :
Hello, merci pour ce jeu concours c'est très gentil :) et super génial comme cadeau en plus !
Mon premier souvenir Make up c'est en allant en vacances toute petite chez ma tante, et je me souvenais qu'elle passait toujours plus de temps que les autres dans la salle de bain et un jour en allant voir je la voyait avec tous ces pinceaux et je la voyais faire ces mouvements si précieux et si magique, elle était si belle ! Qu'aujourd'hui quand je me maquille j'y repense :)
Comme certaine je n'avais pas vraiment le droit de me maquiller quand vers mes 13 ans. Alors pour faire comme mes copines le matin j'allais faire un bisou à ma maman dans la cuisine puis je pretextais avoir oublier quelque chose et je retourner à la salle de bain me maquiller (comme un camion volé...). Puis je courrais en repassant devant la cuisine en hurlant que j'allais louper mon bus!
Ce petit manège n'a pas duré très longtemps, ma mère est une femme intelligente!
Camille A DIT :
Je me rappelle de ma maman qui se maquillait pour sortir, avec un mascara bleu klein, et je ne pense pas que ça vienne uniquement de là, mais je suis très sensible aux couleurs, que ce soit pour le maquillage, les vêtements, l'art, la nature...

Et sinon je crois bien que je vais m'acheter des faux cils seulement pour réaliser ton DIY magnifique de vendredi !

Des bises :)
soléna A DIT :
Ma maman utilisait un démaquillant qui avait une odeur enivrante très particulière. A chaque fois que je sens cette odeur dans un produit de beauté, ça me ramène à cette époque simple et magique !
cecconit A DIT :
Bonjour,

Mon premier souvenir make up, ne concerne pas vraiment le maquillage mais le vernis.
C'était ma grand mère, que je ne voyais qu'une fois par an et qui m'impressionnait beaucoup quand j'étais petite. Avec son air noble et ca voix rocailleuse. Elle avait une valise remplie de vernis et elle s'en occupait sans arrêt, je trouvais cela fascinant et je l'enviais beaucoup, moi qui me suis toujours rongé les ongles.
Aujourd'hui elle n'est plus là et j'ai hérité de sa valise, et je la garde comme un trésor. L'intérieur est resté intacte, rien n'à bougé, je l'ouvre simplement et laisse échapper l'odeur de tout ces produits.

Merci pour ce concours

Bonne journée
Oliver belisse A DIT :
Ma moman; une rousse avec un trait de rouge à lèvres rouge. Je ne l'ai jamais vue sans. C'est mon plus beau souvenir. Belisse
Mathilde A DIT :
Mon premier souvenir make up... Un peu comme toi, c'est les gestes de ma maman qui m'ont marquée. Sa façon de mettre son rouge a lèvres bien rouge, de l'estomper, de se pincer les lèvres. Depuis que j'en mets, je me fais une joie de reproduire tous ces gestes
sandra tribu A DIT :
Oh lala mon premier souvenir make up,c'est comme toute premiere fois,delicat pas top dans le resultat car on est maladroit mais si special!!!Ma premiere fois make up c'etait pendant la periode "like a virgin " de Madonna oh lala mon adolescence ,et oui ça passe!!voila j ai pique le rouge à levre de ma grand mere qui avait ce parfum des " vrai rouge à levre" et en cachette dans la cage d'escalier juste avant de courrir au college je l'ai mis.,Fiere de moi et je pense malgre que j en avait un peu dans les dents ,je me suis senti pour la premiere fois une jeune fille!!!! Au college j ai pris de l'assurance et popularité,tout le monde m'a regarde!!! Uhauuu la fille qui a ose porter un rouge à levre rouge à la façon "Madonna" ,uhauuu quoi!!!
capucine A DIT :
Je me souviens de l'odeur du rouge à lèvres de ma grand mère. Je me souviens de ses cheveux tenus par deux barrettes quand elle se demaquillait. Je me souviens de ses boules de coton multicolores dans un pot en verre près du lavabo. Je me souviens qu'elle se pinçait les joues pour avoir bonne mine.
Clémence A DIT :
Coucou Lisa.
D'abord merci pour ce concours. Shu Uemura est vraiment une marque fantastique!
Je ne sais pas s'il s'agit de mon premier souvenir make-up mais en tous cas c'est ma petite madeleine de Proust.
Petite lorsque je partais en vacances chez ma grand-mère, je m'installais à ses côtés et la regardais placer son vernis à ongle Dior, d'un rouge assez intense. Je trouvais la couleur superbe et rêvais du jour où je pourrais à mon tour utiliser ces produits. Depuis dès que je sens l'odeur du vernis à ongle, je me remémore cette scène.
En souvenir de cette époque, le jour de mes 18 ans, ma grand mère m'a acheté tout un assortiment des différents rouges de Dior. Que du bonheur!
Mélanie A DIT :
Oh Lisa! Quel concours fantastique!

J'ai depuis toute toute petite une obsession pour la maquillage. Fait étrange car je suis la dernière d'une famille de femmes qui ne se maquillaient jamais jamais jamais. Et puis j'ai grandi au fin fond du Mexique donc je n'était pas exposé aux beaux produits ni à la mode. Pourtant je retrouve encore des photos de moi a 4 ans faisant la sieste avec du rouge à lèvres rouge.
C'est difficile de parler de mon premier souvenir car j'ai toujours fouillé dans les armoires de ma mère et expérimenté avec le maquillage qu'elle possédait mais ne portait jamais. Je remercie ma mère de m'avoir laisser explorer avec ma créativité d'ailleurs! Elle ne m'a jamais censuré.

J'aimerais donc partager mon plus beau souvenirs maquillage : Le jour où j'ai eu mes règles je me rappelle avoir été perturbée et avoir pas mal parlé avec ma mère. A mon retour du collège elle m'a offert deux rouge à lèvres rouge et un parfum, elle m'a fait un gros bisou sur le front et m'a dit "Félicitation ma jolie chérie tu commences à être une petite femme alors bienvenue dans le clan!". C'était le début de la création de ma propre trousse de maquillage que j'ai toujours considéré comme une trousse de trésors...
Aujourd'hui c'est moi qui apprend à ma mère à se maquiller, et chaque fois qu'elle vient me rendre visite du Mexique elle fait une razia dans les duty free!
Anne A DIT :
Quand j ai reussi a fr un trait de eye liner noir correct !
Judith A DIT :
J'ai vraiment beaucoup aimé cette semaine! J'ai surtout adoré découvrir de nouveaux produits, une nouvelle marque, etc...
Ma première expérience maquillage fut quand je devais avoir aux alentours des 5ans. J'adorais le maquillage et je me disais souvent "quand je serai grande, je me maquillerai tous les jours!" (chose que je fais depuis la 5ème ^^) enfin bref, revenons à quand j'avais 5ans. J'ai essayé un rouge à lèvres de ma maman pour aller à une soirée déguisée. Je me rappelle avoir adoré ce moment! ;)
En tous les cas, un grand merci pour cette semaine et ce concours!

Judith
Sara A DIT :
Alors mon 1er souvenir make up n'est pas forcément très joyeux. J'avais 10 ans. Mes parents étaient assez stricts et ne voulaient pas que je me maquille avant le lycée. Un matin, pendant que mes parents étaient sortis je m'étais faufilée dans leur chambre et dans une petite commode j'avais trouvé une petite boîte avec de grosses fleurs oranges dessus. En ouvrant j'avais découvert un rouge à lèvres rouge qui avait une drôle d'odeur et de la poudre rose pour les joues. J'avais tout appliqué très vite (et sans doute mal) pour aller me voir dans la salle de bain. Sauf que j'ai entendu la porte s'ouvrir, je me suis dépêchée de tout enlever, de frotter avec des mouchoirs et d'aller me laver les mains. Finalement je ne me suis vue maquillée que bien des années plus tard. Et dès que je sens cette odeur de rouge à lèvres (une odeur de vieux maquillage) alors que tout le monde fronce les narines en disant que cette odeur est horrible, moi je suis aux anges.
Pluschi A DIT :
Moi je n'avais pas le droit de me maquiller, alors à mon anniversaire des 14 ans mes super copines avaient tout manigancé et m'avaient offert une MEGA palette de maquillage avec tout ce qu'il faut pour vous transformer en clown...autant dire que ça n'a pas loupé, ma mère s'en souvient encore :) Ca m'a tellement marqué que depuis, le maquillage chez moi c'est "light" ^^
Merci pour ce concours !!

Camille
Bertille A DIT :
Ma maman qui mettait du crayon khol avec le petit batonnet que l'on trempe dans la poudre ! j'ai toujours trouvé ça fantastique!!
Trop géniaux ces produits de beauté!!! :D
Mille merci!!! :D
Je joue avec plaisir, vraiment 1000 mercis

Mon premier souvenir Make Up remonte à au moins 17 ans... Au moins, j'avais donc 14 ans. Des années à réclamer à ma maman du make up, du vernis. Elle disait toujours non, elle avec son magnifique rouge Dior sur les lèvres, puis un Noël, celui de ma 4ème, elle a bien vu que sa petite fille serait raisonnable, et qu'elle était déjà bien grande du haut de ses 1,75m, alors j'ai eu un crayon... Couleur or pour allez avec mes yeux verts.

Depuis maman n'est plus là et chaque matin je me maquille en pensant à elle, avec discrétion et féminité, je pense juste que mes ongles colorés ne lui plairaient pas ! Lol
Chloé Fr A DIT :
Trop chouette cette semaine Shu Uemura & Ludovic !

Mon premier souvenir de maquillage remonte à quand j'étais encore toute blonde et que je ne dépassais pas les 1m30.. Exceptionnellement, à l'occasion d'un mariage ou d'un baptème, ma maman me faisais des tresses la veille pour que j'ai les cheveux tous ondulés, et elle me mettait un peu de SON seul et unique rouge à lèvre. Un rose brillant et assez foncé. J'adorais ! J'étais fière, fière, fière :)

Bonne continuation Lisa ! Et encore bravo pour ton livre, que je traîne dans mon salon, dans ma cuisine, au pied de mon lit...
Angeline A DIT :
Coucou

Déjà merci de nous partager autant de créativité, c'est de vrais petits rayons de soleil que tu sèmes au quotidien. Voilà, j'avais jamais eu l'occasion de te laisser de messages donc j'en profite pour te le dire.
Mon 1er souvenir est un peu particulier. Je fais du théâtre depuis l'âge de 14 ans, à la fin de l'année au moment du spectacle, nous devions être maquillés (pour les éclairages et les expressions). Je me souviens de la maquilleuse qui était venue nous rejoindre en loge avec une boîte énorme de make up. Je regardais avec attention toutes ces couleurs comme si c'était une toile. Et au bout de quelques minutes je m'étais regardée dans le miroir, j'avais les yeux tout brillant, les joues roses et les lèvres cerise. Ma mère était venue me féliciter à la fin du spectacle et m'avait appelée la poupée de porcelaine.
De ce moment, je me souviens de toutes les teintes multicolores, des odeurs de crème, des particules de poudre qui s'envolaient dans la loge, des paillettes, des faux-cils. De tout ce qui avait fait mon visage se transformer.

Voilà, bon week-end à toi et encore merci.
Camille G. A DIT :
Hey :)

Alors ma première émotion make up était lors de mon premier spectacle de danse classique je devais avoir 6-7 ans et la prof voulais absolument que l'on mette des faux-cils, j'étais tellement contente, sauf que ma mère s'y refusait parce que j'avais déjà de très grands cils, du coup je me sentais à moitié monstre ...

Bisous nouille continu de nous faire partager des gens comme ça sur ton blog !
Emi P A DIT :
Coucou Lisa,

Alors moi ma première émotion make-up je ne saurais pas vraiment la resituer dans le temps mais je pense que c'est de voir ma maman se mettre du rouge à lèvre. Ma mère n'est pas une femme ultra féminine mais elle ne sort jamais (au grand jamais) sans avoir mis du rouge à lèvre. Je pense que c'est grâce à ce geste rituel que j'ai voulu commencé à me maquiller et aussi à mettre du rouge à lèvre. Bien qu'hélas je ne puisse pas utiliser ceux de ma mère.
Voilà pour moi et mon histoire.

Bises
Bonne continuation
et un grand merci pour ce concours
ohetpuis A DIT :
Je dois dire que ton blog est addictif. tu proposes toujours mieux et on veut toujours connaitre la suite . c'etait vraiment sympa cette semaine make up . J'essai de m'y remettre depuis quelques mois, mes etudes étant tellement prenante j'avais littéralement arrêté le make up. Pourtant à l'adolescence ma folie du japon et des pink lolita m'ont fait faire des choses invraisemblable, du rose partout, beaucoup trop de verni, le phare à paupière etait abusif... je reviens à quelques choses de plus fin et tant mieux !!! je croise les doigts cette trousse est magique !!!!!!!
MiLi A DIT :
La vidéo make-ip de cette semaine m'a énormément plu et les résultats top donnent envié de les reproduire chez soi...
Mon premier souvenir make-up remonte à mon enfance chez ma grand mère. Elle disposait d'une multitude de rouge à lèvre allant du corail au rouge framboise dans un pot dans un couloir gigantesque avec un miroir. Nous nous amusions avec mes cousines à les tester de façon carnavalesque ensemble. Je me souviens de l'odeur particulière des bâtons de la marque Dior qui est toujours la même et qui me fait penser à ma grd mère des que j'en porte...
Biz et merci pource super concours...
mémé A DIT :
Lisa, j'ai vraiment aimé cette semaine, Ludovic & shu uemura.

Ma première émotion make up, c'était à l'age de sept ans environ, pour le mariage de mon tonton. Je me rappelle de cette magnifique robe à volants, et surtout de ces paillettes. Ma mère m'avait fait de magnifiques papillons en paillettes à l'aide de pochoirs sur les tempes. Depuis, j'ai gardé ce sublime pot de paillettes YSL, je ne m'en suis jamais resservie, mais il me rappel mon enfance, quand je le cherchais dans les tiroirs de la salle de bain, juste, pour admirer des paillettes. hihi
Marine A DIT :
Ma première "rencontre" avec le maquillage remonte au collège lorsque ma mère m'a offert une palette de maquillage Dior (et oui je suis une petite chanceuse). Aujourd'hui encore je l'utilise (y a pas de date de péremption pour les ombres à paupières non ?) et je l'adore.

Merci pour ce concours et félicitation pour la réussite de ton blog !
Colette A DIT :
Quand j'étais petite ma grand-mère m'emmenait souvent à l'opéra. Elle se mettait toujours du rouge à lèvre rouge super pétard ! Je la trouvais telllllement belle :) merci bcp pour ce concours (et aussi la vidéo, qui était magnifique comme toujours !)
rosooo A DIT :
Mon premier souvenir make up c'est ma maman se mettant du blush avec un pinceau dont elle me passait ensuite une petite caresse sur les joues, parce que je voulais faire comme elle ...
Beyoutiful A DIT :
Ma première émotion make-upesque : un Noël en famille, je devais avoir 10 ans et sous le sapin m'attendais une giga palette multi-fonction Yves rocher ! Fards à paupière de toutes les couleurs, gloss, blush, mascara : j'avais mon maquillage de grande à moi toute seule ! C'était génial, on a passé notre semaine de vacances à se peinturlurer la tronche avec ma cousine !
Ca c'est du beaux cadeaux , ça me ferait un beau cadeau d'anniversaire hihi
Mon premier souvenir beauté c'est la jolie boîte d'ombres à paupière que ma mère utilisait quand elle sortait. Le motif liberty rose me donnait envie d'y toucher mais c'était un peu pour moi un objet magique que je regardais uniquement de loin. Et me voilà 20 ans plus tard incapable de me mettre correctement du fard à paupière sans ressembler à un panda haha
Ragini A DIT :
Merveille des merveilles !
Toute ta douceur va un jour se répandre sur le monde et on se sentira tous comme bercés et traversés par un flot de tendresse.

Mon premier souvenir make-up est celui qui a sauvé une bonne partie de ma féminité naissante, quelques années auparavant, c'est dire! Ce n'est ni ma mère, ni personne de ma famille, mais le cadeau d'une inconnue qui, devant un miroir, se dessinait des tâches de rousseur. C'était une femme très belle, très chicn d'une féminité absolue.
La beauté de son geste, sa fragilité, le petit crayon qui fabrique l'aléatoire paysage des tâches, tout m'a frappé en plein coeur, moi qui tentait alors de les camoufler, de les enlever, d'en avoir honte, comme quelque chose qui gâchait ma peau très pâle. A l'instant où j'ai compris, où j'ai vu la beauté de cela à travers ses yeux à elle, je suis devenue fière de ces points de rousseurs (douceurs?) sur mon propre visage.
Corger Marie A DIT :
Alala étant étudiante a Geneve, je ne suis pas sûre que le concours puisse être possible avec moi mais la je suis obligée de tester quand même, d abord parce que les produits semblent fabuleux (surtout pour la bourse d une étudiante), mais aussi parce que cela me permet de te dire que je suis une accro de ton site et de ton livre bien sur! :)
Inès A DIT :
Hello !

Ah ! Mon premier souvenir makeup doit sûrement se passer du côté de chez ma grand-mère. Je me rappelle de son placard à maquillage qui est toujours dans sa salle de bain. Ma tante avait pioché dedans afin de m'apprendre à mettre du vernis à ongles. Mais j'étais bien trop jeune et c'était un vrai carnage de rouge sur mes mains. J'ai encore plaisir à regarder, toucher ou sentir les produits qui sont toujours dans ce placard, en souvenir de ma chère mamie Jeanine.
Dilette A DIT :
Moi j'suis embêtée Lisa car je n'ai pas de souvenirs, ni d'émotions, jeune, de maquillage. J'ai 55 ans née dans une famille de 7 filles, avec un père légèrement autoritaire et une mère douce mais légèrement soumise qui elle-même ne se maquillait pas sans doute sous la pression de mon père et à fortiori vis à vis de ses filles ne supportait aucun maquillage malheureusement. Et il faut bien dire que tout mes soeurs et moi même obéissions à mon père. Etant la 6 ème fille et les années passant l'étau s'est desserrée et j'ai donc du me maquiller quelquefois...
Je me souviens vaguement peut-être quand même la houppette dont se servait ma maman quand ils recevaient à la maison, ce qui n'arrivait pas tous les jours... Voilà Lisa la petite histoire qui explique "un peu" peut-être le pourquoi du comment...! .... ce qui n'empêche que maintenant je ma maquille de temps en temps mais c'est difficile car finalement je n'ai pas eu de modèle , ni mes soeurs, ni ma maman....Par contre j'ai très envie de gagner cette trousse surtout de cette marque dont je vénère le nom car il me fait littéralement voyager. merci Lisa et merci aussi à Ludo pour ce concours. Bisous
Oulala alors moi mon premier souvenir make-up ( enfin si on peut appeler ça comme ça !!) était quand j'avais 4 ou 5 ans ...Ma grand-mère avait une voisine ...veuve, sans enfant et acariâtre... qui faisait peur à tous les enfants mais moi je sais pas pourquoi mais j'allais toujours chez elle et elle me laissait faire tout ce que je voulais ...Bref dans sa chambre sur sa coiffeuse elle avait un gros poudrier avec une houppette toute douce et mon plus grand plaisir était de me poudrer généreusement le visage avec !!!! Depuis j'adore l'odeur de la poudre et je m'envisage pas de me maquiller sans en mettre !
Mahault A DIT :
Mon premier souvenir make-up, le blush Chanel de ma mère. Je me rappelle chercher dans le fin fond du tiroir, juste pour regarder cette petite boîte noire qui me semblait un peu magique. Ca faisait très "dame" pour moi, un peu comme si devenir une femme revenait à posséder cet objet. Mon adorable maman me l'a d'ailleurs offert pour le Noël de mes 18 ans, un peu comme si elle avait compris.. :)

Ton blog est tes vidéos sont toujours aussi géniales au passage ! :)
elodie A DIT :
Mon premier souvenir make up ... Le jour du mariage de ma maman, je devais avoir 5 ans, voir toutes ces femmes se maquiller, une pro maquiller ma maman et comble de bonheur, ma tante qui me mettait pour la première fois du mascara ...
Même si je ne gagne pas, merci pour cette jolie émotion retrouvée !
kenette A DIT :
Super ce concours ! Merci! Moi c'était le vernis, ce rouge au bout des ongles me rendait dingue, si bien qu'un jour ma mère ayant le dos tourné j'ai tenté d'en mettre seule ! Ma mère se marre toujours , j'avais 3 ans !
Aurore A DIT :
Pour moi ça a longtemps été chaotique avec le maquillage. Je regardais avec fascination faire ma mère qui était une grande coquette, toujours la grande classe. Mais j'ai du apprendre sans elle et j'ai commencé par faire un métier d'homme où le maquillage était mal vu. J'ai mis presque 25 ans avant de réussir à porter du rouge à lèvre. Le déclic est venue grâce à une vendeuse du stand Chanel au Bon Marché. "Mettez le comme n'importe quel stick à lèvre". Et là pour la première fois la couleur ne déborde pas et ça me va pas si mal! Depuis je n'ai plus que du Chanel à la maison mais je ne demande qu'à me diversifier et à apprendre! J'ai très envie d'essayer les faux cils aux coins des yeux...
Merci Lisa.
Lou A DIT :
Hello ! Ouah ! Que de cadeaux, merci ! Mon premier souvenir ''make up'', c'est ma mère qui me l'a donné, j'avais cinq ans quand je l'observais, fascinée se maquiller les lèvres avec du crayon et du rouge à lèvres. Je me souviens, un jour, elle me trouvait tellement subjuguée qu'elle m'a proposé de m'en mettre un peu, pour le fun, génée, j'ai refusé, mais dès qu'elle a eu le dos tourné, je me suis jeté sur le rouge à lèvres. Quand elle m'a retrouvé, j'en avait jusqu'au front ! Pas fameux, un ? Bon, bises !
Mairymification A DIT :
Mon premier souvenir Make up c'était lorsque je devais avoir aux alentours de 8 ans & que ma grande soeur nous maquillait ma petite soeur & moi à l'occasion de Noel , chaque année on attendait ça avec beaucoup d'impatience (on avait meme droit aux pailletes dans les cheveux)
Merci 1000x pour ce concours !
Camille A DIT :
Mon premier souvenir de maquillage, j'étais très petite et c'est surtout l'odeur des anciens bâton de rouge à lèvre et les poudres de ma grand mère. Son maquillage avait une odeur vraiment particulière, j'adorais cette odeur, il m'arrive de croiser ce parfum parfois, ça me fait des flashback.
Merci pour tes posts généreux.
Nady di A DIT :
Coucou pétillante Lisa,

Et oui, je suis nouvelle arrivante, tu as droit, en avant-première, au premier commentaire de ma future longue carrière de blogfan !
Je t'avoue également que j'ai une grande admiration pour le genre de bloggeuses pétillantes, créatrices et innovatrices dont tu fais partie.

Sur ce, je vais vous raconter ma première expérience avec le make-up..pas très glorieuse comme, je suppose, bon nombre d'entre nous, hihi !
Il s'agissait là d'une naïve tentation dans l'application d'un rouge à lèvres rouge, très rouge, appartenant à ma tendre mère. Rouge à lèvres que j'ai d'ailleurs détruit. Je l'ai bien entendu fait en cachette dans la salle de bain et (attention spoil !), évidemment, cela fut une catastrophique catastrophe…Impossible de le faire partir par la suite, n'ayant pas encore connaissance des produits "démaquillants".

The End.
Charlotte. A DIT :
Beautiful blog ! Je le suis depuis quelque temps et c'est toujours un plaisir de te lire :)

Mon premier souvenir make-up ne me vient pas de ma mère, qui se maquille très peu, mais de ma grand-mère. Il y avait chez elle une petite armoire blanche où elle rangeait chacun de ses produits, bien alignés. Rouges à lèvres, eye liner noir et vert, fond de teint, ... En ordre. L'armoire comprenait un petit tiroir et dans celui-ci on pouvait trouver ses limes à ongles, ses vernis (je pense que je tiens d'elle ma passion pour le vernis à ongle !) et son fameux "recourbe-cils", LA pièce la plus intrigante pour moi dans tout se fatras. LA chose dont je n'arrivais pas à comprendre le fonctionnement et que je voulais, bien sur, le plus essayer :)

Quand j'ai eu quelques années de plus, c'est chez ma grand-mère que je venais piquer des conseils maquillage et repartir de chez elle, l'air de rien, avec un joli rouge sur mes lèvres ^^
Marcussy A DIT :
J'ai jamais été très branchée maquillage... juste un peu de mascara histoire de dire... Jusqu'à ce que je découvre le blog de Timai et là... révélation !!! J'ai découvert que le maquillage pouvait être un jeu, une espièglerie, un partage aussi (c'est mon premier souvenir-émotion, sur le tard donc, j'ai 36 ans, c'est fou..). Maintenant je joue avec mes traits, avec mon teint, avec mes cils et je ne la remercierai jamais assez pour ça !
yexiami A DIT :
Lisa. J'aime beaucoup ton blog.
Petite, le week end ma grand mère laissait mes soeurs et moi jouer avec ses vernis à ongles.
lls étaient tous rose.
Elle nous surveillait du coin de l'oeil, puis nous devions laborieusement attendre que le vernis sèche.
Ensuite le dimanche soir, de retour chez mes parents, je nettoyais consciencieusement mes ongles pour aller a l'école.
Merci
Koji A DIT :
Coucou Lisa!
Mes premiers souvenirs maquillage remontent au début de l'adolescence. Je copiais tout ce qu'achetait ma grande sœur (comme une vraie petite sœur casse-bonbon). J'avais une petite malette en plastique transparent dans laquelle je rangeais tous mes trésors et avec ma cousine (lisa:) on jouait aux maquilleuses pro. On se maquillait à tour de rôle et on démaquillait pour mieux recommencer. À cette époque j'achetais un tas de trucs chez Yves rocher par correspondance (comme ma sœur bien sur), ma mère était deg! Depuis je me maquille moins mais je choisis mes produits avec soin (et toute seule comme une grande!). Bravo pour tous tes beaux projets en tout cas! Je t'envoie encore un peu d'amour et te souhaite de connaître encore de si belles aventures.
myleneuh A DIT :
J'ai regardé la vidéo du makeup 3 fois pour être sûre d'avoir bien assimilé les gestes à reproduire - d'ailleurs, j'ai testé et approuvé la pose de blush sous les yeux !
Les produits sont vraiment très chouettes, ainsi que toi & Ludovic de nous permettre de les tester.

Mon souvenir makeup le plus marquant, c'est ce jour ou, lycéenne - j'ai commencé tard, dirons certaines - j'ai eu envie de tester l'eye liner. Ma mère n'a jamais été trop portée sur le maquillage (avec ses grands yeux bleus, c'était pas vraiment nécessaires - sauf que j'ai plutôt les yeux marrons de mon père) j'y allais en totale improvisation... Et là, en 3 minutes, les yeux parfaits. La virgule identique de chaque côté. Un miracle. Depuis, c'est un peu ma marque de fabrique. Je ne suis pas très douée côté makeup - et surtout, je n'aime pas spécialement passer 3h dans ma SDB à m'énerver parce que l'oeil gauche est plus foncé que l'oeil droit - mais ça, c'est toujours resté mon truc, pas besoin de scotch, pas besoin de pochoir ou je ne sais quoi... Et c'est une fierté en tant que fille parce que les copines - par ailleurs beaucoup plus douées avec leurs palette - ragent toujours de mon trait parfait !
Aurélie A DIT :
Je ne sais pas si cette trousse magique traversera tout le Pacifique...mais cette semaine j'étais à fond maquillage version "Ludo"...not too much...juste les bonnes couleurs!
Un seul souvenir...petite j'observais ma grand-mère qui chaque matin,commençait toujours par mettre son fond de teint et ensuite son mascara. Je trouvais cela magique...cette transformation éclair qui faisait qu'elle avait toujours bonne mine! A 82 ans c'est encore son petit rituel du matin!
Pour ma part, je ne suis pas devenue une fan du fond de teint...mais bien une accro des rouges à lèvres...version beige...en passant par toutes les gammes de rose...jusqu'au plus rouge!!!!!!! Toujours un, deux, trois même, dans le sac...
Joanna A DIT :
Coucou Lisa,

Merci pour ce superbe concours! J'adorerai gagner les produits!
Alors moi mes premières émotions/ experimentations makeup c'était avec les ombres à paupières. On m'avait offert une palette avec plein de couleurs différentes quand j'étais ado alors je m'amusais à assortir les couleurs avec mes vêtements.... pour des résultats pas toujours top haha!
Je me suis calmée depuis et je n'utilise plus autant de couleurs mais je me rappelle vraiment d'avoir joué avec toutes ses couleurs et dégradés. C'était top pour apprendre.
Aujourd'hui, je reste simple avec un peu de liner, mascara et teint. Mais j'adorerai tester les produits Shu Uemura pare que je les connais mal!

Voilàà.. Merci pour ce concours et ce super blog qui s'améliore constamment!

Bisous!
Julie C. A DIT :
Regarder ma grand-mère se maquiller est un de mes souvenirs les plus précieux. Elle était toujours très classe et adorait le rouge à lèvres pour toutes les occasions. Je me souviens qu'elle avait toujours son petit étui à rouge à lèvres dans son sac qu'elle sortait pour se refaire une beauté (même si elle en avait bien sur pas besoin pour être belle)
Alexia A DIT :
Coucou Lisa! Tout d'abord merci pour ton super blog, j'y viens tout les jours afin de profiter d'une petite pause détente. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette série 'invité spécial' qui m'a permit de découvrir de nouveaux bons plans! Ensuite, pour ce qui est de ma première émotion make up je dirais que c'est de regarder ma grand mère mettre du rouge à lèvres. Certains ont d'ailleurs la même odeur que le sien. Une vieille odeur mais qui rappelle de bons souvenirs :)
Raphaëlle A DIT :
Hello Lisa !

Quel bonheur une blogueuse simple, humble et généreuse... Rare en somme. Merci à TOI donc !
Pour ma part, l'obsession make-up de mes années adolescentes était probablement le trait de crayon noir à l'intérieur de l'oeil et moi qui ai des yeux minuscules, je me retrouvais avec des petites fentes à la place des yeux...
Heureusement que j'ai finalement laissé ma maman m'accompagner chez une maquilleuse pro qui m'a expliqué comment me maquiller en fonction de la morphologie de mon visage. MERCI MAMAAN.
laurence A DIT :
ohlala, mais quel concours, merci lisa!
mes premiers vrais souvenir make up, c'était au moment des spectacles de danse quand j'avais 6-7 ans - ma maman sortait sa trousse à maquillage (celle qu'elle a encore aujourd'hui: une trousse dior monogammée super vintage - je me demande bien d'où elle vient d'ailleurs!) et me posait un peu de blush, un peu de rouge à lèvres, parfois un peu d'ombre à paupières... ce qui me reste en mémoire ce sont surtout les odeurs, entre le maquillage et la laque Elnett pour bien fixer les chignons... c'est drôle parce que je ne suis pas du tout devenue une fille "fille", plutôt un peu tomboy, je me maquille très peu, mais j'aime toujours autant les beaux produits et je suis toujours aussi sensible aux odeurs...
un beau dimanche !
Radley A DIT :
Un souvenir make up qui m'a marqué a été l'une de mes premières experiences de ce côté là. Je devais être en cinquième, et j'avais découvert la trousse a maquillage de ma maman.. Magique, quoi ! Un matin, avant de partir en cours, j'avais décidé de mettre un peu de mascara pour faire un peu la grande au collège, mais je ne voulais pas que ma mère le voie. C'est bonnet sur la tête, enfoncé jusqu'au mi-nez que je suis partie ce matin là, sous l'oeil dubitatif de ma petite maman, et le plus drôle reste que, ayant frotté mes yeux toute la journée, je suis rentrée chez moi le soir avec de jolies traces noires dignes d'un raton laveur, me trahissant immédiatement !
Clochette A DIT :
Ah, mes premiera aouvenirs maquillage, c'était toute petite, avant même monpremier soivenir de ma mère maquillée, j'ai celui des premières fois que je suis montées sur scène pour des spectacles de danse classique, je devais avoir 4-5, je me souviens des paillettes, ah ça me fascinait! Depuis, j'ai jamais quitté la scène, je suis musicienne et chque semaine, il me faut une touche de brillance, obligé! Un fard à paupiières scintillant, un rouge-à-lèvres irisé, des strass ou carrément une poudre pailletée, la petite fille glitter ne m'a jamais quittée!
clochettedemuguet@gmail.com
Vale A DIT :
Mon premier souvenir make up ce sont le faux cils multicolores que ma marraine m a offert pour mon anniversaire j avais 13 ans. Dans une famille ou les filles ne se maquillent pas ca marque :)
Justine A DIT :
Mon premier souvenir make-up est sans hésité la frustration que j'avais à voir les palettes de maquillage qu'on pouvait gagner en jouant à attraper les canards ou à tirer à la carabine à la kermesse. Mes parents, fervents conservateurs, refusaient de me voir maquillée. Quel émerveillement j'avais devant ces fards rose et violet en forme de cœur et ces gloss pailletés. Heureusement, je me suis bien rattrapée aujourd'hui, et je peux enfin en profiter à ma guise !
WildFeather A DIT :
Saluuut ! :)
Je ne me souviens plus trop de mes premières expériences maquillage à part celles qui m'ont effrayées, comme le face à face avec l'ustensile make-up aux allures d'objet de torture, j'ai nommé le recoubeur de cils ou encore le crayon noir se mettant dans la muqueuse supérieur de l'oeil, loin d'être agréable à appliquer mais ça faisait un regard de biche !
(c'est la première fois que je laisse un commentaire sur un blog, ça fait bizarre... Si jamais tu lis jusqu'ici sache que tu es ma blogueuse favorite ! Pétilante, créative, tes articles m'inspirent souvent et me confortent dans la voie que j'ai choisi (bts design de mode), bref j'ai juste été déçu pas le concours vitaminwater puisque je ne sais pas du tout cuisiner mais j'aurais adoré te rencontrer ! Bonne continuation dans tes projets en cours ou futurs, je serais là pour les admirer ! Pleins de bisous !
Comme toutes les petites filles j'adorais regarder ma maman se maquiller et quelle bonheur quand elle me mettait du rouge à lèvres pour les "grandes occasions". Je me souviens particulièrement de ses RAL qui sentaient la framboise. J'ai d'ailleurs acheté un Bourjois récemment qui m'a ramené quelques années en arrière avec cette odeur !
Elo Ing A DIT :
Hello Make my lemonade, mon petit instant émotion qui date un peu ce sont mes années collèges, 4e 3e... je devais me maquiller et me démaquiller dans le bus parce que ma maman ne voulait pas encore que je me maquille pour aller à l'école. A l'époque c'était une vraie mission secrète ! ... je ne m'en rappelais plus et en lisant ton post même si je suis un peu à côté ça m'a refait pensé à ces petits instants de vie oubliés :) Très belle collaboration, tu es vraiment magnifique ! J'en profite pour te dire que mon livre de chevet est Make my party il est juste parfait. A bientôt !
Aurelie R A DIT :
Bonsoir Lisa!

Ta vidéo était tellement magnifique, que je ne peux pas m’empêcher de tenter ma chance!

Un de mes souvenirs MakeUp qui me marque encore aujourd'hui, est celui de ma mère laissant toujours une forme très marquée sur son tube de rouge à lèvre, comme un bec d'oiseau... je trouve que ça l'a représentée bien. Moi au contraire je fais toujours super gaffe à ce que mon tube de rouge ai une belle forme!


Au plaisir!

Aurélie R
100de A DIT :
Mon 1er souvenir Make up, un rouge à lèvre rouge de chez rouge dont je maquillais mes lèvres des que je partais à l'école au collège en cachette de mes parents j'ai gardé depuis un goût très prononcé pour ce type de couleur comme quoi...Merci pour ce joli concours.
Diane A DIT :
Ma maman se maquille très peu, elle a une belle peau naturellement halée et sans artifices. Elle ne met ni fond de teint, ni blush, ni rien. Lorsqu'elle souhaite se faire belle, elle dessine le contour de ses lèvres et applique du rouge à lèvre et ce depuis toujours. C'est SON geste beauté et c'est MON souvenir make up ;)
Paulie A DIT :
Un souvenir qui m'a marqué, et qui me revient après ce post, c'est le talc de ma maman elle avait une énorme (pour moi petite) boite rouge et ronde avec un petit liseré doré. Elle ne sortait la boite qu'avant les sorties, les sorties ca sent toujours la nuit et le parfum. C'était pour moi un peu comme une boite à trésor, lorsqu'on ôtait le couvercle il y'avait un petit nuage de poussiere qui s'échappait, une poussière qui sentait drôlement bon. elle était remplie de talc cette grosse boite, et au dessus du talc une énooorme houppette, moelleuse et pleine de poudre transparente qui donnait lieu à des batailles de poussière dans la figure et bien sur de petites engueulades de maman.
Manon A DIT :
Oh my god!! This is so awesome!! I can't stop read and enjoy this blog, great source of inspiration and motivation for made few thing with my hands!! I totally want to be a part of this concours!,
Carolyn A DIT :
Hello Lisa! J'ai adoré ta vidéo, et je découvre grâce à toi cette marque!
contrairement à la tienne, ma maman ne se maquille jamais! Du coup...je te laisse imaginer mes premiers essai de maquillage!! Le pire du pire, la première fois ou j'ai voulu me mettre du mascara! Je me suis brulée les yeux en essayant, à force de les cligner et de me mettre le pinceau dans l'oeil...j'ai pleuré pendant 5 min, et quand j'ai enfin pu rouvrir les yeux, tadam!! j'avais des yeux de panda à la place! Aucun démaquillant à la maison, et un mascara waterproof! cauchemar!
Charlotte A DIT :
Ma première émotion make-up est venue avec ma maman, aussi. La voir poser son vernis avec tant de précision et de patience, l'observer avec admiration quand elle maquillait ses yeux, quand elle me mettait ses gloss parce que je voulais lui ressembler... Par dessus tout, et c'est un peu contradictoire, ma première émotion make-up c'est l'odeur de son lait démaquillant quand elle venait me faire les bisous de bonne nuit et la douceur qu'il procurait à sa peau.
Manon A DIT :
J'ai jamais vu ma mère avec une once de maquillage sur le visage alors ma première émotion make up c'était de voir ma tante appliquer son mascara et m'expliquer que pour recourber ses cils sans recourbe cils il fallait les coincer en les plaquant sur la paupière supérieure et ouvrir grand les yeux! Ça laisse de jolis souvenirs : )
Merci pour ce blog qui est une jolie entracte pétillante!!
Camille! A DIT :
Salut Lisa,
Allez hop je tente encore ma chance, peut-être que cette fois ça marchera ;)
L'émotion make up que je retiens est quand j'ai mis du vernis à ma grand mère pour la première fois et qu'elle m'a demandé si on devait le garder toute la vie une fois qu'on en avait. J'ai trouvé ça tellement mignon que j'y repense souvent.

Bisous! et bravo pour ta réussite
Camo A DIT :
D'abord merci à toi, ton blog est une bouffée d'air frais quotidienne !
Un de mes premiers souvenir make up que je trouve assez drôle c'est le bleu. Petite j'avais une passion pour le maquillage bleu, et surtout ce rouge à lèvre bleu que j'avais trouvé chez séphora et qui me faisait ressembler à une extraterrestre. Je me souviens aussi que ma maman mettait du mascara bleu.
Aujourd'hui cette mode est bien passée mais ça me fait toujours autant rire de m'imaginer avec ces lèvres bleues
Florence A DIT :
Oh c'est super ce concours ! Merci à toi surtout pour ce super blog qui déborde d'idées, d'énergie, de bonheur ! Tu donnes l'envie de se lancer, j'espère y arriver cet été mais j'avoue qu'il faut un sacré courage!
Moi mon premier souvenir ce serait plutôt un souvenir combiné make-up + olfactif, ma maman utilise l'eau dynamique de Clarins et cette odeur je l'adore, quand je la sens aujourd'hui encore je me souviens d'un souvenir précis, je venais regarder ma maman se préparer après sa douche, j'ouvrais la porte, il faisait chaud, l'air était humide et je sentais ce mélange Eau Clarins+humidité et je la regardais mettre son rouge à lèvre, un rouge foncé, elle portait juste cela et quelquefois du mascara mais rien d'autre. Une femme simple en somme que j'aime et admire profondément.
Jolie soirée à toi Lisa (PS: ton livre est super, je vais vite me lancer dans la réalisation des gâteaux + la suspension !)
Louise A DIT :
Mon premier souvenir beauté, c'était surtout une odeur, quand ma grand mère ouvrait les tiroirs de sa coiffeuse pour se maquiller. Il y avait à l'interieur un très bel éventail, parfumé au bois de sental, et sans même sans servir, cela embaumait toute la pièce. Cette odeur, associée à ce rituel du matin m'impressionnait énormément... Je n'ai pas vécu avec ma mère, c'était les seules bribes de féminité que je pouvais apercevoir, et cela me touchait beaucoup.
Laure A DIT :
Deux souvenirs me reviennent : ma mère qui se démaquille ! Elle mettait de la crème démaquillante partout sur son visage et ensuite elle enlevait avec un mouchoir la crème et le maquillage. C'est sa mère qui lui avait appris et je ne me suis jamais démaquillée autrement que comme ça, matin et soir, c'est un vrai moment de plaisir et la peau douce de ma grand-mère et de ma mère me fait penser que je ferai toujours comme ça.
Et aussi une trousse remplie de d'échantillons de rouge à lèvres Yves Rocher, l'odeur, les couleurs !
Jane A DIT :
Le plus beau souvenir make-up ?
J'en ai un. Un... inhabituel. Un merveilleux souvenir.
C'était le soir de notre représentation de théâtre, de cette pièce dans laquelle j'avais été prise comme comédienne amatrice, pour laquelle j'avais travaillé corps et âme des mois durant, avec d'autres comédiens fous d'amour pour ce qu'ils font.

J'y ai tout découvert. Tout pu admirer.
La pièce est un spectacle pour le public ? Nous aussi, comédiens, avions notre spectacle : dans les loges. Les costumes. Le maquillage.

Le maquillage...
Ce soir-là, je me suis glissée près de la loge de celui que j'affectionnais le plus dans cette troupe, un comédien professionnel depuis de nombreuses années, et l'ai observé tout le temps de son maquillage : hypnotique.
Il m'a découverte, argh!, coquine!!, et sans un mot, avec juste un sourire, nous sommes allés rejoindre les autres. Nous allions bientôt devoir y aller, la pièce allait commencer.
J'étais encore toute guillerette de ce que je venais de vivre, et attendais sa réaction, qu'il dise quelque chose : il ne dit rien, continuait de sourire malicieusement.

Mais quand on nous annonça le début du spectacle, il prit ma main.
Et y posa un baiser.
Et toute émue, alors qu'il me souhaitait bonne chance à l'oreille, je restais béate à m'émerveiller de la marque de ses lèvres, de cette trace de rouge à lèvres sombre sur le dos de ma main.

C'est chose rare qu'une jeune fille porte la trace de lèvres maquillées sur elle, puisque ce sont elles, d'ordinaire, les coquettes de filles, qui ont le privilège de s'en parer.
Pendant toute la pièce, j'ai eu, moi, pour me rassurer, comme arme contre le stress, la trace douce et veloutée du respect secret que celui que j'aimais et admirais tant me portait.


Puisque tu aimes tant lire tes châtaignes de fans et de followers, voilà pour toi ma petite histoire rose bonbon.
Merci encore pour tes merveilleux articles! :)
Assiette A DIT :
Mon souvenir emouvant de maquillage remonte à l..enfance, je devais avoir 5 ans, nous etions allés avec mes parents à la fête de l'eau. Un maquilleur dessinait des poissons sur les joues des enfants mais moi je lui ai demandé de me maquiller en fée... Il a saisi ses pinceaux et m'a fait le plus merveilleux des maquillages, eyeliner doré, rouge à lèvre noir, des cils de 3 km, des paillettes dans les cheveux... On etait très loin des fées nunuches et des maquillages des autres enfants.... J'ai adoré! Je ne voulais pas que ma maman me démaquille et encore maintenant je regarde les photos prises ce jour là par mes parents avec émotion.
Eléonore A DIT :
Ma première rencontre avec le maquillage a été dans le train. J'ai commencé mes études à Paris en seconde, habitant en région parisienne je prenais le train de 6h44 et au milieu des Hommes-Cravatte il y avait une dame, très élégante, qui se maquillait tout les matin deux rangs devant moi.
Merci d'être toi
Nawel A DIT :
Mon premier souvenir make-up: j'avais 4 ou 5 ans, je volais tous les vernis et rouges de ma mummy ! Je repeignais les ongles de toutes mes poupées et cachais mon butin dans ma dinette... J'avais déjà compris que le double C et le YSL c'était quelque chose...
UnePivoine A DIT :
Je devais avoir 6 ou 7 ans et une maman qui ne se maquillait jamais ni ne se vernissait les ongles. Je passais le plus clair de mon temps libre dans notre jardin, en Tunisie, en compagnie de nos épagneuls. Un jour, j'ai eu l'idée qui me remplit, aujourd'hui encore, de joies et d'émotions ... j'ai choisi un géranium rose fuchsia très vif, je l'ai dépouillé de 10 de ses pétales, je les ai délicatement découpés et collés sur chacun de mes ongles à l'aide de ma salive. En quelques minutes de jeu avec mes chiens les pétales s'étaient tous envolés et je n'avais plus qu'à recommencer! j'ai ainsi porté toutes les déclinaisons de rose, rouge, fuchsia et autre pourpre sur mes ongles, malgré les interdictions de ma maman. Aujourd'hui je vernis les ongles de ma fille ... et ceux de ma maman ... vive les géraniums !!!
Merci pour tout, Lisa.
Poppy A DIT :
Bravo Lisa pour ton énorme source d'inspiration, c'est toujours un plaisir de découvrir tes nouveaux articles. Mon premier souvenir make up c'est le fard à joue de ma mamie (et oui, blush ne faisait pas partie de son vocabulaire). J'adorais la regarder déposer ces galettes toutes rondes sur ces joues, toutes roses telles des barbes à papa. J'avais presque envie de lui croquer les joues tellement elles avaient l'air appétissantes. En tout cas merci de m'avoir fait repenser à ce joli souvenir.
Charlotte A DIT :
ouh c'est qu'il y a pleins de beaux produits dans cette trousse à maquillage!
pour la petite histoire, j'ai commencé à me maquiller en 4ème, et je n'étais pas vraiment une pro du make up: grosse couche de fond de teint,du crayon noir plein sous le dessous des yeux... et surtout le fard à paupière vert pomme... le tout, tout en même temps! une vrai voiture volée! j'en veux à ma maman quand j'y repense de m'avoir laissée sortir comme ça ;)
des bisous!
Dinah A DIT :
Bonjour ! Voici ma première émotion maquillage :

"Je devais avoir une dizaine d'années, peut-être un peu moins. Ma première émotion était contenue dans une fiole. Faite de dentelle de métal, style moucharabieh, elle ne devait pas dépasser une dizaine de centimètres. Le bouchon, tout en longueur, se vissait sur la base du flacon. Pas de transparence. On ne pouvait pas deviner ce qu’il y avait dedans. Moi, je pensais que si je l'ouvrais, un petit génie sortirait de là. J'avais déjà prévu mes 3 vœux! Et puis un jour j’ai vu ma mère l’utiliser et j’ai compris… C’était son flacon de khôl. D’une main habile elle faisait glisser sur le bord interne de ses yeux cette poudre d’un noir profond. J’étais encore petite, mais j’étais fascinée. Ses yeux étaient si beaux ! Je m’étais alors promis qu’en grandissant, moi aussi je mettrai du khôl !"
Lila Rose A DIT :
Moi, ma maman ne se maquillait pas, mais un été pendant les vacances, la maman d'une copine nous a invitées (3 ou 4 filles) et elle nous a proposé de nous maquiller, elle avait plein de maquillages, pour des filles de 1O ans ça a était un après-midi génial. On était des grandes !
Lorraine A DIT :
Oh mon plus beau souvenir make up.. Voir ma grande soeur se maquiller quand je n'avais pas encore l'âge pour, et rêver de grandir, et de pouvoir me maquiller un jour aussi!
Lucile A DIT :
Oh oui, je veux, je veux, je veux...! Quelle jolie trousse hyper complète et alléchante, dis donc... Je croise les doigts !
Pour ma part, mon premier souvenir make up marquant se déroule dans la salle de bain familiale, quand, petite, après le bain, j'ouvrais les tiroirs du placard et partais à la recherche des nombreux petits tubes de rouges à lèvre de ma maman. Essayer les différentes couleurs aux nuances subtiles était alors mon petit plaisir caché, puisqu'évidemment, une fois mon méfait accompli, je prenais soin d'effacer soigneusement toutes traces du crime... Ni vu, ni connu...!
Maod A DIT :
Waouh ! Top comme concours, tu me fais rêver là :) Alors mon premier souvenir/émotion make up c'est pas vraiment du maquillage, mais du vernis.. C'est lorsque après des années d'adolescence à me grignoter les ongles j'ai enfin réussi à me les laisser pousser et à appliquer pour la première fois du vernis :D Encore merci et bises !
Emma A DIT :
Mon premier souvenir make-up remonte à la communion de ma soeur, je devais avoir 4 ou 5 ans et une amie de ma mère m'avait mis du rouge à lèvre, et pas n'importe lequel... C'était un Guerlain rouge foncé. C'était la première fois que je mettais un aussi beau rouge à lèvre (et surement la première fois que je mettais du rouge à lèvre tout court...). J'étais très fière quand elle m'a dit d'appuyer mes deux lèvres l'une contre l'autre pour étaler la couleur. Je crois même qu'il y a une photo...
Et depuis j'adore le rouge à lèvre !

C'est à toi qu'on doit dire merci Lisa, pour ta créativité et ta générosité à la partager. Continue à nous faire des supers articles. Et les "invités spéciaux" ou "guests" ou "nouveaux contributeurs" sont une super idée !!! Merci à vous deux pour cette semaine avec shu uemura !
loudelu A DIT :
Mon premier souvenir make up? A 14 ans quand ma Maman m'a dit que je ressemblais à une voiture volée... Après de nombreuses expérimentations, la premières dans les toilettes de mon bahut, j'ai le plaisir de vous dire qu'elle ne le pense plus du tout!
J'aime tellement cette marque que je pourrais traverser un océan de porc-épics pour gagner cette trousse!
Charlène A DIT :
Pour ma part c'était un été : il faisait tellement chaud dans ma chambre que je rejoignais tous les soirs la caravane installée dans le jardin avec l'électricité, elle devenait ma chambre exclusive pour l'été. Mais il faut avouer que toute seule c'était un peu inquiétant avec tous ces bruits de campagne autour... Alors j'invitais ma voisine un peu plus âgée que moi. On veillait une bonne partie de la nuit en nous maquillant et coiffant mutuellement ( la pauvre, je n'étais pas aussi douée qu'elle ). C'est avec elle que j'ai appris mes premières astuces de maquillage ! Elle savait toujours accorder les couleurs, c'est le plus frappant chez elle ! Elle accorde toujours ses couleurs. Bref, ce sont sûrement mes souvenirs make up les plus frappants jusqu'ici ! Oh, avec les maquillages de gala de danse et notre professeur qui nous aidait et donnait ses conseils de scène... le premier jour où j'ai aimé porter du rouge à lèvre rouge était un jour de gala !

Ps. Merci Lisa !
cha A DIT :
Je rêverai de savoir me maquiller comme une pro ! Un maquillage naturel qui sublime ! :-)
Pauline Payet A DIT :
Coucou!

Avant tout, je suis une grande fan des produits Shu Uemura. Le démaquillage n'est plus un calvaire pour moi depuis que j'utilise l'huile démaquillante.
Pour un petit souvenir beauté... Je pense à ma maman qui mettait du blush: toujours très rose sur les paumettes dans la petite boîte ronde de Bourjois. J'avais toujours l'impression qu'elle en mettait trop, et puis... J'ai aussi pris le coup de pinceau! Plus de sortie sans au moins du fard à joue, un peu rose, un peu trop, un peu comme ma Maman...
Marion A DIT :
Olalala, mais que de merveilles! Personnellement, j'ai aussi été très contente que tu nous présentes Ludovic! Vraiment, ton site fourmille de bonnes idées, de rencontres et... de toi! L'autre jour j'ai repris les premiers articles.. waw l'évolution quand même :)

Bon, premier souvenir make up? Haha, ça remonte! Ma mère ne se maquille pas, jamais. Par contre, ma tante, qui est libanaise est toujours impeccablement maquillée.. et au Liban, le maquillage est souvent bien plus marqué qu'en France! Je me souviens parfaitement du jour où ma cousine et moi avons voulu nous déguiser en "grandes personnes".. ma tante nous avait maquillées! Sur le coup, ça m'avait paru magique!

Voilà pour la petite histoire, et encore merci pour le concours! On apprécie toujours autant tes petites attentions! :)
violaine A DIT :
Oh. Mon. Dieu. Un concours. Avec du Shu Uemura.
La pression!

Je crois que mon premier souvenir make-up c'était les joues de ma maman. Toujours bien rosées comme il faut, comme une poupée. Le blush, rosé ou plus terreux pour l'été, je crois que je ne l'ai jamais vue sans. Et son parfum aussi, c'est dingue comme un parfum, une odeur peut ramener à une personne, à un souvenir. Pour moi, Opium sera toujours la marque de fabrique de ma maman. Un foulard avec son odeur... et le monde est meilleur!
Et puis surtout je voudrais avoir autant de tolérance qu'elle, parce que vu les goûts make up que j'avais plus jeune... je ne sais pas si j'autoriserai "le mauvais goût" à ma fille x)

Enfin... ça fait toujours des souvenirs ^^

Merci beaucoup à toi aussi Lisa, ce blog, ton livre (j'ai dû faire 2 fnac pour le trouver à sa sortie mais je l'AI!) Un petit bijou qui trône fièrement sur mon étagère! Mais surtout merci pour ta bonne humeur permanente. Grâce à toi j'ai découvert Moline (je devais ressembler à un enfant dans un magasin de confiseries *_*), St-Pierre, et me suis mis en tête des projets couture (un peu trop) ambitieux!
Alors encore une fois, vraiment merci!

P.S.: Rien à voir, mais aux soldes je me suis achetée une jupe noire à pois blancs, ça m'a fait penser à toi et à ton addiction ^^

A bientôt!
Violaine
Gauchard Léa A DIT :
Ma première émotion Makeup je l'ai eu étant toute petite, je devais avoir 7 ou 8ans quand je regardais ma grand mère se maquiller. Elle adorait se mettre un jolie trait de khol turquoise, parfois vert a l'intérieur de ses yeux, ce qui faisait ressortir ses jolies yeux bleus. J'étais émerveillée et je m'en souviendrais toute ma vie
charlotte A DIT :
Un souvenir make-up dont je me souviens, et avec le sourire, c'est la premier vrai maquillage que ma mère m'a acheté. Et si je ne me trompe pas on a bien réfléchi à ce que je pourrai avoir comme premier maquillage "de grande". Je devais être au collège, 13 ans et ça a été un blush ! Mais pas un blush rose, il était plutôt foncé. Dans sa petite boite avec son pinceau. Je ne m'en suis pas beaucoup servi et je l'ai gardé assez longtemps. Toujours est-il que j'en garde un bon souvenir et surtout du fait de l'avoir choisis. Comme mon premier vrai parfum, acheté en pharmacie avec ma grand mère. Et je l'ai encore :)
zestofzoe A DIT :
ooooh milles merci !! ? c'est nous qui te remercions pour le coup.
Ton blog est ma petite habitude quotidienne, j'aime venir parce que je sais que c'est à chaque fois la surprise niveau article. Et quelle surprise aujourd'hui !
Mon petit rituel à moi niveau make up c'est d'appliquer avant le maquillage une eau micellaire et je ne jure que par les produits Avène en base. Après, je fais léger, frais et légèrement irisé sur les paupières. Puis je souris ! C'est le plus beau des maquillage à mon avis ;-)
Je participe avec plaisir à ce concours et souhaitent bonne chance à toutes !!
Merci belle Lisa, merci ?
Débileharry A DIT :
L'odeur des mains de ma maman mêlée à celle de son très "rouge à ongles" assortis à son sac à main, tellement chic <3
Nolwenn A DIT :
JE VEUX GAGNER !! Oh lala, le rêve ultime ce concours !
Bon alors moi mon souvenir, j'en ai plusieurs, mais le plus fort, le premier qui me vient en tout cas, c'est pas vraiment par rapport au make up, mais c'est le parfum de ma maman, le dior j'adore, je me souviens de cette odeur quand je faisais des calins à ma maman quand j'étais petite !
Et sinon, pour le make up, ma vraie émotion, mon vrai souvenir, c'est de mon arrière grand-mère qu'il me vient, je me rapelle quand j'étais petite avec ma soeur et qu'elle nous emmenait discretement dans sa salle de bain pour nous mettre du vernis à ongle rose, un vieux rose, sans que ma mère aperçoit parce que le vernis sur les mains et pieds à 6-7 ans, c'est pas top !
C'est marrant que tu nous poses cette question, ces réponses me sont venues par évidence alors que je n'y pensais plus, ça m'émeut même un peu !
Merci Lisa, continue comme ça! ?
Tatiana A DIT :
Bonsoir Lisa, c'est un joli concours que tu nous proposes là. Donc je vais tenter d'exprimer mes souvenirs make up qui remontent maintenant un peu à loin.

Pour ma part, c'était quand ma grand-mère se mettait du rouge à lèvre. J'ai toujours été fasciné par ses gestes rapides, brefs et poétiques. Elle faisait cela avec une telle précision. Depuis, j'essaye de les reproduire mais je n'ai pas encore son expérience de longue date. Je pense que ma fascination des lèvres très belles viennent d'elle.
Encore aujourd'hui, elle en porte mais l'âge a fait que les gestes deviennent plus lents et moins précis. Cela reste toujours aussi bon de la voir.

J'espère que c'est une histoire claire !
Bonne continuation.
angie A DIT :
Wouah, encore une fois tu nous gâtes ! De très beaux produits ! J'aime beaucoup tes nouveaux articles de présentation de nouvelles personnes, et la vidéo de maquillage avec ludovic était géniale, ça donne le sourire ^^
Je participe avec plaisir à ce concours ! Un souvenir maquillage ? Je dirais mes débuts ^^ Quand au collège j'ai voulu commencer à me maquiller. Ma maman ne voulait pas forcément m'apprendre car j'étais encore jeune ( 12 ou 13 ans je crois) alors je me maquillais le week end lorsque j'allais chez mon père. Avec ma belle mère et sa fille bien plus jeune que moi, c'était de l'amusement. Et j'ai donc commencé à me maquiller, mais beaucoup trop ^^ Du blush, du gloss, du mascara (noir, bleu, vert, marron , oui oui tout ça , pas en même temps ^^) et surtout le fard à paupière. Et comme je n'avais pas forcément les couleurs que je voulais, il m'ai arrivé de piquer le rouge à lèvre violet de ma belle mère et de le mettre en guise de fard à paupière. Bref, plein de couleur, TROP de couleur. Heureusement, en grandissant, on modère son ardeur et surtout ma maman m'a ensuite appris à me maquiller, et aujourd'hui je ne ressemble pas à un pot de peinture. Mais ces essais dans la salle de bain le week end avec le maquillage de ma belle mère reste de très bon souvenir :)
Justine A DIT :
Bonjour Lisa !
Quel plaisir de te lire et de découvrir aujourd'hui que tu lances un nouveau concours.
Mon premier souvenir maquillage date de mes années collège. Oui oui moi j'ai jamais eu la chance d'avoir une peau sans imperfections. J'étais donc bien obligée de ravaler la façade, de cacher la misère quoi. Alors j'étais adepte du fond de teint; Parce que pour moi une belle femme c'est une femme qui a un joli teint. Je n'ai jamais aimé être maquillée à outrance, je restais donc très sobre, juste un peu de mascara et du fond de teint. Mais voilà aujourd'hui j'ai 22 ans, je suis épanouie et je me sens femme ! Alors depuis je me suis offert de beaux rouges à lèvre, de l'eye liber. Je reste toujours soft. Mais je prends plaisir à me maquiller.

A très bientôt !
Negadi A DIT :
Mon premier souvenir beauté est aussi lié à ma maman. Je me souviens de son vanity rond et recouvert de cuir marron avec sa grosse anse et sa fermeture "cartable". Il était posé sur la commode avec sa bouteille d'Opium pour le soir et l'eau de Cologne pour tous les jours. Je m'asseyais au bord du lit et j'essayais tous ces rouges à lèvres. Elle aimait les textures grasses (comme pour le vanity, je crois que c'est un truc de la fin des 70's et du début des années 80). J'en mettais maladroitement et évidemment je ne me démaquillais jamais correctement. J'étais donc tous le temps prise, grondée puis démaquillée consciencieusement. Ma mère me disait à quel point c'était important de prendre soin de la base avant de vouloir se maquiller. Je crois que c'est aussi pour ça qu'elle faisait des bains d'huiles à mes cheveux. Je détestais ça mais maintenant je la remercie.

Et merci aussi à toi et à Ludovic pour cette chouette semaine et aussi pour m'avoir permis de me souvenir de ces moments et aussi de voler ce vanity la prochaine fois que je vais chez mes parents...
Morgane Loizeau A DIT :
Bonsoir Lisa je m'appelle Morgane j'ai 17 ans et j'adore le maquillage,j'ai un blog et je parle de temps en temps avec Mai qui d'après ce que je sais est un grande amie,je suis Lycéenne en Bac Pro stylisme modelisme a Rennes et je suis en fauteuil manuel,pour moi me maquiller c'est un jeux,une façon de ce trouver un petit peu plus jolie car dans cette société où chacun est juger sur son physique etre en fauteuil est souvent difficile Mon 1er moment d'émotion a etais quand pour une fois devant le miroir je me suis trouver plutot jolie et ca fait un bien fou ! Mon handicap ne gache en rien ma joie de vivre au contraire,je vis au jour le jour et j'ai toujours la patate,moi qui suis trés manuelle j'adore lire ton blog meme si ce que je prefere sont les vidéos maquillage,j'ai fais il y a peu de temps la robe dont tu avais mis le patron et je l'adore !! Alors deja merci pour tout et je croise les doigts :)
Noémie A DIT :
Hey !

Tu es vraiment une blogueuse pas comme les autres, tu es si gentille avec des lecteurs ! En plus de ça tu fais tout le temps des supers DIY, des concours géniaux, et j'en passe !

Bref. Mon tout premier souvenir make up c'est quand je regardais ma grand-mère se mettre du bleu sur les yeux, ça me fascinait mais en même temps je trouvais cela tellement "sacré" que je n'ai jamais osé essayer haha !

Bisous !
Camille A DIT :
C'est tellement agréable de te lire tous les jours et de découvrir toutes ces belles personnes... Je pense ce n'est pas un hasard si nous sommes si nombreux à te suivre et à te lire si souvent. Toi et ces gens que tu nous présente êtes si plein de belles choses, et surtout d'inspiration ! Nous manquons tellement de créativité dans notre quotidien... Lire ton blog est d'une façon d'avoir envie et se réapproprier tout ça !

Bon, et puis, ce "petit" coffret maquillage fait terriblement envie ! On ne peut pas vraiment s'offrir ce type de produits tous les jours... Je me rappelle, je crois que ma tendre relation avec le maquillage commence assez tôt dans mon enfance. Des moments à se déguiser en princesse ou en indien et se tartiner le visages de tant de couleurs (je ne crois pas avoir été si inventive côté maquillage depuis cette époque !). Il fallait toujours du flashy, du rose, du rouge, du bleu et des paillettes ! Ah oui, les paillettes dans les cheveux pour les spectacles de danse qui sentent bon le chimique... Oh mais les souvenirs remontent, je m'arrête là !

Je t'ai déjà écrit une tartine ! Alors tout simplement bonne continuation Lisa, continue d'être inspirée et de nous inspirer !
Happytime A DIT :
Hello et surtouterci pour ce beau cadeau!
Mon souvenir c'est ma maman qui se parfume avec Angel et qui utilise les produits Payot! Je me souviens de l'odeur et du packaging un peu rétro ;)
Bisou!
Celine
Quelle superbe semaine que vous nous avez offert!! J'ai adoré découvrir la personne qu'est Ludovic et les produits que vous avez présentés. J'ose participer car je rêve de tester cette huile magique dont j'ai tant entendu parler! Si je devais raconter un souvenir relatif au maquillage, ce serait sans hésitation l'année où je vivais chez ma grand-mère, quand elle levait les yeux au ciel chaque matin en me voyant sortir de la salle de bains!! Moi qui pensait avoir toujours la main légère sur le pinceau :-) Bon week-end et encore MERCI pour tous ces chouettes billets
oh bravo bravo ! tu dois être tellement contente !!
je vais tenter ma chance car j'adore cette marque...
mon premier souvenir "make up" est je pense la fois où je me suis lavée les pieds avec le chanel N°5 de ma maman, je devais avoir 5/6 je pense, je l'avais attrapé sur le bord de la baignoire, quand elle ma disputé je lui aurait répondu que je voulais que mes pieds sentent bon comme elle...
merci encore pour ce chouette concours et puis pour tout le reste !
Marion Bot' A DIT :
Alors le maquillage chez moi ça a fait des vagues, j'en ai été fan toute petite, je piquais le blush de ma maman avec son pinceau qui me paraissait énorme et je m'en barbouillais les joues, puis je me suis éloigné de ça en grandissant, aujourd'hui 24 ans et ça fait 2 ans que le maquillage est de nouveau important pour moi (notamment parce que quand je fais des petits shooting c'est moi qui m'amuse à maquiller avec ma palette de pigments et c'est rigolo) et justement j'ai en ce moment la folie des faux-cils, mais pas les discret-qu'on-voit-pas-du-tout non non, ceux avec de longues plumes etc.. ahah Du coup en grosse addicct que je suis devenu forcément ce coffret me fait de l’œil dis donc..
Inutile de dire que je suis fan de ton blog hein tu dois l'entendre 10 000 par jour si le compte est bon, mais tant pis!! Ton livre est trop bien et d'ailleurs je vais faire ton gâteau de marié pour mon anniversaire ahah j'adapte ^^
Bisous trèèèèès bonne continuation! <3
Justine A DIT :
Quand on sortait, que ma maman se maquillait ( une des rares fois ) et se mettait du Chanel n°5 et son rouge à lèvre lancôme, je la regardais et elle me donnait un pshiiit de parfum et son pinceau pour les lèvres pour faire comme elle, depuis je ne peux porter que ce parfum qui me rappelle tellement mon enfance =) et j'ai appris à me mettre du rouge à lèvre.
La petite poucette A DIT :
Je crois en effet que les premières fascinations sont liées à des femmes que on admire, que l on trouve belles, que l on regarde, à qui on voudrait bien ressembler... Comme si avec le même maquillage exactement, on deviendrait un peu comme elle...le maquillage, c est d abord une histoire d identification et de féminité. Regarder sa mère se maquiller et se dire qu un jour, on deviendra une femme, regarder une amie très jolie et essayer d'être un peu comme elle... Et un jour, découvrir Mai, Lisa et leurs vidéos et se rendre compte qu on peut soi même aussi devenir un peu plus jolie, s autoriser à l être, s autoriser à être!
Pauline in Neverland A DIT :
Bonjour Lisa !
Tout d'abord, et je ne vais pas faire dans l'originalité, mais merci tant pour ce que tu nous apportes ! Tu es une vraie parenthèse poétique et décalée qui nous emmène dans un autre monde au fil des posts... C'est de l'or qui sort de tes dix doigts! J'admire l'énergie et l'enthousiasme que tu déploies pour transformer toutes les idées qui trottent (que dis-je? galopent!) dans ton imagination en réalité!
Pour te raconter un peu ma vie, je suis en études technologiques en Arts Appliqués et je sais que tu es également passée par là. Quand je vois la fille que tu es, ça me pousse à travailler dur et à donner le meilleur de moi-même pour suivre ton chemin! Et oui, tu es un peu mon modèle! même si je rêve plus du design de jouets que du stylisme. J'ai envie d'émerveiller les enfants dans ce monde où plus grand gens ne semble émerveillé par quoi que ce soit... Je pense que toi, tu réussis encore à être émerveillée par ce qui t'entoure, à voir ce que les autres ne voient pas, et à transformer trois fois rien en grandiose! Je t'ai déjà dit que je t'admirais ?^^
Si tu n'es pas lassée de mon blablatage (sincère!), place maintenant au racontage de mes premiers souvenirs maquillage! Ma mère n'avait que très peu de maquillage mais ma grand-mère en possédait tout un rayon dans un grand tiroir de sa salle de bain. Une caverne d'Ali Baba de couleurs, de textures, de lumières ! Un vrai trésor pour une fillette comme moi! Alors dès que j'allais chez mes grands parents, je m'enfermais à chaque fois une bonne demie-heure dans la salle de bain, et je m'amusais à essayer tous les petits trésors de ma grand mère. Ma figure se parait de couleurs improbables, et même si je ressemblais sûrement à un clown maladroit, je me faisais l'impression d'être une fée! Maintenant, un trait d'eye-liner me va très bien pour habiller mes yeux, et les couleurs improbables se sont transférées pour infuser mes vêtements. Ça me fait du bien , je me sens petit lutin, et tant pis si j'abîme quelques rétines!
Sur ce, un grand merci à toi, et à Ludovic bien sûr!
Vous êtes tous les deux talentueux et inspirants, alors keep going!
Des bisous tout colorés!
Ju A DIT :
Trop bien ! Je dois dire que j'ai découvert ton blog il y a très peu de temps mais c'est decidemment une mine d'or ! Bref. Un premier souvenir maquillage ? Sans doute ce gloss transparent que ma maman m'a permis d'acheter, avec mon argent de poche, au monoprix et que je portais dans ma chambre, persuadée de ressembler à une grande dame ! Très classe ! Je me rattrape depuis en n'oubliant jamais que l'important, c'est l'impression que je me fais a moi même !
Emma A DIT :
Coucou Lisa!
Alors moi, mon premier souvenir make up, c'était quand j'avais 6 ou 7 ans, pour mon anniversaire, j'avais reçu un tube de mascara dans une boîte rose bonbon. J'étais tellement contente, je m'en mettait partout, j'étais pleine de pâtes! Bref, j'étais quand même contente, c'était mon premier "truc de dames"!
Voilà, je te souhaite une bonne continuation!
Clémentine D A DIT :
Le tout premier make up que j'ai choisi c'était un mascara transparent Agnès.B, je devais avoir 13 ans. Je n'avais pas le droit de me maquiller à l'époque pour aller à l'école (normal) mais j'ai convaincu ma mère de m'offrir ce jolie petit mascara tout discret. En y repensant, je pense que je vais essayer de le retrouver parce que pour aller à la plage c'est vraiment pratique ;)

La trousse faite par Ludo me fait craquer, help me to win it !!!!!
A bientôt Lisa :)

ps : Je suis en train de dévorer ton livre et j'adore ça <3
Enanita A DIT :
Première fascination make-up? Le rouge à lèvre! N'est-ce pas magique de pouvoir changer la couleur de sa bouche? Et hop, une couleur pour chaque jour de la semaine! Pour se faire, du haut de mes 4 ans, je prétextais vouloir un câlin sur les genoux de ma mère et je l'embrassais sur la bouche pour lui voler un peu de maquillage. Elle détestait ça, mais moi, j'adorais manger le dépôt de matière qui se fixait sur mes lèvres, ça avait drôlement bon goût! Heureusement, je n'ai jamais sauté au cou d'illustres inconnues pour leur voler une trace de rouge et je me suis calmée avec le temps, en achetant mes premiers tubes :)
Merci pour ce chouette concours et pour tous tes articles remplis de bonne humeur!
Mylène J. A DIT :
Merci Lisa de nous permettre de gagner cette magnifique trousse de maquillage. J'ai pas eu la chance de voir ma mère se maquiller puisque elle ne se maquille pas, mais parc contre j'ai le souvenir qu'a noël elle avait un vieux blush et elle m'en mettait !
Alors voilà mon permier souvenir maquillage !
Des gros bisous
Ps : Mon papa vient de m'offrir ton livre
http://mylenehoneymelon.blogspot.com
Claire A DIT :
Aaaaaaaarhgouahougha (cri de la mort qui tue) tout me fait rêver ici ! Tout me fait rêver sur ton blog en général, mais là c'est une occasion de remporter ce qui nous fait rêver d'où le cri de la mort qui tue.

Alors, mon premier souvenir make up remonte à quand j'étais petite et que mes parents étaient comédiens dans un troupe de théâtre. Ils devaient donc être maquillés pour les représentations et une maquilleuses professionnelle était dans les coulisses avec tout son attirail. Et je me souviens que voir ces immenses palettes pleines de fards à paupière de toutes les couleurs ça m'avait fait rêver. J'avais même discrètement pris un peu de couleurs sur mon doigt pour m'en mettre sur les yeux.

Ma maman se maquille assez sobrement : crayon cohl+ mascara, jamais de couleurs excentriques, du coup la voir porter du jaune, du bleu sur les paupières j'avais trouver ça cool et je comprenais pas pourquoi elle se maquillait pas comme ça tous les jours.

J'ai compris plus tard en revoyant les photos pourquoi elle ne se maquille pas comme ça au quotidien. Le maquillage de théâtre doit être vu de loin, du coup être hyper poussé et dans la vie de tous les jours c'est loin d'être discret et élégant.

Voila c'était mon premier souvenir make up.

Je te remercie de nous proposer des surprises toujours plus funs les unes que les autres !

A bientôt !
May A DIT :
Salut Lisa !
C’est la première fois que j’écris un commentaire de toute ma vie (j’te le jure en vrai, c’est vrai).
J’voulais surtout en profiter pour te dire que ton blog me rend totalement folle.

Hum ensuite le maquillage.
J’ai vu que tu as lu « Beauté Fatale » de Mona Chollet, dans un de tes articles… :)
Y’a un passage où elle définit le maquillage et l’habillement comme source d’expression typiquement féminine.
Parce qu’elles n’étaient (ou ne sont) pas suffisamment considérées par les hommes dans un certain nombre de domaines, les femmes ont utilisé le maquillage pour s’affirmer, afficher leurs singularités.
C’est assez vrai je pense.
Après, quand l’auteure juge ça superficiel, j’suis pas d’accord.
Pour moi c’est un merveilleux héritage, une forme d’art du quotidien.

Ma grosse révélation make-up c’est après avoir lu un livre sur Edie Sedgwick... Sacrée bonnasse !
J’suis restée scotché sur ses énormes globes oculaires (pardonnez moi du peu !!!!), ses « œillades » et ses faux cils…

Gros bisous Lisa, profites à fond d'cette réussite que tu mérites tellement !
May
Astrée A DIT :
La trousse à maquillage qui fait rêver !...
Je me maquille rarement mais quand je le fais ça donne un plus quand même...
Avec ma cousine, depuis toujours, on se fait des sessions maquillage de l'extrême, les photos sont parfois hilarantes, des années après on assume beaucoup moins !!! Mais un jour nous avons été toutes les deux maquillées chez Shu Uemura justement, et je ne me suis jamais senti aussi glamour... Un smoky purement sublime !
Parfois j'aimerais aprivoiser l'eyeliner, il faut que je me jette à l'eau !
Bravo pour tes milliers de followers :-)
amelie A DIT :
merci Ludo et Lisa pour ce concours
..si tu savais comme ça me parle ce que tu écris, le maquillage et les émotions, pour moi ,ils sont intimement liés....un rouge qui claque sur une bouche et la rend bouche de cinéma , un mascara qui étoffe et qui vous rend femme

ma premiére émotion en lien avec le maquillage est infiniment lié à ma mére, qui ne se maquillait jamais...ahahh...sauf...sauf les jours de fête (mariage, baptême...) et où elle se mettait du rouge à lévre, u rouge dans un tube doré , un bel objet....et elle nous demandait de venir la voir, ma soeur et moi , elle , brune au teint mat, moi, blonde vénitienne au teint clair...elle mettait un doigt sur son bâton de rouge-à-lévres et nous en déposer un confetti sur les joues.....et pour moi, c'était waouhhhhh , c'était quelque chose à elle qu'elle partageait avec nous, comme la transmission de quelque chose, la féminité?

Ces instants sont gravés dans ma mémoire de femme... comme un ADN du rouge à lévres rouge
Chiara A DIT :
Bonjour Lisa je m' appelle Chiara, j' adore tes DIY. J' ai 11 ans ( non je ne me maquille pas encore ) mais j ai la chance par ma maman de découvrir plein de marque de make-up !!!! Il y a 15 jours j ai eu le droit de me maquiller pour une fête: du bronze sur les yeux avec un peu de mascara !!!! Parfois je m' entraine sur ma mère ou ma mamie car j aime aussi le make-up !!!!
Je trouve les faux cils magnifique et je te suis aussi sur Instagram ( chiarapictures ), j' espère que tu ira y faire un tour et j' ai bientôt l intention de créer mon blog (quand ma maman voudra
AudreyH A DIT :
Who, de quoi faire de belles choses =)
Mon souvenir le plus important niveau make up, est la première fois que j'ai mis un trait d'eye liner sur ma paupière. Ma mère n'est pas un coquette folle, du coup je ne suis pas une acharnée sur les produits des beauté (ô combien), mais je m'y met petit à petit, et cette étape était mon premier vrai bouleversement (plus propre que le trait de faux khol sur la commissure inférieure de l’œil, il faut admettre!).

Bonne soirée!
little A DIT :
nan mais je r^ve!!!
tu parles que je joue, en plus je suis prem's!!!!
alors moi, des souvenirs liés au maquillage j'en ai mille... ma maman se peignant les lèvres de son rouge-rouge, ma grand-mère tirée à 4 épingles, toujours maquillée, coiffée, en talons hauts, même le dimanche!
pour moi c'est sans aucun doute les heures passées devant mon miroir a tenter de ma faire un trait de liner canon... c'est ma signature depuis, et les gens s'extasient souvent devant mon trait presque parfait ^^
et puis les sourcils, oui oui les sourcils, j'adore, et si je peux sortir sans grand maquillage impossible pour moi de ne pas me les redessiner un peu.
Voila Lisa, tu sais tout, je t'embrasse, j'espère avoir un jour une petite visite de toi par chez moi ?
Charlotte CHAN A DIT :
Quel beau concours... C'est à mon tour de te dire merci pour ta bonne humeur, ce blog qui m'invite à chaque fois dans un monde à part, du moins qui me fait évader de mon quotidien d'étudiante infirmière où bijoux, vernis ne sont pas de rigueur.. se maquiller donne cette petite touche identitaire qui fait du bien. C'est juste une bouffée d'air frais en testant tes petites astuces make up, ou en s'essayant à la couture grâce à tes DIY ! Alors 10 000 merci pour toi ! Quant à mon premier souvenir make up, c'est l'odeur si particulière du rouge Chanel de ma marraine et de son parfum Coco. Je reste au RdV et un peu plus connectée à Make My Lemonade grâce à ton super bouquin. A mercredi 12h j'espère
Lucie A DIT :
Bonjour ! Merci pour ce chouette concours ! Concernant ma première émotion make up, il s'agit des cils en général et ça a commencé par ceux de ma mère en la voyant s'affairer dessus chaque matin. J'adore le mascara et je trouve ça tellement indispensable!
L.
jess A DIT :
Merci pour ce concours!! Mon 1er souvenir est mon premier achat make up et c'est un gloss que je trouvais au Monoprix (Bourgeois il me semble) avec un goût tellement bon que je le mettais juste pour le manger...
afterdinner A DIT :
Super concours, merci á toi dans tous les cas!
Ma 1ère émotion maquillage? Le 1er brillant á lèvres offert par ma mère quand j'avais 12ans. Elle ne voulait pas trop que je me maquille encore, mais elle a consenti á m'offrir un brillant transparent qui faisait une jolie bouche!
D'ailleurs aujourd'hui même si je me maquille plus, c'est toujours discret, et c'est ce qui m'a séduit dans le maquillage de Ludovic de ta vidéo d'ailleurs!
Des bisous et bonne continuation!
:)
Hélène A DIT :
Hello la Talentueuse Lisa!

Wow... Je... wow c'est... trop bien? Merci merci!!
Alors fun fact n°1: étant petite, j'appelais le vernis à ongle le "zongu' à lèv'." Pourquoi? Pourquoi pas?
Fun fact n°2: ma mère avait dans sa trousse à maquillage un mascara qu'elle ne portait jamais (pour la simple raison qu'elle ne se maquillait pas) qui s'appelait "Epaicils". Et je m'en mettais en cachette, c'est à dire que je m'enfermais dans la salle de bain, j'en mettais, le gardais 3mins, l'enlevais et sortait en sifflotant, les yeux tout rouges, l'air innocent des gamines de 8ans.
Ahhhlala...
Encore merci pour ce chouette concours, et la bise à toi!
Romitouz A DIT :
Lisa , c'est je pense toute tes lectrices qui te remercie de leurs donner toutes ces idées et de nous communiquer ta joie de vivre ? Et moi en tout cas j'ai adoré cette semaine avec Ludovic qui est aussi top ... Pour le concours ma petite anecdote maquillage d' ailleurs c'est encore d'actualité c'est les tonnes de mercredi passés à essayer de me mettre de l' eyes liner et puis ensuite avec ma pince à épiler à essayer de me faire des cils de poupée (à la lumière naturelle , bien sûr... ;) Bref je n'ai toujours pas réussi :\ Mais je n'abandonne pas ! Ahhh et avec ce matériel de pro ça ne pourrait que me motiver ... J'espère que la chance sera de mon côté ... MERCI 1 fois sur 10'000 ? Bisous Lisa Romitouz
Cassandre* A DIT :
Coucou !
J'ai beaucoup aimé cette semaine présentation, et le make up avec les faux cils façon "trombone" :p était très très joli ?
Un souvenir make up ? Mon premier fard, juste un fard blanc nacré, sans rien d'autre.. Pas très bien maitrisé, surement une faute de gout. Et pour faire comme toi, et raconter avec ma maman, ce que j'aimais faire, c'était lui piquer sa bille de paillettes pour en mettre sur le corps ! J'adorais ça ! :)
Miss Blemish A DIT :
Oh lalalalalalalalala Lisa !!! Ce concours...
Ma toute première "émotion" maquillage s'est sans nul doute déroulée dans la salle de bain de ma grand-mère qui est très très très coquette. Je m'étais donc subrepticement glissée un matin avant que tout le monde se réveille dans la salle de bain et, assise sur le carrelage, j'ai été farfouiller dans ses placards remplis de trésors, ou de ce que je vivais alors comme un véritable trésor. Des corbeilles entières de produits. Une pour les vernis, une autre pour les fards, une pour les blush, une pour le teint... J'ai ouvert à peu près tous les tubes et fichu une pagaille monstre mais... c'était bien. Et on en rit encore ! Et puis j'ai gagné mon premier rouge à lèvre dans la mêlée, fuschia.
Merci pour ce concours...
Bises
Angie A DIT :
Les après-midi qu'on passait à se maquiller avec Chloé, ma meilleure amie quand on était plus jeune. Un ongle de chaque couleur, les yeux complètement dépareillés, la bouche rouge puis rose pétante ! On était inlassable !

Merci pour ton blog Lisa :)

Des bises

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
ENVOYER
Make my lemonade est une marque déposée. Tous droits réservés Copyright © 2013

Des news,
des concours exclusifs,
et de l'amour...

Ne ratez rien !