Moon Board / 10.07.2017

Hello la compagnie !

Cela fait des siècles que je n’ai pas repris du service par ici et pourtant ce n’est pas les mots qui me manquent, j’en ai des choses à dire ! Mais aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une belle rencontre ! Celle de Katia, la fondatrice et créatrice d’Indira de Paris, la marque des Turbans pour les nulles comme elle se plaît à l’appeler !

Pour la petite histoire, je me noue des foulards sur la tête depuis des siècles mais allez savoir pourquoi, il y a des jours où cela ne veut pas marcher, mais genre pas du tout … Je galère à faire un nouage qui tient la route, je ressemble à un œuf de pâques, et je jette l’éponge mais toujours avec l’espoir que demain ou après demain seront les bons jours où j’aurais le modjo capillaire. Et puis un jour, j’ai une amie qui partage une vidéo sur Facebook d’Indira de Paris avec un tuto express expliquant comment nouer un de leur foulard sans encombre et avec la promesse d’une tête parfaite 7 jours sur 7. Je suis séduite, je passe commande, j’adore, vous avez d’ailleurs un petit look avec le turban par ici !

Quelques mois plus tard, j’en parle avec ma douce Laure au studio. Vous ne le savez peut-être pas mais dans le club des expérimentations capillaires de haute voltige avec Laure, j’ai trouvé mon maître… Je lui partage la nouvelle collection de Katia et elle décide de passer commande, j’en profite pour m’offrir un autre turban et là en recevant nos précieux, on se regarde et on se dit,  que ça serait trop beau avec le tissu homard de la prochaine collection ! Ni une ni deux, j’écris à Katia sur Instagram et je découvrir son univers ultra vitaminé et sa douceur.

Katia, c’est une touche à tout, elle semble ne jamais s’essouffler ! Son univers ultra coloré et fleuri me fait penser à mon amie Karuna Balloo évidement, mais son audace et sa fougue, prêtes à soulever des montagnes résonnent en moi comme toutes les autres femmes entrepreneuses qui font mon entourage. Katia a une énergie communicative, un sourire solaire et semble être une de ces personnes que j’adore et qui n’ont jamais peur de suivre leur instinct.

Depuis ce jour, nous avons réussi à mettre en place une jolie collaboration, les foulards Indira de Paris x Wear Lemonade aux couleurs de notre nouvelle collection sont à shopper ici, et attention ils vont devenir collectors !

  • Question conseillère d’orientation : Peux-tu nous raconter ton parcours professionnel ?
 J’ai fait des études de psycho pendant 5 ans, avant de me rendre compte que je n’avais pas du tout envie de travailler dans ce domaine. Ensuite, j’ai enchaîné les petits boulots un temps, et puis un jour j’ai eu un déclic et j’ai voulu créer ma marque de bijoux de tête. J’ai fait ça pendant presque 5 ans et ça m’a rendu très heureuse jusqu’au jour où j’ai eu envie de refaire quelque chose de nouveau.
Peut-être parce que j’étais déjà dans l’univers des accessoires de tête et que j’adore trouver des astuces pour rendre les choses plus simples, j’ai eu envie de créer une marque de foulards faciles à attacher. Moi qui suis totalement nulle pour attacher un foulard, ça m’arrangeait bien ! Et puis en faisant un petit tour sur Youtube, je me suis rapidement aperçue que je n’étais pas la seule à ne pas savoir attacher un foulard, vu le nombre de tutos sur le sujet.
  • Question déclic : Il parait qu’une nuit tu as eu une révélation, peux-tu nous raconter cette idée ? 

J’ai mis beaucoup de temps avant de trouver la bonne idée. Presque 2 ans !  Je suis très exigeante, et je voulais vraiment créer un modèle parfait à mes yeux.  Donc j’ai gardé ce projet dans un coin de ma tête et j’y pensais de temps en temps. Et puis un soir, le déclic ! Je me suis levée, j’ai pris un bout de wax que m’avait offert ma cousine pendant mes vacances au Cap-Vert, et j’ai cousu fiévreusement à la main mon proto zéro. Je l’ai encore, il ne ressemble à rien vu que je suis une horrible couturière, mais je savais que je tenais LA bonne idée ! C’était un moment hyper fort !

  • Question Pinterest : Comment trouves-tu l’inspiration et les idées pour tes nouveaux nouages ? 
Pinterest est une grosse source d’inspiration ! Mais aussi les femmes dans la rue, dans les films etc… J’observe énormément ! Et quand j’ai un coup de foudre pour un nouage, je me mets à réfléchir à comment je pourrais obtenir le même rendu de la manière la plus simple et ludique possible. C’est la partie préférée de mon travail. J’ai l’impression d’être une ingénieure du foulard et cette idée m’amuse beaucoup !
  • -Question “never enough” : Tes créations sont toujours hyper colorées, comment choisis tu les motifs de tes collections ?
C’est souvent des coups de cœur tout simplement. J’adore les couleurs et j’aime l’idée que les accessoires que je crée vont pouvoir apporter une dose de fun dans la garde robe de mes clientes !
  • Question next step : Tu sembles très à l’aise avec tes 10 doigts, et cela a l’air de fourmiller très vite dans ta jolie tête, tu n’as pas envie d’étendre ta gamme à une ligne de vêtements ingénieux ? 
Pourquoi pas, oui ! Pour le timing je ne sais pas encore quand exactement. Indira a pris rapidement de l’ampleur et nous avons été un peu submergés. Il y a les commandes du e-shop, mais aussi celles des boutiques qui nous distribuent en France et à l’étranger et en plus, on vient d’ouvrir notre première boutique en propre à Montmartre ( 2, rue rue Androuet ), ça représente déjà beaucoup de travail !
  • Question maître Yoda : Quels sont les 3 conseils que tu donnerais à une personne qui voudrait se lancer à son compte, dans un domaine artistique ?
Si ton idée est tellement bonne qu’elle te transporte rien que d’y penser, alors fonce !
Si les gens autour de toi ne t’encouragent pas, ne les écoute pas, fonce !
Crois à fond à ton projet et ne fait pas les choses à moitié :  j’adore la phrase « Fake it , until you make it »
  • Question Gourou : Y- a-t’il quelqu’un qui t’a donné envie de lancer à ton compte ? As-tu quelqu’un que tu admires et qui t’inspire au quotidien ?

La mère de mon ex avait une marque de mercerie et de papeterie vintage. C’est en l’observant que je me suis rendu compte que l’entrepreneuriat était à la portée de tous.

  • Question team de rêve? : Aujourd’hui Indira de Paris, c’est combien de personnes ?

Je travaille maintenant avec Bruno, mon amoureux et associé, nous avons une vendeuse, une stagiaire, et une alternante ! Nous sommes donc une petite équipe de 5 personnes déjà.

  • Question “ Du côté de chez Swann ” featuring “Mai Hua” : Quelle est ta première émotion colorée ?

La première fois que j’ai eu un paquet de feutres entre les mains ! J’ai passé mon enfance à dessiner et à lire des contes de fées.

  • Question “ throwback ” : Quel métier rêvais-tu de faire enfant ?

Je voulais être écrivaine ou styliste.

Lire la suite
COMMENT COUDRE UNE CAPE THELMA ?

LE PATRON

LE PATRON Wanted !
Couture / 26.05.2017

Bonjour les citrons !

Voici la tant attendue Daria ! Je crois que j’ai beaucoup d’amour pour les robes mais je dois confesser que Daria, elle a beaucoup d’atouts pour entrer dans mon top 10 des robes de l’été. Le décolleté hyper sexy, (je laisse même le premier bouton ouvert, je suis comme ça en ce moment), les petites manches que l’on peut retourner, la taille haute, la jupe qui tourne, qui virevolte littéralement et des poches indispensables… Donc une vraie amie quoi ! J’ai surpris Laure l’autre jour contempler une robe Daria sur un cintre de la boutique et soupirer mystérieusement. C’est son truc à elle, faire un petit bruit pour qu’on lui demande ce qu’il se passe, j’adore quand elle fait ça… Et je lui demande ce qu’il se passe comme à mon habitude et elle me dit que Daria, c’est un peu sa nouvelle “chapelle Sixtine”… Carrément ! Voilà je crois que Daria, c’est aussi la nouvelle meilleure amie de Laure.

Pour cette nouvelle saison, et pour les beaux jours, j’ai eu envie de lancer une nouvelle série de tissus, les homards “cuits”, les rayures “waterlemon” (vous saisissez le jeu de mots rose vert, pastèque mais version citron….), et nos cactus “rayés”dans une belle popeline 100% coton toute douce. Il y a quelques mois, je vous demandais votre avis pour nos nouveaux motifs pour les boîtes d’expédition sur Instagram, vous aviez voté en masse pour vos quatre imprimés favoris et les rayures cactus étaient arrivées juste après le numéro un : les citrons. Et je me suis dit qu’il était vraiment trop cool pour n’en faire qu’un packaging, j’ai donc profité de la visite de l’inspiration pour en faire imprimer sur du tissu ! Donc voilà Daria dans des cactus et je pense même que je vais bientôt me faire une Daria avec des homards… Affaire à suivre…

Vous êtes nombreuses à la boutique à nous demander quels seront les prochains patrons, la veste Petra, le pantalon Gina, la jupe Maeva etc… Et bien, nous ne savons pas, il n’y a pas de consensus au lemonade studio, donc nous allons vous demander de voter pour votre modèle préféré très prochainement ! Vous avez vu comme on manie le suffrage universel dans la république du citron ? Les 3 derniers patrons Wear Lemonade étaient donc des robes, et cela ne va pas aller en s’arrangeant car on vous prépare une nouvelle robe de mariée teeeellllement belle, en bonus ! Que l’on pourra faire dans n’importe quel tissu évidemment et je crois que cela va être encore une nouvelle meilleure amie, il va falloir que j’agrandisse le dressing les amis…

Quelques informations utiles pour coudre cette Daria :

  • Pour savoir quelle taille réaliser, reportez-vous sur le tableau de taille choisissez la en fonction de votre tour de poitrine.
  • un coupon de 3 m de tissu pour une laize de 1,40 m, mais si vous voulez respecter les raccords il faut prévoir plus. Attention à bien faire attention au sens de votre motif (la consommation de tissu peut alors aller jusqu’à 5 m). On vous conseillera de la popeline de viscose ou de coton, de la broderie anglaise, du seersucker ou du chambray.
  • 11 boutons pour la patte de boutonnage de 0,8 mm ou 1cm de diamètre
  • et le patron est à télécharger dans votre espace d’abonnement au Lemonade Pattern Corner ou à acheter le site ici Wear Lemonade !
Lire la suite
Mood / 24.05.2017

Bon mercredi la compagnie !!!

Aujourd’hui, je viens vous faire un coucou pour vous parler d’une expérience de folie, notre second pop-up store ! Pour toutes les non Parisiennes, voici une visite guidée… C’est notre seconde expérience de boutique éphémère et c’est carrément du délire, je suis épatée de voir comment on anticipe les choses et que l’on apprend vraiment vite de notre expérience passée ! En octobre dernier, nous en avons ouvert un au 14 rue du château d’eau pour un mois, et nous avons réitéré l’expérience de l’éphémère au 132 rue de Turenne pour tout le mois de Mai. Et oui, il ne reste plus que quelques jours pour venir nous rendre visite ! Mais aujourd’hui, je voulais vous parler de la passion qui m’anime pour créer un lieu et imaginer une scénographie ! Alors oui, je ne vous cache pas que mon objectif serait d’ouvrir une boutique permanente mais j’adore l’idée de faire bouger les meubles et d’imaginer un nouvel univers qui viendrait s’accorder au mieux avec la collection en cours. Alors, il nous faudrait de la place et un système de meubles modulables, pour avoir une nouvelle scénographie au gré des saisons… Bon ça cogite, beaucoup. Il nous manque juste les mètres carrés mais je peux vous dire qu’on y travaille, j’adorerais que ce projet puisse voir le jour d’ici la fin de l’année. Si je vous écris ça, c’est un peu comme une formulation à l’univers, une petite requête. Croisons les doigts.

Comme vous avez pu le voir la collection Lemon Bay est fortement inspirée des héroïnes de la nouvelle vague, un peu d’Audrey Hepburn et un soupçon de Bardot… Bref la période 50’s- 60’s m’a fortement inspirée pour l’univers de la boutique, les meubles en osier, en Formica, les buffets Mado et les couleurs pastels. De manière générale, j’ai adoré cette collection ultra vitaminée et colorée, et je pense à cela parce que j’ai revu Les Demoiselles de Rochefort récemment et je crois qu’inconsciemment cela a du m’influencer aussi… Donc il était évident de chiner des meubles pour l’occasion. Alors on s’est rapproché des héros de la chine, le site Selency, anciennement Brocante Lab, le site de brocante en ligne. Nous avons fait une large sélection de meubles, dont nous avons retapé la plupart aux couleurs de la collection. Pour le formica, nous avons bien nettoyé les meubles pour faire ressortir au mieux les couleurs pastels de cette matière si controversée ! Et cerise sur le citron, nous n’allons pas garder tous ces meubles ! Ils sont donc à vendre pour la fin du pop-up : vous pouvez les acheter en cliquant sur ce lien et venir les chercher à partir du lundi 29 Mai !

Vous savez ce qui m’anime, c’est aussi de laisser carte blanche à des gens de talent que j’admire pour qu’ils ré-inventent notre collection. Nous avons eu la chance de collaborer avec la délicieuse Melody Leblond et ces wordings géniaux ” leMON AMOUR “, ou bien encore ” Je suis venir te dire que j’aime le citron “… On est fan. Ces petits mots sont à vendre au lemonade shop, au prix de 25 euros pour les A4 et 35 euros les A3, des posters tous numérotés et signés.

Et aussi, au studio on adore Virginie Morgand, très fort. On a ses sérigraphies au mur du studio et quand elle a dit oui pour dessiner des scènes de vie de notre Lemon Bay fantasmé, on a bondi de joie. Elle a donc imaginé 3 affiches, avec ces femmes généreuses et colorées dont elle seule a le secret, toutes habillées de Wear Lemonade évidemment, le tout sérigraphié par notre chouchou Oschon de Print Van Paris, sur un sublime papier Arjowiggings. Collector !

Les petites affiches sont à 55 euros, les moyennes sont à 75 euros, et les grandes grandes à 90 euros !

Et pour l’ouverture du pop-up, nous avons demandé aux fous furieux Frères Toqué, de venir dessiner sur la vitrine les fameux “Lemonade Shop” et “Bons Baisers de Lemon Bay”.

Je pourrais aussi vous parler du travail de fourmi qu’a fait Charlotte, notre reine des Pinatas en imaginant une véritable ville miniature inspirée de Miami, Gouville sur mer, et Los Angeles… (oui nous aimons les grands écarts géographiques).  Simoné et Charlotte ont réalisé une petite vidéo adorable, que je vous montre bientôt, mais qu’il est possible de venir voir au lemonade shop, sur cette sublime télé Samsung…C’est un peu notre piscine à boules à nous,  nous ne comptons plus le nombre d’enfants assis devant cet écran ces trois dernières semaines !  Le décor de la vidéo a été démonté et retravaillé pour en faire la vitrine de la boutique que vous avez sans doute vu passer un certain nombre de fois sur les réseaux sociaux ! Bravo ma Charlotte, et pour tout vous dire elle a travaillé pendant environ 2 mois sur ce projet titanesque !

Comme vous pouvez l’apercevoir aussi sur ces photos, nous avons mis au point nos nouvelles boîtes d’expédition ! Normalement elles arrivent avec la face en kraft dehors chez vous et l’intérieur est complètement imprimé ! Une fois la commande reçue, vous pouvez retourner votre boîte sur l’envers grâce au petit schéma. et utiliser la boîte pour la déco de chez vous ! Il s’agit d’une boîte made in France dans un papier super résistant lui aussi made in France ! Du coup, elles sont si belles qu’on a décidé d’en faire un mur coloré pour les commandes studio… Et j’adore voir vos têtes ravies de venir chercher vos colis à la boutique !

Je dois aussi vous faire un aparté bricolage pour vous raconter une petite contrainte technique que nous avons rencontrée avec ce lieu. La réserve pour y ranger le stock étant un peu plus loin de la boutique, il a fallu ruser pour avoir des rangements à porter de mains surtout en cas de rush le week-end. Nous n’avons pas encore des budgets pharamineux pour nous faire faire des meubles sur mesure ultra pratiques mais nous avons le système D qui coule dans nos veines !  Des caissons Ikea, 4 tasseaux, une perceuse et un papa trop sympa, nous voilà avec des portants-rangements au top ! Vous savez à quel point je suis une fervente adepte des contraintes pour développer la créativité… Voilà encore un bon exemple de solution facile pour quelques euros !

Je voudrais aussi remercier la nouvelle lemonade “Lemon Lemon” qui nous a désaltérés pendant tous nos workshops, et les moments de rush en cabines (promis la prochaine fois on aura plus de cabines !) Merci aussi à Sonos de nous suivre de pop up en pop up pour l’ambiance musicale ! Et vous avez été nombreuses à nous demander qui avez fleuri le lieu, il s’agit des superbes nanas de chez Racine Paris ! Voilà j’espère que cette visite guidée et documentée vous aura plu ! Je serais presque tentée de vous parler des tickets de caisse jaunes… Il se passe bien trop de choses dans nos petits cerveaux vous savez…

Je vous embrasse très fort ! Et je voudrais remercier 1 000 000 de fois tout le lemonade studio pour leur implication et leur folie douce qui fait un écho retentissant en moi.

Lisa Banana

Lire la suite