Bonne rentrée les oiseaux !

Ca y est, il est temps, c’est bon je peux officiellement vous annoncer la sortie de Gloria ! Pour la simple et bonne raison qu’il s’agit de la robe de mariée de ma meilleure amie, et qu’elle s’est mariée ce week-end et qu’il est désormais possible de partager tout cela avec vous, il n’y plus de secrets, plus du tout …

Vous avez tellement adoré la robe de mariée Lolita, que l’on s’est dit qu’il lui fallait une petite soeur… Je ne compte plus les photos que nous avons reçu de vous dans cette robe lors de vos mariages, ça me fait tellement chaud au coeur ! J’espère sincèrement qu’elle vous portera plus de chance à vous qu’à moi ! Non mais plus sérieusement, j’avais envie qu’avec Laure nous travaillions sur un nouveau modèle, rétro, chic et surprenant ! Je me souviens lui avoir fait un mood board : je voulais du long mais bon finalement on est resté court, je voulais un maxi décolleté mais bon finalement on a presque un col roulé (je sais, ce n’est pas un col roulé mais vous saisissez l’idée…). Tout ça pour dire qu’il ne faut jamais avoir trop d’idées arrêtées sur quoi que ce soit et surtout en couture…

Et même, pour tout vous dire, à l’époque je venais de voir l’épisode de Girls, celui où Marnie se marie, et j’étais devenue dingue de sa robe ! On fait des screenshots avec Laure, on se documente. Une sorte de robe longue cache-coeur  avec des manches pattes d’éléphant en dentelle… Laure redessine, elle fait une première toile et là, je ne sais pas, ce décolleté hyper profond, ça sent la galère, pour qu’elle tombe parfaitement sur les poitrines toutes différentes. Et comme le sentiment qu’il y a quelque chose qui ne nous ressemble pas. Je demande à Laure de couvrir le décolleté avec du tissu, la robe était montée sans manche. Et, par un hasard inexplicable, Laure pose le tissu négligemment et il forme un col hyper rétro et Bim ! Je crois que nous avons LE truc ! Laure retravaille, nous décidons de faire le décolleté dans le dos, et que la jupe soit plissée. Mais vous pouvez choisir le type de plis qui vous inspire le plus : plats, creux, ronds ou même froncés. Laure vous a fait des petites fiches explicatives hyper claires ! 

Et puis, au mois de juin, ma douce Justine est venue à Paris, passer un week-end pour coudre sa robe de mariée ou plutôt pour me tenir le pot d’épingles ! Et comme je suis la personne la plus organisée du monde, j’avais oublié que c’était le week-end du salon Instagram au carreau du temple (aka le micro-onde du temple). Je vous dis ça, parce que cette journée a été éprouvante avec la canicule et l’absence de clim dans ce monument parisien classé… Donc ma Justine a passé une partie de la journée avec Laure à couper sa robe et à l’ajuster à ses mesures pour qu’elle soit parfaitement parfaite… Le samedi soir, trop contentes de toutes se retrouver, nous avions décidé d’aller boire juste un petit verre, pour fêter ça avec notre amie Alexandra… Promis on reste sage, on a de la couture à faire le lendemain. Bon ben vous voyez le truc venir… On est rentrées il faisait jour. J’étais debout depuis environ 24h. Vers midi, on émerge et on se met un petit coup de pression pour migrer de mon canapé à celui du studio. Et finalement, je me lance derrière la machine à coudre pour tenter de faire apparaître cette beauté de Gloria en satin de coton. Et bien vous savez quoi, je suis une bien meilleure couturière quand j’ai une gueule de bois, bien plus concentrée à ne pas faire d’erreur qu’en temps normal… (attention les gens, ceci n’est pas une bonne idée de boire avant de prendre le volant ou la machine à coudre, ni de boire tout court de toute façon, ou sinon on le fait avec modération… ) Je suis sérieuse, c’était fun mais j’ai ramassé toute la semaine… Mais Gloria était là, faite avec tout mon amour et les réminiscences de la piste de danse de la veille…

Et je peux vous dire aujourd’hui que la mariée était sublime et qu’au studio nous avons chacune notre Gloria !

Je vous laisse avec la vidéo explicative de Julie, les pas à pas du livret ont été shootés dans un autre tissu…  Merci à Laure et Anaëlle de s’être prêtées au jeu des photos ! Et à Laurence pour avoir immortalisé ces 3 Gloria ! Une histoire de femmes, encore !

Ce qu’il faut savoir pour Gloria :
– Le Patron de Gloria évidemment !
– Pour la version normale (c’est à dire froncée) vous aurez besoin de 2m de tissu pour la taille la plus grande dans un tissu d’1m40 de large,
– de 4 petits boutons recouverts,
– vous pouvez réaliser cette robe dans n’importe quelle matière mais c’est tellement plus joli dans un tissu fluide.
– Attention, reportez-vous aux explications des plis avant de vous lancer dans l’achat du tissu car la consommation varie selon les plis utilisés…
– Téléchargez les étapes ici pour la version plis plats ou la version plis ronds et creux.
1- Montez votre buste et mesurez le bas.
2- Choisissez votre version, à plis ronds/creux ou à plis plats.
3- Dans l’article, téléchargez les étapes et imprimez-les.
4- Armez-vous des étapes, d’une feuille,  d’un crayon, d’une calculatrice et d’un peu de patience, lancez-vous!
Et si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un mail à laure@makemylemonade.com